Le coup de cœur de la semaine Commençons par les nouvelles réjouissantes concernant la qualification pour les Jeux Olympiques de 3 emblèmes du sport français : Laura Flessel, Ladji Doucouré et Steeve Guénot.

Laura Flessel, très probable porte drapeau à Londres, a échoué dans sa quête de qualification avec l’équipe de France, c’était à Saint-Maur le mois dernier. Il ne lui restait qu’une chance lors d’un tournoi continental de la dernière chance auquel chaque fédération européenne n’ayant pas encore de quota en épée féminine pouvait envoyer une représentante. La double championne olympique – quintuple médaillée – était protégée en tant que tête de série n°2, elle a échappé à la phase de poules et débuté directement en 8e de final. Son match face à une très modeste Turque lui a permis de se mettre en jambes avant de tirer une jeune Estonienne redoutable (2 podiums en CdM cette saison). Là, c’est passé tout près, après plusieurs touches doubles il y avait 14-14, ça s’est donc joué à rien… et Laura a alors mis la 15e touche, celle de la victoire qui lui permettait… d’affronter la Suédoise. La Scandinave était LA fille à battre pour aller à Londres, car 2 billets étaient en jeu, ils étaient destinés aux 2 finalistes du tournoi. Problème, la fille en question avait des allures de bête noire pour la légende Française, leur dernière confrontation datait… de la demi-finale du tournoi individuel à Saint-Maur, la blonde avait gagné, cette fois elle a été écrasée. A 40 ans, l’expérience a fait la différence face à des concurrentes qui auraient pu être ses filles (respectivement 19 et 23 ans… bon, les filles de Laura sont plus bronzées que la Balte et la Scandinave, mais vous avez compris l’idée). Une 5e participation aux JO, c’est très loin du record de Jeannie Longo, mais c’est déjà pas mal !

Si concernant notre escrimeuse on croisait les doigts en ayant tout de même de l’espoir, qui s’attendait réellement à voir le cadet des frères Guénot remporter haut la main le premier TQO de lutte gréco-romaine pour gagner le droit de défendre son titre olympique. Pratiquement personne ne s’attendait à ce qu’il devienne champion olympique à Pékin, depuis il avait eu énormément de mal à encaisser tout ça, a vécu 3 saisons très difficiles avec énormément d’échecs. A Sofia, il était en mission, il a démoli tout le monde… contrairement à tous les autres membres de l’équipe de France (dont son frère), qu’il s’agisse de gréco-romaine, de lutte libre ou de lutte féminine. Il leur reste 2 chances, un tournoi en Chine puis un en Finlande ces 2 prochaines semaines. Avec Didier Païs (blessé), on a désormais 2 qualifiés en lutte.

Ladji Doucouré, c’est une surprise, qui s’attendait à le voir réaliser si tôt le minima olympique sur 110m haies[1] ? Attention, son 13"37 ne suffit pas à lui assurer la qualification, il n’y aura pas plus de 3 Français, or ils sont au moins 4 à pouvoir prétendre participer à cet événement : Ladji, Dimitri Bascou, Garfield Darien et Pascal Martinot-Lagarde, le nouveau venu (médaillé de bronze mondial du 60m en salle cette année pour sa première sélection sénior). Il faudra aller encore plus vite, beaucoup plus vite et confirmer lors des championnats de France. Pour rappel, le double champion du monde 2005[2] n’a pas fait mieux depuis 2008, année où il était revenu de blessure pour prendre la 4e place aux JO.

Le sujet de la semaine. Le sujet de la semaine, ce sera de la boxe.

7 boxeurs français participaient à Trabzon (Turquie) au TQO ouvert aux Européens – au sens large, car les Azéris notamment sont dans le lot, en boxe c’est du lourd – n’ayant pas encore obtenu leur qualification soit par les World Series of Boxing, soit grâce aux Championnats du monde 2011 où une grande partie des quotas étaient distribués. Selon les catégories le nombre de places à prendre était plus ou moins important (de 1 à 4).

En -91kg on ne s’attendait pas à un miracle car il a fallu remplacer Ludovic Groghue. Aboulaye Diane a été sorti dès son 8e de finale par un Britannique (l’horreur… 18-17). Grosse déception pour Rachid Hamani au même stade de la compétition, il a été vaincu par un Biélorusse (14-10). Dès lundi, ils n’étaient donc plus que 5, et mardi soir plus que 4 suite à l’élimination d’Anthony Bret (-56kg) par un Danois (12-10), il aura donc battu un Turc en 8e pour rien.

Mercredi, catastrophe, Abdelkader Bouhenia (-81kg), potentiel médaillé olympique, a été sorti en quart par un Azéri (16-8), il avait pourtant bien débuté le tournoi en tapant un Serbe (15-11) puis un Slovaque (16-10). Je croyais vraiment en lui, c’était un des boxeurs les plus sûrs… Mais il a été longtemps blessé ces dernières saisons, ceci explique peut-être cela. Plus que 3.

Jeudi… repos.

Vendredi, les demi-finales. Pour Nordine Oubaali et Tony Yoka, boxeurs du Paris United en WSB (lors de la première saison), gagner ce combat suffisait. Nordine est passé tout près de la qualification en gagnant le titre individuel WSB, je le considère comme une de nos principales chances de médaille en boxe à Londres, une élimination aurait eu des allures de drames… il aurait toutefois pu aller aux JO si son éventuel vainqueur avait gagné la finale du tournoi (ce qu’il n’aurait pas fait pour sortir le Français de la course). Heureusement, notre -52kg s’en est tiré de justesse, il a gagné son combat 11-10 contre le Suédois N’Tuve, assurant le quota. Auparavant il avait vaincu Alexandr Riscan (le Moldave du Paris United) au premier tour (19-8) puis le Bulgare Ivanov (18-9). Dimanche, en finale, il a bien terminé le tournoi en éclatant 20-10 le Turc de service, Selguk Eker.

Pour Tony Yoka, notre jeune +91kg, Londres devrait plus être un apprentissage qu’un objectif bien qu’une belle surprise soit toujours possible. Venu successivement à bout d’un Serbe (10-6) et d’un Roumain (13-9), le poids lourd de 2 mètres jouait son année contre un Hongrois, il lui a flanqué une correction (12-2) malgré une blessure au thorax subie en quart. Lors de la finale il a préféré abandonné à l’appel de la 2e reprise face au Russe Magomed Omarov, il aurait aussi bien fait de déclarer forfait.

L’objectif lors de ce TQO était de prendre au moins 3 quotas supplémentaires. C’était un minimum… il n’a pas été atteint, on en est resté à 2, mais ce n’est pas de la faute de Chabane Fehim en -54kg. Sur la route de Londres il a dû terrasser un Portugais (17-6), un Allemand au nom arménien (17-13), le champion d’Europe russe, un des 2 favoris du tournoi (16-14), l’exploit de la semaine, mais malheureusement pour lui dans cette catégorie il fallait gagner le tournoi pour aller aux JO… Or en finale, il fallait affronter le Turc Yakup Sener chez lui. En boxe combattre à domicile est un gros avantage, c’est encore pire, se faire voler est monnaie courante, on sait très bien que battre un boxeur local chez lui nécessite d’être beaucoup plus fort, du moins dans ces conditions (surtout avec cet enjeu). Fehim s’est semble-t-il fait arnaquer, son adversaire ayant été gratifié de points extrêmement généreux (score finale 16-11).

Bilan de la semaine, à la France ne sera représentée à Londres que dans 5 des 10 catégories (contre 9 à Pékin pour 3 médailles, 2 d’argent et une de bronze mais en se faisant voler, ça aurait dû être 2 d’or et une d’argent) avec Jérémy Beccu (-49 kg), Nordine Oubaali (-52 kg), Rachid Azzedine (-60 kg), Alexis Vastine (-69 kg) et Tony Yoka (+91 kg). Les 4 derniers ont été champions du monde par équipe avec Paris United (Azzedine s’est qualifié en WSB).

Heureusement, en 2012 il y a une nouveauté aux JO, la boxe féminine, où on trouvera 3 catégories, -51kg, -60kg et -75kg. Cette semaine il y avait une compétition préparatoire aux Championnats du monde prévus mi-mai à Qinhuangdao (Chine), il s’agit de la Monoan Cup, en Grèce (en Héraklion), et ça s’est bien passé pour l’équipe de France, 4 Françaises ont gagné dont Sarah Ourahmoune (-51kg), le très grand espoir de médaille pour ne pas dire de titre olympique, 2 ont perdu en finale dont Erika Guerrier (-75kg), 2 ont fini 3e. En revanche Estelle Mossely (-60kg) a été éliminée en quart.

En bonus :
-Championnat du monde WBO : Michel Soro (22 ans, 18 victoires, 11 avant la limite) affrontera le champion WBO des super-welters, le Russe Zaurbek Baysangurov (27 ans, 26-1-0, 20 victoires avant la limite), le 12 mai à Brovari (Ukraine).
-Monsieur Dominique Nato, ancien DTN et entraîneur de l’équipe de France de boxe amateur, a été nommé directeur du CREPS de Nancy.

La bonne nouvelle de la semaine. Les espoirs de médailles à Londres fleurissent un peu partout à mesure que les membres de l’équipe de France olympique montent sur des podiums dans les compétitions internationales (championnats ou coupe du monde).

Triathlon. -Coupe du monde : David Hauss a profité de l’absence d’une partie des meilleurs européens pour remporter l’épreuve de Coupe du monde disputée à Ishigaki (Japon), le premier succès de sa carrière en CdM. Il confirme sa grande forme en ce début de saison.
-Championnats d’Europe : la jeune Emmie Charayron, titrée en 2011, s’est adjugé la médaille de bronze lors des Championnats d'Europe organisé à Eilat (Israël). Jessica Harrison a pris la 4e place, Carole Péon la 11e. On devrait les retrouver toutes les 3 aux JO. Chez les hommes Tony Moulai a pris la 4e place d’une course gagnée par le favori, l’Espagnol Javier Gomez, il lui fallait monter sur le podium pour être automatiquement qualifié pour les JO, il devrait néanmoins être le 3e tricolore à Londres avec Hauss et Vidal.

Tir : lors des préolympiques à Londres, compétitions qui vont encore durer toute la semaine dans des conditions pourries car il fait super froid et il n’y a pas de chauffage, certains français jouent leur qualification nominative pour les JO (l’équipe de France a ses quotas, la sélection n’est pas faite). Finir 1er ou 2e lors de cette étape de la Coupe du monde est la condition fixée pour assurer sa place. Céline Goberville a terminé deuxième de l'épreuve de pistolet 25m après avoir pris la 4e place au pistolet à 10 mètres, Pierre-Edmond Piasecki a quant à lui gagné l’épreuve de carabine à 10 mètres (il a déjà gagné une étape de CdM en 2011 et avait lui-même obtenu le quota en terminant 2e d’une autre). En skeet, Anthony Terras s’est loupé en finale après avoir été presque parfait pendant une grande partie des qualifications, le médaillé de bronze de Pékin a terminé 13e loin devant les autres Français.

Plongeon : 7e à Dubaï, 6e à Pékin et 4e à Moscou lors des 3 premières étapes des séries mondiales, Matthieu Rosset, unique Français qualifié pour les JO, a pris la 3e place du plongeon à 3 mètres de la dernière étape qui avait lieu à Tijuana (Mexique).

Pentathlon moderne : en prenant la 3e place de l’étape de Coupe du monde disputée en Russie ce week-end, Christopher Patte a quasiment assuré sa qualification pour les JO.

La mauvaise nouvelle de la semaine. 2 sportifs français ont subi une grave blessure ces derniers jours.

-Tennis : Julien Benneteau s’est blessé en chutant lourdement lors de son match contre Murray à Monte Carlo, il s’est fait une grosse entorse à la cheville et fracturé le coude. Ses espoirs de participer aux JO s’envolent. Les images sont assez horribles, il avait la cheville à 90°.

-Ski alpin : Yannick Bertrand s’est blessé au genou gauche[3], il en a pour plusieurs mois. Cette saison le descendeur a notamment fini 2 fois 6e en Coupe du monde. Ce qui lui est arrivé est bien pire que ça…

La nouvelle passée inaperçu. Il paraît qu’à partir des JO de Sotchi en 2014 il y aura une épreuve par équipe en patinage artistique… Est-ce vrai ? Ne s’agirait-il pas plutôt d’une blague ?

Ce week-end à Tokyo la France a pris la 3e place ex-aequo d’une compétition bien étrange à laquelle elle s’est qualifiée grâce à ses bons résultats d’ensemble obtenus aux Championnats du monde à Nice. Lors de ce Trophée mondial par équipes, Brian Joubert et Florent Amodio ont pris la 3e et la 4e place de l’épreuve masculine (Daisuke Takahashi a dominé le Canadien Patrick Chan, invaincu depuis novembre 2010, ça aurait dû être le même top 4 aux Mondiaux avec un jugement plus juste). Nathalie Pechalat et Fabian Bourzat ont pris la 3e place en danse sur glace comme à Nice, mais cette fois la victoire est revenue à Meryl Davis/Charlie White (USA) devant Tessa Virtue/Scott Moir (CAN), selon les spécialistes ça devait être cet ordre aux Mondiaux (où les Canadiens ont gagné).

Chez les filles les Françaises ont terminé 7e et 11e du court et finalement 9e et 11e… sur 12. En couple, c’est pire, 6e sur 6. Et malgré tout, la France a fini 3e sur 6 pays à égalité avec le Canada (42pts), tous deux talonnés par la Russie et l’Italie (39pts). Le Japon a gagné à domicile (55pts) devant les Ricains (53pts).

Ce sera ça aux JO ? Parce que ça me semble vraiment n’avoir aucun sens, j’ai même du mal à trouver une compétition dans un sport quelconque dont le format ressemblerait à ce truc. Peut-être la Coupe d’Europe des Nations en athlétisme (devenu Championnat d'Europe d'athlétisme par équipes)… et encore.

Dans l'c*l Lulu ! Dopage/cyclisme : Riccardo Rico a été suspendu 12 ans pour dopage. Pourquoi 12 ans et pas directement à vie alors qu’il a été convaincu d’autotransfusion après avoir déjà été suspendu pour prise d’EPO ? Les mystères de la lutte antidopage… On ne va pas chercher le pourquoi du comment, toujours est-il que ce tricheur va enfin être mis hors d’état de tricher. Dommage qu’il n’ait pas tout de suite été éjecté du peloton pour toujours quand il a été grillé la main dans le sac sur le Tour de France. On avait d’énorme doute le concernant à l’époque, plus aucun en le voyant s’envoler dans les montées en décrochant les motos, au bout de quelques jours le verdict est tombé. Les Italiens lui ont donné une suspension anormalement faible, il est revenu, il a été repris par une équipe consciente de la moralité du bonhomme, il a s’est cru plus malin que tout le monde en se conservant du sang dans le frigo sans même prendre les précautions de base, se l’est injecté, est passé tout près de la mort, a survécu mais a été démasqué.

T’as voulu nous prendre pour des cons Riccardo ? Tu l’as dans l’c*l !

L’événement insolite de la semaine. Formule 1 : normalement OSEF mais pas cette fois car Romain Grosjean, un des 3 Français engagés cette saison en F1, a pris le 3e place du GP de je ne sais où, le dernier podium français datait d’août 1998, Panis était monté sur la boîte.

Ça me donnerait presque envie de regarder le prochain grand prix… Nan ! J’déconne ! J’ai tellement mieux à faire à l’heure où ces types s’amusent à gâcher de l’essence pour aller d’un point au même point en tournant autour des mêmes bâtiments…

Vous connaissez la particularité de ce pilote ? C’est le seul Franco-Suisse riche domicilié en France ! Mais quand on sait pourquoi, on comprend… Madame – Marion Jollès – est plutôt canon, et elle bosse à TF1, donc à Paris (même si elle couvre... la F1). Ce gars a le sens des priorités on dirait !

En bref. Football.
-Ligue des Champions : à domicile le Bayern Munich est venu à bout du Real Madrid (2-1), alors que Chelsea, en jouant à 10 derrière avec de longs ballons pour Drogba, a vaincu le Barça 1-0 avec une énorme dose de réussite (2 tirs sur les montant et plusieurs occasions mal négociées par Fabregas et compagnie).
-Europa League : l’Atlético de Madrid a battu Valence 4-2 avec un énorme Falcao auteur de 2 buts, le Sporting CP a battu Bilbao 2-1 après avoir concédé l’ouverture du score. -Plastique : le Stade Giuseppe Meazza (aussi connu sous le nom de San Siro) va être équipé d’une pelouse synthétique. Les adducteurs de Pato s’apprêtent à demander l’euthanasie.
-Liga : en gagnant le Clasico à Barcelone (1-2), le Real Madrid s’est quasiment assuré le titre de champion d’Espagne.
-Bundesliga : le Borussia Dortmund s’est assuré un nouveau titre de champion d’Allemagne.
-Football féminin : l’OL s’est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions féminine en faisant match nul 0-0 à Postdam après avoir gagné 5-1 à l’aller.

Ski alpin/retraite sportive : Aurélie Revillet, skieuse de l’équipe de France de vitesse depuis 2006, a décidé de prendre sa retraite (à 26 ans), son meilleur résultat est une 5e place.

Squash : Camille Serme a gagné l’Open du Texas à Houston, le premier titre de la n°10 au classement mondial depuis 10 mois.

Rugby.
-Transferts : la période des transferts est officiellement ouverte, du coup on a officialisé tout ce qui était déjà conclu depuis des semaines, par exemple la signature de Chabal au LOU (Lyon).
-Top 14 : le LOU est officiellement relégué en Pro D2.

Tennis.
-Masters 1000 de Monte Carlo : Nadal a facilement battu Djokovic en finale après avoir perdu 7 fois de suite dans de ses finales contre le Serbe (qui a perdu son grand-père au cours de la semaine). L’Espagnol a remporté le tournoi pour la 8e année consécutive, il avait auparavant éliminé Gilles Simon en demi-finale (lequel avait sorti Tsonga en quart).
-Fed Cup : la France jouait son maintien dans le 2e groupe (la D2 si vous préférez), elle affrontait la Slovénie à Besançon et l’a emporté 5-0 après une petite frayeur lors de la première rencontre quand Virginie Razzano a été menée 1 set+1 break par la remplaçante de la n°1 slovène, forfait… Cette Slovène est un sosie de Marco Pantani ou de Pierre Luigi Collina ! Razzano a fini par gagner en s’étant pourtant blessée au bout d’environ 2h30 de jeu, on a eu très peur d’un abandon. Ensuite Pauline Parmentier a déroulé, Stéphanie Foretz-Gacon a apporté le 4e point en simple et le 5e en double avec Kristina Mladenovic. La finale opposera la Serbie de Jankovic et Ivanovic à la République Tchèque, ces équipes ont battu respectivement la Russie et l’Italie.

Voile : la Semaine Olympique Française a débuté dimanche à Hyères, elle permettra notamment de faire la sélection dans les catégories où le bateau français qualifié pour Londres n’a pas encore été désigné. Pour rappel, la France a le maximum possible de quotas.

Volley.
-Pro A : Tours est sacré champion en battant Poitiers 3 sets à 0 lors de la finale.
-Retraite : Oliver Kieffer, ancien capitaine des Bleus (202 sélections), arrête sa carrière à 32 ans en raison d’une hernie discale qui dure depuis des mois. Son palmarès est impressionnant : une Ligue des Champions et 3 titres nationaux avec le Paris-Volley, un 4e titre avec Poitiers, 2 victoires en Coupe de France, une médaille de bronze mondiale, 2 d’argent aux Championnats d’Europe.

Cyclisme :
-Liège-Bastogne-Liège : Maxim Iglinskiy a remporté la classique belge devant Nibali. Thomas Voeckler a pris la 4e place, il a décroché au mauvais moment sur chute, on a aussi beaucoup vu Pierre Rolland.
-Dopage : le Russe Denis Galimzyanov a été pris par la patrouille… EPO.

Badminton : l’équipe de France s’est complètement loupée lors des Championnats d’Europe cette semaine en Suède. En double, une des 2 paires tricolores a atteint les quarts de finale, en revanche simple, ses 2 représentants ont été éliminés dès le premier tour, de même qu’Hongyan Pi[4], de retour de blessure depuis peu de temps donc en manque de condition. La Française paie au prix fort cette élimination sèche et précoce car elle finit 1ère non-être de série des engagées aux JO (17e), ce qui va lui considérablement compliquer la tâche. On peut toujours espérer un forfait qui lui permette de passer 16e… Peut-être. De toute façon, si lors des 3 prochains mois elle ne peut retrouver son meilleur niveau, elle sera condamnée à faire de la figuration à Londres.

Natation synchronisée : le duo français composé de Sara Labrousse et Chloé Willhelm s’est facilement qualifié pour Londres en prenant la 8e place de l’épreuve qualificative organisée dans le bassin des Jeux. L’objectif sera la finale olympique. Le ballet français en revanche ne reviendra pas en juillet/août, victime du nouveau mode de qualification.

Equitation : Kevin Staut a pris la 5e place de la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles à Bois-le-Duc. Il était très bien mais a commis 2 petites erreurs lors de la dernière manche.

Basket.
-Ligue féminine de basket : Bourges s’est qualifié pour la finale en battant Mondeville (2-0), Montpellier Lattes et Challes-les-Eaux auront besoin d’une belle pour se départager.
-Blessure : Dwight Howard a dû être opéré du dos en raison de sa hernie discale, il en a pour plusieurs mois et ne participera donc pas aux JO, un gros coup dur pour Team USA.
-NBA : Rodrigue Beaubois s’est retourné un doigt en plein match alors qu’il était titulaire contre Chicago, on a cru quelques minutes que sa saison était finie, mais on lui a remis le doigt en place, il est revenu en jeu au bout de quelques minutes et a été excellent en seconde période, gagnant ainsi le respect de tous. Tous les Français sur qui on compte pour Londres ont été très bons cette semaine hormis Nico Batum (tendinite, il n’a joué qu’un bout de match) et Ian Mahinmi dont les productions fluctuent beaucoup d’un jour à l’autre. Kévin Séraphin est toujours aussi impressionnant.
-NBA : ça devient extrêmement tendu car les playoffs débutent dans quelques jours, les équipes sont en plein sprint final pour se placer dans le tableau final, on voit énormément de sales coups, d’exclusions, de fautes techniques… mais le truc le plus violent… est à retrouver dans la vidéo de la semaine.

La vidéo de la semaine. Ça s’est passé dimanche entre Oklahoma City et les Los Angles Lakers. Trop excité par son dunk, Metta World Peace, s’est rappelé qu’avant son changement de nom, il était Ron Artest. Son coup de coude de barbare sur James Harden devrait lui couter très cher. Heureusement qu’il a choisi de se faire appeler World Peace et non World War, vous imaginez la boucherie ?

Notes

[1] 13"40

[2] Sur la distance et en 4x100m.

[3] La saison est terminée depuis plusieurs semaines mais on est en période d’essai et de développement des skis pour la prochaine.

[4] Je vais mettre son nom à l’européenne, le prénom d’abord.