lundi 6 février 2017

Super… latifs. (SuperBowl 51)

Forts ces Ricains ! Ils ne font jamais les choses à moitié. Exemple récent et frappant : quand ils décident d’élire un président flippant, ils vont carrément chercher Donald Trump. Alors imaginez ce que ça donne quand ils organisent une finale de leur sport national, le football américain… Au Texas – où tout est plus grand – en prime !

Non seulement ils ont massacré des millions de poulets pour s’en goinfrer devant la télé avec quelques dizaines de tonnes d’autres trucs bien gras, ce qu’ils font tous les ans, mais en plus, ils ont encore trouvé le moyen de dérouler un scénario hautement improbable pour s’assurer que tout le monde se souvienne de ce Super Bowl, le 51e (Super Bowl LI).

Lire la suite...

lundi 8 février 2016

50 nuances de laid.

Vraiment, les Ricains sont très forts. D’habitude, ils se débrouillent pour faire du Super Bowl un match totalement fou. Qu’une équipe prenne une dérouillée monumentale ou au contraire qu’il y ait un suspense dingue, ils parviennent à s’en sortir avec une rencontre épique susceptible de rester dans les mémoires, ou, a minima, de régaler les téléspectateurs pendant 3 heures.

Pas cette année. L’emballage était beau, car pour faire le show, les Ricains sont les rois. D’ailleurs, pour la plupart des téléspectateurs – dont l’équipe préférée a déjà été éliminée bien avant le Super Bowl – l’enjeu sportif passe infiniment derrière le spectacle (et les pubs). Emballez une bouse dans une belle boîte avec du beau papier cadeau, ajoutez-y un joli nœud, il s’agira toujours d’une bouse. Le 50e Super Bowl a été un match absolument dégueulasse. C’était laid. Très laid. Je n’avais pas vu une rencontre sportive aussi laide depuis… Rennes-ASSE en Ligue 1 en milieu de semaine.

Lire la suite...

jeudi 24 décembre 2015

Joyeux Noël !

Joyeux_Noel___573.jpg

lundi 19 octobre 2015

Sportifs avant tout.

Samedi et dimanche, juste avant les Championnats du monde d’athlétisme handisport, France Ô a diffusé un super documentaire/magazine en deux parties présentant chacune 4 membres des équipes de France paralympiques. Certains sont connus, d’autres nettement moins, ou du moins pas encore, mais tous sont très intéressants. Chacun a son parcours, un handicap – ou une différence – qui lui est propre et avec lequel il a appris à vivre, néanmoins ils ont tous un point commun, celui d’être sportif de haut niveau. D’où le titre : sportifs avant tout.

J’ai récupéré les vidéos sur Pluzz afin de prolonger leur visibilité au-delà des 7 jours.

Je vous les conseille vraiment, on y apprend plein de choses, on prend conscience de tout un tas de problématiques à différents niveaux. Ça fait déjà pas mal d’année que je suis le handisport (du moins que je suis régulièrement certains événements comme les Jeux Paralympiques et les Championnats du monde d’athlétisme handisport), j’ai découvert dans ces reportages des éléments de compréhensions insoupçonnés. La perception du handicap par les principaux concernés et la dimension humaine sont elles aussi extrêmement bien mise en lumière. C’est passionnant, à tel point que j’ai fait l’impasse sur le début des demi-finales de la Coupe du monde de rugby qui avaient lieu au moment de la diffusions.

Lire la suite...

mardi 14 juillet 2015

Paris sous les bombes.

Juste pour le plaisir, le feu d’artifice du 14 juillet tiré à Paris. La Tour Eiffel, quelle belle construction !

Il n’y a pas eu de véritable bouquet final, mais c’était magnifique quand même. Le choix des musiques sur les thèmes Paris accueille le monde et Paris 2024 peut prêter à débat, il ne m’a pas trop dérangé. La réalisation télé a été bien meilleure que l’an dernier.

J’ai kiffé. Et vous ?

dimanche 26 avril 2015

Un long dimanche d’défis en salle.

Je me suis fait un de ces dimanches ! Mémorable.

Il n’y a pas eu que du bon, le match des Portland TailBlazers en playoffs NBA s’est très mal terminé. Il a eu lieu à peu près en même temps que le combat de Wladimir Klitschko contre un Américain peu connu – mais vaillant – dénommé Bryant Jennings. Un combat très décevant. Comme souvent avec les Klitschko.

A 15h30, c’était handball avec la finale de la Coupe de France à 15h30. Le PSG Handball affrontait le HBC Nantes, surnommé "le H", qui a remporté il y a quelques semaines le premier trophée de son histoire, la Coupe de la Ligue. Entre ces 2 clubs, c’est toujours très chaud, une véritable rivalité est née depuis que le Paris Handball a réintégré le PSG, soit seulement 3 ans. Thierry Anti, l’entraîneur nantais, n’est pas innocent. Il a fait monter la sauce avec ses comportement scandaleux (cette saison il baisser son pantalon et montrer son c*l à la table de marque) et ses théories complotistes (en gros, si j’ai bien compris son délire, il accuse beIN de filmer les temps morts de son équipe pour permettre aux Parisiens de savoir en direct ce qu’il dit à ses joueurs, ceci en utilisant des tablettes ou je ne sais quel système sophistiqué). Les victoires nantaises contre les Parisiens lors de plusieurs rencontres à élimination directe ont aussi joué un rôle dans l’histoire.

Lire la suite...

lundi 2 février 2015

Epic fail. (SB 49)

Au moment où le plus dur était fait. Pourquoi ? Pourquoi faire une passe ? Il avait presque déjà la bague au doigt. Il suffisait de foncer. D’aller droit devant, dans le tas. Comme il l’avait demandé à de multiples reprises depuis environ 3h ½.

Miraculés en finale de conférence face aux Green Bay Packers, les Seattle Seahawks étaient de retour au Super Bowl un an après leur victoire écrasante sur les Broncos. Ils affrontaient les New England Patriots – qualifié en se baladant en finale de conférence… mais en utilisant des ballons sous-gonflés donc non réglementaires, d’où une polémique et beaucoup de moqueries aux Etats-Unis – devant un public majoritairement acquis à la cause des joueurs du nord-ouest.

Ce duel entre les 2 meilleures équipes de la saison régulière s’annonçait grandiose. Il avait lieu dans le stade de l’Université de Phoenix (et des Arizona Cardinals), à Glendale, une région où il fait beau presque toute l’année. Bon choix, car faire ça dans le nord en période de tempêtes de neige aurait été une catastrophe.

A posteriori, grandiose n’est pas le meilleur mot pour le qualifier car le niveau de jeu a été très inégal. En revanche on peut parler de match épique, incroyable. On a assisté à un grand Super Bowl, le 49e (XLIX en romain… ou plutôt en gaulois, Xlix, ça fait nom gaulois^^).

Lire la suite...

mercredi 31 décembre 2014

2014 en champions.

Martin__aureole_Dieu_de_l_Olympe.jpg A l'affligeant, nul n'est tenu, sauf à L'Equipe ! Comment peut-on ne trouver qu'un seul représentant des sports d'hiver dans le top 10 de l’élection – bidon – du Champion des Champions une année de JO d'hiver où la France a cartonné ?

Martin Fourcade a réussi la plus impressionnante razzia olympique française depuis 1968 (2 médailles d'or et une médaille d'argent dans des épreuves individuelles, Killy avait décroché 3 titres) en plus de dominer pour la 3e fois la Coupe du monde d'un sport où l'aléa est omniprésent... sauf quand Martin est sur la piste. Ne le mettre que 3e de cette élection montre une fois de plus que la rédaction du quotidien du sport et de l'automobile est pleine d'incompétents. Je vous l'accorde, on s'en rend compte à chaque fois qu'on ouvre les pages de ce qui se veut être la référence.

Lire la suite...

mercredi 24 décembre 2014

Joyeux Noël !

;-)

Joyeux_Noel_2014.jpg

mardi 1 avril 2014

La prime aux vainqueurs.

La France attend de connaître son nouveau gouvernement. La raclée électorale reçue par le PS au premier tour des élections municipales ne laissait guère planer de doutes, Jean-Marc Ayrault était condamné à démissionner. L’amplification de la déroute a précipité les choses, le désormais ex-premier ministre a été poussé dehors dès lundi.

Restait à le remplacer et à composer une nouvelle équipe, une tâche beaucoup plus difficile que prévu.

Lire la suite...

lundi 3 février 2014

Broncopneumonie.

Les Seattle Seahawks ont pulvérisé les Denver Broncos lors du Super Bowl XLVIII. Quelle bran-bran ! Toutefois, on ne saurait dire si cette humiliation résulte plus de la démonstration collective des hommes de la "Rainy City" ou de la faillite de Payton Manning.

Le quarterback légendaire de 37 ans a sombré corps et biens, entraînant son équipe par le fond. La loose suprême ne serait-elle pas d'être élu MVP de la saison (pour la 5e fois) et de lire 2 jours plus tard qu'on a fait non pas la saison de trop mais le Super Bowl de trop ?

Lire la suite...

mardi 24 décembre 2013

Joyeux Noël !

Joyeux Noël !

Lire la suite...

lundi 1 avril 2013

La spécialisation, nouvelle arme anti-crise ?

C’est la crise. Je pense que cette information n’a échappé à personne. Ai-je tort ?

La conjoncture économique actuelle est dramatique, les usines ferment, les entreprises fuient la France, des millions de personnes sont concernées par la hausse du coût de la vie et la précarité. Depuis des mois, la hausse continuelle du chômage est un des principaux soucis du gouvernement, elle nourrit une spirale négative en rendant plus qu’hypothétique le retour de la croissance car le pouvoir d’achat recule (la forte hausse des différentes taxes et impôts n’est pas innocente), la consommation et le moral des ménages comme des entrepreneurs en prend un coup.

Il est urgent d’inverser cette tendance, et pour se faire, l’Elysée a une idée choc : imposer la spécialisation.

Lire la suite...

mardi 1 janvier 2013

Bonne année 2013 !

Bonne année 2013 !

2013, l'année...
... de Blaise (Matuidi) ?
... de Jérémy Ménez ?
... de la merguez ?
... de la charantaise ?
... pour se jeter d'une falaise ?
... du pèze ?
... de la braise ?
... des Françaises ?
... de la chaise ? de la fraise ? de la crème anglaise ? de la prothèse ?

L'avenir le dira. ;-)

lundi 24 décembre 2012

Joyeux Noël !

Joyeux Noël !

samedi 16 juin 2012

Tu vas me manquer.

Put*in Thierry, tu vas me manquer, tu avais beau avoir plein de défauts, tu resteras toujours une légende, on ne t’oubliera jamais. Tu resteras à jamais LA voix du football.

Les fans de foot de ma génération t’ont toujours connu, tu étais comme un membre de notre famille, et ce matin, en apprenant que tu nous avais quitté, je n’ai pas pu retenir mes larmes. On a partagé tellement d’émotions avec toi ! Tellement de rire, tellement de moments beaucoup plus désagréables aussi… Tu avais compris que le sport, ce sont des émotions, ce n’est pas un monde pour les bien-pensants et les pisse-froid. Un bon commentaire, c’est dire ce qu’on pense et non ce qu’on est censé penser pour faire plaisir à certains. On t’a souvent reproché d’être partisan, franchouillard, chauvin. Mais "on" est un c*n. Tu ne faisais que vivre les matchs et nous les raconter avec tes mots, avec humour, franc-parler. Les polémiques créées sur ton dos, souvent en exagérant et en montant en épingles des petits dérapages tellement humains, on n’en parlera même pas, tant pis pour eux.

Lire la suite...

vendredi 7 octobre 2011

L’After de l’intérieur.

Il y a quelques jours, un de mes contacts Facebook qui travaille à RMC Sport m’a envoyé un message pour m’inviter à l’After Foot de jeudi (donc hier). J’ai bien sûr dit oui en ayant pris soin de vérifier comment rentrer chez moi après minuit. La RATP, à eux de vous faire préférer l’aller au retour. Heureusement, j’avais sur moi de quoi écrire, j’ai eu largement le temps d’écrire ce que vous allez lire…

On m’avait dit d’arriver vers 21h30, j’étais en avance, à l’accueil j’explique que je viens pour l’After sur RMC, le gars à l’accueil – au demeurant fort sympathique – essaie de m’orienter, finalement je suis orienté vers le 6e étage où se trouvent les locaux d’RMC Sport. Au bout d’un couloir il y a à droite un open space où travaillent quelques personnes dont Daniel Riolo, à droite il y a un petit salon avec une télé – il y a des télés partout – avec une vitre qui donne sur le studio où Gilbert Brisbois est en train d’animer Coach Courbis avec Rolland Courbis et Jean-Michel Larqué depuis chez eux, respectivement à Monaco et au Pays basque. Je me suis dit que le moment était idéal pour enregistrer quelques vidéos afin de vous montrer ce que ça donne en vrai. Je sais que pas mal d’entre vous rêvent d’être invités en studio, je vous fais en quelques sorte vivre votre rêve par procuration, autant faire ça bien.

Lire la suite...

dimanche 12 juin 2011

Les rescapés du Bugatti.

Ça, c’est de la vraie course automobile, pas comme la Formule 1

Les 24 Heures du Mans 2011 ont été assez dingues : le duel entre les Audi et les Peugeot a tourné en faveur des voitures allemandes, ou plutôt de LA voiture Allemande puisque sur 3 véhicules 2 se sont fracassés contre les murs de pneus, une dès la première heure (la n°3 d’Allan McNish) puis l'autre dans la soirée (la n°1 de Mike Rockenfeller). Les voitures ont été désintégrées, et pourtant, miracleS, les il n’y a pas eu de dégâts humains, les pilotes, le public et les commissaires s’en sont tous sortis indemnes. Des accidents aussi violents sans bras, jambe ou tête qui y reste, c’est totalement dingue !

Lire la suite...

dimanche 1 mai 2011

Un peu plus près des étoiles.

On est en pleine nuit, il n’y a pas grand-chose d’intéressant sur le net, et là je vois UFC 129 en direct du Canada… Allez, je regarde un peu, ça va casser des gueules, comme toujours en MMA

Je regarde un premier combat, c’est fini en 20 secondes avec 2 coups de points bien violents enchaînés avec 3 autres au sol et un arrêt de l’arbitre… C’est allé très vite, ils diffusent un combat ayant eu lieu plus tôt dans la soirée, cette fois terminé avant la fin du premier round avec un abandon suite à un étrangement (clé à la tête avec les jambes). Je me dis… Un dernier combat ?

Randy Couture (légende de l’UFC, je crois qu’il tentait un come-back) face à Lyoto Machida.

Il ne se passait rien, un premier round vraiment naze, et soudain dans le 2e…

Lire la suite...

vendredi 26 juin 2009

La nuit de l'After.

Ces vidéos de la Nuit de l'After Foot étaient sur mon ancien blog, celui que ces ba********s d’Eurosport ont effacé dans même prévenir. Elles méritent d’être sur le nouveau à la date d’origine.

On y voit nombre d'animateurs, consultants, journalistes et dirigeants d'RMC Sports, Jean Rességuié, Rolland Courbis, Gilbert Brisbois, Marc Ambrosiano, Jean-François Pérès, Florent Gautreau, Daniel Riolo, Richard Pool-Jones, François Pesenti, Caroline Bauer, Karim Bennani, Jérôme Thomas, Maryse Éwanjé-Épée, Fabien Lefort, Marc Benoist, Alexandre Higounet, Eric Di Meco, Adrien Aigoin et Christophe Cessieux.