Non seulement il l’a fait, mais il l’a fait plusieurs fois (sa dernière blessure date du jour de la mort d’Henri Salvador, j’avais écrit un texte bien triste à l’époque), il a même réussi à être champion du monde et meilleur buteur de la Coupe du monde après s’être fait un genou et s’être à nouveau détruit de façon identique quelques minutes seulement après son retour à la compétition. La 3e raison est son côté très jovial, bon vivant, ses casseroles assez poilantes, son embonpoint. Le personnage est éminemment sympathique, on est aux antipodes de l’image que certains veulent faire transparaître aujourd’hui, c’est particulièrement évident si on compare le vrai Ronaldo et Cristiano Ronaldo… le second ne sortirait pas de chez lui mal coiffé alors que le premier nous a quand même fait une Coupe du monde de folie en 2002 avec une sorte de touffe d’inspiration pubienne au-dessus du front !

Ronaldo, c’était ça…

Le classer dans la liste des meilleurs joueurs de tous les temps est difficile, je déteste ces classements, ils n’ont pas grand sens. Moi, en plus de son formidable talent, de sa créativité, je retiendrai qu’il a su changer son jeu pour rester aussi efficace après ses blessures qu’avant. Il a su faire évoluer son style pour devenir un killer dans les 20 derniers mètres au lieu d’être un attaquant de profondeur ou attaquant dribleur, il a réussi à redevenir un joueur de classe mondiale avec son nouveau style. Cette adaptation, très peu en sont ou auraient été capables. Allez, une dernière vidéo (je n’y peux rien si le son et les images ne sont pas synchronisés).

  • Contador blanchi… par sa fédération.

Les Espagnols ont un véritable problème psychologique avec le dopage, ils ont blanchi Alberto Contador après nous avoir fait croire qu’il allait prendre 1 an de suspension pour avoir été pris par la patrouille suite à l’analyse de ses prélèvements sanguins sur le Tour de France. Le problème est toujours le même en Espagne, contrairement à la France (affaire Festina), l’Italie (pharmacie de la Juve, Blitz du Giro et cas Pantani), l’Allemagne (T-Mobile et Ulrich), ou encore les Etats-Unis (affaire BALCO), les autorités espagnoles sont toujours dans un mode "protégeons nos stars, même si elles trichent". C’est le sport qu’il faut protéger, l’image du cyclisme prend encore un coup terrible à cause de cette décision politique et nationaliste.

On rappelle que les autorités espagnoles ont pris la défense de Contador malgré les évidences[1], qu’elle avaient déjà adopté une attitude aussi pitoyable dans le cas d’Alejandro Valverde, couvert, protégé… mais sanctionné par les Italiens, ce qui est un comble. Ce dernier a été sanctionné parce que le pays des champions cyclistes surchargés s’est battu pour forcer la justice Espagnole à lui remettre une partie des preuves et dossiers enterrés dans l’affaire Puerto, dont des pans entiers ont été soigneusement étouffés pour sauver le sport national de l’explosion[2].

Le pire est que quelques jours après l’annonce de cette relaxe de Contador la police espagnole a fait une descente dans le monde des trafiquants de produits dopant, un énorme coup de filet… concernant quelques sportifs amateurs, avec genre 7 arrestations. On appelle ça un écran de fumée, une diversion. On parle quand même d’un pays dont la fédération d’athlétisme avait pour vice-président une certaines Marta Dominguez, championne du monde du 3000m steeple, arrêtée pour trafic de produits dopant (de temps en temps la Guardia Civil est obligée d’intervenir, le demi-fond espagnol en a pris un méchant coup), mais elle est loin de représenter l’Espagnole comme Contador, elle n’appartient pas à la caste des intouchables.

Quand l’Espagne comprendra-t-elle que le dopage est un sujet grave, qu’il est inacceptable et doit être combattu sérieusement ? Faudra-t-il qu’une de leurs stars nationales balance tout ? Qu’une figure de la dimension de Nadal se fasse griller à l’étranger (chez eux ça ne peut arriver) ? Que le Real ou le Barça – par conséquent la sélection nationale – soit dans la tourmente suite à des révélations fracassantes et étayées ? Qu’une star en crève, finisse comme Pantani ou Riccardo Ricco[3] ?

Espérons que l’UCI et l’Agence Mondiale Antidopage n’hésiteront pas à faire appel, qu’on sanctionnera ce tricheur avant qu’il ait eu le temps de faire encore plus de mal, de dégrader encore d’avantage l’image du cyclisme, qui n’avait pas besoin de ça.

De toute façon, je l’ai toujours dit : Alberto, seuls les cons t’adorent.

  • En football, la coupe d’Europe, ça se joue à l’extérieur.

Jeudi le PSG est allé chercher un bon nul 2-2 en Biélorussie, un match joué dans des conditions hallucinantes. Le LOSC a concédé sur son terrain un nul sur le même score en ayant mené 2-0 contre le PSV Eindhoven avec une équipe B. Rudi Garcia a obtenu ce qu’il cherchait, son équipe va très probablement se faire éliminer.

Mardi et mercredi débutaient les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

MARDI :
FC Valence a concédé un nul 1-1 à domicile face à Schalke 04, Jérémy Mathieu est passeur décisif sur le but espagnol, Raul a répondu, battant encore le record de buts marqués dans les compétitions européennes (il se tire la bourre avec Inzaghi depuis plusieurs années, mais avec son genou démonté l’Italien ne pourra sans doute pas lui reprendre). Il en est à 71 buts "seulement" 33 ans.
Surprise en Italie, au terme d’une rencontre marquée par l’attitude improbable de Gennaro Gattuso (qui a pété un plomb, a tapé sur tout ce qui bougeait sans être sorti par M. Lannoy), Tottenham a réalisé un petit hold-up en s’imposant 0-1 contre le Milan AC.

MERCREDI :
AS Roma-Chakhtior Donetsk, 2-3. Les Italiens marquent les premier, ils sombrent ensuite à cause de leur défense (des erreurs individuelles terribles, notamment celle de Riise) et de leur gardien, Jérémy Ménez répond au très joli but de Douglas Costa avec un autre but encore 3 fois plus magnifique. Aller gagner en Ukraine début mars ? Dur… Par 2 buts d’écart ? Quasi impossible, surtout avec une Roma en pleine crise.
Arsenal-Barça… Wahou ! Comme quoi parfois les affiches les plus attendues répondent aux attentes. En première période c’était le match anti-Olive et Tom, on avait l’impression que le terrain mesure 25 mètres et non 4 kilomètres, ça allait d’un camp à l’autre à une vitesse dingue. Bon, en réalité c’est surtout le Barça qui envoyait. Les Blaugrana auraient dû tuer le suspense, ils ont ouvert le score par Villa grâce à une masse géniale de Messi, le reste du temps ils ont croqué, notamment le petit Argentin, tout de même buteur, mais dont la réalisation (de la tête^^) a été refusée pour un hors-jeu que je n’ai pas réussi à déceler, peut-être qu’en analysant attentivement les ralentis je pourrais comprendre, mais ça me semble être une erreur. L’erreur incontestable est l’oubli du rouge+penalty contre Koscielny en seconde période, le Barça aurait probablement mené 2-0, et là, c’était fini. Mais lors des dernières minutes Arsenal a marqué 2 fois en contre, d’abord par Van Persie, aussi catastrophique depuis le début de la rencontre que Victor Valdès sur cette action (le néerlandais n’avait pas d’angle pour frapper, le gardien lui a ouvert en se plaçant n’importe comment), puis Arshavin, servi par Nasri, qui faisait son retour. Piqué manquera le match retour, néanmoins avec ce but marqué à l’extérieur et sa domination globale très nette à l’aller (le double de passe, beaucoup d’occasions) le Barça semble largement en mesure de passer.

  • Championnats du monde de ski alpin : la France, 2e nation !

Le zéro-médaille de Vancouver et les critiques injustes qui ont suivi (il nous manquait une bonne partie de nos meilleurs skieurs et les conditions étaient vraiment pourries, très inhabituelles) sont loin… Si ça s’était mal passé en vitesse tant chez les hommes que chez les femmes, la France termine avec 2 titres, une médaille d’argent, une de bronze, des scénarii haletants, renversants… Les Bleus ont la technique ! Et comme on a gagné l’épreuve par équipe, on a en fait 7 champions du monde d’un coup alors que depuis 10 ans, on n’en avait pas un (la regrettée Régine Cavagnoud était la dernière à avoir fait jouer la Marseillaise aux Mondiaux).

  • Le retour de Roddy-B.

Rodrigue Beaubois est enfin de retour ! Il lui aura fallu environ 6 mois pour se remettre de sa blessure au pied, celle subie pendant le stage de l’équipe de France cet été. Et dire qu’on l’annonçait apte pour le début de la saison après avoir manqué la préparation… Les fractures au pied, ce sont de vraies saloperies, en plus il a eu droit à la rechute. Je ne m’attendais pas à ce qu’il reprenne avant le All-Star Game.

Le Staples Center de Los Angeles accueillait le All-Star Week-end. Les représentants de la Californie a brillé à domicile : Stephen Curry (des Golden State Warriors) a gagné le concours des meneurs, la sélection de l’Ouest a gagné le ASG, Kobe Bryant a été élu MVP du All-Star Game (il se disputait le titre avec LeBron James, auteur d’un triple double mais battu avec l’Est), et surtout Blake Griffin a remporté le concours de dunks. (John Wall MVP du match des rookies contre les sophomores, Atlanta gagne le concours de par équipe, James Jones du Heat remporte le concours à 3 points.)

On avait très peur d’avoir un Slam dunk contest en bois, mais au final non, on a eu un show hollowoodien, il aurait juste fallu retirer les prises manquées.
-JaVale McGee(Ness) a été très original : dunk sur 2 paniers à la fois, triple dunk, un dunk de contorsionniste sous la planche… le 4e en rechanche…
-Blake Griffin a fait ce qu’on attendait de lui, du puissant et spectaculaire sans une créativité dingue : 360°, une sorte de moulin à vent en alley-oop sur le côté de la planche, un dunk en s’accrochant avec le coude (pour mémoire Alexis Ajinça l’a déjà passé en match), et un alley-oop en sautant par-dessus le capot d’une voiture avec Baron Davis en passeur dans la voiture, sortant du toit ouvrant.
-Serge Ibaka m’a surpris, si j’avais dû choisir un joueur d’Oklahoma City pour participer je n’aurais jamais pensé à lui (Westbrook étant mon premier choix), il a fait un joli dunk en sautant depuis la ligne des LF (en même temps avec sa taille c’est plus facile que pour une petit) et fait un truc jamais vu, attraper avec les dents un jouet accroché au cercle pendant qu’il dunkait).
-DeMar DeRozan n’a pas voulu entrer dans le délire, il s’est cru dans un simple concours de dunks, n’a pas compris ce qu’est le ASG, il n’a pas pigé que pour se qualifier en finale il fallait envoyer du pâté d’entrée, marquer les esprits (et pourtant il était déjà là l’an dernier). C’est dommage, car par rapport à McGee et Ibaka il n’y a pas photo, il est 100 fois meilleur dunkeur.

Hormis le joueur des Raptors tous ont mis en scène leurs prestations. Le premier a transformé sa mère en quasi péripatéticienne, le 2e a eu droit à tout un barnum organisé par Kenny "the Jet" Smith (la caisse, la chorale de gospel, etc.), Ibaka a enrôlé un gamin et Cheryl Miller pour une intro un peu tombée à l’eau puisqu’il a dû s’y reprendre après avoir loupé son premier essai.

Au passage, la pub pour la caisse sautée… il n’y a pas de petit profit !

Version travaillée par les monteurs, ça donne ça… Vous constaterez que Griffin, avec ses qualités physiques hors normes, aurait pu faire 10 fois mieux (voiture plus loin, sauter au-dessus du toit ou au moins du pare-brise et non du capot…). Quant à McGee, pourquoi un dernier dunk si… naze ? Il n’avait aucune chance de l’emporter avec ça.

  • L’argent public gaspillé.

France 4 a diffusé un match de FA Cup entre Birmingham City (bas de tableau de Premier League) et Sheffield Wednesday (3e division anglaise). Les sports rarement diffusés ont dû apprécier le spectacle.

Teddy Tamgho est champion de France en salle au triple saut, tout sauf une surprise. 17 mètres 91, nouveau record du monde en salle, ça, c’est une petite surprise, on sait très bien qu’il est capable d’aller encore plus loin, mais devait-on s’attendre à ça lors d’une compétition à laquelle ne participaient pas ses concurrents étrangers ? Normalement c’est l’adversité qui pousse à la performance, Teddy a réussi à battre son propre record du monde – à la Bubka, 1 centimètre à la fois^^ – sans avoir besoin d’être poussé dans ses retranchements… Quelques jours plus tôt il nous a fait un 8m01 au saut en longueur… Et on n’a pas encore tout vu ! Vivement les Championnats d’Europe en salle (à Bercy début mars) !

  • Ligue 1, Lille, le feu aux fesses.

Le LOSC a perdu, ses poursuivants directs ont tous gagné, notamment le PSG, vainqueur 3-0 à Nice.

  • La corrida de Paris United.

Paris United a battu 4-1 les Istanbulls (les Taureaux d’Istanbul) et reste en tête de la conférence européenne.

  • Raquette suédoise.

Alors que Mathilde Johanssontenniswoman française d’origine suédoise – a atteint à Bogota sa première finale sur le circuit WTA (perdue contre une Espagnole… OK, ce n’est pas le tournoi le plus relevé de l’histoire mais on ne va pas cracher sur une finale !), la plupart des tennismen français valides étaient engagés au tournoi de Marseille. Cette année, aucun n’a atteint le dernier carré, d’habitude ils sont 2 ou 3, cette fois Tsonga et Llodra étaient les seuls en quarts$$Mais seulement 8 Français étaient dans le tableau, pas de Monfils, Gasquet, Chardy,…). Robin Söderling a remporté cet Open 13, son 3e tournoi de la saison, il a un bilan totalement dingue de 17 victoires pour une seule défaite en 2011, cette défaite étant son 8e de finale de l’Open d’Australie (en 5 sets contre Dolgopolov). Après avoir eu besoin de 2 tie-breaks contre Nicolas Mahut il a sorti Llodra et Tursunov puis battu Cilic en finale. Sur ses 19 finales ATP (9 titres), 7 (4 titres) ont eu lieu dans des tournois français (RG, Bercy, Lyon et Marseille).

Les JO d’hiver, c’était il y a 1 an… Depuis, la FFSG[4] a enfin pris au sérieux le short-track, un sport olympique qui aurait pu lui éviter un 0 pointé au niveau des médailles si un pôle France avait été créé à temps. Mis en place cet été, il produit déjà des résultats formidables puisque Thibaut Fauconnet et Maxime Châtaignier ont remporté respectivement le classement de la Coupe du monde du 1000 et du 1500 mètres. Tout l’hiver on les a vus briller sur les patinoires du Canada, de Chine, d’Allemagne ou encore de Russie.
Fauconnet a aussi fini à la 2e place du classement de la CdM sur 500m et surtout fait le grand chelem aux Championnats d’Europe à Heerenveen en gagnant sur toutes les distances (500, 1000, 1500 et 3000 mètres) et le titre général.

Les championnats du monde ont lieu début mars en Angleterre, espérons que notre n°1 et notre n°3 mondiaux tiendront leur rang.

  • La vidéo de la semaine.

Elle est en rapport avec la WSB de vendredi, il s’agit d’un combat de boxe pro en Angleterre avec un guignol encore plus grotesque qu’Herry Saliku Biembe, le boxeur des Istanbulls mis à l’amende par Michel Tavares. Usman "Uzzy" Ahmed… Juste somptueux. Je vous ai mis la véritable vidéo de son entrée avec le vrai son diffusé dans la salle – qui n’a rien à voir avec celui de la version vu plusieurs millions de fois – le mec n’a même pas besoin de musique pour danser !

On enchaîne avec le combat… et le KO de l’année à 5’30.

Notes

[1] Pour rappel on a retrouvé des traces de clenbutérol et des traces de plastiques provenant d’après les spécialistes de poches de transfusion sanguine.

[2] Un juge avait tout simplement classé le dossier sans suite, ceci 2 fois avant qu’un nouvel appel aboutisse à ce qu’on le rouvre en 2009. Contador faisait déjà partie des accusés blanchis dans l’affaire Puerto en 2006. Pas de nouvelle des volets de l’affaire ne concernant pas le cyclisme.

[3] Qui le mois dernier a failli claquer d’une septicémie après avoir eu recours à une autotransfusion réalisée à l’arrache avec du sang conservé 25 jours dans son frigo sans lui avoir fait subir les traitements pour en éviter la dégradation.

[4] Fédération Française des Sports de Glace