Ne nous y trompons pas, ce WAC Casablanca-PSG [1] n’était pas totalement dénué d’intérêt, on a appris quelques trucs intéressants, pu observer les débuts de quelques jeunes, et qui sait, peut-être le buteur parisien du soir aura-t-il retrouvé la confiance qui lui manquait ces derniers mois.

Compo de la première période : Edel - Jallet, Saaaammmmmyy, Sakho, Makonda - Bahebeck, Makhedjouf, Maké, Nenê - Luy, Erding.
Compo de la seconde période : Coupet - Landre, Camara, Sakho, Cearà - Giuly, Chantôme, Makélélé (86e, Touré), Maurice - Hoarau, Qasmi.

Jamais vous ne verrez une de ces 2 compos en match officiel, ou alors pour se suicider s’il y a trop de compétitions à jouer, et encore, même dans ce cas je doute que Kombouaré aligne un de ces deux onze.

Le seul à avoir joué tout le match est Mamadou Sakho, il aurait peut-être dû sortir car sa douleur s’est réveillée, j’espère que ce n’est rien, le PSG a trop besoin de lui, surtout avec ce calendrier démentiel. Pour mémoire s’il a disputé les 90 minutes, c’est en raison de sa suspension suite au carton rouge injustement reçu à Nancy.

Le PSG a totalement maîtrisé la première période, s’est créé les meilleures occasions, le rythme n’était pas très élevé – pour ne pas dire assez lent – et Nenê en faisait parfois un peu trop (il a beaucoup provoqué, obtenu quelques bons CPA et est à l’origine du but parisien, ainsi que la première grosse occasion, une reprise puissante de Luyindula face au but après un numéro du Brésilien dans la surface). Malgré sa domination évidente Paris a concédé l’ouverture du score sur un contre. Maké, Jallet et Edel sont directement responsables de ce but, le capitaine a laissé un milieu marocain lancer son coéquipier en profondeur un peu côté gauche, le destinataire de la passe a pu à sa guise s’échapper en direction de la surface car Jallet avait oublié le marquage, il était inattentif au possible (il n’a même pas été pris dans le dos, le gars est parti devant lui !), et enfin Edel a très mal bouché l’angle de tir assez réduit, il s’est totalement manqué, mais pour être très franc je n’en ai rien à foutre, il a été grotesque lors du premier match amical cet été et depuis il a foiré un match sur 21 ou 22. S’il me fait le même ratio et choisit une rencontre moins importante qu’OL-PSG, ça m’ira très bien !

Jean-Christophe Bahebeck était le titulaire surprise côté droit. Il a… 17 ans ! Ma foi, il bien réussi sa première, avec quelques centres intéressants et surtout une action étonnante. Parti côté gauche (il a parfois permuté avec Nenê) le jeune champion de France des U19 s’est enfoncé dans l’axe balle au pied avant de placer une mine du droit vraiment impressionnante, le gardien a dû s’employer pour boxer le ballon en plongeant. Heureusement qu’il n’a pas marqué, sinon je n’ose imaginer l’enflammade à son sujet ! Mieux vaut qu’il puisse progresser tranquillement sans brûler les étapes, je n’ai pas envie qu’il se sankharise

Florian Makhedjouf, le capitaine de la CFA, qui va avoir 20 ans dans quelques jours, a été plutôt bon, il a joué simple dans un rôle de 8, mais le mieux, c’est sa touche longue à la 20e minute… directement sur Luyindula plein axe à 8m du but. L’attaquant ne s’attendait pas à recevoir le ballon, c’est dommage, ça aurait dû faire but.

Lors de cette première période on a beaucoup vu Saammmmyy sur les CPA offensifs, plusieurs fois il a pris le ballon de la tête et même réussi une fois avec l’arrière de son crâne chauve à l’envoyer sur la base du poteau.

Point positif, encore une fois le PSG a montré sa capacité à réagir rapidement. Il a fallu moins de 10 minutes pour égaliser. Nenê fixe 2 défenseurs côté gauche, donne derrière lui à Makonda dont le centre en première intention trouve Erding, oublié dans l’axe juste devant la surface de but. Un but d’Erding pour bien commencer 2010… quoi de mieux ? Un attaquant qui marque est un attaquant en confiance. Un attaquant en confiance est un attaquant qui marque et fait marquer. Une équipe avec un attaquant qui marque et fait marquer est une équipe dont les chances de gagner sont bien plus grande que celle d’une équipe dont le buteur bute toujours sur le gardien. En plus la séquence de jeu était pas mal, ça ne gâche rien.

La seconde période a été beaucoup moins prolifique en occasions de but, Paris a moins tenté, Nenê n’était plus là pour dribler… J’attendais de voir ce que Jean-Eudes Maurice allait pouvoir faire, lui qui a bossé physiquement pendant les fêtes pour revenir dans le coup après sa blessure de plusieurs semaines. Bah… ça ne l’a pas fait. Il n’a pas été bon à gauche, pas été bon à droite lorsqu’il y a fait quelques exclusions. On l’a même vu gâcher des corners. Enseignement à en tirer ? UN MILIEU GAUCHE EST NECESSAIRE. On le savait déjà.

Quelques bons mouvements en majorité à droite avec Giuly, Chantôme et Hoarau, parfois avec Loïc Landre, jeune défenseur qui a fait ce qu’il a pu au poste de latéral droit (du bon et du mauvais parfois dans la même action, du genre débordement avec un grand pont puis centre derrière le but). Chantôme a été très offensif, pas tellement en réussite, il était un peu seul à pouvoir créer du jeu. Le PSG a maîtrisé la rencontre jusqu’à l’heure de jeu avant de perdre le contrôle progressivement. La plus grosse occasion reste celle de Camara sur un corner dévié, il a reçu le ballon devant le but, s’est jeté pour tacler, le gardien s’est bien jeté pour repousser (72e). Il y a eu d’autres tirs, dont un de Qasmi sur une longue ouverture de Giuly, c’était dur à concrétiser. On n’a presque pas vu Yacine Qasmi lors de cette seconde période, peut-être a-t-il été inhibé par le fait de jouer au Maroc, lui qui est d’origine marocaine. Sur les 4 jeunes (plus Makonda) à avoir joué 45 minutes, il est clairement celui qui a le moins réussi à se montrer. Ce n’est pas bien grave, il n’a que 19 piges, il a le temps.

Dans l’ensemble le WAC Casablanca n’a pas eu beaucoup d’occasions, Edel a eu un seul arrêt à effectuer à la 44e sur une frappe des 20m (beau plongeon pour bloquer le ballon), Coupet a été presque plus tranquille, un centre direct et c’est à peu près tout. Paris s’est surtout fait peur quelques fois sur des boulettes au milieu, des passes mal assurées devant la surface, une de Maké, une de Chantôme. Les 2 ou 3 coups de tête mis par les Marocains – dans le ballon^^ – n’ont jamais trouvé le cadre.

Après la mi-temps le jeu a été entrecoupé d’un tas de changements de l’équipe locale, l’arbitre n’a pas compensé en rajoutant des minutes. On a facilement pu s’en passer ! Il semblait avoir très envie d’en finir, ce qui explique peut-être ses oublis, un certain nombre de coups de sifflets attendus ne sont jamais venus, ils auraient donné de bons CF voir des penalties (on n’a jamais vu les ralentis ou les gros plans, et comme c’était un amical, ça n’a pas trop réclamé d’un côté comme de l’autre).

Quelques jours de stage ne font jamais de mal, ce groupe est sain, l’entente est très bonne, pour encore resserrer les liens avant de partir ensemble à la guerre, c’était sans doute une chose à faire. Sessegnon a bien fait de ne pas se joindre aux vrais joueurs du PSG, il met déjà assez le souk à Paris, alors imaginez ce qu’il aurait pu faire à Marrakech !

Les joueurs sont en jambes avant la Coupe de France samedi, il faudra gagner pour bien relancer la machine. La rencontre sera diffusé sur France Télévisions, ça ne pourra pas être pire que sur Direct 8 avec Delpérier, Guérin et Jézabel Lemonier… Non, je vous assure, pire qu’elle, c’est impossible. La preuve ? (OK, ça date, mais c’est tellement… je vous laisse juger.)

Notes

[1] Casablanca=maison blanche... désolé, je ne trouvais pas de titre, j'ai réutilisé ce pauvre statut que j'avais mis sur Facebook...