Leonardo frappe fort.

En préalable à toute réflexion il faut prendre en compte 2 données :
-le PSG aura entre 42 et 65 matchs à jouer en fonction de son parcours dans les coupes, l'an dernier il a échoué sur tous les tableaux parce que 60 matchs avec un groupe beaucoup trop réduit[1] ;
-le PSG a remplacé Coupet, Edel, Traoré, Makonda, Makélélé, Clément, Giuly et Sessegnon par 8 joueurs (plus Jean-Christophe Bahebeck et Neeskens Kebano). C'était nécessaire, d’autant que certains départs sont encore à prévoir (Luyindula, Maurice).

Les 5 premières recrues de l’ère QSI – ou plutôt de l’ère Leonardo (Gameiro est venu grâce au Qatar bien avant l’entrée de Leonardo dans la danse) – sont arrivées en 2 vagues. On s’attendait aux arrivées de Ménez, on en parlait depuis des semaines, Bisevac, le choix de Kombouaré (comme Tiéné avant lui, ce qui n’est pas bon signe), et Matuidi, dossier exploré par l’ancienne équipe dirigeante suite au choix d’Alou Diarra de signer à l’OM. Les prix sont restés assez raisonnables par rapport aux sommes demandées dans un premier temps (dans les 7 à 9 millions – au lieu de 10 à 15 – pour des internationaux de 24 ans, et 3,2+bonus pour le Serbe de 27 ans).

Le lendemain, Jérémy Clément a pris la direction de Saint-Etienne, on connaissait l’intérêt de l’ASSE depuis la fin de la saison passée. Il souhaitait jouer plus, il retourne dans sa région, sera titulaire… Bonne chance à ce bon soldat, a rendu bien des services au club, son engagement n’a jamais été en doute, il a toujours fait de son mieux.

Très rapidement, alors que la signature d’un gardien était devenue une priorité affichée suite à la blessure de Douchez (Alphonse Aréola a été bon en préparation mais il est trop jeune et trop vert pour être n°2 et même n°1 provisoirement), Leonardo nous a sorti 2 joueurs de son chapeau, on n’avait jamais entendu de rumeur les envoyant à Paris. On avait lu que M. Sissoko intéressait le PSG, mais le Toulousain Moussa Sissoko n’était pas la cible en question, il s’agissait en réalité de Momo Sissoko, formé à Auxerre, parti très jeune à Valence, puis à Liverpool et ensuite à la Juve. Avec lui a débarqué un autre joueur de Série A, Salvatore Sirigu, gardien international italien évoluant à Palerme. Ces joueurs ont respectivement 26 et 24 ans, les sommes déboursées pour ces transferts sont de l’ordre de 7 millions (+1 de bonus) et 3,5 millions.

Pourquoi Sirigu ? On a compris par la suite que Pastore était aussi visé. Ça ne peut pas faire de mal de recruter à la fois un très bon gardien et un ami du joueur vedette que vous souhaitez attirer… L’Argentin vous le chantera : ♪ ♫ Sirigu est très grand, et il est vaillant ! ♪ ♫ Sirigu est gentil, et c’est mon ami ! ♪ ♫

Les 2 points communs de ces 5 recrues sont :
-leur classe d’âge (de 24 à 27 ans, Gameiro aussi en a 24), ils sont tous expérimentés sans l’être, ils arrivent au moment de leur carrière où ils doivent être capables de montrer leur pleine mesure ;
-leur salaire très élevé pas forcément mérité par rapport à leur CV ou à leur niveau réel.

A ce propos, quelque chose peut sembler étrange : tous ont signé pour seulement 3 ans hormis l’Italien (4 ans). Ça fait énormément d’argent dépensé pour des contrats de 3 ans… Je vois ça plutôt d’un bon œil : heureusement que les contrats ne sont pas très longs, car ils sont payés très cher. Il est beaucoup plus difficile de se débarrasser d’un joueur qui a un très gros salaire. Parfois, mieux vaut risque de se mettre plus rapidement dans une situation inconfortable vis-à-vis de ces joueurs (ils sont plus rapidement en situation de force pour négocier une prolongation ou partir), c’est une sécurité au cas où.

J’étais super content de la venue de Douchez et de la signature de Gameiro, je suis très circonspect concernant les autres.
-Bisevac commet trop d’erreurs, trop de fautes, il a tendance à se prendre des jaunes et des rouges assez souvent, à se mettre à dos les arbitres, et surtout il a très peu d’expérience pour son âge, il n’a joué qu’en Serbie et en Ligue 1 avec des clubs jouant le maintien, n’a pratiquement pas d’expérience au niveau européen, ses quelques sélections ne sont pas grand-chose. Si c’est pour remplacer Camara en tant que 3e défenseur, OK, ça me va très bien, si c’est pour en faire un titulaire, j’ai de gros doutes. Il peut aussi dépanner au milieu en cas de besoin.
-Matuidi est un 6 à tendance 8, il est capable d’apporter un peu offensivement mais marque à peine moins rarement que Makélélé. Il me semble aussi commettre pas mal de fautes. Je garde en tête sa simulation grotesque lors de l’épisode du coup de boule de Sessegnon… On verra s'il peut franchir un cap.
-Ménez est à la fois irrégulier, pas adapté selon moi à un 4-4-2 (Nenê centre beaucoup, ce n’est pas le genre de Ménez), a encore beaucoup trop tendance à jouer perso, à vouloir en faire trop, il veut porter le ballon… Il n’a pas très bonne réputation du point de vue comportemental, il peut finir en Ben Arfa dans le pire des cas. Néanmoins, étant dans sa ville avec sa famille et ses amis pour le ramener à la réalité s’il se prend pour un autre ou part en sucette, j’ai la faiblesse de penser la situation de nature à lui éviter de tomber dans ces dérives. Espérons n’avoir à commenter que ses prestations strictement sportives. Le point positif est sa polyvalence, il peut jouer à gauche ou dans l’axe, pas seulement à droite.
-Sirigu, je ne le connais pas du tout, j’attends de voir.
-Sissoko, les fois où j’ai eu l’occasion de le voir jouer (notamment avec la Juve), m’a laissé l’image d’un 6 bourrin jouant vraiment tout sur son physique. L’avantage est qu’il marque des buts de temps en temps, le problème est qu’il est souvent blessé. Le point positif est que le PSG ne disposait pas d’un joueur de ce profil, or contre des équipes hyper physiques comme l’OM, Rennes (mais il devrait être encore trop court), Toulouse ou Montpellier, il devrait parfois être utile.

L’élément rassurant concernant Matuidi et Ménez est en rapport avec la raison de leur venue. Comme Gameiro ils ont pensé à l’équipe de France, ils veulent gagner leur place dans le groupe France pour l’Euro. Leonardo a d’ailleurs dit, il souhaite que le PSG soit important pour les Bleus.

Si je suis très sceptique concernant certaines recrues, je ne doute pas de l’amélioration globale de la qualité de l’effectif. Il faut voir qui ils remplacent. Pour le moment si on s’en regarder la liste des joueurs, on constate que :
-Coupet et Edel ont été remplacés par Douchez et Sirigu… il n’y a pas photo ;
-Bisevac a remplacé Saaaaaaammyy Traoré (ou Camara, lequel aurait alors remplacé Traoré), c’est forcément mieux ;
-Matuidi a remplacé Makélélé, joueur intermittent au rendement rarement convainquant (les ailes touchaient la piste), j’imagine mal Matuidi être moins utile que son prédécesseur ;
-Sissoko a remplacé Clément, c’est un tout autre style, plus puissant, plus utile sur CPA, je ne sais pas si c’est réellement mieux ;
-Ménez a remplacé… Sessegnon (parti l’hiver dernier en laissant son poste vacant), l’avenir dira si l’un vaut plus que l’autre, a priori oui ;
-Gameiro remplace Erding (qui pour le moment reste au club, il ne veut pas s’en aller).

Bahebeck et Kebano occupent quant à eux les rôles tenus par Luyindula et Maurice ces 2 ou 3 dernières saisons, ils ont signé pro cet été, on peut presque parler de recrues supplémentaires issues du centre de formation. Je crois en eux (surtout en Bahebeck).

Analyser le recrutement de Leonardo, c’est aussi s’intéresser aux joueurs recalés. On a entendu énormément de rumeurs, difficile de démêler le vrai du faux, d’autant plus que la discrétion est de mise. On sait avec certitude qu’Adel Taarabt le Marocain de QPR (promu cette saison en Premier League) aurait pu venir, c’était la volonté des nouveaux propriétaires. N’étant pas très chaud, Leo a fait en sorte de ne pas trouver d’accord avec son club. Le jour où la nouvelle est tombée la plupart des supporters parisiens ont éprouvé un profond soulagement car en plus d’être un soliste invétéré évoluant plutôt côté gauche – il aurait été concurrent direct de Nenê – ce joueur a une réputation calamiteuse : bagarres, melon gigantesque à 22 ans sans jamais s’être imposé dans un club autre que l’équivalent anglais de la L2, problèmes d’attitude perpétuels… Le gars s’est même barré il y a quelques semaines du stage de l’équipe du Maroc parce que Gerets n’avait pas prévu de le titulariser ! A côté Ménez et Sessegnon sont des enfants de chœur !

En réalité mon très gros regret est le départ définitif de Giuly. Certes, il a 35 ans, mais encore beaucoup à donner pour une dernière saison, il a l’expérience des grands clubs, dans le vestiaire ou plus généralement dans la vie du groupe son influence était grande, il aurait pu encadrer des gars comme Ménez, aider Pastore à s’intégrer (Ludo étant passé en Espagne et en Italie pendant plusieurs saisons il doit bien parler une des langues maîtrisées par l’Argentin, et puis il a déjà vécu ça avec Messi)… Très gros regret.

Voici donc la liste des joueurs du PSG à la reprise de la Ligue 1 :
1 Douchez
2 Cearà
3 Sakho (1er capitaine)
4 Bisevac
5 Tiéné
6 Camara
7 Ménez
8 Luyindula
9 Hoarau
10 Nenê
11 Erding
12 Bodmer
13 INTERDIT
14 Matuidi
15
16 Aréola
17 Ngoyi
18 Arnaud
19 Gameiro
20 Chantôme
21 Maurice
22 Armand
23 Sissoko
24
25 Bahebeck
26 Jallet
27 Pastore
28 Landre
29 Kebano
30 Sirigu

Vous avez lu Pastore à côté du n°27 (il le portait déjà à Palerme). J’ai déjà expliqué les raisons extra-sportives et le prix du transfert dans un autre article à propos du sauvetage de la L1 par les Qataris. Je ne vais donc m’occuper ici que de l’aspect purement sportif de son arrivée.

Javier Pastore a 22 ans, avant sa signature à Palerme je le voulais déjà, je l’avais découvert lors d’un match d’Huracan en championnat argentin. De temps en temps le talent d’un joueur vous saute aux yeux lorsque vous le voyez jouer pour la première fois, c’était le cas[2], je suis allé voir ses highlights sur Youtube, c’était déjà impressionnant. C’est la classe, sublime technique en mouvement, un peu le même style que Bodmer en fait – le grand ayant toujours la tête haute – mais en plus fin et en plus… "insolent" (pour reprendre un qualificatif utilisé par Maradona à son sujet). Certains veulent faire la comparaison avec Loutcho, comme si le joueur de l’OM était un 10 naturel (c’est plus un relayeur). NON ! Pastore est plus offensif, un 10 à l’ancienne, presque un 9 ½, un passeur capable de marquer, il a notamment une bonne frappe. Riquelme ? Non plus, car Pastore court sur un terrain de football contrairement au meneur de jeu de Boca, dont la vitesse moyenne de déplacement est de 6km/h (il a toujours joué en marchant, son génie – car oui, Riquelme est un véritable génie du ballon – vient de là). Pastore ressemble pas mal à Ricardo Izecson dos Santos Leite (Kakà) il y a quelques saisons.

Le déjà meilleur n°27 de l’histoire du PSG – je n’ai pas vérifié, est-ce nécessaire ? – a signé 5 ans, je ne suis pas sûr qu’il parte avant 2016, peut-être même restera-t-il bien après cette date s’il s’adapte bien et aide le club à retrouver l’élite du football européen. Une chose est sûre, les Qataris n’ont pas déboursé plus de 40 millions d’euros en espérant en tirer un bénéfice à la revente.

Pour mémoire, le dernier joueur à avoir snobé Chelsea pour signer au PSG est… Jérôme Rothen (très probablement le meilleur n°25 de l’histoire du club).

Selon moi il manque un latéral gauche titulaire, une lacune à combler IMPERATIVEMENT. En outre il serait bon de récupérer éventuellement un autre ailier droit (un vrai centreur ou alors un garçon polyvalent capable de jouer aussi ailleurs, je pense à Marvin Martin… mais je vois plutôt Martin rester à Sochaux et venir l’été prochain s’il s’impose en EdF d’ici là), car Bahebeck et Kebano sont les 2 seuls remplaçant capables de jouer sur les ailes, à moins de faire remonter Jallet d’un cran (cette solution a mes faveurs).

Comment organiser tout ça ?

  • Derrière, c’est assez simple, défense à 4 devant un gardien. Ça donnerait…

Titulaires : Douchez - Cearà, Armand, Sakho, RECRUE
Remplaçants : Sirigu - Jallet, Bisevac, Camara, Tiéné…

Certains vont crier au scandale en voyant Jallet remplaçant, mais il n’y a pas photo, défensivement il est bien inférieur à Cearà, infiniment plus complet (sans parler de ses CPA, centres et touches longues en général de très bonne qualité.
Je vois Landre comme 3e solution à droite, 5e solution dans l’axe, Armand comme 3e solution à gauche, voire 4e si on considère Cearà à ce poste. On peut aussi imaginer mettre Armand à gauche en lui demandant de ne pas beaucoup monter si on demande au latéral droit de beaucoup apporter devant, ça permet de retrouver un certain équilibre.

  • Le milieu et l’attaque sont interconnectés, il existe de multiples solutions possibles en raison des caractéristiques différentes de chacun des 11 joueurs pouvant briguer une place de titulaire (pour 6 postes).

Je considère Sissoko en tant que 6, Matuidi en 6-8, Chantôme en 8, Bodmer en (8-)10, Pastore en 10. Jallet est pour moi le chaînon manquant à droite, s’il n’a pas à faire l’essuie-glace sur son côté pendant tout le match il est beaucoup plus précis dans ses centres, il a une frappe monstrueuse, et peut fortement contribuer à bloquer l’arrière gauche adverse.

Première règle : Chantôme titulaire pour TOUS LES MATCHS IMPORTANTS.

Dans un 4-4-2 classique kombouarien sans 10 (donc sans Pastore), on aurait Chantôme (ou Bodmer) et Matuidi ou Sissoko, Nenê à gauche, Jallet (ou Ménez) à droite, Hoarau et Gameiro devant.
Dans un 4-2-3-1 EdF on prendrait les mêmes en remplaçant Hoarau par Pastore ou Bodmer derrière Gameiro, si Hoarau n’est pas là l’hypothèse Ménez à droite peut d’avantage me convenir.
On peut aussi imaginer un 4-4-2 en losange avec Sissoko (ou Matuidi) en 6, Chantôme ou Jallet à droite, Matuidi ou Nenê à gauche, Pastore (ou Bodmer) derrière Hoarau et Gameiro.
Cette formule est dangereuse, elle nécessite de trouve un équilibre d’équipe, en version très offensive ça devient carrément un 4-1-3-2 très déséquilibré vers l’avant.
J’aimerais voir un jour un improbable 4-1-4-1 avec Nenê, Bodmer et Pastore (plus un autre à droite) derrière l’attaquant.
N’oublions pas le 4-3-3, vous en avez plusieurs variantes, celui avec 6-8-10 et 2 attaquants de côté, celui avec 2 relayeurs, celui avec des ailiers qui restent sur les lignes, celui avec les 3 de devant qui permutent… Prenez un papier et un crayon, amusez-vous.

Dans l’absolu mon équipe type de base avec l’effectif actuel sans prendre en compte les blessures, méformes et autres, serait…
Douchez - Cearà, Armand, Sakho, XXX - Matuidi ou Sissoko, Chantôme - Jallet, Pastore, Nenê - Gameiro. Bodmer, Ménez et Hoarau entrent en cours de rencontre.

Beaucoup d’argent dépensé ? Et alors ?

C’est vrai, en un été le PSG aura dépensé énormément d’argent sur le marché des transferts. Avec la signature de Javier Pastore, la somme dépasse les 80 millions (pas tous payés dès cette année). Leonardo est maintenant aux commandes, il a décidé de tenter quelques gros paris pour avoir un gros Paris, mais à la différence d’autres clubs lors des dernières saisons, tout est cohérent.

Il est bon de le rappeler, l’OL et l’OM ont dépensé des sommes folles pour constituer chacun leur effectif actuel.

-Lisandro Lopez, Michel Bastos, Aly Cissokho, Bafé Gomis, tous achetés extrêmement cher (plus de 70 millions à eux 4), puis Lovren pris au mercato (8 millions je crois), Jimmy Briand et Yoann Gourcuff (entre 28 et 32 millions de plus)… Les 100 millions ont été largement dépassés par l’OL avant de recruter un milieu défensif cet été. Hormis Briand qui ressemblait à une bonne affaire (profil recherché, pas très cher), peut-être Bastos qui sortait d’une super saison, les recrues citées ont toutes été largement surpayées (en se pressant pour Lisandro il y avait moyen d’économiser pas mal d’argent) ou prises en dépit du bon sens (l’OL n’avait pas du tout besoin d’un Gourcuff déjà assez mauvais depuis des mois, le coup de l’arrière gauche à 15 millions en raison de 5 bons mois à Porto avec au max 8 matchs de haut niveau joués de toute sa carrière, je n’en reviens toujours pas).

-L’OM a d’abord pris Loutcho, Mbia, Diawara et toute une série de joueurs pour plus de 42 millions (hors bonus), puis la saison passée Azpi(rateur)licueta, Loïc Rémy, Gignac et pour finir Rod Fanni… encore plus de 42 millions… Alou Diarra, Nicolas Nkoulou et Jérémy Morel, ça fait environ 11 millions, on n’est donc pas loin des 100 millions…
Loutcho, un 8 pris pour jouer 10, Mbia a été recruté en tant que 6, il a été replacé en défense centrale. Quand on n’a pas assez d’argent, prendre un jeune latéral droit ne sachant pas défendre lorsqu’on a absolument besoin d’un 6, c’est totalement incohérent. Le plus fort, c’est bien sûr Gignac… Le gars sort d’une mauvaise saison, tu le prends blessé en payant 2 fois sa valeur, ceci alors que le championnat a déjà débuté depuis un moment… Totalement incohérent.

Le PSG a suivi une logique de construction d'équipe en fonction de ses besoins, notamment celui de remplacer les joueurs partis, acheter à des prix relativement normaux en dehors d'un gros coup (d'un autre calibre qu'un Gourcuff dont l'OL n'avait même pas besoin). Maintenant, à Kombouaré de faire le travail, il ne va pas se plaindre d'avoir des choix à faire, ce n'est pas un top entraîneur, mais il est plus facile pour un entraîneur moyen d'avoir de très bons résultats avec d'excellents joueurs que l'inverse. On a même vu le pire entraîneur de l'histoire du foot devenir vice-champion du monde grâce à Zidane, Vieira, Thuram et compagnie...


Première partie, du 31 mai au 12 juillet : l’arrivée des Qataris, les premières recrues, le départ de Robin Leproux, Leonardo en approche.
Deuxième partie, du 13 au 25 juillet : l’arrivée de Leonardo, le travail de fond peut commencer.
Quatrième partie, du 30 juin au 6 août : de l’entraînement intense, des matchs amicaux, un petit tournoi triangulaire, l’Emirates Cup… le tout avant une très longue saison.

Notes

[1] Coupet, Edel, Cearà, Jallet, Tiéné, Armand, Sakho, Camara, Clément, Makélélé, Chantôme, Bodmer, Giuly, Nenê, Hoarau, Erding, Luyindula (blessé les 3 derniers mois), Sessegnon (parti à l’intersaison) et Maurice (blessé plusieurs semaine, il n’est jamais vraiment renvenu), auxquels on peut ajouter Makonda et Traoré utilisés très rarement, seulement quand il n’y avait vraiment pas moyen de faire autrement, plus Bahebeck et Kebano, remplaçants de Sessegnon et Luyindula lors des dernières semaines.

[2] Ça me l’a aussi fait avec Douglas Costa époque Grêmio, son 1er ou 2e match en pro, avec Gonzalo Higuain lors du fameux Superclasico lors duquel il a fait exploser Boca, récemment Ademilson au Mondial U17, Chantôme pour revenir plus près de chez nous… ou encore Younousse Sankharé. Le talent est une chose, faut-il encore l’exploiter par la suite.