Un Parisien à 100% FOOTMatuidi. Le PSG, ça inspire Julien Cazarre. Il n’a pas épargné Bodmer, Erding, Jérémy Ménez (sa coiffure), Tiéné… Sans parler de Vikash Dhorasoo, victime préférée de Cazarre.

Il a aussi été question du remplacement de Makélélé… dans les douches.

Pauvre Matuidi, il a dû se retenir de rire, il ne voulait sans doute pas risquer de donner l’impression à ses coéquipiers de se moquer d’eux.