9-0 en moins de 2 minutes, puis temps mort croate et encore 2 points de plus pour commencer avec un 11-0 qui casse bien le moral de celui qui le prend tout en gonflant la confiance de celui qui le met. Difficile de s’en relever si on ne réagit pas de suite. Les Croates ont marqué leur premier point après 3’11 mais leur premier panier (un 3 points) après 7’08, il y avait alors 21-3. On a alors assisté à un sursaut d’orgueil de de la Croatie avec notamment une certaine réussite derrière l’arc. Ainsi, à la fin du premier QT les Bleues ne menaient "que" 26-16.

Collectivement et défensivement la prestation des Françaises était remarquable. Pierre Vincent pouvait tranquillement faire tourner son effectif comme il en a pris l’habitude depuis sa prise de fonctions, les joueuses répondaient toutes présent (les 12 ont toutes joué entre 5’28 et 13’29, seule Florence Lepron n’avait pas encore marqué). Edwige Lawson-Wade a réussi une entrée remarquée, elle a même eu le plus gros temps de jeu de la première période, plus que la titulaire, Céline Dumerc, avec à la clé 9 points (dont un panier primé et un sur le buzzer d’une possession), 4 rebonds, 2 passes. Les Bleues ont surtout dominé au rebond, le secteur intérieur a fait la loi des 2 côtés du terrain (9 offensifs et 21 défensifs contre 2 et 13… une boucherie), d’où 13 fautes croates à 5. Sandrine Gruda en était déjà à 10 points et 3 prises.

Menée 48-26 à la mi-temps, la Croatie a totalement bu le bouillon à la reprise.





L’écart s’est creusé, 65-28 à un peu moins d’un quart d’heure de la fin avec déjà une fille à 4 fautes (à un moment on a vu la dénommée Lokas discuter une décision d’un arbitre… loquace Melle Lokas… désolé, je DEVAIS la faire), nouveau sursaut d’orgueil a permis aux victimes du jour de n’être menées "que" 71-35 à la fin du 3e QT, mais ça a repris de plus belle, 86-40, score finale.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Les Bleues ont toutes joué entre 12 et 20 minutes, ont toutes marqué entre 1 et 13 points (Emilie Gomis et Edwige Lawson-Wade), Isabelle Yacoubou et Sandrine Gruda ont aussi dépassé la barre des 10 points (respectivement 11pts, 5 rbds, 2 int, 2 ctrs et 12/8/2/3). 45% de réussite générale dont 5/11 à 3pts, 55 rebonds (16 offensifs) à 32… et une défense en béton limitant la Croatie à 25% de réussite. Un chef d’œuvre. Qui aurait pu prévoir que les Croates battent la Grèce le lendemain ?

SUITE.