On va parler de tous les sports, dans l’ordre alphabétique (ou presque), en évaluant le nombre de médailles.

Athlétisme

Premier gros morceau.

ILS SONT ATTENDUS…
Renaud Lavillenie (saut à la perche) et Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3000m steeple) sont les seuls athlètes à propos desquels on pourrait parler de réelle déception, le premier est médaillé à presque toutes les compétitions internationales depuis plusieurs années, peut réaliser un triplé de folie en 2012 (il est déjà champion du monde en salle et champion d’Europe en extérieur), on l’attend pour l’or. MMB est dans le même cas, à chaque championnat il est sur la boîte, les Kenyans poseront problème, une nouvelle médaille d’argent comme à Pékin sera belle. A côté, beaucoup, et je dis bien BEAUCOUP d’autres sont capables de décrocher une breloque. Certains sont très attendus, à tort ou à raison, certains nettement moins. Voici la liste complète des athlètes susceptibles de monter sur la boîte.

ON EST EN DROIT D’ESPERER…
-Christophe Lemaitre (sprint) a prévu de ne disputer que le 200m et le relais, il est médaillé mondial sur ces 2 épreuves et a prouvé au meeting de Cristal Palace qu’il peut recommencer (il détient la 4e meilleure perf de l’année). Perso, je le vois en bronze et dans quelques temps en argent après déclassement pour dopage d’un mec qui va le battre. J’en suis convaincu, des médaillés olympiques en sprint seront pris par la patrouille d’ici 8 ans, finir 4e ou 5e peut permettre d’être récompensé – a posteriori c’est moins bien mais ça compte tout de même – et pour cette raison à la place de Lemaitre j’aurais doublé.
-Antoinette Nana-Djimou (heptathlon) a été extraordinaire à Helsinki il y a peu, elle y a été sacrée championne d’Europe… en s’étant pourtant loupée dans une ou deux épreuves. L’or est promis à une Britannique, Jessica Ennis, l’argent sera difficile à atteindre, je parie sur le bronze, voire mieux si une autre fille se loupe, ce qui est toujours possible. Aux bilans elle est 5e.
-Yohann Diniz (50km marche) ne peut pas se louper tous les ans, il a décroché 3 médailles internationales depuis 2006, il se connaît très bien, sait quelles erreurs il ne doit pas commettre, et en prime, après un gros sketch l’an dernier à Daegu où les juges avaient fait un carnage en multipliant les cartons, il devrait y avoir plus de clémence, ça peut l’aider. Je le vois soit en or, soit à la rue. La dynamique de l’équipe d’athlé sera importante, si ça se passe bien il aura moins de pression, ses chances d’être performant seraient multipliées par 3 ou 4.
-Eloise Lesueur (saut en longueur) est championne d’Europe, elle est capable de tout, notamment du meilleur, à savoir une grosse perf proche de 7m, elle a le record de France d’Eunice Barber dans les jambes. Dans les bilans elle est loin des meilleures (elle a sauté très loin avec un poil trop de vent), pourtant je la vois en argent. Pourquoi l’argent ? Une Ricaine devant…
-Le relais 4x100m masculin DOIT monter sur le podium si tout le monde est en forme. On peut s’attendre à ce que d’autres nations fassent tomber le témoin – pourquoi pas les Ricains (on peut mettre une pièce ?), voire les Jamaïcains (j’y crois moins) – et nous facilitent la tâche. A priori je dirais le bronze, on peut espérer un peu mieux.
-Le relais 4x400m féminin m’a fait une énorme impression à Helsinki, je devrais le mettre dans la catégorie d’en-dessous car en principe ça doit se jouer entre USA-Jamaïque-Russie-Ukraine, mais elles seront fraiches, elles ont montré une intelligence de course phénoménale, j’y crois pour le bronze.
-Kevin Mayer (décathlon) sort des juniors et a réussi la 5e meilleure performance mondiale de l’année… à la dernière minute, c’était sa dernière chance après avoir loupé son concours aux Europ’ et avoir déclaré forfait pour partir faire un déca à Bruxelles pour décrocher les minima. Il a pour lui la fraicheur et une énorme capacité à progresser, le problème est le manque d’expérience (qui ne peut pas toujours être compensé par l’enthousiasme et l’insouciance de la jeunesse. Les 2 premières places sont réservées aux Ricains, donc bronze.

ET POURQUOI PAS ?
-Le relais 4x100m féminin est médaillable, mais pour cela il faudrait que Véronique Mang soit de retour à son véritable niveau, or elle a très peu couru cette saison, il y a un gros doute. Si les filles ne sont pas toutes à 100%, on oublie. Là aussi on peut compter sur l’aide de certaines nations spécialistes du tombé du bâton.
-Garfield Darien (110m haies) et Reina-Flor Okori (100m haies) ne sont pas du tout dans la même dynamique, le premier est en pleine progression, la seconde a réussi un retour improbable après des années très difficiles à cause de nombreuses blessures. L’objectif du premier est une médaille, il est encore monté sur le podium à Helsinki, pourtant s’il l’obtient c’est un authentique exploit car ça va à une vitesse folle cette année, s’il bat son record perso sans médaille il aura réussi ses JO (pas sûr qu’il soit d’accord, sauf s’il court en moins de 13" en finale et que ça ne suffit pas). Le problème est le même pour Okori, ça va super vite cette année, une finale serait un super résultat. En fait, si je les mentionne, c’est parce qu’avec les haies hautes, on n’est jamais à l’abri d’une surprise – qui serait forcément bonne en l’occurrence – avec des chutes, des déséquilibres… et la météo peut énormément jouer.
-Romain Mesnil (saut à la perche) n’est plus très attendu, mais il a une put*in d’expérience, un palmarès qui parle pour lui, si le temps est pourri ça ne peut que l’aider, et en plus il revient en forme.
-Vanessa Boslak (saut à la perche) ne devrait pas être dans la liste, seulement en mode warrior la revenante qu’on croyait perdue pour l’athlé pourrait nous refaire le coup d’Istanbul où elle a pris une médaille d’argent aux ChM en salle, personne ne s’y attendait.
-Pierre-Ambroise Bosse (800m), si ça ne va pas très vite en finale, que ça joue tactique, pourquoi pas une méga surprise ? En principe, ce n’est pas possible, sauf en rêve, d’autant que plusieurs finalistes attendus devraient dynamiter la course. Mais on ne sait jamais, si la dynamique de l’EdF est excellente…
-Nicolas Figère (lancer du marteau) a la 8e perf mondiale de l’année derrière une tripotée de lanceurs des pays de l’Est (dont on connaît la propension à être pris par la patrouille).
D’autres peuvent monter sur la boîte en cas d’état de grâce ou de conditions météo qui nivelleraient les valeurs (Hanany, Compaoré,…).

Je résume…
Mega fiesta : 2 or, 2 argent, 4 ou 5 bronze.
Mega cata : 1 ou 2 (comme lors des précédents JO).
Mon prono : 5 médailles dont 1 ou 2 titres.

Aviron

Seulement 5 embarcations qualifiées dont aucune chez les femmes. Les 2 deux de couple ont une grosse chance, surtout le poids léger pour qui l’or est l'objectif. En principe le duo Chardin-Mortelette en 2 sans barreur peut viser haut.

Je résume…
Mega fiesta : 4 médailles dont 2 titres.
Mega cata : 1 médaille de bronze ou rien.
Mon prono : 2 ou 3 médailles dont 1 titre, les 2 à l’honneur.

Badminton

Là il ne faut pas rêver, Hongyan Pi et Brice Leverdez ont été épargnés par le tirage au sort pour les poules, mais notre exemple d’intégration a de gros problèmes physiques depuis des mois, elle n’est pas à son meilleur niveau, tant s’en faut, la chance de médaille semble très limitée.

Je résume…
Mega fiesta : une médaille improbable.
Mega cata : éliminations précoces sur des scores lourds.
Mon prono : une place de finaliste olympique (top 8).

Basket

En principe chez les femmes le podium est 1. USA, 2. Australie, 3, une équipe à déterminer. Chez les hommes, la finale est censée être Team USA basketball-Espagne, le bronze revenant à un des nombreux outsiders. Je serais très étonné que ça se passe autrement que prévu chez les femmes, en revanche dans le tournoi olympique de basket masculin c’est si dense que tout peut être modifié. Il suffirait par exemple que la France surprenne les Etats-Unis d’entrée – peu probable mais on ne sait jamais – ou que la Russie ou le Brésil tape l’Espagne et la finale prévue pourrait devenir une demi-finale.

La concurrence pour la place libre sur le podium est à la portée de l’équipe de France de basket féminin, il faudra faire preuve de beaucoup de sérieux contre le Brésil d’entrée, chercher l’exploit contre l’Australie – battue par l’EdF en prépa il y a quelques jours après avoir perdu contre le même pays un peu avant – avant de dominer à nouveau le Canada pour la 3 ou 4e fois en 2012, de prendre une revanche sur la Grande-Bretagne après une défaite infamante il y a 2 ou 3 semaines, et enfin taper la Russie, privée de Stepanova, le pivot de 2m02 qui shoote à 3pts (^^). En général l’adresse extérieure fluctuante est le talon d’Achille des Bleues. Le secteur intérieur est un des meilleurs du monde et à la mène on a 2 joueuses très expérimentées. Je suis cette équipe depuis 2009, il y a eu un titre européen, une défaite improbable en quart au ChM (l’équipe n’était pas au complet), un Euro très difficile (avec la blessure d’Emmeline Ndongue) qui s’est tout de même terminé avec une médaille… J’y crois fort, argent avec de la chance, le bronze semble être l’objectif le plus réaliste.

Chez les hommes, la démonstration de force des Ricains en Espagne a fait du tenant du titre le favori à sa succession. Pourtant il ne s’agissait pas d’une démonstration de force mais plutôt d’une démonstration d’adresse extérieure face à une équipe pas super motivée (taper les Ricains n’était pas dans l’intérêt des Espagnols, ça leur aurait mis la pression du favori et aurait piqué l’orgueil des stars US). L’adresse, on ne l’a pas tous les jours, le secteur intérieur américain est faible – attaquez Tyson Chandler pour lui faire prendre 2 fautes rapidement, ils n’ont plus de véritable pivot – contrairement à celui de l’Espagne ou encore du Brésil, et en 5 matchs de préparation l’équipe des Durant, Bryant et autres James a été bougée très sérieusement à 2 reprises (contre le Brésil et l’Argentine). Pour moi les Espagnols ont une équipe comptant trop de fouteurs de m*rde et de mecs qui ont le melon pour être championne, je l’imagine même se faire surprendre en quart par excès de confiance[1]… Le Brésil est candidat à la médaille grâce à ses 3 intérieurs de première catégorie. L’Argentine risque d’avoir du mal physiquement car si le talent est toujours présent le temps fait son œuvre, les cadres sont vieux. La Russie est un très gros client, notamment parce que beaucoup de ses joueurs ont passé la saison ensemble au CSKA Moscou (il me semble que l’entraîneur du club est le sélectionneur). La bonne nouvelle est que la Grèce a rejoint la Serbie et la Turquie dans le rang de ceux qui ont loupé la qualif pour les JO. L’équipe de France de basket est un peu comme les Ricains, elle manque de taille – l’absence de Joakim Noah pour blessure non soignée parce qu’il préférait aller à la plage – mais pas de talent, il nous manque un joueur de plus de 2m10 pour dissuader en défense, fixer en attaque, et prendre les rebonds des 2 côtés du terrains. Nando De Colo s’affirme comme un super joueur, Nicolas Batum est revenu en force après avoir dû ronger son frein depuis le début de la préparation faute d’assurance (affaire classée depuis que son contrat a été signé), des joueurs comme Flo Piétrus sont en pleine bourre, Kévin Séraphin a beaucoup progressé… Outre l’absence d’un grand – j’aurais tenté le coup avec Rudy Gobert puisque Mahinmi préférait chercher un contrat en NBA, ce qu’il a fait… avant Batum, et Ajinça préférait cirer le banc en Summer League… en plus Gobert a été très bon avec les U20 la semaine dernière à l’Euro[2] - j’ai un gros problème avec le choix de dernière minute fait par Vincent Collet concernant le poste d’ailier remplaçant. Renvoyer Charles Lombahe-Kahudi chez lui alors qu’il était dans les 12 pour prendre Yakhouba Diawara est selon moi une grosse boulette, la dureté défensive et la capacité du Manceau à aller chercher très haut des rebonds décisifs – plus celle de mettre à 3 points quand il en a l’occasion – risque d’énormément manquer lors des matchs de la 2nde phase. Si Tony Parker retrouve son adresse perdue depuis qu’il porte ses lunettes de protection[3], la France peut aller en finale. On veut une médaille, l’or serait miraculeux, l’argent et le bronze suffiraient à notre bonheur.

Le match le plus important est presque toujours le quart de finale, comme la plupart du temps aux JO dans la plupart des sports (je n’imagine même pas qu’une des 2 équipes ne sorte pas des poules). Les filles devraient affronter la République Tchèque, la Croatie ou la Turquie en quart, les garçons le Brésil, la Russie, l’Espagne ou éventuellement un adversaire beaucoup plus faible.

Je résume…
Mega fiesta : 2 médailles dont une grande finale.
Mega cata : 2 éliminations en quarts, voire une dès les poules.
Mon prono : au moins une médaille.

Boxe

Seulement 5 qualifiés, pas de fille à cause du système opaque – pour ne pas dire mafieux – mis en place pour désigner les qualifiées[4], ce n’est pas l’amour fou dans l’équipe mais à vrai dire OSEF, on ne jugera que les résultats. Beccu en -49kg, je n’y crois pas vraiment, mais c’est parce que je ne le connais pas. Nordine Oubaali (-52kg) et Alexis Vastine (-60kg) sont en principe les 2 plus sérieux candidats au titre que la France possède. Je dis bien au titre. Je vois le premier en or, le second aurait dû être champion olympique en 2008 dans la catégorie inférieure, il a été volé, tout le monde s’en souvient, et si sa préparation a été perturbée, sa soif de revanche et son talent peuvent lui permettre de rectifier l’injustice de Pékin. Rachid Azzedine (-69kg), je l’ai beaucoup vu en WSB, je ne sais pas ce que ça peut donner en boxe amateur, d’autant qu’il a eu la mâchoire cassée l’an dernier (ça l’a obligé à couper plusieurs mois). Enfin, Tony Yoka (+91kg), le plus jeune, l’avenir de la boxe en France, il est immense, il a un potentiel fantastique, seulement dans sa catégorie il y a du super lourd (^^), son manque d’expérience peut lui coûter cher.

En boxe il faut toujours se méfier, la malhonnêteté est dans les gênes de certains officiels…

Je résume…
Mega fiesta : 4 médailles dont 2 d’or.
Mega cata : le zéro à cause de décisions scandaleuses dans la grande tradition de l’escroquerie de la boxe aux JO.
Mon prono : 2 médailles dont une d’or.

Canoë-kayak, course en ligne

J’ai suivi d’assez loin, néanmoins je sais que sur les 5 embarcations qualifiées (dont une féminine), le K2 - 200m d’Arnaud Hybois et Sébastien Jouve est le plus prometteur, en principe ils vont pagayer pour l’or. Je vais rester prudent dans mes prévisions concernant ce sport.

Je résume…
Mega fiesta : 2 médailles dont une d’or.
Mega cata : une "petite" médaille ou pire, rien.
Mon prono : 1 médaille… d’or.

Canoë-kayak, slalom

Attention, là, c’est du lourd ! Tony Estanguet (C1) vise un 3e titre olympique et une élection à la Commission des athlètes du CIO. Il a retrouvé son meilleur niveau, on peut donc croire au podium, l’or dans l’idéal, finir sa carrière avec de l’argent ne serait pas déshonorant, mais rentrer bredouille serait triste. J’étais inquiet quand Etienne Daille (K1) s’est qualifié pour Londres car il n’avait AUCUNE référence internationale. Depuis, il enchaîne les perfs de très haut niveau, a gagné ses premières manches de Coupe du monde… Sur sa lancée, je le vois sur le podium. Le C2 et le K1 féminin sont semble-t-il assez ouverts, tout est possible bien que l’or du C2 semble promis aux frères slovaques[5].

Je résume…
Mega fiesta : 4 médailles dont 2 titres.
Mega cata : une "petite" médaille ou pire, rien.
Mon prono : 2 médailles dont au moins une en or.

Cyclisme sur route

Si Sylvain Chavanel est totalement remis de la maladie à cause de laquelle il a dû abandonner sur le Tour de France, il est très un des 2 ou 3 prétendants à la médaille de bronze du contre-la-montre derrière Bradley Wiggins et Fabian Cancellara, à qui sont promise les médailles d’or et d’argent (ordre à déterminer). Avec la règle du 1 par pays et compte tenu des blessures subies par Tony Martin et d’autres, aussi de la sélection US (Van Garderen ne sera pas le représentant américain), Chavanel doit pouvoir monter sur la boîte, il est très motivé.

La course en ligne sera plus aléatoire, Cavendish est le grand favori… si ça arrive au sprint, mais rien n’est moins sûr compte tenu du faible nombre d’équipiers par pays. La France a sacrifié un de ses 4 quotas pour permettre à Mickaël Bourgain de participer au keirin[6], elle garde des chances, il faudra qu’Arnaud Démare reste dans la bonne roue si ça se termine au sprint, que Chavanel et Tony Gallopin tentent de partir dans des échappées. Si les 3 seuls coéquipiers de Cavendish (Froome, Wiggins et Millar) n’arrivent pas à maîtriser le peloton, une mission impossible sans aide, la course sera très ouverte.

Chez les filles on n’a rien à espérer en clm, mais pourquoi pas rêver avec la course en ligne ? Pauline Ferrand-Prévot peut faire un coup, les événements peuvent permettre à une des 3 Françaises de briller.

Je résume…
Mega fiesta : 2 voire 3 médailles.
Mega cata : abandon de Chavanel au clm, les Français passent à côté de la course.
Mon prono : le bronze pour Chavanel au clm.

Cyclisme sur piste

Le programme a encore été beaucoup modifié, pas forcément au bénéfice des Britannique. On attend l’or pour Grégory Baugé en vitesse individuelle, l’or pour la France en vitesse par équipe masculine, Bourgain doit accéder à la finale du keirin sans trop de difficultés (avec 1 concurrent par pays c’est même obligatoire) et là il aura toutes ses chances. Ce sera beaucoup plus dur chez les femmes, Clara Sanchez en keirin est le seul véritable espoir de médaille pour l’EdF. Enfin, dans un bon jour Bryan Coquard peut monter sur le podium de l’omnium, la nouvelle épreuve – l’hexathlon[7] du cyclisme sur piste – au programme.

Je résume…
Mega fiesta : 5 médailles dont 2 d’or.
Mega cata : 2 médailles, pas de titre.
Mon prono : 3 ou 4 médailles dont 2 d’or.

BMX

  • BMX (cyclisme)

Pour les filles, ça se résume à qualifications, demi-finales, finale. Pour les hommes on ajoute des quarts de finale, ce qui rend la chose plus compliquée, il y a en effet plus de risques de tomber et de se faire éliminer. Après le doublé or-argent chez les femmes en 2008, on peut en viser un autre, or-or. Magalie Pottier est favorite, Joris Daudet l’est quasiment, mais tous les autres ont un gros palmarès et peuvent aussi monter sur la boîte, qu’il s’agisse de Laëtitia Le Corguillé chez les femmes (vice-championne à Pékin) ou les 2 autres gars, Caleyron et Moo-Caille. On rappelle que l'EdF a réussi un carton aux derniers mondiaux il y a peu de temps.

Je résume…
Mega fiesta : 4 médailles dont 2 d’or.
Mega cata : une seule médaille, pas de titre.
Mon prono : 3 médailles dont 2 d’or.

VTT

  • VTT (cyclisme)

Là c’est un peu comme en BMC, on a eu un doublé or-argent à Pékin chez les hommes, on espère cette fois un doublé or-or entre les garçons et les filles. Julien Absalon est moins favori qu’il y a 4 ans pour se succéder à lui-même, il peut devenir le premier Français à être champion olympique lors de 3 olympiades consécutives. Jean-Christophe Péraud aura-t-il récupéré et retrouvé ses repères en VTT à peine 3 semaines après un Tour de France lors duquel il a fini 3e d’une étape mais a aussi connu pas mal de galères ? Je ne connais pas le 3e hommes, en revanche on espère vraiment de belles choses avec Julie Bresset, favorite chez les femmes, et Pauline Ferrand-Prévot, grand espoir du cyclisme français.

Je résume…
Mega fiesta : 3 médailles dont 2 d’or.
Mega cata : 1 médaille, pas de titre.
Mon prono : 2 médailles dont au moins une d’or.

Equitation

Normalement, le concours complet ne sera pas l’épreuve forte de la France, bien qu’il ne faille pas négliger la possibilité de voir un cavalier comme Nicolas Touzaint (champion olympique par équipe en 2004) être couronné là où il l’a déjà été aux Championnats d’Europe il y a quelques années. Le dressage ? Bonne chance à notre unique représentante… C’est en saut d’obstacles que les chances sont réelles, après Pékin, l’équitation française a redressé la tête, a eu d’excellents résultats, a remporté la Coupe des Nations, elle est redevenue très forte. Maintenant que la traversée du désert est terminée, on peut de nouveau y croire, une médaille par équipe me semble tout à fait jouable, si possible avec en bonus une en individuelle. Souvent ça se joue a presque rien, donc tout est possible dans un sens comme dans l’autre.

Je résume…
Mega fiesta : 3 dont un titre.
Mega cata : rien et des chevaux perdus.
Mon prono : une médaille par équipe.

Escrime

Objectif, limiter la casse. Les 2 armes les plus fortes de l’équipe de France lors des dernières grandes échéances (à savoir l’épée masculine et le sabre féminin) ne sont au programme de ces JO qu’en épreuve individuelle, le sabre masculin et l’épée féminine n’ont pas réussi à se qualifier, au lieu de 3 représentants plus l’équipe on n’en a qu’un, ça réduit sérieusement les chances de médailles (surtout que les sabreurs étaient en or à Pékin et que les épéistes ont par le passé souvent décroché une breloque).

Que nous reste-t-il ? Yannick Borel et Gauthier Grumier figurent parmi les favoris pour monter sur le podium à l’épée, ce sera beaucoup plus dur pour Laura Flessel, notre porte-drapeau, qui aurait de quoi être très heureuse du bronze, Lénore Perrus et surtout Boladé Apithy ont leur chance au sabre, le second est capable d’un gros coup. Enfin, le fleuret a fait le plein, je sens bien Astrid Guyart imiter son frère 8 ans après…

Je résume…
Mega fiesta : 5 médailles dont 2 titres.
Mega cata : moins de 3 médailles et aucun titre.
Mon prono : 3 médailles dont un titre (à l’épée H).

Football

Les Bleues ont très mal débuté en produisant un non-match contre des Ricaines hyper physiques, elles ont mené 2-0 très tôt grâce à une réussite insolente, mais ont explosé par la suite, c’est très dommage car toutes leurs séquence de football – celles correspondant au jeu de l’équipe de France de football féminin depuis plusieurs années – ont mis en difficultés les Etats-Unis de la divine Alex Morgan. Ensuite j’ai vu Corée du Nord-Colombie, joué dans des conditions nettement plus favorables (pas en plein cagnard), les Asiatiques ont perdu 2 joueuses sur blessure (ce sont des effectifs de 18 avec matchs tous les 3 jours, un rythme démentiel), les Colombiennes avaient des crampes au bout de 70 minutes… Le niveau de la rencontre était entre très faible et complètement nul, autrement dit je suis convaincu que le classement de ce groupe sera 1. USA, 2. France, 3. CdN, 4. Colombie.

Il faut maintenant enchaîner 2 victoires – une large sur la CdN qui puisse permettre de faire tourner contre la Colombie et ainsi de bien préparer le quart de finale – et une qualification (donc victoire ou en passant par les TAB, mais avec si peu de récupération il est impératif d’éviter les prolongations), ce sera difficile, notre 2e place nous promet de rencontrer le premier du groupe F, soit la Suède (que j’aimerais éviter, c’est un style très physique que n’aime pas l’EdF) ou le Japon, champion du monde en titre, battu par l’EdF une semaine avant d’aller en Grande-Bretagne, et dont les caractéristiques sont plus adaptées à ce que savent faire les Françaises. Ensuite, si les Bleues entrent dans le dernier carré, tout sera possible, il faudra réussir au moins 1 match sur 2, et l’objectif d’aller au village olympique sera atteint (la demi-finale aurait lieu à Wembley).

Je résume…
Mega fiesta : Japon – ou Canada si on parle vraiment de méga fiesta – en quart, Grande-Bretagne en demi-finale, 3-0 contre le Brésil en finale.
Mega cata : élimination nette et sans bavure en quart.
Mon prono : bronze.

LA SUITE EN CLIQUANT ICI.

Notes

[1] C’est autant un rêve qu’un prono… bon, OK, surtout un rêve.

[2] Médaille d’argent, tout près de l’or, il a fini dans le 5 du tournoi avec un nombre de contres improbable.

[3] Suite à l’incident dans une boîte de New York qui a failli lui coûter un œil et l’a empêché de s’entraîner pendant plusieurs semaines.

[4] On devait avoir une Française repêchée, on ne l’a pas, on s’est fait avoir.

[5] Jumeaux ? Ils sont bien slovaques ? Leur nom est un peu compliqué pour moi.

[6] Les nouveaux règlements de l’UCI sont grotesques, mais le CIO veut réduire le nombre de participants aux JO quitte à faire n’importe quoi, donc c’est comme ça, pour participer au keirin il faut avoir pris part à une autre épreuve cycliste, Bourgain devra donc prendre le départ de la course en ligne pour avoir le droit de s’aligner sur la piste.

[7] Entre le pentathlon et l’heptathlon… 6 épreuves.