CSC brésilien d’entrée, arbitrage minable de Mme Melksham qui semble-t-il oublie un 2nd jaune pour une Ricaine puis surcompense en offrant péno+rouge aux Brésilienne pour une faute inexistante ou au pire un tirage de maillot mutuel entre Marta et son adversaire (dans un cas comme dans l’autre il n’y a franchement rien qui justifie cette sanction). Hope Solo, la jolie gardienne américaine (on trouve quelques canons dans cette équipe), réalise l’exploit de repousser le tir… mais l’arbitre fait tirer une seconde fois le péno parce que selon elle "Espoir Seule" – punie d’un carton jaune pour que la fête du string soit complète – ne s’est pas déplacée sur sa ligne mais vers l’avant pour détourner le tir (c’est tout sauf flagrant, j’ai vu des dizaines d’arrêts beaucoup moins réguliers n’ayant pas donné lieu à une nouvelle tentative... en fait je ne suis pas sûr d'avoir déjà vu un arrêt plus régulier que ça, elle se déplace vraiment latéralement sur sa ligne). Marta décide de prendre le ballon et le transforme.

On en arrive à la prolongation. J’ai oublié de signaler qu’à 0-1 une Brésilienne a tiré sur la barre et que juste avant l’égalisation une Ricaine a mis une tête sur le montant à l’occasion d’un CPA.

2e minute de la prolongation, but plein de vista de Marta[1] servie par une joueuse… hors-jeu. 2 buts brésiliens qui n’auraient jamais dû exister… Fabuleux ! Les Ricaines poussent, le Brésil contre. A quelques minutes de la fin pour casser le rythme une Auriverde simule une blessure dans la surface, cette gourde d’Erika sort derrière le but après intervention des soigneurs, rapidement elle se lève du brancard et court vers le 4e arbitre pour revenir en jeu… L’arbitre central se rend compte qu’elle a été abusé, lui colle un carton et ajoute du temps additionnel. A la 122e minute, longue ouverture (sorte de centre en profondeur) pour envoyer le ballon dans la surface, Andreia, la gardienne, sort en chaussettes, Abby Wambach est en embuscade et égalise de la tête.

Tirs au but. Le premier tir américain est repoussé… mais d’une façon pour le coup vraiment très irrégulière, il est à recommencer. Les Etats-Unis mettront les 5 pour passer 5-3 car Solo a détourné le 3e, celui de… Daiane, l’auteur du csc. Sale match pour elle.

Les Américaines ont joué environ une heure à 10, ont disputé des prolongations comme nous, ont dû tout donner dans un match encore plus usant que celui de la France[2], ont un jour de récupération en moins qui va forcément compter (samedi-mercredi et dimanche-mercredi, ce n’est pas du tout la même chose, surtout pour un 5e match d’une compétition si dense, surtout après des prolongations), et ont une joueuse suspendue (l'arbitrage a l'air encore pire dans le football féminin). Ajoutons à cela le voyage depuis Dresde (à l’est de l’Allemagne) jusqu’à Mönchengladbach alors que les Bleues étaient à Leverkusen et n’ont pas besoin de bouger, idéal pour la récupération.

Avant la Coupe du monde je pensais que les Bleues pouvaient être finalistes – elles auraient alors perdu en finale contre l'Allemagne, a priori injouable – mais maintenant, en voyant la composition du dernier carré, je me dis pourquoi pas ? L’important est de finir sur une victoire, s’il faut perdre un match, je préfèrerais encore perdre la demi-finale et gagner la petite finale, c’est moins frustrant de finir sur une bonne note. Ceci dit, si on peut finir sur 2 victoires…

Notes

[1] Marta la vista... baby !

[2] Lors de notre match ça jouait surtout dans la moitié de terrain anglaise, on a moins couru que s’il avait fallu aller perpétuellement d’un camp à l’autre, encore plus que physiquement c’est surtout nerveusement que les Bleues doivent être usées… Les Ricaines ont vécu la même chose que nous de ce point de vue.