A quelques kilomètres de là le RC Lens a dit adieu à ses derniers espoirs de maintien (c’est en réalité fini depuis longtemps) en s’inclinant 2-3 contre Lorient à cause d’un grand Gameiro. L’international a été l’auteur de 2 buts et a provoqué le penalty de la gagne à la dernière minute. S’il l’avait tiré il revenait à auteur de Moussa Sow au classement des buteurs, il l’a laissé à Amalfitano. C’est bête car les Sang et Or, avaient réussi à égaliser par Demont (jolie frappe mais toile d’Audard) et dans la foulée pris l’avantage par Eduardo… Quand on encaisse tant de buts évitables avec de grosses erreurs de défense (et quel gardien^^), on ne reste pas en L1.

Sochaux a battu Nancy 1-0, Sochaux joue donc la 6e place[1]. Edouard Butin, lancé dans la profondeur par Marvin Martin a éliminé un défenseur et frappe entre les jambes de l’autre après l’avoir crocheté. Du bel ouvrage. Nancy, qui samedi prochain reçoit le LOSC et va au Parc 3 jours plus tard, est 18e… et au fond du trou. Un péno en faveur des Lorrains a été oublié à 0-0 mais un bidon leur a été accordé ensuite (M. Gautier…), Bakaye Traoré l’a tiré n’importe comment, arrêt. Les Lorrains n’ont rien ramené à cause d’un Richert bouillant et de choix tactiques de Pablo Correa très discutables, notamment mettre Féret sur le banc. Mais pourquoi avoir annoncé son départ en fin de saison ? Soit tu le vires direct, soit tu attends de savoir si tu vas te maintenir, c’est élémentaire !

Rennes-Bordeaux, l’équivalent du match aller, une horreur, quasiment aucun tir cadré (aucun rennais^^), tout au plus quelques occasions sur CPA… Rennes, c’est 2 buts marqués et 3 points pris en 7 journées. La meilleure occasion bretonne ? Un CPA repris de la tête puis détourné par un pied girondins en direction de son but, Carrasso a sauvé à l’arrache sur sa ligne. Ce csc aurait été particulièrement grotesque. Bordeaux aurait même dû obtenir un péno pour un contrôle du bras d’un défenseur breton (dur à voir pour l’arbitre).

J’en suis déjà à la moitié !

Montpellier-Brest, 0-0, autre purge de la journée, je ne comprends pas pourquoi Alex Dupont a débuté sans Roux, Grougi et Lesoimier (le 2e nommé n’est pas entré en jeu), il y avait moyen de battre une équipe diminuée pas les blessures, suspensions et surtout par l’enchaînement de 3 matchs en 8 jours. Montpellier n’a pas cadré avant la 75e minute, mais a marqué par Estrada un joli but… refusé par M. Turpin, qui avait déjà sifflé au moment du tir. Pour ce que ça change… Brest a 41 points, ça devrait le faire pour rester en Ligue 1, Montpellier est un peu largué pour la 6e place, ça vaudrait presque une triple prime[2]

Nice-Caen… 0-4 ! Pour les Normands ça vaut plus de 3 points, en gagnant Nice pouvait quasiment se sauver en battant ses adversaires du jour, mais avec beaucoup d’absents et un match dans la semaine, c’était difficile. Les Aiglons replongent à la 17e place avec une différence de buts plombée, ils ont perdu Civelli sur carton rouge juste à la fin de la première période (en plus le CF a donné le 2e but, tir enroulé de Mollo en lucarne). Heureusement qu’il y a de la concurrence chez les nuls !... notamment Caen, pas sorti d’affaire. Hamouma, en grande forme ces derniers temps – envie d’intéresser des clubs ? – a marqué 2 fois, ouverture du score grâce à une nouvelle erreur d’Ospina, en train de se liquéfier après on match calamiteux à Marseille mercredi, 3e but à la 89e en contre, dans la foulée El-Arabi a mis le sien, on pouvait s’y attendre.

Et pendant ce temps Lyon a bu le calice jusqu’à l’Aly… Mouaaaaaah ! Et dire que Lloris a été le meilleur joueur du match… L’OL a été grotesque, à commencer par Claude Puel, qui pour un match si important et alors que le PSG avait mis la pression la veille en revenant à hauteur au classement, a choisi de débuter sans Bafé Gomis et a décidé d’aligner Michel Bastos, revenu de blessure il y a très peu de temps.

Le TéFéCé, club sans attaquant, s’est baladé, son très jeune gardien remplaçant du remplaçant n’a pas eu grand-chose à faire, quelques chose comme 2 arrêts, un à 0-0, un à 2-0 (sur 2 CF).

Les buts ont été inscrits par Mauro Cetto d’une tête en arrière sur un très bon CF de Tabanou, par ailleurs très actif, puis en contre par… Cissokho contre son camp. Joli lob sur Lloris, bravo ! Il était à la lutte avec son homonyme Sissoko, il met le pied, csc. Quelques minutes plus tard, alors qu’il buvait la tasse, il s’est dit «merde, je suis Aly Cissokho, je joue à l’OL, plus gros budget de France, une tasse, c’est pas du standing de l’OL, filez-moi un calice». Il a pris rouge direct de façon débile avec un tacle vengeur. Comme 3 ou 4 minutes avant le second but Bastos avait lui-même déjà pris rouge – 2 jaunes en quoi ? 25 secondes ? – l’OL a fini à 9, s’handicapant avant de recevoir l’OM dimanche prochain. 2-0, ce n’est pas cher payé, Lloris a été fabuleux et Braaten a croqué une occasion en béton. Le PSG est revenu à hauteur avec de surcroît une différence de buts rattrapable. Plus que 5 matchs… Accident ou implosion ? Les dernières prestations de l’OL semblent indiquer une situation difficilement récupérable. Aulas le pense sans doute aussi, il en a fait un malaise…

On l’a vu, samedi Lille a mis la pression sur l’OM, obligé de s’imposer face à Auxerre pour reprendre la tête du championnat. Mais pour la 2e fois en 3 semaines les Marseillais ont été incapables de battre chez eux une équipe en difficulté. Toulouse était venu chercher un nul en profitant d’une défense aux abois et d’une grosse erreur de Mandanda. Le remplaçant de Lloris en EdF s’est encore troué – c’est souvent cette saison, contre Caen, au Parc, contre Toulouse, contre Auxerre, j’en passe – en sortant n’importe comment vers Jung Jo-Gook, le Coréen arrivé en Bourgogne cet hiver (qui sera un jour capitaine, le Capitaine Gook). Certains gardiens se jettent, d’autres restent sur leurs appuis le plus longtemps possible, lui saute pour laisser son adversaire tirer sans opposition en-dessous de lui… Et pourtant l’OM avait quasiment match gagné après une première période plutôt bonne avec de belles occasions pour Loutcho et Jordan Ayew mais un Sorin aussi efficace que maladroit (il a par exemple détourné un tir sur le poteau mais a failli se mettre un csc, il n’a rien fait de propre, pendant très longtemps il s’en est bien sorti avec des miracles). A la 56e il n’a rien pu faire sur le tir de Valbuena, 1-0, affaire entendue pensait-on. 20 minutes plus tard, égalisation. Jelen a gâché une occasion de 1-2 et à la fin du temps additionnel après une simulation André Ayew a tiré juste à côté.

Cette fois l’arbitrage de M. Piccirillo n’a pas été d’une très grande aide pour les locaux, contrairement à celui de Nice-OM mercredi, match que les frères Ayew et les figurants les accompagnant avaient gagné avec une réussite improbable. Sur ce que j’ai vu Samaritano aurait peut-être dû obtenir un péno à la 53e pour une faut de Ketchuman, mais en première période une main d’Hengbart (déséquilibré par un Marseillais) dans sa surface aurait pu donner lieu également à un penalty. Un peu avant l’égalisation Anthony Le Tallec, entré depuis peu, avait mis une énorme semelle sur la cheville de Loutcho qui lui vaudra sans doute la Commission de discipline (car il n’a pas pris de carton, il aurait pu être exclu). Cheyrou était déjà sorti blessé, une mauvaise nouvelle pour l’OM à quelques jours du match à Lyon… Le score final de 1-1 fait du LOSC le leader à 5 journées de la fin.

J’ai fait long sur l’OM, il y a beaucoup moins à écrire à propos du match vedette de Canal+, un ASSE-Monaco égayé par 2 boulettes de gardiens : Ruffier se fait percer bêtement sur une volée assez anodine de Payet, puis Jérémie Janot sort n’importe comment dans les airs et marque contre son camp ou alors met le ballon sur l’arrière de la tête de Georgie Welcome, buteur involontaire assommé sur le coup (pour moi il y a HJ). Janot égalait le record de Curkovic du nombre de matchs joué avec les Verts… Quelle belle occasion pour une toile ! Blessé, Ruffier a laissé sa place à Chabbert à la mi-temps, j’espère qu’il sera de retour contre le PSG samedi car en ce moment il est particulièrement médiocre, son remplaçant peut nous réserver de mauvaises surprises.
En seconde période on a vu 2 occasions et un carton rouge (contre un défenseur monégasque)… Une purge. On s’y attendait…

Vous savez tout sur cette journée de Ligue 1, ça vous a pris combien de temps à lire ? 6 minutes ? Je vous l’avais dit !

Notes

[1] L’attrape-couillons, elle qualifie pour un tour préliminaire de l’Europa League, donc oblige à jouer 4 matchs en juillet et août pour se qualifier en poule… Y’en a qui cherchent les emmerdes et nous diront dans 6 mois «on n’a pas l’effectif pour jouer sur plusieurs tableaux»

[2] Dois-je rappeler ce que le MHSC a fait l’été dernier ?