Romain Mesnil et Renaud Lavillenie franchissent facilement les qualifications du concours de saut à la perche en passant 5m65 (facilement… surtout Renaud). Jérôme Clavier n’a pas réussi à faire mieux que 5m50 au 2e essai, insuffisant pour se qualifier car on a seulement repêché à 5m50 au premier (notamment le Polonais Pawel Wojciechowski, un des principaux – si ce n’est le principal concurrents – des Français), il a commis l'énorme erreur de faire l'impasse sur la barre à 5m60 pour tenter directement 5m65 (on demandait 5m70 pour la qualification directe, personne n'a eu besoin de tenter cette barre). Steve Hooker a fait pire, l’Australien, champion du monde en titre en ayant coiffé les 2 Français au poteau avec un seul saut à Berlin en 2009, n’a pas passé une barre, il n'a pas engagé un saut. Compte tenu de sa saison débutée seulement à Monaco le mois dernier, on se doutait bien qu’il n’irait pas très haut.

Les séries du 3000m steeple (F)… On n’a amené personne. Les séries du 800m (H)… On n’a amené personne.

Romain Barras n’est que 22e du décathlon après 2 épreuves, il a fait un temps assez correct au 100m (11’’20 sans vent, un peu moins rapide que son meilleur temps de la saison, à 18 centièmes de son record) et 7m06 au saut en longueur (vent nul), bien en-deçà de son record (7m35), inférieur à son SB (7m15)… C’est très moyen. Il est surtout là dans l’espoir de faire les minimas pour Londres car il aura peu d’occasions de les réaliser, l’objectif est clair. Il a été blessé une bonne partie de la saison, ne l’oublions pas. A la longueur un jeune Belge (Thomas Van der Plaetsen) a sauté 7m79, un des 2 Américains aurait pu faire mieux sans une planche totalement loupée (plus de 40cm de marge).

14m92 au 3e essai du lancer du poids pour finir la matinée… il a fait 16m19 l’an dernier, normalement il vaut au moins 50cm de plus que sa marque du jour. Le décathlon est mal embarqué... pas pour les Ricains, déjà bien devant.

Ce matin a eu lieu le tour préliminaire du 100m. On ne fait plus disputer les séries par les coureurs ayant un temps d’engagement de haut niveau, ça retire un tour aux cadors. Ces séries éliminatoires ont eu lieu d’abord pour les femmes, ensuite pour les hommes. On retrouvera les Français et Françaises au stade des quarts de finale, sachant qu’ensuite il y aura 3 "demi-finales".

La suite, c'est cet après-midi...