Le sujet de la semaine. Football féminin/JO : le tirage au sort des groupes pour le premier tour du tournoi olympique a été effectué, l’équipe de France tombe avec les Etats-Unis, la Colombie et la Corée du Nord. Les autres groupes sont Grande-Bretagne/Nouvelle-Zélande/Cameroun/Brésil et Japon/Canada/Suède/Afrique du Sud. Les 2 premiers de chaque groupe et les 2 meilleurs troisièmes seront qualifiés pour les quarts de finale.

C'est format Copa America en somme, non ? A 12 pays, il me semblait plus simple de faire 4 groupes de 3, les 2 meilleurs de chaque groupe en quart, compétition en 5 matchs, l’idéal pour les Jeux qui durent 2 semaines (avec 3 week-ends). Bref, il faut faire avec, j’ai regardé le tableau et le calendrier, ce n’est pas forcément l’idéal car si le groupe est jouable (attention toutefois à la Corée du Sud, c’est super chiant à jouer, elles courent partout). Sauf énorme catastrophe les Bleues se qualifieront pour les quarts, le match le plus important. Problème, notre groupe est le seul dont le 2e et l’éventuel 3e affronteront le premier d’un des 2 autres.

Normalement, voici le programme (en heure française) :

  • USA-France le 25 juillet à 18h Hampden Park (Glasgow).
  • France-Corée du Nord à 20h45 le 28 juillet au même endroit (c’est le lendemain de la cérémonie d’ouverture).
  • France-Colombie à 18h15 le 31 juillet à Newcastle.
  • Quart de finale le 3 août :

-à 15h30 à Newcastle contre le 3e du E ou du F (probablement la Nouvelle-Zélande ou le Canada) si on gagne notre groupe,
-à 13h à Hampden Park contre le 1er du F (Japon ou Suède) si on termine 2e,
-à 20h 30 à Coventry contre le 1er du E (Brésil ou Grande-Bretagne) si on termine parmi les 2 meilleurs 3e.

  • Demi-finale le 6 août à 18h ou 20h30:

-à Wembley (si on a terminé 2e de notre groupe),
-à Old Traford (si on a terminé 1er ou 3e de notre groupe).
Si on finit 1 et 2 avec les Ricaines, on ne peut pas se retrouver avant une finale, et si on gagne notre groupe, en ½ on jouerait le Brésil ou les Britanniques (ou alors le 3e de notre groupe).

  • Finale le 9 août :

-Petite finale à Coventry à 14h.
-Finale à Wembley à 20h45.

La bonne nouvelle de la semaine. Judo : même en ne se présentant pas au complet aux Championnats d’Europe organisé dans la trou du c*l du monde, ville connue sous le nom de Chelyabinsk (Russie), l’équipe de France a réussi à ramener 6 médailles dont 2 titres. En vue des JO, c’est très positif. S’il y a eu quelques accrocs, le bilan est bon et encourageant.

Commençons par les très bonne nouvelles. Vendredi Gévrise Emane (-63kg) a conservé son titre au terme d’un parcours sans faute et d’une finale pas follement passionnante – il faut bien le reconnaître – face à l'Israélienne Yarden Gerbi. Son palmarès compte désormais 4 titres européens et 2 titres mondiaux (2 et 1 en -70kg, idem en -63kg), elle a également été élue judokate européenne de l’année par l’EJU (Teddy Riner a reçu la récompense chez les hommes). Dans la même catégorie Clarisse Agbegnenou a joliment décroché le bronze après avoir chuté en demi-finale. Le même jour le grand espoir des -73kg, Ugo Legrand, a décroché le premier titre international de sa carrière chez les séniors en battant l'Ukrainien Volodymyr Soroka en finale. Médaillé de bronze aux Mondiaux à Paris, il ira à Londres avec de grandes ambitions.

Audrey Tcheuméo (-78kg), championne d’Europe et du monde l’an dernier, a été surprise en finale par la Hongroise Abigel Joo après être sortie assez facilement victorieuse de ses précédentes rencontres. C’était surtout une bataille de prise de garde, la Française a été vaincue sur un contre. Ce résultat n’est en rien alarmant, bien au contraire, elle aura encore plus envie de mettre sur le dos celles qui se présenteront sur son chemin aux JO.

Autre déception à relativiser, la médaille de bronze d’Automne Pavia en -57kg. Elle a battu Sarah Loko en petite finale après avoir été sortie en quart du tableau principal à la stupeur générale par une obscure concurrente grecque. Elle a néanmoins su se ressaisir en passant par les repêchages pour monter sur la boîte, confirmant son statut de n°1 tricolore dans la catégorie. 6e mondiale, elle ira chercher une médaille aux Jeux, cette mésaventure lui servira probablement de leçon.

Cas plus épineux, celui des 48kg où Laëtitia Payet semble avoir pris un ascendant sur Frédérique Jossinet en la battant en finale pour le bronze (aux pénalités), reste à savoir si le comité de sélection tiendra compte de la longue période d’indisponibilité de l’ainée (36 ans) au palmarès long comme le bras avant de choisir qui représentera la France à Londres – par exemple en les envoyant toutes les 2 disputer un dernier tournoi décisif – ou arrêtera sa décision en fonction de l’état actuel des choses (la Réunionnaise est 12e mondiale et à 26 ans n’a pas de grandes références internationales car elle a souvent été barrée par Jossinet, actuellement 15e). A noter que la première s’est inclinée en demie contre la future championne (8e titre européen pour la championne olympique Roumaine Alina Alexandra Dumitru) et la seconde en quart face à la future finaliste. Entre les 2 Françaises, c’est la guerre, on s’échange des amabilités… Fred Jossinet sera dans tous les cas à Londres où elle sera consultante judo pour France Télévisions.

  • Les autres résultats.

-52kg (F) : Pénélope Bonna et Priscilla Gneto n’ont pas passé les premiers tours.
-60kg (H) : Issam Nour sorti au 2e tour.
-66kg (H) : Dimitri Dragin sorti en 8e, David Larose a atteint les demi-finale mais a finalement pris la 5e place.
-73kg (H) : Gilles Bonhomme éliminé en huitième de finale.
-81kg (H) : Loïc Pietri battu au 2e tour, Axel Clerget en huitième (puis sorti en repêchage).
-70kg (F) : Marie Pasquet éliminée au 1er tour.
-90kg (H) : Matthieu Dafreville battu au 2e tour à la décision, Romain Buffet battu en petite finale au golden score (Ippon) par un Biélorusse après avoir atteint les demi-finales (lors de son combat pour la médaille il avait égalisé peu avant la fin des 5 premières minutes).
-78kg (F) : Lucie Louette battue lors de son 2e combat puis en repêchage.
+78kg (F) : Ketty Mathé éliminée au 1er tour à la décision, Anne-Sophie Mondière battue en quart puis en finale de repêchage (abandon sur étranglement avec le kimono[1]), l’ancienne a tout de même fait un pas de plus vers Londres.
-100kg (H) : Cyril Maret battu à la décision dès son entrée en lice, Thierry Fabre au 2e tour.
+100kg (H) : Matthieu Bataille et Matthieu Thorel éliminés au 2e tour.

  • Par équipes.

Les hommes ont été battus 3-2 en demi-finale par la Géorgie puis par l’Ukraine en petite finale sur le même score. Les femmes se sont inclinées en finale en se faisant voler. C’est du moins mon sentiment en ayant vu les 5 combats en direct sur la chaîne de l’EJU (c’était en streaming). Le commentateur – il parlait en anglais et était neutre – a comme moi vu Ippon POUR Gneto et non contre elle lors du premier combat de la finale. Elle a fini sur le dos à la fin de son mouvement mais en ayant elle-même fait tomber, sa jambe était mise en barrage derrière celles de son adversaire. Etrangement, en Russie contre la Russie à quelques secondes de la fin, les arbitres n’ont pas eu enfin de vérifier l’action… Gneto regardait les juges d’un air incrédule en voyant son adversaire se voir attribuer la victoire. Pavia a égalisé, Agbegnenou a mis un énorme pion à son adversaire en quelques secondes, la France aurait donc dû gagner 3-0. A 2-1, la Russie avait encore sa chance, Pasquet a perdu, Mondière aussi (face à la championne en titre). 3-2 pour la Russie, médaille d’argent pour la France. C’est un peu décevant.

Sans manquer de respect à leurs remplaçants, avec Décosse et Riner en plus, c’était une autre histoire.

  • Conclusion.

Rappelons-le, le dernier sacre olympique pour un judoka français date de… 2000, il s’agit de la dernière victoire de David Douillet. Si l’équipe de France – à laquelle on ajoutera Teddy Riner et Lucie Décosse – ne rapporte pas une seule médaille d’or de Londres, il y aura de quoi se jeter dans la Tamise !

La mauvaise nouvelle de la semaine. Rugby : c’était semaine européenne en rugby, on a eu les demi-finales du Challenge Européen et celles de la H-Cup. Pas de surprise dans la petite coupe d’Europe, on aura une finale 100% française. Remarquez, avec 4 clubs français dans le dernier carré, il ne pouvait en être autrement.

RC Toulon a difficilement battu le Stade Français (32-29) avec un dernier drop de Johnny Wilkinson à la toute fin d’un véritable thriller. Je ne suis pas fan de SF qui s’est dévoyé depuis des années, mais étant francilien je préférais bien sûr que les Parisiens l’emportent. Le Biarritz Olympique a écharpé Brive (19-0). La finale aura lieu à Londres.

Dimanche en demi-finale de la H-Cup, l’ASM Clermont-Auvergne affrontait le Leinster à Bordeaux. Déchirant. En première période, ça s’est plutôt bien passé, les Jaunards ont mené (12-6 à la mi-temps), mais d’entrée de seconde période ils ont concédé un essai qui les a fait passer derrière, ça leur a coûté cher. Contre le vent, ils n’ont pas bien occupé le terrain et fait des choix stratégiques discutables en fin de rencontre quand ils ont poussé pour égaliser. On a même cru à l’essai de Wesley Fofana à 2 minutes de la fin après des séquences de jeu au près hyper intenses. La vidéo est formelle, en tombant dans l’embut sur le dos le jeune international a frappé le sol avec son coude, ce qui lui a fait lâcher le ballon. Si cette décision d’arbitrage est juste, la prestation de M. Barnes restera en travers de la gorge de nombreux supporters auvergnats, notamment une brutalité non sanctionnée du capitaine irlandais, pas mal de coups de sifflet douteux, l’absence de carton pour les fautes au sol répétées du Leinster dans les regroupements.

En finale Leinster affrontera l’Ulster, qui a battu Edimbourg 22-19.

La nouvelle passée inaperçu. Basket : dimanche soir à Debrecen, Chalon-sur-Saône a disputé la finale de l’EuroChallenge, la coupe d’Europe la plus à la portée des clubs français. Vendredi en demi-finale, les Bourguignons ont battu Lyubertsy Moscou (84-69). En finale, ils ont échoué face au Besiktas Istanbul (91-86). Il y a 3 ans le Cholet de Rodrigue Beaubois et Nando De Colo avait déjà échoué en finale pour 2 points face à Bologne. Le basket français n’a plus gagné de compétition européenne depuis Nancy en 2002.

Le coup de cœur de la semaine Judo : en équipe d’Allemagne j’ai remarqué la présence d’un certain Christophe Lambert… Mais OSEF. Le coup de cœur vient aussi de l’équipe d’Allemagne, c’est Romy Tarangul. Romy Tarangul Elle a pris une médaille de bronze en -52kg. Pourquoi coup de cœur ? Voyez par vous-même en cliquant sur la photo.

La fille s’est montrée dans son plus simple appareil il y a 4 ans (elle en avait 20), mais elle n’est pas seulement capable de poser dévêtue, elle peut aussi gagner des médailles. Bon, c’est vrai, depuis 2009 (bronze aux ChM) elle n’avait plus fait de podium international. Remercions-la de donner de temps en temps un prétexte pour parler d’elle.

Dans l'c*l Lulu ! Football : à Brest, il semblerait que flotte dans l’air une certaine nostalgie de la Ligue 2. Michel Guyot, le président du club,a fait n’importe quoi en janvier en vendant Nolan Roux pour le remplacer à la va-vite par Alexandre Alphonse, un Français jouant en Suisse depuis des années sans avoir jamais connu la L1, et Issam Jemaâ, qui a laissé de mauvais souvenirs partout où il est passé, tant à cause de son niveau qu’en raison de son comportement. Le Tunisien se fait découper dans les médias par Gérard Bourgoin, le président de l’AJA, mais ça donne envie aux Brestois de demander un prêt quelques semaines plus tard… Trop intelligents ces Finistériens !

Sans Roux, les résultats du club n’ont pas été bons, on pouvait le prévoir, toutefois ces derniers jours Brest a réussi à battre Lille 3-1, a perdu 2-1 à Saint-Etienne sans être ridicule, et a perdu 1-0 à domicile contre Rennes après que Zébina ait mangé la feuille. Le maintien restait encore tout à fait envisageable bien que le club soit passé pour la première fois depuis longtemps en position de reléguable. Et soudain, jeudi matin – alors que le match suivant était dimanche – Alex Dupont, l’entraîneur, se fait virer. A 5 journées de la fin… La raison donnée est un désaccord à propos de la titularisation de… Jemaâ ! Dupont voulait le faire jouer à… Auxerre ! Là où perso je voyais une possibilité de réussir un coup de l’ancien, le président brestois a vu… le prétexte idéal de son point de vue pour se défausser de ses propres erreurs sur son entraîneur. Qui plus est, ce M. Guyot a osé remettre en cause le professionnalisme d’un entraîneur à qui il devait le maintien de son club en L2 à une période où il a joué les pompiers pour éviter la chute en National, mais aussi la promotion puis le maintien en Ligue 1. Le contrat de Dupont prenait fin au terme de la saison, il fallait le virer pour en fait un bouc émissaire.

Résultat, avec Corentin Martins, le directeur sportif nommé entraîneur intérimaire, Brest a pris 4-0 à Auxerre, il y avait déjà 4-0 à la mi-temps. Le club se dirige droit vers la L2. Bravo, tu l’as dans l’c*l Lulu !

En bref. Volley : Philippe Blain, sélectionneur de l’équipe de France depuis 2000, cèdera sa place à un autre à l’issue de la saison en espérant avoir pu entre-temps conduire ses hommes aux JO. Depuis 12 ans l’EdF est montée 4 fois sur des podiums internationaux.

Ski alpin : Lionel Finance va entraîner l’équipe féminine de Russie.

Lutte gréco-romaine : Tarik Belmadani (60kg) et Mélonin Noumonvi (84kg) sont les 2 seuls membres de l’équipe de France de lutte à avoir obtenu leur qualification pour les Jeux Olympiques lors du 2e des 3 TQO. En lutte féminine la France n’a toujours aucune qualifiée.

Rugby : Lionel Nallet va rejoindre son pote Chabal au LOU.

Football.
-Ligue 2 : Bastia assure déjà sa remontée en L1 (du moins c’est tout comme).
-Ligue des Champions : Chelsea et le Bayern se qualifient pour la finale à l’issue de demi-finales retour assez dingues.
-Europa League : la finale opposera l’Athletic Bilbao à l’Atlético de Madrid.
-Ligue 1/Sabordage : Alex Dupont viré par le président de Brest. (On l’a vu plus haut.)
-Liga : Pep Guardiola annonce qu’il quitte le Barça en fin de saison, à la surprise générale[2] son adjoint est nommé pour le remplacer.
-Coupe de France : l’OL bat Quevilly 1-0 en finale au terme d’un match largement dominé par Lyon au cours de laquelle les Normands n’ont eu qu’un – très grosse – occasion à 1-0.
-JO : tirage au sort des tableaux pour les tournois olympiques. (On l’a vu plus haut.)

Tir : l’étape de Coupe du monde organisée à Londres et faisant office de préolympique a moins souri aux Français en seconde semaine qu’en première (rappel). De l’avis de tous les installations sont mauvaises, voire calamiteuse. Quelques membres de l’équipe de France sont entrés en finale (Valérian Sauveplane 7e à la carabine 60 balles couché à 50 mètres, Franck Dumoulin 8e au pistolet libre à 50m, Laurence Brize 8e à la carabine 3x20). Delphine Racinet s’est loupée en fosse olympique.

Basket.
-Eurochallenge : Chalon défait en finale (voir plus haut).
-Coupe de France : comme l’an dernier, la finale opposera Limoges et Chalon-sur-Saône.
-Ligue féminine de basket : Bourges et Montpellier s’affrontent en finale, les Berruyères ont gagné la 1ère manche. Edwige Lawson-Wade a été élue meilleure joueuse de la saison.
-Equipe de France : Tony Parker a annoncé son intention de poursuivre sa carrière internationale jusqu’aux JO 2016, il aura alors 34 ans.
-NBA : fin de saison régulière, les Chicago Bulls ont terminé en tête à l’est, les San Antonio Spurs à l’ouest. En cas de finale entre ces 2 Franchises, Chicago aura l’avantage du terrain. A noter que Kévin Séraphin a terminé la saison sur 6 victoires et une série de 16 matchs consécutifs en marquant au moins 10 points. Ronny Turiaf et Mike Piétrus, qui ont manqué quelques rencontres ces derniers temps, on fait leur retour sur les parquets à l’occasion des derniers matchs.
-Playoffs NBA : les premiers matchs ont eu lieu samedi et dimanche, LeBron James a broyé les Knicks, TP a explosé Utah, Orlando a créé la surprise chez les Pacers, Boston a perdu à Atlanta (Rajon Rondo sera suspendu pour avoir légèrement bousculé un arbitre), Andrew Bynum a réussi un triple-double[3] lors de la victoire des Lakers contre les Nuggets, Kevin Durant a marqué le panier de la gagne à une grosse seconde de la fin pour battre les Mavs d’un point, même écart que celui de la victoire des Los Angeles Clippers contre les Memphis Grizzlies… alors que ces derniers ont mené de 27 points, le score était encore de 95-71 à 9’13 de la fin, mais les joueurs du Tennessee n’ont plus marqué qu’un LF et un panier[4] jusqu’à la fin du match… Pourtant le fait majeur de ce début de playoffs est autre.
-Playoffs NBA/JO/blessure : auteur d’une énorme perf pour son premier match depuis pas mal de temps (il a manqué 27 matchs sur 66 à cause de 4 blessures précédentes à 4 parties différentes du corps) avec 21 points, 9 rebonds et 9 passes, Derrick Rose a quasiment annihilé les espoirs de titre des Bulls en se blessant tout seul à environ 1’30 de la fin du premier match de son équipe contre les Sixers. Sur une prise d’appuis, le Marsupilami chicagoan s’est fait un genou, le gauche, il l’a tout de suite senti à l’impulsion et souffrait déjà en l’air avant de retomber en se tenant le genou. Explosif comme il est, ayant subi autant de problèmes physiques cette saison après avoir joué quelque chose comme 98% des rencontres depuis le début de sa carrière pro, on ne peut pas s’étonner de cette tuile. Il s’agit du 4e forfait important du Team USA basketball après Billups, Aldridge et Howard, sans parler d’Odom qui ne joue plus après une saison ratée.

Handball.
-D1 (F) : Brest (Avror 29) jouera en finale contre Issy-Paris.
-D1 (H) : Le Montpellier Handball a été battu à Nîmes, cette première défaite de la saison en championnat retarde l’officialisation du nouveau titre de champion des Héraultais.
-Coupe de l’EHF : Dunkerque s’est qualifié pour la finale en sortant les Allemands de Magdebourg malgré sa défaite à domicile au retour (19-22 contre 30-25 à l’aller).

Cyclisme.
-Tour de Romandie : Jonathan Hivert (Saur-Sojasun) a remporté la 2e étape, elle s’est achevée sur un sprint en faux-plat montant.
-Tour du Gabon : Thomas Voeckler (Europcar) s’est adjugé la 3e étape.

Athlétisme.
-Marathon de Düsseldorf : Abraham Kiprotich a couru le marathon en 2h08'35" et ainsi réussi le minima pour Londres Il s’agit du 3e Français à avoir franchi la barre des 2h10 exigée, ils sont tous issus de la Légion Etrangère.
-Marathon/JO : le Kenya a dévoilé sa sélection, Patrick Makau n’a pas été retenu malgré son record du monde en septembre dernier, Wilson Kipsang (2e meilleur temps de l’histoire en octobre et vainqueur à Londres la semaine dernière où Makau a abandonné) et Moses Mosop (vainqueur l’an dernier à Chicago) lui ont été préféré pour accompagner Abel Kirui, double champion du monde en titre. Ça laisse sur le touche des vice-champions du monde, le vainqueur de New York et Boston… et quelques centaines d’autres Kenyans ayant réalisé le minima.
-Dopage : Irina Meleshina, Russe médaillée d’argent à la longueur en 2004, a été suspendue 2 ans.
-Sprint : Christophe Lemaitre a fait sa rentrée sur 100m à Aix-les-Bains dans des conditions pourries, il a couru en 10"45 (-1.7m/s mais avec rafales), son pire chrono depuis 4 ans.

Tennis.
-Gilles Simon a remporté le 10e titre ATP de sa carrière en s’imposant à Bucarest contre Fognini, il avait déjà gagné 2 fois ce tournoi 250 pas extrêmement relevé mais qui en plus d’enrichir son palmarès lui permet d’accumuler des matchs sur terre battue avant les grandes échéances à venir. -Nadal a gagné à Barcelone (sans surprise) un tournoi déserté par une grande partie des meilleurs joueurs du circuit. -Mardy Fish décide de ne pas disputer les JO afin de mieux préparer l’US Open (chez moi on appelle ça un blaireau). -Mathilde Johansson, lucky loser, a atteint le dernier carré du tournoi WTA de Fès.

Sports mécaniques : doublé Citroën au rallye d’Argentine, 70e victoire de Sébastien Loeb.

Gymnastique artistique. -Coupe du monde : à 3 semaines des Championnats d’Europe organisés à Montpellier, Samir Aït-Saïd (aux anneaux) et Yann Cucherat (à la barre fixe) ont sont montés sur la 2e marche du podium de Coupe du monde à Osijek (Croatie).
-Blessure : Clara Della Vedova (17 ans) s'est rompue le tendon d'Achille, elle manquera donc les JO.

Voile olympique : les bateaux français ont brillé lors de la Semaine Olympique Française, étape de la coupe du monde de voile organisée à Hyères. En planche à voire RS:X Julien Bontemps (champion du monde en titre) a gagné chez les hommes, Charline Picon s’est classée 3e chez les femmes. Manu Dyen et Stéphane Christidis ont gagné en 49er, Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot sont montés sur la 2e marche du podium en Star. La 3e place de Camille Lecointre et Mathilde Géron en 470 Femmes leur vaut d’être l’équipage sélectionné pour représenter la France cet été aux Jeux, 3 duos étaient encore en concurrence. En Match racing féminin[5] c’est une 6e place. En revanche Jean-Baptiste Bernaz n’a fini que 21e en Laser, en 470 hommes Pierre Leboucher et Vincent Garos ont pris la 10e place… juste derrière 2 autres bateaux français non qualifiés pour les JO. (En Finn le Français sélectionné pour l’échéance olympique n’était pas là.)
En outre, dans les séries paralympiques Damien Seguin a gagné en 2.4, et le trio Jourdren/Vimont-Vicary/Flageul a pris la 2e place en Sonar.

La vidéo de la semaine. Quand les joueurs de l’OL gagnent – enfin – un trophée, ça donne ça…

Jimmy Briand et ses amis ont le QI de Taïwo… Bravo les gars !

Notes

[1] Ou plutôt le judogi.

[2] Y compris celle de Guardiola car Tito Vilanova a ou a eu un cancer des glandes salivaires.

[3] Avec les contres.

[4] Marqué avec 28s au chrono.

[5] Nouvelle course aux JO avec des duels.