La bonne nouvelle de la semaine. Cette semaine, l’équipe de France a obtenu de nouveaux quotas olympiques, dont certains sont très importants. Elle a aussi vu certains de ses membres s’imposer lors de compétitions internationales qui semblent préfigurer ce qui pourrait se passer à Londres.

Handball : l’équipe de France de handball féminin a assuré sa qualification pour les Jeux Olympiques. Les vice-championnes du monde en titre ont dû passer par un TQO qui heureusement était organisé en France (je maintiens que la qualification directe aurait dû revenir aux Bleues, la fédé internationale a voulu nous la mettre profondément), à Lyon, car il n’était vraiment pas facile. La Roumanie, le Japon et le Monténégro, c’était dangereux, il était impératif de battre la Roumanie lors du premier match sans quoi une énorme pression aurait pesé sur les coéquipières d’Amandine Leynaud, celles-ci aurait en effet été sous le menace d’une élimination même en gagnant leurs 2 derniers matchs. Heureusement, les Bleues ont fait le nécessaire pour se qualifier dès samedi grâce à une victoire sur les Roumaines (24-19) suivi d’un carton contre les Nippones (30-17). La dernière rencontre n’était pas décisive, le quota était déjà assuré, on aurait tout de même aimé une 3e victoire, le Monténégro n’était pas d’accord et a remporté le tournoi grâce à un succès de prestige (22-20).

La Russie et le Danemark ont obtenu leur billet pour Londres lors du TQO d’Aalborg, la Croatie et l’Espagne ont eu le leur à Guadalajara, ça s’est joué à rien, les Pays-Bas n’ont fini à la 3e place qu’à la différence de buts.

Boxe féminine : il semblerait que la France soit sur le point de récupérer un quota en boxe féminine pour une des 3 catégories. A qui sera-t-il attribué ? On va voir. J’attends confirmation mais ça répondrait un peu à mes interrogations à propos de la façon de faire de l’AIBA concernant les tournois de boxe féminine aux JO de Londres (où elle fait son apparition). Il en était question la semaine dernière, je me demandais d’où allaient sortir les 12 qualifiées supplémentaires à ajouter pour faire le nombre et avoir 36 boxeuses engagées.

BMX : l’équipe de France a réalisé un énorme carton aux Championnats du monde organisés cette année à Birmingham. Chez les femmes, Magalie Pottier (médaillée de bronze l’an dernier) et Eva Ailloud ont réalisé un doublé or-argent, chez les hommes Joris Daudet (qui était champion du monde en titre) a pris la médaille d’argent devant son compatriote Moano Moo-Caille au terme d’une course marquée par un gros carambolage dans un virage non loin de l’arrivée, les 2 Français ont réussi à l’éviter. Choisir qui représentera la France aux JO ne sera pas facile, on a le droit à 2 femmes et 3 hommes (quotas max possibles… c’est injuste pour les femmes, on devrait avoir droit à 3 comme les hommes, ça aurait permis à la France d’envoyer Pottier, Ailloud et Le Corguillé).

La finale des femmes est à 2h24, celle des hommes à 2h29.

Aviron.
-JO/qualification : lors des régates de qualification olympique organisées à Lucerne (Suisse), la dernière chance d’obtenir des quotas pour Londres, la France a pu qualifier 2 embarcations supplémentaires, le 2 sans barreur de Germain Chardin et Dorian Mortelette, et le quatre de couple d’Adrien Hardy, Pierre-Jean-Peltier, Mathieu Androdias et Benjamin Chabanet. On arrive à un total de 5 bateaux français engagés à Londres (8 à Pékin… pour 2 médailles de bronze), uniquement chez les hommes. Aucune rameuse française aux JO, ce n’était jamais arrivé. Sophie Balmary qui sortait de sa retraite a échoué en skiff, le deux sans barreur féminin (6e donc loin du compte), le 4 de couple féminin (3e, il fallait gagner), le quatre sans barreur masculin (3e alors qu’il fallait être dans les 2 premiers) et le 8 masculins (3e, il fallait gagner) ont aussi manqué leur qualification.
-Coupe du monde : 2 des équipages français qualifiés pour les JO ont brillé à Lucerne lors des épreuves de la Coupe du monde. Il faut savoir qu’en général qui est performant sur ce plan lors de cette épreuve monte sur le podium olympique dans la foulée. Le deux de couple de Cédric Berrest et Julien Bahain (4e lors de la première étape de la CdM) a pris la 3e place de sa finale dans la même seconde que les vainqueurs, le deux de couple poids léger de Stany Delayre et Jérémie Azou a quant à lui gagné pour ses débuts (il s’agit de la première de ce duo en CdM). En revanche, le quatre sans barreur poids légers n’a terminé que 5e, il pourrait y avoir des changements, sa composition pourrait être revue.

La mauvaise nouvelle de la semaine. Gymnastique artistique : l’équipe de France est poursuivie par la poisse, elle a encore perdu certains de ses éléments cette semaine. Blessure après blessure, elle est de plus en plus décimée à l’approche des JO. J’en ai même fait un article spécial relatant ce qui s’est passé aux Championnats d’Europe organisés à Montpellier en rappelant les malheurs nos gymnastes (hommes et femmes).

Le sujet de la semaine.

Football féminin/JO/sports collectifs : Bruno Bini, le sélectionneur de l’équipe de France, a dévoilé sa liste pour disputer les JO (le tirage a été effectué il y a un bon mois). Pour jouer jusqu’à 6 matchs en 16 ou 17 jours en plein été, on a droit à seulement 18 joueuses… C’est assez hallucinant. N’avoir que 2 gardiens, c’est super dangereux pour n’importe quelle équipe de foot, même féminine (les risques de collisions dangereuses sont un peu moindre, il n’empêche qu’on a fini la CdM 2011 sur une cheville détruite pour Bérangère Sapowicz), on sait que les blessures au genou sont monnaie courante chez les footballeuses, on n’est jamais à l’abri d’une suspension, y compris après un rouge pour une mauvaise sortie de gardien… Tu fais comment si ton gardien est suspendu ? Au match suivant tu n’en as pas sur le banc en cas de souci. Il est quasiment impossible de faire tourner pour reposer certaines joueuses. Pour rappel, au Mondial on a droit à 21 filles pour 6 matchs en 3 semaines. Le CIO veut limiter le nombre de participant aux JO, ça donne ce genre de c*nneries, que 18 joueuses pour disputer le tournoi olympique.

S’y ajoutent 4 filles auxquelles on peut faire appel pendant la compétition en cas de blessure (si j’ai bien compris), Bini ayant encore retenu 2 filles de plus pour pouvoir parer à tout problème. Le PSG aurait pu avoir plus de représentantes si Jessica Houara avait été choisie (elle le méritait et aurait couvert 2 postes) et si la poisse n’avait pas poursuivi l’équipe (blessures de Bérangère Sapowicz, Laure Lepailleur, 2 titulaires de la CdM, et de Léa Rubio juste après sa première sélection). Julie Soyer joue en défense, elle est polyvalente, c’est peut-être ce qui lui vaut d’être appelée en tant que réserviste, elle couvre plusieurs postes.

Voici la liste. Les 18 : Sarah Bouhaddi (OL), Céline Deville (OL) - Wendie Renard (OL), Laure Boulleau (PSG), Laura Georges (OL), Ophélie Meilleroux (MHSC), Sabrina Viguier (OL), Corine Franco (OL) - Sandrine Soubeyrand (Juvisy), Sandra Bompastor (OL), Louisa Necib (OL), Elise Bussaglia (PSG), Gaëtane Thiney (Juvisy), Camille Abily (OL), Camille Catala (ASSE) - Elodie Thomis (OL), Eugénie Le Sommer (OL), Marie-Laure Delie (MHSC). Réservistes : Laëtitia Philippe (MHSC), Julie Soyer (PSG), Marina Makanza (Fribourg), Kelly Gadea (MHSC). Suppléantes : Karima Benameur (Rodez), Mélissa Plaza (MHSC).

Dans les 18, les 2 seules à ne pas avoir participé au Mondial sont Bouhaddi et Catala, 5 ont plus ou moins disparu en route pour diverses raisons, il s’agit de Philippe, Sapowicz, Lepailleur, Pizzala et Brétigny.

Avec la qualification des handballeuses, la France est officiellement assurée d’avoir au moins 4 équipes de sports collectifs aux JO. Au hand masculin et féminin, au foot féminin et au basket masculin devraient s’ajouter le basket féminin sauf improbable catastrophe, ça fait 5 réelles chances de médaille… Le volley masculin peut les rejoindre (petit outsider s’il passe). Il faut remonter très loin pour trouver une telle représentation de la France dans les sports collectifs[1] (de ballon, car l’aviron par exemple est un sport collectif quand 4 rameurs doivent suivre la même cadence), on a eu une médaille en 2008 (l’or du hand), une en 2000 (l’argent du basket), une en 1992 (le bronze du hand), une en 1984 (l’or du foot), je ne remonte pas plus loin, car il faut aller trop loin.

La nouvelle passée inaperçu. CIO : une réunion de la Commission exécutive du CIO a eu lieu cette semaine au Québec, elle a abouti à plusieurs choses. D’une part, 3 villes ont été retenues pour être les finalistes dans la course à l’organisation des JO 2020 : Istanbul (Turquie), Madrid (Espagne) et Tokyo (Japon). Bakou (Azerbaïdjan) et Doha (Qatar) ont été recalés. Bien sûr, étant pour Paris 2024 depuis bientôt 7 ans, je suis pour que Tokyo les ait en 2020, ça aurait pour effet que 2024 soit obligatoirement en Europe… Madrid n’a plus une thune, méfions-nous d’Istanbul malgré tout. Si seulement le nouveau ministre des sports pouvait comprendre les enjeux de la chose et s’activer dès maintenant pour faire une alliance avec les Japonais…

En outre, lors de ces réunions, un accord a été conclu avec le CNO des Etats-Unis pour modifier le contrat qui obligeait aux CIO à reverser en moyenne 100 millions d’euros par an à l’USOC. Depuis 1985, ce dernier – et ses dirigeants – se gave sur le dos des autres pays en récupérant un gros pourcentage des droits audiovisuels générés aux Etats-Unis et des revenus marketing globaux. Ces pourcentages vont diminuer pour la période 2020-2040 (oui, 2040 !) mais… la somme totale ne peut être inférieure à l’actuelle, la baisse ne concernera que ce qui dépasse ce que l’USOC perçoit dans la période actuelle. En plus, ils restent les seuls à ne rien mettre dans le pot commun pour financer l’organisation des JO. Conclusion, le CIO reste totalement soumis aux Ricains, on va continuer à voir des aberrations comme les finales de natations le matin si les Ricains le demandent.

Pour rappel, Jacques Rogge a annoncé au début du mois qu’il allait céder son poste de président de l’institution olympique en septembre 2013.

L’événement insolite de la semaine. Athlétisme/bombe atomique/prude mais pas pudique : Lolo Jones – bien sûr incluse dans la bannière en haut de cette pagne – a déclaré ceci dans une interview accordée à une chaîne US : «Rester vierge est la chose la plus difficile que j'ai faite dans ma vie, c'est beaucoup plus dur que de s'entraîner pour les Jeux Olympiques ou que de réussir ses examens à l'Université

Bah… j’ai envie de dire que pour une fille aussi magnifique, courir vite doit beaucoup aider à rester vierge. Des mecs qui tentent leur chance, il doit y en avoir un paquet… pense-t-on. Mais en réalité, non ! C’est totalement hallucinant, elle cherche un mec, mais elle ne trouve pas (ou du moins quand elle trouve, ça s’arrête assez rapidement) ! Ses explications sont… Hallucinantes. «Quand j'avais 22 ou 24 ans, c'était mignon d'être vierge. Mais à 24 ou 29 ans, ce n'est plus mignon. Vous êtes jugée, beaucoup de gars ne vous rappellent pas une fois qu'ils le savent. Voici les deux choses qui se produisent quand vous dites à un homme que vous êtes vierge, et c'est véridique. D'abord, vous leur racontez et ils disent "OK, je respecte ça." Mais vous pouvez déjà voir dans leurs yeux qu'ils pensent "elle ment et je vais la faire craquer". Donc nous parlons ensemble, généralement pendant un ou trois mois, puis ils réalisent "oh m*rde, elle était sérieuse". C'est le moment où ils me quittent». Elle préfère «donner ce cadeau à son mari»… Tout ça vient du fait que ses parents n’ont jamais été mariés et qu’elle ne veut pas reproduire le modèle familial dans lequel elle a vécu.

Et dire que des rumeurs la disaient lesbienne (ce qui vous en conviendrez, eût été un énorme gâchis pour la race humaine, il faut qu’elle ait des filles) ! A ma connaissance, on n’a jamais vu plus belle créature courir sur une piste d’athlétisme… Je vous l’avoue, il m’est arrivé de ne regarder ses courses que pour la voir… Elle a un sourire…

Le coup de cœur de la semaine Natation/Championnats d’Europe : l’équipe de France de natation était amputée de beaucoup de cadors, elle a néanmoins obtenu une à 3 médailles par jour pour un total de 11 breloques (4 titres) : l’or du 4x100m NL masculin, l’argent de Bousquet au 50m pap et l’or de Castel sur 200m dos, l’argent de Leveaux sur 200m NL, l’argent de Balmy sur 800m NL et le bronze de Gandin sur 50m dos, l’argent d’Bernard au 100m NL, le bronze d’Etienne sur 200m NL, et pour finir l’or de Bousquet au 50m NL ainsi que le doublé or-bronze de Balmy et Etienne sur 400m NL.

Le coup de gueule de la semaine Football/honte : le Conseil national de l’éthique a ressuscité. Je le croyais disparu depuis des mois. Pour les besoins de la cause, le FFF a ouvert le placard et l’a ressorti. Sa fonction est toujours la même, réagir à un fait qui a causé une indignation publique dans le monde du football. Il ne s’agit que d’image, les dirigeants de la FFF se cognent du fond du problème, ça les emmerde plus qu’autre chose. En l’occurrence, tout a été fait pour enterrer l’affaire. On parle bien sûr de l’affaire du chant des joueurs de l’OL au balcon de l’Hôtel de ville après leur victoire en Coupe de France. Le fameux Emmenez-moi à Geoffroy-Guichard qui serait folklorique dans la bouche de supporters mais est inacceptable chanté en public par des joueurs. Les joueurs convoqués (Jimmy Briand, Cris, Gueïda Fofana, Maxime Gonalons, Clément Grenier, Alexandre Lacazette, Antony Lopes et Samuel Umtiti) n’ont été sanctionnés que d’un match de suspension AVEC SURSIS et 5000 euros d’amende (ce qui pour certains est relativement conséquent mais est un pourliche pour d’autres. En résumé, le Conseil National de l’Esthétique – je l’ai toujours appelé ainsi – a faussement sanctionné les Lyonnais pour protéger le Trophée des Champions qui aurait eu moins de gueule sans ces joueurs. Bah oui, ça se joue à New York, il faut que ça ait de la gueule ! Tant pis si ça augmente la haine entre les supporters des 2 clubs et engendre des incidents ces prochains moins. Le jour où il y aura des blessés, voire des morts, on en reparlera...

Au moins, quand Taïwo avait joué les poètes, il avait eu un match ferme et une amende un peu supérieure (certes, ça avait eu lieu au Stade de France et il partait en Italie dans la foulée, mais ça ressemblait étrangement à ce qu’on fait les joueurs de l’OL).

Encore une fois, le Conseil National de l’Ethique de la FFF n’aura servi qu’à mettre en lumière l’absence totale d’éthique et de morale au sein des organes de direction de la FFF. Je me demande pourquoi il n’a pas été saison après le jet de banane et les cris de singe contre Bafé Gomis lors de Gazélec-OL… L’attitude de Le Graët et de ses sbires est plus que douteuse. On cache le pourri avec un peu de peinture. Tout n’est que com’, mais derrière le décor rien n’a changé.

Dans l'c*l Lulu ! Football/bad boy : Joey Barton, le milieu de terrain de Queens Park Rangers dont la place est en prison, a pris la bagatelle de 12 matchs de suspension et 75000 livres d’amende (ça fait entre 90000 et 100000 euros) suite au dernier match de la saison, celui du titre de Manchester City, match lors duquel il a été exclu pour avoir donné un coup de coude à Tévez puis a donné un coup de genou au Kun Aguëro avant de tenter un coup de tête sur Vincent Kompany. Le tarif pour une agression, c’est 4 matchs. 3x4=12.

Ce sale type se croit tout permis sur un terrain et en dehors, il a souvent bénéficié d’une certaine impunité, mais cette fois… non. Tu l’as dans l’c*l Lulu l’embrouille !

En bref. Tennis.
-Masters 1000 de Rome : la finale masculine, décalée à lundi à cause de la pluie, a vu la victoire de Nadal sur Djokovic. L’Espagnol en a profité pour redevenir n°2 mondial.
-Tournoi WTA de Strasbourg : après avoir battu Pauline Parmentier en demi-finale, Alizé Cornet s’est inclinée en finale contre Francesca Schiavone.
-Tournoi ATP de Nice : l'Américain Brian Baker, un obscure qualifié tombeur au 2e tour d’un Gaël Monfils très diminué, a été finalement battu par Nicolas Almagro (KKC Cyril Hanouna), déjà vainqueur l’an dernier à Nice. L’Espagnol a sorti Gilles Simon en demi-finale.
-Roland-Garros/tirage au sort : le tirage au sort effectué par Nadal a mis Murray et non Federer dans sa moitié de tableau. Bonne pioche.
-Roland-Garros/qualifications : parmi les 16 qualifiés pour le tableau du simple masculin on trouve Nicolas Devilder, Florent Serra ou encore Tommy Haas (ancien n°2 mondial), 4 Français ont échoué au 3e tour. Aucune Française ne rejoindra le grand tableau.
-Roland-Garros : Gaël Monfils a dû déclarer forfait suite à son élimination à Nice, son genou ne lui permet pas de jouer.
-Tennis en fauteuil : à Séoul (Corée du Sud), l’équipe de France composée de Nicolas Peifer, Stéphane Houdet, Michael Jeremiasz (et Frédéric Cattanéo en poule) a remporté la Coupe du monde par équipes (plus ou moins l’équivalent de la Coupe Davis) en battant les Pays-Bas en finale.

Rugby.
-Top 14/barrages : Castres a pris sa revanche de l’année dernière en sortant Montpellier (31-15), et le RC Toulon a éliminé de justesse le Racing Métro 92 (17-13) après avoir été mené 3-13 à domicile à la mi-temps (Wilko a été nul dans ses tentatives au pied et a dû laisser Giteau botter à sa place). On aura les demi-finales Clermont-Toulon et Toulouse-Castres.
-Stade Français : Richard Pool-Jonesqui a une sacrée descente – est le nouveau directeur sportif du Stade Français, il a été nommé en remplacement de Michael Cheika. La direction de l’équipe pourrait être confiée à un duo formé de Mario Ledesma et Christophe Laussucq.
-Pro D2 : Mont-de-Marsan remonte en Top 14.
-DNACG : Bourgoin est rétrogradé en Fédérale 1.
-Angleterre : les Harlequins sont champions d’Angleterre.

Sports mécaniques.
-Formule 1 : 6e course de la saison (le GP de Monaco), 6e vainqueur différent (Webber).
-Rallye : Sébastien Loeb a remporté le rallye de Grèce.

Basket.
-Pro A/EdF : Vincent Collet prolonge son contrat d’entraîneur à Strasbourg (et est suspendu 2 matchs).
-Pro A/playoffs : 2 équipes ont déjà obtenu leur qualification pour le dernier carré, il s’agit d’Orléans et de Châlon-sur-Saône, vainqueurs 2-0 respectivement du Paris-Levallois et de Roanne. Les 2 autres séries nécessiteront une belle car Gravelines-Dunkerque et Cholet ont chacun gagné chez eux alors que dans l’autre série, le MSB (Le Mans) est allé réaliser l’exploit de gagner dans la salle du SLUC Nancy après avoir sombré à domicile au match aller.
-NBA : Tony Parker a été élu dans le 2e 5 de la NBA (la 2e des 3 meilleures équipes possibles), ce qui comme l’a dit Charles Barkley est une énorme blague, il a été le meilleur meneur de jeu de la saison et DEVAIT être dans le 1er 5.
-Playoffs NBA : les Miami Heat (en 6 contre les Indiana Pacers), les Boston Celtics (en 7 contre les Philadelphia 76ers) et le Oklahoma City Thunder (en 5 contre les Los Angeles Lakers) ont rejoint les San Antonio Spurs dans le dernier carré de la saison. Les Spurs ont même déjà débuté et gagné le premier match des finales de la conférence ouest contre OKC. Pour en savoir plus, voyez l’article dédié.
-NBA : Avery Bradley, combo-guard des Celtics, est blessé jusqu’à la fin de la saison. Son absence risque d’être très préjudiciable à son équipe (elle l’a déjà été depuis sa blessure malgré la qualification de Boston).
-NBA : Stan Van Gundy (l’entraîneur) et Othis Smith (le General Manager) ont été virés de leurs fonctions au Orlando Magic.

Football.
-L1/L2 : le président de Dijon a démissionné, Patrice Carteron a été viré, Claude Puel remplace René Marsiglia à Nice (un club pour lui… ça va bétonner mais il aura de meilleurs résultats).
-Coupe du Roi : le Barça a remporté la finale de la Coupe d’Espagne en corrigeant l’Athletic Bilbao 3-0 dans ce qui aura été le dernier match de clubs de la saison pour ce qui concerne les principaux pays d’Europe.
-EdF : les Bleus ont difficilement gagné leur premier match de préparation à l’Euro 2012 (3-2 contre l’Islande).

Boxe.
-Boxe aux JO : l’AIBA, souhaitant mettre la main sur la boxe professionnelle, a annoncé la création de l’APB (pour AIBA Professional Boxing), une nouvelle compétition ouverte aux amateurs de haut niveau souhaitant passer pro et des boxeurs déjà professionnels (mais depuis 1 ou 2 ans). Ces compétitions offriront 56 quotas olympiques pour Rio. Les World Series of Boxing vont survivre à cette nouvelle concurrence interne et offrir 10 places pour les JO de 2016 au lieu de 5 pour Londres (5 en principe, mais Rachid Azzedine a été repêché par l’AIBA après sa saison en WSB l’an dernier, donc a priori ça fait 6). Il y aura donc 56 professionnels et 10 semi-professionnels dans 4 ans aux JO, actuellement il n’y a que quelques semi-professionnels (ceux issus des WSB). On va voir ce que ça donne cette affaire, ça peut être très positif… ou une vaste arnaque avec arrangements entre amis.
-Dernière chance (?) : Jean-Marc Mormeck devrait affronter le Russe Denis Lebedev pour le titre WBA des lourds-légers par intérim, le 21 juillet à Paris.

Squash : Camille Serme, médaillée d’argent en 2011, a été sacrée championne d’Europe de squash à Helsinki (Finlande). Il y avait 4 Françaises et 3 Français en quarts de finale, outre Serme (qui a éliminé une compatriote), seul Mathieu Castagnet a passé ce tour, mais il n’a pu franchir l’étape suivante. Les 8 derniers titres avaient été remportés par Grégory Gaultier (6 fois) et Thierry Lincou (2 fois).

Natation synchronisée : le ballet français – non qualifié pour Londres – a pris la 4e place des Championnats d’Europe organisés à Eindhoven. Le duo formé de Sara Labrousse et Chloé Willhelm – qualifié pour les JO – ne s’est classé que 6e. Ô surprise (^^), la Russie et l’Espagne ont pris les 2 premières places.

Handball.
-Coupe de l’EHF : Dunkerque a perdu 34-28 chez les Allemands de Göppingen en finale retour après avoir fait match nul à l’aller 26-26 à domicile. Göppingen conserve son titre.
-Ligue des Champions : le Kiel de Thierry Omeyer et Daniel Narcisse a remporté son 3e grand titre européen en dominant l’Atlético de Madrid (ex Ciudad Real) de Luc Abalo et Didier Dinart lors de la finale disputée à Cologne. Le club allemand a gagné 26-12. Il s’agit de la 4e victoire en LdC pour le gardien de l’EdF, très bon lors de cette rencontre.
-EdF/JO : Claude Onesta a dévoilé une liste de 20 pré-sélectionnés pour les Londres. Bertrand Gille est présent malgré son opération de l’épaule rendant son statut incertain. Le principal absent est Sébastien Bosquet (Dunkerque).

Cyclisme.
-Tour de Californie : revenu après une blessure extrêmement grave à la jambe en septembre, Robert Gesink (Rabobank) a remporté l’épreuve malgré les 5 victoires (sur 8 étapes) de Peter Sagan (Liquigas).
-Grand Prix de Tallinn-Tartu (Estonie) : victoire de Saïd Haddou (Europcar).
-Tour d’Italie : Ryder Hesjedal (Garmin) est devenu le premier Canadien à remporter un grand Tour en s’imposant sur le Giro grâce à sa supériorité sur Joaquim Rodriguez (Katusha) dans l’exercice du contre-la-montre. Aucun Français n’aura réussi à s’imposer lors de cette édition. Notons qu’au cours de ce Giro, Cavendish a été battu au sprint…

Athlétisme.
-Blessure/JO : Blanka Vlasic semble de nouveau atteinte par le syndrome de malchance olympique, elle pourrait en effet devoir déclarer forfait en raison d’une blessure récurrente au tendon d’Achille. -Légende : Haile Gebreselassie, 39 ans, légende du fond éthiopien et mondial, a échoué dans sa quête de qualification pour les JO sur 10000 mètres après avoir déjà échoué sur marathon. Il ne pourra donc pas disputer une dernière fois les Jeux (on rappelle qu’il est double champion olympique et multiple champion du monde).
-Heptathlon : Jessica Ennis a frappé fort à Götzis (Autriche), La Mecque des épreuves combinées, réalisant la MPM avec un record national à la clé (6 906 points).
-Cuba libre/110m haies : Dayron Robles a été battu à La Havane par son jeune compatriote Orlando Ortega (13"09 contre 13"18, 3e meilleure performance mondiale de l’année), un résultat inquiétant pour le hurdler à lunettes.
-Saut à la perche : mercredi, l’Allemand Björn Otto a établi la MPM à 5m83… Renaud Lavillenie a remis l’église au milieu du village 2 jours plus tard à Ostrava en sautant 5m90 au 3e essai pour sa rentrée en plein air. Heureusement qu’il n’était pas en forme. (^^)
-Marteau : le Hongrois Krisztian Pars a lancé le marteau à 82m28 (MPM) lors de la première partie du meeting d’Ostrava.
-Sprint/bottes en ciment : Usain Bolt – le vrai, le grand Jamaïcain vous savez – a couru le 100m à Ostrava en… 10"04 (-0,8m/s). Son départ a été très mauvais, il a tout de même gagné la course, sa plus mauvaise depuis des années.

Escrime : on sait maintenant quels escrimeurs représenteront la France à Londres. En plus de Laura Flessel (épée féminine), Gauthier Grumier et Yannick Borel (épée masculine), Léonore Perrus (sabre féminin), Boladé Apithy (sabre masculin), détenteurs de quotas individuels, la fédé enverra Corinne Maitrejean, Astrid Guyart et Ysaora Thibus (20 ans) en fleuret féminin, ainsi que Victor Sintès, Erwann Le Pechoux et Enzo Lefort (20 ans) en fleuret masculin. Les remplaçants dans ces 2 armes sont Gaëlle Gebet, Anita Blaze, Marcel Marcilloux et Brice Guyart. On peut le dire, chez les hommes, les remplaçants ne sont pas n’importe qui… Le champion olympique 2004 semble avoir peu de chances d’effectivement prendre part aux épreuves, contrairement à sa sœur (on a 4 ou 5 fratries dans l’EdF olympique), car en principe il est 2e remplaçant, tout comme Gaëlle Gebet.

Equitation/saut d’obstacles : l’équipe de France n’a pris que la 5e place de la 2e étape de la Coupe des nations, celle de Rome. Elle alignait ses meilleurs éléments. Sans surprise, l’Allemagne a largement dominé la concurrence, ses cavaliers ont ensuite pris 3 des 4 premières place du Grand Prix, seul le Français Marc Dilasser sur Obiwan de Pilière a pu s’intercaler en montant sur la 3e marche du podium.

Triathlon : les Français n’ont pas brillé à Madrid lors de la 3e étape (sur 8) du Championnat du monde (ça ressemble plutôt à une coupe du monde). Chez les hommes la victoire est revenue à Jonathan Brownlee, le frère d’Alistair Browlee (qui règne habituellement sur le circuit). Les premiers Français ont pris les 8e et 11e places (Aurélien Raphaël et Laurent Vidal). Chez les femmes, ce n’est pas mieux, il y a eu un tir groupé (Jessica Harrison 11e, Carole Péon 14e, Emmie Charayron 17e).

Tir à l’arc : la France a décroché 5 médailles lors des Championnats d’Europe de tir à l’arc organisés à Amsterdam. En arc à poulie l’équipe de France masculine a décroché le titre, l’équipe féminine de France féminine a pris la médaille de bronze, et Pascale Lebecque a fini 4e. En arc classique (la discipline olympique), si Romain Girouille s’est fait sortir très tôt, Thomas Faucheron et Cyrielle Cotry ont chacun obtenu du bronze en individuelle, Cotry a aussi décroché l’or par équipes, un résultat très encourageant peu de temps avant l’équipe de Coupe du monde qui offrira les derniers quotas olympiques (une seule Française est déjà qualifiée, il faut que l'équipe de France féminine, aller chercher le ticket qui offre 3 places pour le tableau individuel).

La vidéo de la semaine. Le Ippon d’Ilias Iliadis en finale du Grand Chelem de judo de Moscou… Le Russe a mangé un de ces pions !

Notes

[1] 2 en 2008, 3 en 2004, 4 en 2000, 2 en 1996, 3 en 1992, 2 en 1988, 2 en 1984.