Seulement, ça ne s’est pas bien passé. Clouvel a carrément vécu l’enfer. Stressée, elle n’a pas réussi à maîtriser sa monture. Quelques instants plus tard, la jeune femme était en pleures parce que son cheval a enchaîné les refus, il n’a pas voulu sauter un seul obstacle ! Je ne sais pas si la Française a m*rdé ou si elle est tombé sur un canasson à peine bon pour finir dans une boucherie chevaline – ou les 2 – mais ça faisait vraiment peine à voir. A cause de cette épreuve et est passée de 2e à 34e (antépénultième)… L’horreur absolue ! On sait qu’elle n’est pas à l’aise en équitation, mais là… Elle est très jeune, manque beaucoup d’expérience (je crois qu’elle fait du pentathlon depuis 3 ans).

Dans la foulée, Cazé a fait tomber 2 barres, ce qui lui a laissé 31, 37 et 51s d’avance sur les 3 suivantes. Elle aura juste perdu un peu de son avance dans la bataille. Le combiné allait départager les concurrentes, elles étaient 6 en moins d’une minute. Le combiné, c’est 3 tours de 1000m précédés chacun par un passage sur le pas de tir avec 5 cibles à allumer en vert (ce ne sont pas des balles mais un pistolet à visée laser), si on loupe on peut recommencer jusqu’à avoir bien visé toutes les cibles.

Cazé a fait 5/6 au premier tir (il y avait du vent… mais avec le tir laser, le vent ne joue quasiment plus), les suivantes n’ont pas fait mieux, voire pire (sauf Yane Marques la Brésilienne), du coup son avance a augmenté avant de débuter réellement le premier tour de cross-country : 37s, 39s et 51s sur les suivantes.

Amélie Cazé, dont le combiné n’est pas le fort, s’est déchirée au début du 2e tir, a fait 5/9 et perdu pas mal de temps. Mahiri Spence, une des 2 Britanniques (celle partie 3e juste devant sa compatriote Samantha Murray), avait doublé la Hongroise (partie 2e) avant le 2e tir, elle a fait 5/8 dans le même temps que la Françaises, mais n’était déjà plus qu’à 19 secondes au début du 2e tour. La Brésilienne était passée de 5e à 3e à 27s de la triple championne du monde, la Hongroise était à 30s. Ça revenait vraiment à vitesse grand V, manifestement c’est Amélie Cazé qui ne courait pas très vite. Le 5/9 réalisée en 25s par la Française au dernier passage sur le pas de tir lui a été fatal, Spence a fait 5/6 en moins de 15 secondes, la Brésilienne a fait encore plus fort, 5/5 en une douzaine de secondes, l’autre Britannique a tiré en 19s, la Chinoise Qian Chen en 12, l’Allemande Lena Schöneborn aussi est allée vite… Résultat, avant le dernier tour, Cazé était talonnée par Spence, Marques, Chen, Murray et Schöneborn (partie 10e), elles étaient 6 en moins de 20s (respectivement à 2, 12, 14, 15 et 19s). Bien sûr, Spence a tout de suite pris la tête… et fait craquer Cazé après que celle-ci ait longtemps résisté. La Française s’est arrachée mais n’a pu tenir, se faisant doubler au sprint par la Chinoise et l’autre Britannique.

Le réalisateur a complètement craqué sur la fin, c’était très confus, pendant que les meilleures finissaient (genre 200 derniers mètres) il nous a montré Elodie Clouvel seule au tir, bonne dernière après avoir fait 5/20 (!) au premier tir, 5/15 au 2e (elle a presque pris un tour avant d’avoir débuté le 2e)… Elle n’y était plus du tout mentalement, ne visait plus rien (viser… au tir^^).

4e et 34e (sur 34) après avoir occupé les 2 premières places après 2 épreuves et encore la première avant le combiné… Dur.

A la fin de la course on a vu Amélie Cazé allongée derrière la ligne d’arrivée, elle a eu énormément de mal à se relever, j’ai même l’impression que des membres de l’organisation et du service médical ont dû la mettre en PLS et lui verser de l’eau sur le visage pour la rafraichir… Il y avait du vent mais aussi beaucoup de soleil. La course en plein cagnard sans ravito, le sprint qui vous fait cracher vos poumons… Elle était cramée.

Heureusement, les 2 malheureuses du jour sont déjà qualifiées pour les JO. Espérons que de telles galères ne se reproduiront pas le jour J.