A vrai dire l’absence totale d’intérêt de ce vieux match disputé dans un Stade Louis II pas totalement plein me fait penser que je devrais tout simplement zapper cette rencontre. Dans les tribunes à côté du Prince Albert était présent on a vu Sir Alex Ferguson venu observer l’OM en vue de OM-Manchester United en Ligue des Champions. En voyant Loïc Rémy (en pointe avant de passer à droite) croquer une énorme occasion de la tête en première période (preuve qu’il est bien le nouveau Thierry Henry, il est aussi mauvais de la tête), puis négocier très moyennement son autre grosse occasion en seconde malgré un bon premier contrôle, en observant Loutcho Gonzalez aussi vif et incisif qu’un hérisson après une tentative de traversée d’autoroute, et en analysant les caractéristiques du jeu de Gignac (à gauche puis replacé dans l’axe), il a dû se dire qu’acheter Gabriel Obertan pour une poignée de millions était l’affaire du siècle ! Plus de 50 millions pour les 3… Quand les absences de Valbuena (blessé) et Brandao (suspendu) se font remarquer à ce point, c’est que l’équipe est vraiment mauvaise. Heureusement pour les Sardines que les Monégasques sont au moins aussi mauvais qu’eux. Comment Mathieu Coutadeur a-t-il pu tirer sur Mandanda en toute fin de première période alors qu’il avait été lancé dans le trou au milieu d’une défense totalement absente ? C’est dingue de gâcher ça ! Ton club joue le maintien mon gars, il faut s’appliquer !

Cette semaine Monaco a fortement modifié son effectif, ce n’est probablement pas terminé, du moins du côté des départs. La compo, je n’ai pas trop cherché à comprendre, il y avait presque uniquement des joueurs axiaux avec Mahamadou Diarra dans le lot, il est venu pour 6 mois dans un but non dissimulé, retrouver le rythme et se montrer afin de se vendre en juin au club qui lui fera la meilleure proposition. L’ancien Lyonnais arrivait en fin de contrat au Real Madrid où il ne jouait pratiquement plus jamais depuis ses graves blessures, il a été libéré, le Rocher était à tous points de vue un très bon endroit pour se remettre en forme. Qu’est-ce qu’on parie que dans moins de 2 mois les rumeurs de sa signature au PSG pour remplacer Makélélé vont sortir dans les médias ? 2 mois, je suis sans doute loin du compte, on peut diviser par 2…

Résultat de cette immonde daube, 0-0, seulement 1 point chacun, alors que l’ont répété les commentateurs «les 2 équipes ont besoin de points», comme si lors de la 21e journée elle pouvait ne pas avoir besoin d’en engranger (y’a bien Arles-Avignon qui n’a plus rien à faire du résultat de ses rencontres… c’est l’exception qui confirme la règle). Cette phrase à la con sert surtout à insister le fait qu’un nul n’arrange personne, une défaite étant limite catastrophique. En réalité l’OM a presque réussi une bonne opération, 1 point, c’est toujours 1 de plus que l'OL et Rennes, ses concurrents pour la 3e place… 8 points de retard sur Lille, ça ne se rattrape pas facilement. Monaco est toujours reléguable.

C’est amusant car juste avant la trêve lors de la 19e journée ceux qui avaient réalisé une contre-performance n’avaient pas eu à en payer un prix très lourd, car quasiment personne n’avait gagné. Après la trêve, lors de la 20e journée, personne n’avait réussi une très bonne affaire car presque tous les concurrents du championnat du haut et ceux du championnat du bas s’en étaient bien sortis.

Il y a 2 semaines, on pensait que le trou était en train de se faire entre les 4 ou 5 premiers et les autres. Il y a une semaine, on se rendait compte que la lutte pour le maintien était totalement relancée, concernant maintenant 8 équipes. Maintenant, on ne sait plus trop quoi penser. On peut juste constater qu’en bas rien n’est fait alors qu’en haut Lille largue la meute… hormis le PSG. Cette semaine j’ai commencé par le PSG (ArlesAvignon-PSG, 1-2).

Le paragraphe sur les purges de Canal+ vaut aussi parfois pour les matchs retransmis par Orange le samedi à 21h. LOSC-Lens était d’une nullité confondante. Ah… si seulement M. Coué avait pris ses responsabilités et exclu Florent Balmont à la 4e minute du derby du Nord, on aurait sans doute vu un autre match, le PSG aurait sans doute réalisé seul la très bonne affaire du haut de tableau… Le tacle de Balmont sur Adil Hermach est effroyable, comment M. Coué a-t-il pu ne mettre qu’un jaune – à retardement de surcroît, et Balmont a contesté ! – et ne pas au pire sortir l’ancien Niçois à la 51e avec un autre carton pour sa faute sur Jemaâ ? A quoi servent les consignes de la DNA ? On veut nous faire croire que les arbitres sont particulièrement sensibilisés à ce genre d’actes, et pourtant les sales coups non sanctionnés sont légion – Nenê en sait quelque chose – depuis le début de la saison, la Commission de discipline de la LFP est beaucoup trop gentille, les gestes de cette violence devraient être punis de 4 ou 5 matchs à chaque fois. Hermach a lutté pour continuer à jouer parce que ce mec est un bon capitaine, il a du cœur, mais il était déjà cassé en 2, il est sorti à la mi-temps et en a pour un moment à se remettre. Si un joueur d’un autre club avait fait ça – Kader Mangane par exemple – il serait la cible de tout le monde, il y aurait gros scandale national, mais comme c’était la 4e minute et que le coupable un joueur du LOSC,
Coué n’a pas eu les couill*s de sortir le rouge.:rouge:

Entre ça et le but valable refusé à Nice à 0-0, ça fait beaucoup de décisions anormales qui changent tout le scénario des matchs du leader. Samedi soir à Villeneuve-d’Ascq la pelouse était pourrie, Lens était venu en opération commando, le but était de défendre avant tout, avec ce carton rouge oublié M. Coué a donné le feu vert à un durcissement des débats, ça s’est mis à envoyer dans tous les sens. On a même vu Yohan Cabaye marcher sur le bas-ventre d’Eduardo, tombé au sol suite à une première faute. Je ne suis pas sûr que le milieu de terrain ait fait exprès, à vrai dire je ne le pense pas, néanmoins il mérite dès aujourd’hui le surnom de Yohan "Castrator" Cabaye. Lazlo Bölöni et son adjoint ont rouspété – tu m’étonnes ! – et ont été rappelés à l’ordre par M. Coué, qui n’avait rien d’autre à faire.

Au niveau du jeu, le néant. Gervais Kouassi (Gervinho) n’a pas fait trembler Gervais Martel, Eden Hazard en a fait des tonnes (trop de dribles et d’exagérations), pour le coup, lui, dès qu’il tombe, il y a carton jaune ! (Gervinho aussi à tendance à s’effondrer pour pas grand-chose, personne ne le relève… pas lui, personne ne relève le fait qu’il tombe facilement.) Je constate que la bonne cote de popularité dont bénéficie le LOSC lui permet de bénéficier d’un traitement plus favorable de la part des arbitres et des médias. Je ne doute pas que Balmont sera suspendu, j’aimerais juste que quand les Lillois enchaînent 2 prestations dégueulasses à domicile contre Wasquehal (CFA2) et Lens (sur le chemin de la L2), on nous le dise clairement plutôt que de mettre en avant l’état de la pelouse (excuse rarement reçue lorsque d’autres clubs subissent des conditions de jeu impossibles) ou qu’on avance d’autres raisons pas vraiment convaincantes. J’ai entendu un joueur lillois déclarer que son équipe n’a pas bien joué parce que le LOSC est attendu… Oh l’excuse en carton ! Ça fait 20 ans que le PSG est attendu de partout !

J’ai regardé ce match presque en entier, seulement distrait par l’énorme résultat de nos patineurs artistiques aux Championnats d’Europe. Rudi Garcia a de la chance d’avoir sur son banc Ludovic Obraniak (son couteau suisse du milieu) et surtout Tulio De Melo, le Lille Hammer (le marteau de Lille), un mec plutôt efficace pour enfoncer le clou. Mine de rien l’ancien Manceau aura sauvé la mise des siens un paquet de fois, en marquant des buts très importants (exemple : à Avignon). C’est un peu le super sub du LOSC, comme Solskjær (Norvégien, mais pas de Lillehammer) l’était à Manchester United. Le but est beau, le centre du gauche d’Obraniak en première intention, la reprise de volée parfaite du Brésilien au point de penalty réalisée avec l’extérieur du droit pour envoyer le ballon en lucarne. La fin de match a été moins mauvaise, on a vu quelques occasions et un bel arrêt de Runje sur un CF de Cabaye en lucarne. Il aurait peut-être dû y avoir un péno en faveur de Lille pour un contrôle du bras de Demont dans sa surface après un rebond du ballon sur la pelouse.

Les autres matchs ? C’est-à-dire que… je n’ai pas eu l’occasion de les regarder. Ceux de dimanche en même temps que la finale du Championnat du monde de handball masculin, l’idée de les regarder ne m’a même pas effleuré.

Bordeaux-Nice et Nancy-Montpellier, même sans le haut, ça avait de quoi me faire fuir. Qualité des rencontres ? Je ne sais pas. Je sais que Bordeaux habituellement est très mauvais mais a gagné 2-0. David Bellion ne jouait pas comme prévu entre les dirigeants lors de la négociation de son prêt par Bordeaux à Nice. Bellion et Eric Roy ont fait des déclarations à ce sujet, ils se sont émus de cette situation, la jugeant entre anormale et scandaleuse. Mon avis est très clair, je considère qu’un joueur en prêt devrait avoir l’interdiction absolue de rencontrer l’équipe qui le prête, sauf s’il s’agit d’un prêt payant avec option d’achat et pris en charge de la totalité du salaire pas le club bénéficiaire du prêt[1]

Bordeaux l’a emporté 2-0, buts de Lamine Sané sur corner, la spécialité locale, et d’Anthony Modeste grâce à une erreur défensive. Nice coule petit à petit, est presque reléguable, une défaite contre Sochaux la semaine prochaine au Stade du Ray serait dramatique, heureusement que Sochaux est nul à l’extérieur. Nice est nul, les Girondins ont donc juste gagné chez eux un match qu’ils se devaient de gagner, ils se relancent un peu, reviennent seulement à 4 points du 3e. Entre le 3e et le 12e, il n’y a que 6 points, ce n’est vraiment pas grand-chose, ça signifie qu’une série de 2 victoires peut vous faire remonter depuis le bas-ventre mou du championnat jusqu’aux places européennes. C’est une des conséquences principales des résultats du week-end. En réalité je pense que Bordeaux s’est incroyablement relancé dimanche en concluant l’arrivée en prêt avec option d’achat d’André, le jeune buteur brésilien parti à Kiev il y a quelques mois juste pour des raisons financières. A l’époque, ça m’avait bien gavé de voir un tel gâchis.

Attention, avec l’arrivée d’André, on gagne une star en Ligue 1. Ces derniers mois il a galéré pour s’adapter à l’Europe, mais quand l’Europe c’est l’Ukraine, on comprend aisément ses difficultés. J’ai de nombreuses fois vu cet attaquant évoluer avec Santos, c’était entre 1 et 3 buts par match, notamment en Coupe du Brésil, également en championnat national, j’ai aussi dû le voir en championnat de l’Etat. Il est vrai que jouer avec Ganso, Neymar ou encore Robinho aide à marquer, mais je vous l’assure, ce mec est un super buteur, ça n’a rien à voir avec un Gameiro ou un Djibril Cissé, noms évoqués ces dernières semaines, mais si vous lui donnez de bons ballons, il ne les enverra pas souvent à côté du but. Modeste a bien fait de marquer dimanche car il risque bientôt de ne plus trop jouer.

Cette arrivée est positive pour Nenê, Mano DoMenezes va être obligé de suivre la Ligue 1… Bordeaux-PSG, 36e journée… on a le temps d’y penser. En attendant, quand je vois ça, je me dis que les dirigeants du PSG sont vraiment mauvais, il y avait sur le marché des tas de joueurs à prêter ou à transférer, ils n’auront pas réussi à en dégoter un, on va se retrouver avec Jean-Eudes Maurice comme seul remplaçant de Giuly et toujours personne pour faire souffler Nenê… Affligeant. Ils ont voulu jouer la montre dans le cas Sessegnon, espérant garder un boulet au lieu de chercher à se renforcer en le dégageant, du coup tout le monde nous passe sous le nez, les bons et les potables/solutions de dépannage, les noms juste évoqués : Carlos Vela, Stephen Ireland (qui en plus était dans le club de Gérard Houiller), Gaël Kakuta, Giovani dos Santos, Michael Bradley, Alejandro Alonso, Shaun Wright-Phillips, Jaroslav Plasil, Morgane Amalfitano, Julien Féret…[2]

Nancy-Montpellier a été remporté (1-2) par les Héraultais, qui n’avaient pas pris 3 points d’un coup depuis fin novembre. Ah pardon… j’oubliais l’arnaque énorme qui a offert la victoire aux joueurs de René Girard il y a 15 jours, la simulation d’anthologie pour obtenir péno et exclusion de Rudy Mater… Du coup le MHSC remonte à la 6e place, devancé par l’OM seulement à la différence de buts.
Nancy serait-il à nouveau atteint par le syndrome du match à l’extérieur à domicile ? Le retour de la vengeance du Syndrome du Parc des Princes à Marcel-Picot semblait être de l’histoire ancienne, grâce à ses 10 points sur les 4 derniers matchs à domicile (avec un arbitrage super favorable), on croyait les Lorrains plus sereins. 3 points d’avance sur le premier reléguable avec pour ne rien arranger une mauvaise différence de buts, les Lorrains vont très mal ! 3 défaites consécutives, la CdF à jouer mercredi avant de se rendre à Brest samedi, ensuite ce sera un adversaire direct, Auxerre (D), puis Lyon (E) et Marseille (D), la situation peut rapidement dégénérer.

Samedi, outre Lille-Lens et le déplacement du PSG à Avignon on a eu 5 victoires à domicile :
-Sochaux-Rennes, 5-1,
-Caen-Auxerre, 2-0,
-Valenciennes-Lyon, 2-1,
-Lorient-Brest, 2-0,
-ASSE-Toulouse, 2-1.

On peut passer très vite sur Lorient-Brest, nouvelle confirmation que Lorient est une équipe difficile à jouer sur son synthétique (sur herbe, c’est bran-bran sur bran-bran). Le beau jeu à la lorientaise… Euh… on repassera. Les 2 buts sont quasi identiques : on balance devant (Bourillon la première fois, Amalfitano la seconde), Gameiro part dans la profondeur et met une volée. Je n’ai bien sûr pas regardé ce match, comme les 5 de la liste, et de toute façon avec Larsen Touré en pointe, quel intérêt y aurait-il à regarder un match de Brest ? Les Finistériens ont intérêt à réagir vite, leur bon début de saison ne les protègera pas indéfiniment. Si j’ai bien compris chaque équipe a croqué une grosse occasion en première période, l’ouverture du score à la 62e correspond au premier tir cadré…

ASSE-Toulouse, c’est du 2e quart de classement qui rêve de plus mais ne vaut pas plus, du moyennasse. Sans Dimitri Payet (je vais y revenir dans un autre article cette semaine), les Verts l’ont emporté 2-1 après un doublé de Bakary Sako, 2 fois la même frappe du droit – oui, du droit – dans l’axe à 16-17 mètres en mode opportuniste (la première fois le ballon traînait suite à un mauvais contrôle de Bergessio, la seconde après qu’un attaquant ait percuté un défenseur en tentant de pénétrer dans l’axe). En seconde période Franck Tabanou a mis une patate croisée du gauche dans la lucarne opposée après avoir éliminé 2 joueurs, ça n’a pas suffi malgré d’autres occasions d’égaliser. En réalité, jamais Toulouse n’aurait dû perdre.

Federico Santander a réussi à dégoûter Emmanuel Rivière, lui qui se bat tous les jours depuis 2 ou 3 ans pour être le plus gros croqueur de Ligue 1. Même Brandao ne parvenait pas à atteindre son niveau d’excellence. De qui se moque-on ? Santander a eu le toupet de venir manger la feuille à Saint-Etienne, sur les terres de Rivière. Quel manque de respect ! En fin de match le Stéphanois a tenté de réagit, il a tiré sur le gardien, mais le cœur n’y était plus. Comment rivaliser avec un joueur capable de ne pas cadrer en recevant le ballon seul face au but à 1m50 de la ligne. Sur ce corner Cetto avait mis la tête, l’Argentin a envoyé le ballon en direction de son jeune coéquipier, je pense que même Valbuena aurait marqué. Plus tard Santander a remis ça, menu double feuille de match, premier loupé de la tête à 6 ou 7m du but pour du pied à 3 mètres en tirant à bout portant sur Janot.

Les prochains jours et la fin du championnat s’annoncent très compliqués en interne à Saint-Etienne, je sens que ça va vite partir en sucette suite à l’attitude des dirigeants dans l’affaire Payet… Ils auraient dû être pragmatiques, ils vont le regretter.

Caen-Auxerre, c’est l’histoire d’un match remporté par une équipe en lutte pour le maintien croyait être sur la bonne voie, avait pris 7 points sur 9, puis était retombée sur terre violemment en s’inclinant piteusement lors de la rencontre à ne surtout pas perdre (car en perdant à Lens les Normands ont relancé les Sang et Or au lieu de les enfoncer), retour parmi les reléguables. Contre l’AJA, club figurant dans ce groupe d’équipes en grand danger, il était à nouveau impératif de s’imposer. Les Normands l’ont fait, profitant des absences dans l’effectif bourguignon et des insuffisances de Jelen, titulaire pour la première fois depuis plusieurs mois. Si le Polonais était mieux physiquement, plus dans le rythme, il aurait probablement converti d’une de ses occasions de but. Les 2 équipes ont pu se procurer des opportunités de mettre le ballon au fond, seul Caen l’a fait, d’abord par Nivet (reprise croisée sans contrôle avec l’intérieur du pied) grâce à un super travail d’Hamouma (il récupère sur la ligne médiane, déborde sur le côté droit en effectuant un grand pont et centre en retrait). Kandia Traoré a ensuite profité d’une énorme erreur d’un défenseur (passe en retrait de la tête mal assurée à 40m du but) pour filer au but et battre Sorin. Ce but de Kandia Traoré est laid, mais il a définitivement fait tourner la rencontre dans le sens de Caen, il peut avoir de très grosses conséquences en fin de saison. Et si la L1 perdait l’AJA ?

Le Valenciennes-Lyon, j’aurais aimé le mater, le Sochaux-Rennes aussi.

Pourquoi Gourcuff titulaire et Lisandro Lopez sur le banc ? Aucune idée, mais vu le résultat, ça m’arrange ! Le PSG (2 fois) et Montpellier sont les 2 seuls à avoir gagné à Nungesser, les autres s’y sont cassé les dents, nul pour le LOSC, défaite pour l’OM et Lyon. Il semblerait que Penneteau ait été phénoménal, que néanmoins Valenciennes ait totalement mérité sa victoire face à une équipe assez pathétique (la défense est bidon, Cris, Diakhaté, Cissokho, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre). Pujol a marqué, moi, ça me va. Et dire que Valenciennes avait plein d’absents…

Sochaux-Rennes… Depuis le début de l’année civile la meilleure défense de L1 se mettait à planter plein de buts… mais uniquement contre des mauvais. Sochaux est fort à domicile, mauvais à l’extérieur, il faut absolument éviter de laisser les Lionceaux s’enflammer sinon ils deviennent extrêmement dangereux. Les Bretons n’ont pas su les empêcher de prendre feu, du coup ils ont explosé, Sochaux s’est régalé. Bien sûr, les Rennais pourront regretter le but non accordé à 1-0 alors que Damien Perquis a dégagé derrière sa ligne – difficile à dire puisque les caméras n’étaient pas placées de sorte qu’on puisse en avoir l’assurance et encore une fois, tant qu’on refuse l’aide technologique à l’arbitrage, on aura droit à ce genre d’injustices, les arbitres sur ce coup n’y sont pour rien – mais à vrai dire, ils ne peuvent en vouloir à personne, hormis à eux-mêmes. S’il y a quelque chose à regretter, ce sont les dégâts causés à leurs ambitions par ce match catastrophe qui les a vu perdre 2 joueurs sur blessure, qui a vu leur gardien être exclu (Douchez ne devrait manquer qu’une rencontre), et qui s’est soldé par un violent 5-1 :
-Dalmat et Mangane blessés pour au moins 3 semaines, vont manquer la réception de Reims en Coupe de France puis la très importante rencontre face au PSG samedi soir, plus Rennes-Nice et probablement Toulouse-Rennes (Toulouse est éventuellement un concurrent des Bretons au classement),
-la différence de buts soignée il y a 2 semaines face à Arles-Avignon en a pris un sacré coup, et ça aurait pu être pire, car Alexander Tettey est devenu KKC Nicolas Douchez à 20 minutes de la fin faute de pouvoir effectuer un autre remplacement, puis dans la foulée Mangane a dû sortir, laissant ses coéquipiers à 9 (Tettey n’a encaissé qu’un but en plus du penalty),
-les équipes semées la semaine passée recollent, le LOSC et le PSG s’échappent.

Seul point positif, Boukari semble bien s’intégrer, il a marqué son premier but en rouge et noir. Du côté de Sochaux le danger s’éloigne, il n’y a que 4 points d’écart le 13e et le 19e, ça va batailler entre ces clubs, beaucoup d’équipes se situent entre les Lionceaux et l’ascenseur, donc avec 3 points d’avance sur le 13e et une des meilleures différences de but du championnat, à moins d’un effondrement total assez improbable, la saison prochaine devrait être une nouvelle saison en Ligue 1.

Pour finir, saluons la belle victoire du Le Mans FC sur Ajaccio pour l’inauguration de la magnifique MMArena, un stade de 25000 places qui semblent beaucoup plus grand, un vrai stade de football beau et moderne qui je l’espère sera un stade de Ligue 1 en 2011-2012.

Le premier buteur de l’histoire de cette nouvelle enceinte est un joueur formé au club, le Guyanais Ludovic Baal, il a tiré parti d’une magnifique boulette défensive. Mickaël Poté a marqué le suivant en profitant d’une erreur d’alignement de l’arrière-garde corse (magnifique contrôle aérien !), puis en fin de rencontre Thorstein Helstad a marqué un très beau 3e but, son 11e en championnat cette saison (j’avais parié qu’il en mettrait au moins 14… depuis je me suis ravisé, je l’ai donné comme futur meilleur buteur de L2, il lui faudra en mettre au moins 18 à 20).

Notes

[1] A fortiori lorsque le prêt est un transfert définitif déguisé.

[2] J’ai actualisé la liste lundi soir, il manque plein de noms.