Après le générique on trouve (je vous ai mis le temps, le joueur/club/entraîneur concerné puis la chanson d’origine lorsque je l’avais).

0.16 : Giuly (Salade de fruit – Bourvil)
0.29 : Mexès (I want your sex – George Michael)
0.31 : Frédéric Née (Wamdue Project – King Of My Castle)
0.37 : Chantôme (Laissez-nous chanter – Gold)
0.50 : Makonda (Macumba – Jean-Pierre Mader)
1.08 : Monnet-Paquet (Money, Money, Money – Abba)
1.15 : Oliech (Holiday – Madonna)
1.28 : Jean-Pascal Mignot (Embrasse-moi idiot – Bill Baxter)
1.47 : Licata (Au bal masqué – la Compagnie créole)
2.02 : Pedretti et Roy Contout (le petit bonhomme en mousse – Patrick Sébastien)+Le Tallec
2.32 : Taye Taïwo (Tata Yoyo – Annie Cordy)
2.55 : Jean-Michel Larqué (Je te survivrai – Jean-Pierre François)
3.09 : Alou Diarra (Allo allo M. l’ordinateur – Dorothée)
3.31 : Langil (L’envie – Johnny Hallyday)
3.53 : AS Nancy (Alexandrie Alexandra – Claude François)+DJamel Bakar
4.38 : Adil Rami (Au café des délices – Patrick Bruel)
4.44 : Toifilou Maoulida ()
5.02 : Mater (C’est ma terre – Christophe Maé)
5.20 : Gignac (le Gitan – Daniel Guichard)
5.40 : Rennes (It’s raining men – The Weather Girls)
6.00 : Montaño, Danzé, Mandjeck (Le Jerk – Thierry Hazard)
6.17 : Romain Danzé (Sur la route de Memphis – Eddy Mitchell)
6.42 : Rod Fanni (Les Sucettes – France Gall)
7.08 : Apam (Femmes des années 80 – Michel Sardou)
7.41 : Nenê (Voilà l’été – les Négresses vertes)
8.07 : Mauro Zarate (Le nez de Dorothée – Corbier)
8.20 : Sylvain Armand (Le téléphone pleure – Claude François)
9.04 : Anelka (Africa – Rose Laurens)
9.31 : Sylvain Marchal (Marchal nous voilà…)
9.37 : Gassama (Pense à moi, comme je t’aime – Francis Lalanne)
10.26 : Damien Plessis (Pour le plaisir – Herbert Léonard)
11:18 : Larsen Touré (L’Aventura – Stone et Charden)
11.43 : Bagayoko (Tata Yoyo – Annie Cordy)
12.06 : Moussilou (Goodbye Marylou – Polnareff)
13.06 : Bryan Dabo (Bali-Balo^^)+Riolo
13.26 : Pape Diakhaté (Jolie poupée – Bernard Menez)
13.40 : Ederson (A cause des garçons – par le duo du même nom^^)
14.09 : Alexandre Lacazette (Suzette – Dany Brillant)+Gonalons
14.33 : OL/Puel (Capitaine abandonné – Gold)
15.16 : Colony Capital/Sébastien Bazin (Le temps des colonies – Michel Sardou)
15.51 : Valverde (On va s’aimer – Gilbert Montagné)
16.29 : Gameiro/Lorient/Le Moustoir (Je ne suis pas un héros – Daniel Balavoine)
17.25 : Danzé (Les sunlights des tropiques – Gilbert Montagné)
17.27 : Bordeaux/Fernando/Ciani/Planus (Fernande – Georges Brassens)
17.44 : Batlles (Femme libérée – Cookie Dingler)
18.13 : Bodmer (Elle préfère l’amour en mer – Philippe Lavil)
18.19 : Danzé (Voulez-vous danser grand-mère ? – Chantal Goya)
18.22 : Antonetti (Fresh – Kool and the Gang)
18.32 : Pape Diakhaté, le retour
18.48 : l’Olympique de Marseille (Le lundi au soleil – Claude François)

J’en ai moi-même écrit toute une série dont certaines sont passées à l’antenne, vous pouvez les retrouver sur le blog.

  • On a par exemple l’intégrale de la chanson sur Nenê (de moi).

(En italique ce que tout le monde reprend en chœur dans le stade, même ceux qui ne connaissent pas la chanson.)

Voilà Nenê
Voilà Nenê
Voilà Nenê
Voilà Nenê
Voilà Nenê
Voilà Nenê
Voilà Nenê
Héhé !

Voilà Nenê, il drible à merveille
Les passes fusent et le jeu s'éclaircit.
Et si on s’endort il sonne
Le réveil !
Il nous fait rougir,
De plaisiiiiiiir… c’est Brési-iiil…

Enfin Nenê
Enfin Nenê
Enfin Nenê
Enfin Nenê
Enfin Nenê
Enfin Nenê
Enfin Nenê
Héhé !

Avec ou sans lui c’est sûr qu’c’est
Pas pareil
Il fait le sho-oooow…
Tous les clubs nous l’envient !

On s’extasie jusque dans la corbeille
Les feintes sont belles…
Et le publi-iiiiic… Est ravi-iiiiii.

Toujours Nenê
Toujours Nenê
Toujours Nenê
Toujours Nenê
Toujours Nenê
Toujours Nenê
Toujours Nenê
Héhé !

Voilà Nenê, il drible à merveille
Les passes fusent et le jeu s'éclaircit.
Et si on s’endort il sonne
Le réveil !
Il nous fait rougir,
De plaisiiiiiiir… c’est Brési-iiil…

Voilà Nenê, plus brillant qu’le soleil
Les dribles agacent et le jeu se durcit
C'est le bonheur de l’voir détruire Marseille
La victoire est belle… Et tout Pari-iiis… Est ravi-iiiiii.

Voilà Nenê
Enfin Nenê
Toujours Nenê
Merci Nenê !

(On termine avec quelques applaudissements sur le rythme de la chanson.)

  • Et la suite de celle sur Bodmer.

Je préfère Mathieu Bodmer,
C'est juste une question de tempo,
Je kiffe ses ouverture pour Hoarau hey ho !
Je préfère Mathieu Bodmer,
Sur corner au premier poteau,
Le PSG en est fier, comme de Sakho !

(Ça a été écrit avant son retour à un très bon niveau.)