Les départs.

5 membres de l’effectif présents depuis 2 à 8 saisons arrivaient en fin de contrat, s’y ajoutait un joueur prêté pour la saison. Tout le monde était au courant qu’il fallait leur trouver des remplaçants. On redoutait un autre départ parmi les jeunes… on en aura 2. Deux catastrophes.

  • Thiago Silva était clairement en fin de cycle, son énorme salaire et son statut justifiaient de ne pas le renouveler : n’étant plus titulaire, comment aurait-on pu le conserver dans un rôle subalterne ? Il aurait d’abord fallu qu’il accepte de diviser son salaire par 4 ou 5. Impensable. Il n’a même pasfait de pas vers le club en acceptant une réduction de salaire lors des 3 mois de crise. Néanmoins, après ces nombreuses années passées au PSG, il méritait une sortie honorable avec les finales de coupes et la LdC. Son choix de finir la saison avec ces 2 mois supplémentaires est logique sur un plan personnel, contractuel et sportif (l’équipe a besoin de lui, la blessure de Diallo et le départ de Kouassi ont considérablement affaibli l’effectif en défense). Il prolonge donc de 2 mois pour finir proprement son aventure avant un dernier contrat en Europe et un possible retour au Brésil pour y finir sa carrière.
  • Cavani aurait dû être vendu il y a déjà un moment. Sa saison post-Coupe du monde a été très compliquée, il était souvent blessé, on avait déjà compris que la relation technique avec Neymar et Mbappé n’avait rien d’idyllique. Pour le bien de tous, un départ s’imposait, il aurait dû être entériné au plus tard l’hiver dernier histoire de gratter une indemnité de quelques millions tout en économisant 5 mois d’un des plus imposants salaires du club. Au final, il est resté car le club a refusé de le céder à l’Atlético, se montrant d’abord beaucoup trop gourmand avant d’adopter une décision de principe plutôt que de bon sens. Résultat, 9 matchs joués dont 7 titularisations, 2 buts et 2 passes décisives (les ¾ de ce total lors de la victoire 4-3 contre Bordeaux au Parc, il en sort avec un compte rond de 200 buts avec le PSG). Il a refusé de prolonger de 2 mois pour finir la saison. De mon point de vue, c’est assez lamentable, il n’a pas craché sur les salaires d’avril, mai et juin qui devaient correspondre de son contrat car à la FIN DE LA SAISON. Il a pris sans rien donner en retour. L’excuse selon laquelle il devait penser avant tout à la suite de sa carrière est bidon : si on suit ce raisonnement, dès la fin du mois de janvier de l’ultime saison de son contrat, n’importe quel joueur devrait signer avec un nouveau club et finir en roue libre pendant 5 mois de façon à ne pas se blesser pour arriver au taquet chez leur futur employeur. Quand on veut avoir l’image d’un homme qui respecte son club, ses supporters – beaucoup l’ont adulé, ça doit piquer en ce moment, difficile de s’asseoir sans douleur – et ses coéquipiers, on va au bout de l’aventure. Il a gagné beaucoup d’argent, bien assez pour plusieurs vies, il n’a pas l’excuse d’un joueur NBA en fin de contrat rookie qui ne doit surtout pas se blesser avant d’être agent libre et de signer le deal qui le mettra à l’abri lui et sa famille pendant 3 générations. Si le PSG a refusé une dizaine de millions cet hiver, ça fait facilement une quinzaine de millions envolés pour… rien. Grosse boulette de la direction (elle était évidente avant la crise, le coronavirus n’a fait qu’amplifier sa dimension).
  • Meunier est un faux bon joueur (dramatique en défense, un véritable problème pour un… défenseur latéral, très médiocre en attaque malgré quelques coups d’éclat) incapable de toute autocritique, grande gueule mais spécialisé dans les déclarations débiles, voire offensantes ou injurieuses (à l'image de la dernière pour annoncer son départ, où il s'en prend aux "tocards des réseaux" on oubliant de mentionner qu'il est leur roi), taupe connue et reconnue chez les journalistes, il a fini de se foutre de notre gueule à tous en prenant exprès un jaune en 8e de finale aller de la LdC pour ne pas jouer le retour contre Dortmund, son futur club (une info déjà sortie à l'époque et démentie pour sauver les apparences)… tout en déclarant devant les médias qu’il ne se savait pas menacé de suspension car personne au club ne le lui avait dit (un mensonge éhonté). Lui, je ne vais pas le regretter, je clame haut et fort depuis au moins 2 ans qu’il fallait absolument le vendre au plus offrant. Après la CdM 2018 il y avait moyen d’en tirer 40 millions, depuis il n’a cessé de régresser. Ne pas s’en séparer l’été dernier à un an de la fin de son contrat figure en bonne place sur une longue liste des décisions récentes aussi insensées sportivement que dramatiques pour les finances du club. Elles sont très tristement nombreuses ces dernières années. Meunier à Dortmund dans une défense à 5 et un championnat où ça attaque de partout, ça fera peut-être de nouveau illusion (je suis d'avis que par passer d'Hakimi à Meunier va faire tout drôle aux supporters du Borussia). Je m'en cogne totalement. Son départ est un soulagement. Malgré un apport offensif proche de zéro, Dagba lui est infiniment supérieur car lui, il défend très correctement. Après des années sans latéral droit ayant le niveau pour être titulaire au PSG, on va peut-être enfin recruter à ce poste…
  • Kouassi et Aouchiche – car contrairement à Tuchel, je les associe – partent libres sans avoir signé pro. C’est catastrophique. Ceci à tous les niveaux : sportivement, financièrement, pour l’image du club… Je me vois obligé de développer ce sujet.

S’ils partent, c’est avant tout parce que le club n’a pas fait le nécessaire pour les retenir. Pire, depuis des années, la direction multiplie les messages négatifs envoyés aux Titis. Tout joueur formé au PSG qui signe pro est vendu sans avoir jamais été considéré comme un membre de l'effectif à part entière (il y a 3 ou 4 ans, il existait aussi un risque de mise au placard sans raison). Systématiquement[1]. Ils ont même parfois encouragés à partir en Allemagne à l’image de Diaby, que Tuchel a ouvertement poussé à signer à Leverkusen ! Ceux qui ne signent pas pro par choix réussissent très souvent (Soumaré, Zagadou, Dembélé, Ballo-Touré, etc.) ou sont mis à la porte sans ménagement à la sortie des U19 sans même avoir pu évoluer en réserve… car elle n’existe plus.

Ce n’est pas en juin qu’il faut se réveiller sur ces dossiers de joueurs hors normes voulus par toute l’Europe depuis des mois ! Il fallait les signer l’été dernier ou même avant. Anterré Henriquo n’a pas fait le nécessaire, bien au contraire, il a injecté son venin dans les relations avec le clan Kouassi, puis son remplaçant, Leonardo, n’a montré aucun véritable intérêt pour ces dossiers jusqu’au moment où il a fini par voir la fumée. Il y avait le feu. Trop tard. Après avoir dû traiter avec des responsables qui changeaient tout le temps (responsables de la formation et directeurs sportifs), après avoir vu que chaque saison depuis des années le D.S. ou l’entraîneur change chaque été, qu’aucun (Blanc, Emery et Tuchel pas plus que Létang, Kluivert, Anterré et Leonardo) n’a mené une politique mettant en valeur les Titis, ceux-ci ne servant qu’à boucher les trous (tant sportifs quand il manquait beaucoup de monde que financiers, pour limiter les déficits dus aux énormes erreurs de casting et détournements de fonds – payer Paredes 47 millions avec un salaire de superstar en s’arrangeant avec des agents louches, je suis tenté d’appeler ça un détournement de fonds), comment voulez-vous convaincre ces jeunes de rester au club ?

Si Tuchel avait réellement montré à ces gamins qu’il comptait sur eux, ils auraient eu envie de rester. En outre, si la direction avait agi à temps, Kouassi serait le 3e défenseur central de l’effectif pour les 3 prochaines saisons (minimum) et Aouchiche représenterait la relève de Neymar. Quand j’entends Tuchel expliquer lors de sa première conférence de presse de reprise qu’il comprend le départ d’Aouchiche car «c’était difficile de combattre pour une place dans cette équipe au milieu de terrain», qu’il «peut comprendre qu’il désire trouver du temps de jeu ailleurs» et qu’«il a beaucoup de talent», j’ai envie d’apprendre des insultes en allemand et d’aller les lui crier au visage. Déjà, Aouchiche, c’est un 10 qui peut jouer 8 et a des qualités absolument incroyables. Il va avoir 18 ans dans quelques jours. A 17/18 ans, en 2020, quand on a un tel talent, on joue régulièrement. A fortiori dans un club comme le PSG au calendrier très chargé et qui plie souvent ses matchs longtemps avant la fin. Mais Tuchel l’a ignoré. Il lui a donné quelques minutes à Metz en début de saison en raison d’une situation de fin de mercato (effectif lourdement amputé), puis plus rien avant des matchs en bois en coupes. Je me souviens particulièrement du Le Mans-PSG en CdL en décembre, le PSG menait 4-1, Aouchiche était sur le banc… mais Tuchel a titularisé Choupo-Moting et fait entrer Paredes, Icardi et Herrera… Icardi, qui enchaînait les matchs de 90 minutes, n’avait rien à faire sur le terrain. Quel message on envoie à des garçons comme Aouchiche avec des choix pareils ? Son père a dit et répété à plusieurs reprises sa volonté de signer pro au PSG, rien n’a été fait pour conclure. Dès juillet 2019, on savait qu’il demandait avant tout un projet sportif lisible. En novembre, son père l’affirmait de nouveau, «nous souhaitons connaître le projet sportif le concernant, savoir si Thomas Tuchel et Leonardo ont un plan pour lui avec des possibilités de joueur dans le futur.» 3 semaines plus tard, Tuchel lui a répondu au Mans. Il est clair que Tuchel n’a jamais eu de plan pour Aouchiche. Rien que pour ça, je le haïrai probablement à vie (en réalité, il s’agit d’une raison parmi beaucoup d’autres). Ce garçon, je l’ai vu jouer une vingtaine de fois avec les U17 et U19 du PSG (première fois en janvier 2018 lors de l'Al-Kass Cup) ainsi que l’EdF U17… Autant vous dire que les recruteurs professionnels le connaissent tous par cœur depuis bien longtemps. Tuchel l’a eu à l’entraînement, impossible pour lui de passer à côté de la valeur d’un tel garçon. Il lui a préféré Choupo, le fantôme de Draxler, et j’en passe. Blanc était responsable à 100% du départ de Coman, Tuchel l’est à 90% concernant Aouchiche.

Le «Tanguy, c’est différent. Il a joué avec nous contre Dortmund, dans le match avec le plus de tension possible la saison passée. Sans contrat, à 17 ans, ça veut dire que je lui faisais confiance.» En réalité, il s’agit clairement d’un mensonge. Kouassi est entré en jeu à la 92e minute du match retour… parce qu’il est grand et que Dortmund balançait loin devant en espérant marquer à l’arrache. S’il lui avait réellement fait confiance, il l’aurait utilisé au match aller. Plutôt que d’aligner une équipe en bois avec un milieu Gueye-Verratti qui s’est fait bouffer du début à la fin, une défense à 3 avec un Thiago Silva complètement à la rue, et la paire Kurzawa-Meunier sur les côtés, il l’aurait titularisé dans un milieu à 3, ou au pire l’aurait fait entrer à la mi-temps à la place de son capitaine défaillant. Il l’aurait aussi utilisé contre l’OL, que ce soit en CdF ou en L1 (Kehrer a fait 2 fois 90’ en défense).

A vrai dire, j’ai regardé la compo et le déroulement de toutes les rencontres jouées par Kouassi. Il a été titulaire une fois en LdC… contre Galatasaray lors d’un match dépourvu de tout enjeu (ensuite, il y a eu la minute au retour contre Dortmund, c’est tout). En L1, il a beaucoup chauffé le banc avant le déplacement à Montpellier où il a fallu que Kimpembe et Gueye se blessent en 25 minutes pour le voir connaître son baptême du feu. Puis il a joué dans des matchs de coupes au sein d’équipes très largement remaniées, que ce soit en décembre au Mans (CdL), en janvier contre des amateurs et à Pau (N1), en février à Dijon (mais pas à Lorient, club de L2), les 3 fois en CdF (les compos étaient totalement improbables, on a même vu Bakker^^). Son entrée à Reims en demi-finale de CdL – avec un but à la clé – s’explique uniquement par une blessure de Marquinhos. Il n’y avait pas d’autre solution sur le banc pour jouer en défense centrale (Kehrer, Marquinhos et Thiago Silva ont tous été blessés un bon moment lors de cette période, tout comme Bernat, ce qui a poussé à utiliser Diallo à gauche pour dépanner certains matchs, Diallo ne pouvant de toute façon pas être associé à Kimpembe dans l’axe car ils sont tous les deux gauchers[2]). Idem lors de son entrée en L1 à Lille (blessure de Thiago Silva, sorti à la mi-temps), de sa titularisation contre Montpellier (Kehrer revenait à peine de blessure et ne pouvait pas réellement jouer) et de celle contre Dijon (absent lors des rencontres précédentes, Paredes a pris sa place à la 71e, Marquinhos descendant en DC). Alors qu’à Amiens, où il a réussi un doublé, il s’agissait d’une nouvelle compo abracadabrantesque façon coupe (Bakker et Herrera comme paire de latéraux, Tuchel avait décidé de partager le temps de jeu entre plusieurs joueurs, il avait prévu à l’avance ses 2 changements à la mi-temps). Le seul vrai gros match joué par Kouassi à propos duquel on peut réellement évoquer un choix de Tuchel de l’utiliser est Monaco-PSG… 3 ou 4 jours après le PSG-Monaco (reporté de décembre à janvier à cause de pluie très violentes). Verratti étant cramé, Tuchel avait décidé de le mettre sur le banc pour lancer Kouassi au milieu. En pratique, c’était lui ou Draxler au milieu. Choix pas très difficile…

C’est indéniable, Kouassi a eu du temps de jeu cette saison en tant que bouche-trous, car les circonstances (blessures et/ou programme trop chargé) l’imposaient, pas parce que son entraîneur avait confiance en lui. Il a joué sans contrat pro faute de solution alternative. Depuis des années, c’est presque l’unique raison pour laquelle les Titis ont eu du temps de jeu. Même Kimpembe a longtemps été dans ce cas. Il n’y a jamais eu de volonté de réellement investir sur le moindre Titi.

  • Choupo-Moting est une énigme. On ne sait toujours pas réellement qui s’est goinfré et à quelle hauteur en le faisant signer au PSG. Il n’a jamais eu le niveau, toute personne saine d’esprit le savait avant sa venue. L’hypothèse d’une signature libre pour 2 saisons afin de le vendre à l’issue de la première avec une plus-value ne s’est jamais concrétisée, il était beaucoup trop bien payé pour avoir envie de partir et beaucoup trop médiocre pour qu’un club accepte de payer une indemnité de transfert. Il devait dégager au 30 juin à l’issue de son contrat, seulement il a fallu le rappeler à la dernière minute pour le prolonger de 2 mois… afin de remplacer Cavani sur la liste UEFA (dont il avait été rayé en janvier pour des questions de quota de joueurs formés hors de France). Ça pique. En 2 mois, il va prendre ce qu’il touchera en 8 mois dans son futur club… On ne regrettera jamais assez sa signature, lui qui a volé du temps de jeu à Nkunku (à qui il a aussi volé un but contre Strasbourg avec cet arrêt sur la ligne qui restera un des deux seuls souvenirs laissés aux supporters parisiens, l’autre étant un but invraisemblable contre Toulouse), à Diaby, à Aouchiche, à Kalimuendo, à Guçlu…
  • Rico est mauvais. A Séville, on le considère comme à jeter à la poubelle si personne n’en veut. Son départ en prêt au PSG était une aubaine, l’option d’achat à 10 millions devait nous préserver d’une dramatique signature définitive. J’ai très peur compte tenu de la capacité de la direction à faire d’énormes c*nneries. Un mauvais pressentiment m’envahit… Ça sent le transfert définitif avec une direction parisienne fière d’annoncer qu’elle a renégocié pour ne payer que 8 millions au lieu de 10. J’en tremble. Rico, c’est zéro assurance sur les sorties, des boulettes dignes de Kevin Trapp (en quantité comme en qualité), de multiples frayeurs dès qu’il veut ou doit utiliser ses pieds… Néanmoins, il était impératif de le prolonger jusqu’à la fin de la LdC. Comment faire 2 finales de coupes et finir la LdC avec comme n°2 le jeune Bulka, dont le CV affiche seulement 2 lignes (un match en pro – assez pour être officiellement champion de France – et une Lamborghini pliée) ?

J’ajoute 2 départs… qui n’auront pas lieu mais étaient prévus dans un monde normal…

Cette fin de saison, je l’attendais presque principalement pour voir ces deux individus dégager.

  • Tuchel… J’ai vite compris qu’il allait rester en poste à cause de ce put*in de coronavirus à l’origine de cette longue période sans foot et de cette fin de saison enchaînée avec la suivante. Faute de véritable intersaison, difficile de dégager cet entraîneur dont les qualités ont toutes disparues derrière un gigantesque mur de limites et défauts. Mauvais tactiquement, sa relation avec bon nombre de joueurs est catastrophique ou inexistante (les jeunes comme des expérimentés et des stars), sa capacité à revoir sa copie en cours de match a disparu, son discours a perdu toute pertinence, il passe sa vie à se plaindre de tout sans proposer de solution, avec lui l’équipe joue super mal, sans le talent individuel de Neymar et d’Mbappé il aurait déjà sauté faute de résultats… A chaque fois que je l’entends parler ou que je lis une de ses interviews, il me désespère, il enchaîne les inepties, les justifications plus apparentées à des coups de pelles pour creuser le trou dans lequel il s’enfonce… Ses choix de joueurs et ses demandes concernant la constitution de l’effectif sont apocalyptiques. Tuchel est un fléau.

Et dire que Pochettino est sur le marché, libre de contrat…

  • Kurzawa est… "le pompon". Ce surnom lui va aussi bien que 2Pac (qui, lui, est mort… alors que Kurz est toujours avec nous… à qui faut-il s’agresser pour un échange ?). On pensait enfin se débarrasser de lui… on va s’en remettre une dose pour 4 ans avec salaire doublé. J’ai d’abord cru à un article du Gorafi. Malheureusement, il ne s’agit pas d’une blague de journal satirique, on est plus proche du sadomasochisme que de la satire. Il me faut approfondir le sujet car je vois ici une décision grotesque de dirigeants incapables de faire leur travail. Sans parler du message envoyé...

La cellule de recrutment et la direction sportive ont eu toute une saison pour bosser leurs dossiers, des semaines pour regarder des centaines de vidéos. Ils ont préféré gâcher 20 millions tout en se handicapant sportivement. Parce qu’un Kurzawa 4 ans à 3 millions nets par saison (il faut donc y ajouter les primes et les charges), ça fait environ 20 millions à sortir au total pour… une escroquerie sportive digne de Jesé et pire que Draxler : acheté très cher, très largement surpayé (plusieurs millions par saison) par rapport à ses qualités/son apport sur le terrain, invendable. Personne n’en veut – même libre, il galérait à trouver un club – et n’est prêt à lui payer le même salaire qu’au PSG… d’autant que le temps de jeu, il s’en fout, sinon il aurait fait le nécessaire pour partir. Le club va donc devoir se le farcir 4 ans ou payer pour le dégager. De l’argent dépensé en pure perte alors qu’on bossant, ce qui aurait dû être fait sachant qu’il arrivait en fin de contrat, il était facile de trouver un espoir à 6-10 millions avec un salaire très modéré (ces dernières saisons, on a vu des Roussillon, Maouassa – sous contrat jusqu’en 2021 a priori, j’aurais exploré cette piste – ou encore Bensebaini – pas PSG-compatible – être vendus à des prix entrant dans cette fourchette, en ce moment en L1 on a Aït-Nouri avec un gros potentiel… sans parler de Zagré que le PSG a vendu sans penser à l’avenir). Un contrat de 5 ans (indemnité de transfert amortie sur cette durée, ça aurait pesé très peu dans les comptes), au pire une revente au même prix dans 2 ou 3 ans, la possibilité d’une plus-value, voire d’une très bonne surprise s’il avait fini par prendre du galon… L’investissement, relativement modeste, s’imposait.

Prolonger Kurzawa est délirant. Financièrement, je viens de l’expliquer, c’est un non-sens absolu. Sportivement, c’est encore pire. On frise le suicide. Presque n’importe qui aurait apporté plus de garanties. Bernat a le niveau pour être doublure au PSG, beaucoup veulent se convaincre que c’est un super joueur malgré des lacunes défensives flagrantes et coûteuses. Kurzawa a à peine le niveau pour être doublure à Norwich ! Ceux qui me sortent que dernièrement, ses prestations étaient meilleures appliquent certainement la méthode Coué. Si vous saupoudrez du sucre glace sur de la m*rde et que vous la présentez dans une jolie boîte, ça reste de la m*rde ! Certaines personnes sont beaucoup trop faciles à entourlouper… Sévère, moi ? Même pas. Juste lucide.

A vrai dire, sachant que Diallo peut parfaitement dépanner à gauche, qu’en principe – même si ça reste à prouver – Kehrer le peut aussi, que Pembélé est un défenseur très polyvalent et que Bakker a été signé la saison passée (pour ne jouer que 2 ou 3 matchs en bois, il croyait débarquer en réserve… surprise !), était-il absolument nécessaire de signer un latéral gauche cet été ? Soit on prenait un titulaire, soit on prolongeait Bernat en le considérant comme le n°1. Bakker doit être une sacrée pipe – son arrivée est le résultat d’un deal louche avec son agent – pour que le club préfère prolonger Kurzawa de 4 saisons plutôt que de lui donner sa chance ! Manifestement, conserver Kurzawa était la volonté de Tuchel, il lui fait réellement confiance – c’est dire l’incapacité de cet entraîneur à juger les qualités d’un joueur pour faire les bons choix – et l’a aligné lors de beaucoup trop nombreuses rencontres. Tuchel est en fin de contrat dans un an. Si vraiment il semblait indispensable d’avoir 6 seulement possibilités à gauche (plus Dagba et éventuellement le futur latéral droit qui peut être polyvalent), pourquoi prolonger Kurzawa de plus d’une saison ? Au pire, il serait parti avec Tuchel au lieu de rester plomber l’effectif jusqu’en 2024. Rendez-vous compte qu’après avoir signé sa prolongation, Kurzawa aura le contrat le plus long de l’effectif[3] ! Kurzawa risque d’avoir passé plus de saison au PSG que Thiago Silva et que Sylvain Armand. Je vais faire un malaise.

Je l’ai dit plusieurs fois depuis de nombreux mois, Alex Telles me plaisait, en particulier pour sa qualité de centre, son activité offensive, son pied gauche sur CPA (intéressant en cas de départ de Di Maria). Si Porto en demandait trop cher, il était possible de négocier… ou de se tourner vers une autre piste. On est passé soudain d’Alex Telles va signer au PSG à Kurzawa prolonge 4 ans, pas de recrue à gauche. C’est comme si vous vous attendiez à épouser un mannequin brésilien sur lequel vous fantasmiez depuis des mois et que le jour de la noce, qui débarque avec sa robe blanche ? Votre ex-femme dont vous aviez enfin divorcé après 5 ans d’un très mauvais mariage… qui vous redit oui… alors que vous la détestez ! Dans l’assistance, personne ne comprend, mais l’oncle alcoolique explique à tout le monde que c’est une très bonne idée, ça vous coûtera moins cher que de vendre la maison pour aller chacun s’installer dans un nouvel appartement.

Les messages envoyés sont absolument terribles : la cellule de recrutement ne bosse pas ou est incapable de trouver un latéral gauche (remplaçant ou titualaire) en sachant depuis au moins un an qu'il en faut un, on double le salaire d'un mauvais pour le récompenser d'être mauvais (vive la méritocratie, ça donne envie de se défonser à l'entraînement et en matchs !), et bien sûr, hormis Bernat, tous les joueurs de l'effectif suceptibles d'évoluer à gauche sont inférieurs à Kurzawa, donc des pompes à vélo intersidérales.

Les futurs départs (éventuels ou certains).

Il faut évidemment avoir à l’esprit que Bernat, Di Maria, Draxler, Mbe-Soh, Bulka, a priori Pembélé et bien sûr Jesé n’ont plus qu’un an de contrat[4]. Mbappé et Neymar – entre autres – n’en ont que 2.

  • Bernat est un bon remplaçant pas très cher. Il est encore jeune (27 ans), a une certaine valeur sur le marché actuel, il faut donc le prolonger à condition de ne pas déconner au niveau du salaire. Il doit avoir celui correspondant à son niveau réel, à savoir celui d’un bon remplaçant de gros club, même si dans cet effectif il est titulaire par la force des choses… ou plutôt par la faiblesse de la concurrence. Seulement, si la direction donne 3 millions nets à Kurzawa, elle va en filer au moins 6 à Bernat, qui deviendra donc invendable lui aussi. A ce rythme, l’allègement de la masse salariale attendu cet été grâce aux départs ne durera pas. L’effet yoyo. Tu perds du poids, tu en reprends tout de suite plus que tu n’en a perdu.
  • Di Maria a 32 ans, il fait des stats même si dans le jeu, il m’exaspère la plupart du temps. Il est ultra-prévisible quand on le met à droite à tout le temps rentrer sur son pied gauche pour frapper, refusant systématiquement de combiner avec le latéral (ça a toujours été le cas depuis son arrivée, peu importe l’identité du latéral). Icardi a besoin de centreurs, Di Maria en est un potentiel quand il joue côté gauche, le côté de Neymar où on a aussi Sarabia, beaucoup plus polyvalent que Di Maria. Conclusion, au lieu de lui filer 10 à 15 millions par an jusqu’à ses 36 ans, il faut le vendre en profitant de sa cote actuelle. Il est vendable, on pourrait en tirer jusqu’à une trentaine de millions avec un peu de chance. Son remplaçant est déjà là en la personne de Sarabia. Ensuite, tout dépend de ce que compte faire l’entraîneur. S’il a enfin compris – lui ou son successeur – que l’idéal est Neymar en 10 derrière Mbappé et Icardi plus 2 latéraux offensifs[5], le profil de Di Maria n’a plus grand intérêt. Et si l’idée est de jouer avec 2 milieux offensifs sur les côtés, il faut un droitier à droite. Donc pas Di Maria. Si Di Maria a été très actif – j’ai même envie de dire bon – DEFENSIVEMENT contre Dortmund au retour (et cataclysmique à l’aller), chose très rarement observée, ça ne justifie pas de le conserver. Commettre la même c*nnerie qu’avec Cavani serait stupide. Le PSG va-t-il ENFIN apprendre de ses erreurs pour ne pas les reproduire ?
  • Draxler est un joueur très polyvalent : irrégulier à gauche, irrégulier à droite, très irrégulier au milieu, tant en n°8 qu’en n°10. Il brille vraiment par la polyvalence et la régularité de son irrégularité. Son salaire et la vie parisienne lui importent plus que de jouer. Il a été acheté 42 millions, chaque mois son compte en banque s’alourdit de façon très disproportionné par rapport à son apport sur le terrain. Oui, il présente bien, a l’air propre sur lui… Mais jeune homme, il faut partir maintenant ! Lui n’a clairement pas envie de s’en aller car personne ne lui proposera les mêmes conditions et le même confort qu’à Paris. Il veut nous faire le coup du départ libre. Pour ne rien arranger, en voyant ce qui est arrivé à Kurzawa, il va se sentir encouragé à refuser tout départ… et attendre juin 2021 qu’on lui propose 4 ans supplémentaires avec salaire doublé, histoire de ne pas le voir partir sans indemnité après avoir dépensé une somme astronomique pour le recruter. Ses partisans mettront en avant ses qualités techniques. Oui, on peut le qualifier de beau joueur, il a un certain style, est capable de gestes de classe. Seulement, on lui a trop donné, il lui manque l’envie. L’envie d’avoir envie. Il faut qu’il quitte Pariiiiiiiiiiiiis. Même à 15 millions. Pas de pitié, il faut vraiment le pousser dehors. Oui, j’en suis bien conscient, c’est impossible. Il est trop en position de force.
  • Mbe-Soh est peut-être bon. On se souvient surtout de l’assassinat dont il a été victime par Tuchel qui a fait de ce défenseur central un latéral droit surprise en début de saison lors de la défaite contre Reims, ceci dans une équipe totalement improbable avec 3 gauchers en défense (Kim, Diallo et Kurzawa), Paredes, Herrera et Bernat au milieu, Choupo en pointe… Un carnage. Depuis, il n’a joué qu’en Youth League et a été blessé. Même pas de réserve pour jouer des matchs. Ses débuts en L1 (2 matchs en mai 2019) étaient intéressants. N’ayant pas été prêté depuis, il n’a rien pu montrer, n’a pas pu s’affirmer, confirmer, il a été laissé en jachère. Que faire ? Le prolonger jusqu’en 2023 et le prêter ? Aurait-il réellement intérêt à accepter ? Peut-être financièrement, sportivement j’en doute. A sa place, je demanderais un transfert vers un club qui veut vraiment de moi et ou les chances de m’imposer sont réelles. Au PSG, elles sont nulles.
  • Pembélé, lui, a la capacité d’intégrer la rotation. A terme, je le vois prendre la place de Kehrer. Il faut impérativement le prolonger jusqu’en 2024 ou 2025, quitte à mettre la 5e année en option.
  • Bulka, désormais plus connu pour avoir plié une voiture à plus de 200 000 euros en faisant un blessé grave que pour toute autre chose. 1 seul match en pro (à Metz fin août quand le club n’avait plus d’autre gardien dispo), il est venu de Chelsea pour jouer dans une réserve qui n’existait pas, a un âge où pour progresser le temps de jeu est primordial. Son absence totale d’expérience empêche d’en faire le nouveau n°2, rendant un départ indispensable (tout comme la recréation d’une équipe réserve… en Ligue A dans l’idéal… vous savez ce qu’est la Ligue A, non ?) soit en prêt après prolongation de contrat, soit en étant transféré. N’ayant eu aucune exposition, comment en tirer une indemnité intéressante ? Pour espérer le rentabiliser, la première solution s’impose : contrat jusqu’en 2023 et prêt en 2020-2021. La condition : qu’il soit titulaire. Donc en L2, en D1 polonaise, n’importe où pour JOUER.
  • Jesé… je le garde pour le rayon des arrivées. Car le chanteur de reggaeton revient ! Avouez que vous êtes tous ravis…
  • Mbappé doit être LA priorité. Jusqu’ici, cette saison, c’est 33 matchs dont 27 titularisations (et près de 2 mois d’absence), 30 buts, 17 passes décisives. Dingue ! Il faut construire l’équipe autour de lui pour les prochaines années. Un jour, il partira à l’étranger, ça me semble inéluctable, mais il n’a que 21 ans, il a tout le temps pour aller voir ailleurs. Le prolonger s’impose si le club veut poursuivre sa progression. Le faire au plus vite est indispensable, sans quoi on va avoir droit à partir de janvier prochain à une recrudescence insupportable de rumeurs concernant son départ. Ça polluerait trop la vie du club et mettrait la direction dans une situation de faiblesse dramatique. Laisser Mbappé arriver à 1 an de la fin de son contrat obligerait à le vendre. Pour le convaincre, il faudra bien sûr l’augmenter, mais surtout lui offrir des garanties sportives : il vaut avant tout gagner des titres. Il sera très sensible aux performances en LdC, à l’ambition affichée par le club (à travers le recrutement). Faire venir des joueurs qu’il connait, respecte et apprécie ne peut pas faire de mal. L’autre facteur important ? L’entraîneur. Entre Tuchel et lui, les relations n’ont jamais été fluides, il y a trop de points de friction.
  • Neymar aussi est très important sportivement comme pour l’image du club, ses ambitions commerciales. Comme Mbappé, à une grosse différence près : Neymar n’est pas vendable actuellement, car AUCUN club au monde n’est capable de le payer à hauteur de ses émoluments au PSG. Sans parler de l’indemnité de transfert qui, même à 1 an de la fin de son contrat, serait énorme. 2 ans de plus aux mêmes conditions serait un bon deal dans la mesure où cette saison, Neymar a enfin montrée une implication à la hauteur de celle attendue d’une star si bien payée. En outre, le prolonger aiderait certainement à convaincre Mbappé de rester. L’entente entre eux est excellente sur le terrain comme en-dehors, ils savent aussi que pour gagner, mieux vaut jouer ensemble que s’affronter !

Les jeunes à prêter.

Bulka et Mbe-Soh ont déjà été évoqués, Bakker aussi pour une autre raison. Le conserver dans l’effectif pour ne rien en faire serait stupide. Innocent (gardien n°3 ou 4) intéresse des clubs et a besoin de jouer régulièrement pour progresser. Kalimuendo, 18 ans, très bon buteur qui a éclos un peu moins rapidement que d’autres (il a tout de même brillé en EdF U17, l’affirmation est donc à relativiser), gagnerait à faire une saison complète en tant que titulaire en L2… ou ailleurs (j’ai bien une idée le concernant, elle sera exposée dans quelques paragraphes). Si le club disposait encore d’une équipe réserve, les joueurs précités auraient du temps de jeu à cet étage inférieur, certains U19 moins précoces seraient restés au club au lieu d’être poussés dehors et, à l’image d’un Kimpembe, aurait pu beaucoup progresser entre 18 et 21 ans. Certains vont le faire… mais ailleurs, ce qui ne rapportera rien au PSG si ce n’est des regrets. Reste un cas, Dina-Ebimbe, abordé dans la section suivante.

Les arrivées.

Déjà, il faut penser à une chose : les retours.

  • Jesé est revenu, on ne peut rien en faire, ce joueur est un échec permanent. S’il a été très bon avant de se faire un genou, il peinait déjà à retrouver son niveau avant de signer au PSG. Il fallait le prendre en prêt avec option d’achat. Accepter un transfert sec de 25 millions avec 5 ans de contrat à un salaire mirobolant était une erreur de débutant (une évidence dès le départ). Ensuite, il aurait fallu le brader à la première occasion pour limiter les dégâts dans le temps (mieux vaut perdre 20 millions au bout d’un an que 50 millions parce qu’on a voulu garder espoir d’en tirer une petite indemnité de transfert… inférieure à son salaire annuel). La bonne nouvelle ? Il ne lui reste qu’un an de contrat. J’attends donc sa prolongation kurzawesque… Oui, Cavani et Choupo-Moting s’en vont, mieux vaut donc prolonger Jesé pour jouer les doublures et éviter d’investir sur un nouvel attaquant, même si on conserve un joueur catastrophique. C’est bien l’idée pour Kurzawa, non ? Plus sérieusement, à moins d’une magouille – que tout le monde grillerait immédiatement – permettant de le vendre à un club du Golfe, autant le… garder. Pourquoi ? Parce que personne n’en veut. Le prêter ne sert à rien à un an de la fin de son contrat, il faudra de toute façon payer une grande partie de son salaire, et si c’est pour ne quasiment pas jouer, autant qu’il mette l’ambiance dans notre vestiaire. En outre, s’il compte poursuivre une carrière dans le football, il lui faudra essayer de se montrer. Dans un rôle à la Choupo-Moting d’attaquant totalement inutile à qui on donne des minutes de temps en temps quand on peut ou doit faire tourner à outrance, il trouverait quelques occasions de se montrer. A ce niveau, on n’a plus rien à perdre !
  • Aréola va revenir une fois le Real Madrid éliminé de la LdC (ou fin août)… et va repartir – je ne sais pas sous quelle forme, un prêt pour être titulaire dans un bon club serait l’idéal – alors que sportivement, je ne cesserai jamais de le répéter, il n’a rien à envier à Navas. Il a en revanche à lui envier le statut obtenu en remportant plusieurs LdC grâce à Ramos, Cristiano Ronaldo, Modric, Marcelo, Kroos, Casemiro, Varane, Benzema, etc. Navas a un jeu au pied horrible, reste pratiquement toujours sur sa ligne – voire derrière, revoyez les buts encaissés contre Reims – il a commis pas mal d’erreurs dont de grossières, en particulier face à Monaco (à l'aller il est passé tout près du rouge et au retour à 3 jours d’intervalle), seulement on lui pardonne tout, on nous le fait passer pour la solution à tous les problèmes. La preuve, à Dortmund, quand l’équipe prenait le bouillon, il n’a rien changé, il a fait une parade sur 3 tirs cadrés. Au retour, il n’a rien eu à faire de compliqué. Je cherche encore la plus-value réelle apportée par le Costaricien de 33 ans acheté 15 millions (avec un gros salaire bien sûr). Cette plus-value est supposée, elle est fantasmée, affirmée par certains en dépit des faits. Ils avaient décidé avant même sa signature que Navas apporterait énormément, tout comme le Professeur Raoult avait décidé avant même de le mettre en pratique que son traitement allait annihiler le SARS-CoV-2. Son "étude scientifique" censée prouver sa théorie est digne d’une vidéo Youtube des meilleures parades de Navas agrémentée de la stat de ses "clean sheets". C’est sûr, si tu choisis de ne pas montrer ce qui dessert ta prétendue démonstration… Pour info, Navas, c’est 17 matchs sur 31 sans encaisser de but… mais 24 buts encaissés lors des 14 autres rencontres, dont plusieurs par sa faute. La seule excellente saison réussie par un gardien parisien depuis le début de l’ère QSI est la seule au cours de laquelle Aréola a été clairement titulaire. Sirigu en a fait des bonnes, Trapp aucune, Buffon une catastrophique, Navas n’en a fait qu’une incomplète, certes sans erreur majeure dans un match décisif… mais sans briller non plus dans un match décisif. Ceci pour une raison simple : il n’en a joué aucun au cours duquel ça aurait pu se produire.
  • Eric Junior Dina-Ebimbe pourrait être de nouveau prêté après une excellente première saison au Havre (qui avait une option pour le conserver de nouveau en prêt en cas de montée en L1). Pourquoi ne pas profiter de l’été pour le tester et voir si le conserver dans l’effectif ne serait cette saison ne serait pas la meilleure solution ? Je ne sais pas pourquoi il n’a pas effectué la reprise avec le groupe pro. Peut-être l’a-t-il faite avec Le Havre en attendant la fin officielle de son prêt au 30 juin. Dans un contexte où tant de joueurs quittent le club, où on s’attend à pas mal de casse pendant les premières semaines d’entraînement, où le calendrier s’annonce absolument infernal jusqu’à l’été prochain, Comment peut-on se priver de l’opportunité de tester un jeune de 19 ans sous contrat jusqu’en 2023 ayant montré de belles choses en L2 et qui, l’hiver dernier, intéressait de gros clubs anglais ? Qu’aurait-on à perdre ?

Les recrues.

Un dossier a été réglé relativement rapidement, beaucoup d’autres doivent suivre pour composer un effectif complet et cohérent en vue de la saison à venir mais aussi des suivantes. Un gros travail de reconstruction s’impose de fait.

  • Icardi est désormais un joueur du PSG au moins jusqu’en 2024. C’est très bien, l’Inter a concédé une remise par rapport à l’option d’achat initiale, conclure arrangeait toutes les parties. Son profil est idéal car s’il participe assez peu au jeu et n’est pas du genre à courir partout, il est parfait pour une équipe où Neymar et Mbappé ont beaucoup besoin du ballon. Icardi est comme un pivot en NBA qui reste proche du cercle pour finir les actions de près et marquer sur rebond offensif. Il n’y a qu’un ballon pour 5 en basket, un pour 11 en football. Un avant-centre qui mise tout sur l’efficacité tout en laissant les créateurs créer, ça colle parfaitement aux besoins de l’équipe.
  • Compte tenu des départs déjà évoqués, il faut a minima…

-Un gardien remplaçant pour s’installer dans le siège de Rico. Un nouveau prêt ou un gardien plutôt en fin de carrière serait l’idéal.
-Un latéral droit titulaire très fort offensivement (pour compenser les défaillances offensives du côté gauche… même si à gauche, les défaillances sont aussi défensives) qui reprendra le rôle de… Cearà… Jallet… Aurier… Papi Alvès… Rôle que Meunier n’a jamais été capable d’assumer. Même Van der Wiel était moins désastreux.
-Le milieu axial physique attendu depuis des lustres.
-Un 3e attaquant axial complémentaire d’Icardi comme d’Mbappé, soit le poste de Cavani, mais en plus adapté aux besoins (impossible d’associer Cavani et Icardi).

Si les choses avaient été bien faites, Kurzawa serait parti, Kouassi et Aouchiche seraient restés, il aurait donc fallu prendre un latéral gauche titulaire mais ni défenseur central, ni milieu offensif polyvalent. Là, on redistribue les cartes. A priori, je ne vois pas de nécessité absolue de recruter pour remplacer immédiatement Silva, Aouchiche, Kouassi et Choupo-Moting. Tout dépend des autres départs souhaitables ou indispensables.

On l’a compris, il n’y aura malheureusement pas de recrue à gauche. Pour ce qui est de la défense centrale, Thiago Silva ne pouvait plus revendiquer un statut de titulaire, il était passé derrière la paire Kimpembe-Marquinhos. Diallo et Kehrer n’inspirent pas confiance, néanmoins ils sont toujours là dans un rôle de centraux et de latéraux remplaçants, l’un sur la gauche, l’autre sur la droite. (Dans l’absolu je ne serais pas contre les remplacer, seulement pour le coup, ce serait très compliqué à faire cet été.) Faut-il recruter un 5e DC de métier qui serait n°3 dans la hiérarchie ? Ma réponse est non, pas dans l’immédiat, à moins de décider que désormais, l’équipe sera organisée avec 3 défenseurs centraux (une option tactique déterminante aussi pour choisir le profil du futur latéral droit). Dans ce cas, il en faut absolument un (droitier, stoppeur ou libéro). A mon sens il faut se donner le temps d’évaluer la capacité des joueurs déjà présents de réellement faire le job, mais aussi donner sa chance à Pembélé. On peut aussi recruter un milieu défensif capable de dépanner en reculant d’un cran en cours de match suite à une blessure ou un carton rouge. En cas de vrai souci détecté lors de la phase de poules de la LdC, un mercato de rattrapage restera possible.

Soulignons-le aussi, le PSG avait trop d’étrangers (pas de souci concernant les joueurs non ressortissants de l’UE ou de l’Espace Economique Européen, Neymar et Paredes sont à ma connaissance les 2 seuls de l’effectif, il reste 2 places) et pas assez de Français pour former une liste UEFA de 25 joueurs composée d’éléments expérimentés. Kimpembe et Dagba sont éligibles en tant que formés au club, Diallo et Mbappé formés en France, Gueye aussi. Kurzawa a dû être conservé en partie pour cette raison même s’il est nul et était facilement remplaçable par un autre joueur formé en France. Dans la liste pour la phase aller, Bakker et Bulka n’avait pas de place. Pour la 2nde phase, Choupo-Moting a fait les frais de la blessure d’Innocent qui imposait de rajouter Bulka comme 3e gardien. Le Germano-Camerounais fait son retour sur la liste en raison des règles spéciales mises en place pour remplacer les joueurs partis prématurément. Parmi les départs, on déplore ceux des 2 Titis qui auraient dû remplir les 2 cases restantes de formés au club. J’ai une solution : en faire revenir un excellent (voire 2, je garde le 2nd pour plus tard).

  • Pour l’attaque, pas besoin de se creuser la tête 100 ans : aller (re)chercher Odsonne Edouard s’impose ! Je regarde souvent des matchs du Celtic de Glasgow (beaucoup les matchs européens, parfois le championnat), dans la mesure du possible je suis aussi l’EdF espoirs, et je l’affirme, il est un des 4 (ou 5) meilleurs jeunes attaquants d’Europe avec Mbappé, Havertz et Haaland (pour le 5e, j’hésite entre Tammy Abraham et Laurato Martinez, qui sont beaucoup moins complet). C’est peut-être même le plus complet car il est très fort physiquement (rapide, puissant), techniquement (il sait dribbler, est très bon dans les contrôles), très efficace, très fort dans le jeu, altruiste (60 buts et 31 passes décisives avec le Celtic), bon de la tête (le gros point faible d’Mbappé… largement compensé par d’autres qualités), capable de marquer aussi sur CPA (dont CF directs). Il sait tout faire, prendre la profondeur, partir de loin, décrocher pour combiner, rester en pointe pour finir les actions en attaque placée, jouer dos au but, orienter… Il serait parfait à associer à Mbappé… ou avec Icardi. Il est beaucoup plus fort et polyvalent que Moussa Dembélé, avec qui il jouait à Glasgow. Ses 3 saisons en Ecosse lui ont permis de mûrir, il n’est plus le gamin parachuté à Toulouse avec un entraîneur pas prêt à s’occuper d’un jeune en post-formation. Sa valeur a augmenté, néanmoins il reste encore abordable, ce qui changera une fois parti en Premier League ou en Bundesliga. Le PSG pourrait même avoir un atout dans sa manche : un prêt de Kalimuendo. On a vu que les précédents attaquants formés au PSG ont réussi à Glasgow, y envoyer Kalimuendo pour une ou 2 saisons (après l’avoir prolongé) tout en réduisant l’indemnité de rachat d’Edouard serait gagnant pour les 2 joueurs et 2 clubs concernés. Il lui reste 2 ans de contrat, je pense que c’est jouable à 25 millions plus le prêt de son remplaçant… Dans tous les cas, le vendre seulement 10 millions était une énorme FAUTE d’Anterré Henriquo. Vous étiez tous prévenus (par moi).
  • Mon milieu axial est tout trouvé : Tiémoué Bakayoko, à qui il reste 2 ans de contrat à Chelsea mais n’y restera pas. Il y a certainement moyen d’obtenir un prêt avec option d’achat, même si le prêt est payant. Sur le marché actuel et compte tenu de la crise, l’option était trop élevée pour l’AS Monaco (quand je regardais les matchs de Monaco, je l’ai généralement vu très bon, et après des débuts compliqués, il avait aussi retrouvé son meilleur niveau au Milan malgré ses soucis avec Gattuso, un entraîneur très… particulier). Un prêt payant de 5 millions, disons 25 à 27 millions pour l’option d’achat, un salaire pas trop élevé parce qu’il a très envie de jouer au PSG et de se relancer pour de bon sur la durée… On aurait notre milieu axial – capable de dépanner en DC, il l’a déjà fait – grand, puissant, fort de la tête, capable de frapper de loin et d’apporter le surnombre en attaque, pas maladroit avec ses pieds, habitué à jouer dans un milieu à 2 et… avec Mbappé, avec qui il a partagé l’épopée du titre de Monaco. Avec lui, plus de souci à se faire concernant le nombre de joueurs formés en France, le PSG en aurait 4 (+Kurzawa, que j’ai du mal à considérer comme un joueur^^). L’investissement cette saison pour couvrir ce poste ne poserait aucun souci : zéro risque et pas cher.
  • Comme latéral droit, je n’en démords pas : mon premier choix est Youcef Atal. Il m’a fait forte impression à chaque fois que je l’ai vu. Certes, ses stats ne sont pas dingues et il sort d’une saison chaotique en raison de blessures et d’un positionnement très fluctuant décidé par Vieira (il l’a fait jouer ailier droit, ailier gauche, latéral… ça changeait tout le temps, ce n’était pas clair, il ne jouait jamais à son poste), ce qui peut refroidir l’enthousiasme de certains. Offensivement, c’est une machine de guerre, un joueur virevoltant, un vrai droitier, gros dribbleur, avec une bonne frappe. Ses lacunes défensives sont en grande partie compensées par son apport dans le jeu, néanmoins il est vrai que l’idéal pour lui est une défense à 3 centraux. Et il n’a que 22 ans. Il a le droit de progresser. Problème, Nice ne souhaite pas le vendre. Si Hakimi part du Real vers l’Inter pour 40 millions +5 de bonus après avoir brillé 2 saisons à Dortmund, Atal devrait valoir 30 millions suite à sa saison plus difficile (il lui reste 3 ans de contrat, Nice n’a pas besoin d’argent, donc ça coûte plus cher… mais si le PSG vient le chercher et que le joueur a envie de franchir un cap, Nice aura du mal à refuser). Bien sûr, si à la place d’Atal vous trouver un joueur monstrueux devant et derrière qui ne coûte pas cher, je suis preneur. Seulement je doute que ça existe et qu’il soit disponible. Une cellule de recrutement efficace pourrait trouver ce joueur. Celle du PSG n’étant pas capable de dégoter un latéral gauche remplaçant pas cher avec un bon potentiel, comment lui faire confiance pour trouver une perle à droite ?

S’il n’y a que 60 à 70 millions à dépenser cet été pour récupérer ces 3 joueurs de respectivement 22, 25 (bientôt 26) et 24 ans, il faut foncer ! Bien sûr, là, je ne fais que prendre en compte les fourchettes de prix observées sur le marché ces derniers mois et les conséquences de la crise actuelle ainsi que la façon dont Chelsea a procédé jusqu’ici pour «évacuer» ses joueurs en trop. On n’est pas à l’abri d’un refus du joueur, d’un entêtement de son club ou d’une concurrence acharnée qui ferait passer le prix d’un Edouard à 50 millions.

  • Le gardien remplaçant, on peut le trouver assez facilement pour pas bien cher… et bien meilleur que Rico. Pourquoi pas un gardien comme Diego Lopez ? Il est vieux (38 ans) – ou si vous préférez très expérimenté – mais titulaire à l’Espanyol Barcelone (qui va très probablement descendre)… et en fin de contrat en principe. On pourrait lui proposer de venir un an, ça ne coûterait presque rien et ce ne serait probablement pas pire que Rico (il y a quelques années, il était titulaire au Real). Ce n’est qu’un exemple, on peut en trouver un autre.

A ce stade, j’aurais donc cet effectif.

  • Gardiens : Navas, le nouveau remplaçant et un jeune à déterminer.
  • Défense centrale : Marquinhos, Kimpembe, Diallo, Kehrer, Pembélé* +possibilité de recruter un défenseur central en janvier.
  • Latéraux : Bernat, Atal, Dagba, le boulet.
  • Milieux : Bakayoko, Gueye, Verratti, Paredes, Herrera, voire Dina-Ebimbe*.
  • Milieux offensifs : Neymar, Sarabia, Di Maria, Draxler.
  • Attaquants : Mbappé, Icardi, Edouard, Jesé.
  • *L’un ou l’autre peut être mis sur la liste B pour les compétitions UEFA, on ne dépasserait donc pas les 25 joueurs sur la liste A.

    Bien sûr, c’est très assez limité – surtout au milieu avec 3 joueurs pas ou peu fiables (souvent blessés, suspendus, vite fatigués ou nuls) – pour tenir toute une saison, a fortiori si dense. D’autant que, je le rappelle, je souhaite poursuivre le grand nettoyage, ce qui aiderait aussi à financer des investissements dans les remplaçants de ces joueurs vendus.

    • Exit Di Maria (disons 25 à 30 millions) et Draxler (récupérer 15 millions serait presque miraculeux… le seul fait de parvenir à le vendre le serait), il faut donc un meneur de jeu axial pour suppléer Neymar ainsi qu’un ailier/milieu offensif droit droitier. C’est là que les départs des Nkunku, Diaby (gaucher mais pour le coup très à l’aise à droite), Adli et surtout Aouchiche font mal… Ils auraient été bien utiles dans ces rôles. Oubliez Xabi Simmons et Kaïs Ruiz-Atil, ils ne sont pas prêts et ne le seront peut-être jamais, Aouchiche leur est très supérieur.

    Qui trouver pour les remplacer ? Je tenterais un coup comme Mounir Chouiar, arrivé à Dijon l’été dernier, qui m’a fait très belle impression, c’est un joueur rapide et dribbleur. Il est droitier et même si jusqu’ici il a surtout évolué en tant qu’ailier gauche, il a aussi joué dans l’axe et à droite. Ses qualités lui permettant d’évoluer d’un côté comme de l’autre. Le DFCO dit ne pas être vendeur, ce problème ne me semble pas insurmontable. Une petite dizaine de millions suffirait peut-être.
    J’ai moins d’idée concernant le meneur de jeu remplaçant – Sarabia peut jouer dans l’axe, je le préfère sur le côté – car les bons coûtent excessivement cher et… ne veulent pas être remplaçants. La perte d’Aouchiche est d’autant plus dommageable. Il fallait faire le ménage plus tôt pour bien lui montrer quelle serait sa place. L’absence de véritable n°10 de rechange poserait problème uniquement si l’idée est de jouer avec Neymar dans l’axe derrière attaquants avec des latéraux qui animent les côtés (la configuration idéale pour mettre au maximum en valeur les qualités du trio offensif, je l’ai déjà exprimé). Il est bien sûr possible d’envisager une solution avec ou sans Neymar qui consisterait à modifier l’animation (le remplacer par des joueurs sur les côtés), néanmoins, mieux vaudrait pouvoir conserver son identité même quand la star est blessée, préservée ou suspendue. Il existe aussi des 6/8 capables de joueur 10 (exemple : Milinkovic-Savic, Pogba, etc.). Si le 4-4-2 est l’organisation de base, alors il faut remplacer Di Maria et Draxler par 2 ailiers.

    • Vous vous en doutez, je prie pour que le club parvienne à refourguer l’escroquerie Paredes en limitant la casse (difficile d’en obtenir plus de 20 millions). J’attends aussi – comme chaque été – le départ de Verratti (il y a quelques années, on pouvait en tirer 100 millions, si un club en propose 40 à 45 je suis prêt à le mettre sur mon dos et à le porter jusqu’à l’aéroport), joueur terriblement surcoté qui ne progresse jamais et dont l’absence au retour contre Dortmund (parce que sa capacité à toujours lâcher son équipe en se faisant suspendre ou en se blessant quand il devrait répondre présent) n’a pas pesé… Pourtant il était remplacé par le catastrophique Paredes, désastreux face aux Allemands contrairement à ce que les membres de la secte des aveugles adorateurs de bourrins sud-américains ont tenté de faire croire. Le salaire de ce dernier le rend presque invendable, idem pour Verratti qui a en plus un très long contrat avec une énième revalorisation salariale, cette fois négociée par Mino Raiola…

    Tirer 100 millions pour les 4 joueurs – ils ont coûté beaucoup plus que ça – serait un moindre mal. Le considérable allègement de la masse salariale permettrait d’augmenter la marge de manœuvre, une partie de l’économie ainsi réalisée sur ce poste de dépenses pourrait être allouée aux transferts.

    J’aimerais aller chercher Thiago Alcantara au Bayern, seulement… il est au Bayern, un ENNEMI au même titre que le Barça. Donc on oublie, à moins d’un échange sec avec Verratti (^^). Dommage car il veut partir et n’a plus qu’un an de contrat (on en parle à Liverpool… comme à peu près tous les bons joueurs du monde).
    Paul Pogba est beaucoup trop cher et ça risque de finir un jour par se faire avec le Real. Dommage, ça fait des années que j’aimerais l’avoir au PSG (accessoirement, il s’agirait d’un gros argument pour prolonger Mbappé).
    Sergej Milinkovic-Savic aussi semble inatteignable financièrement (très long contrat, la Lazio va jouer la LdC et n’est pas dans le besoin).
    Eduardo Camavinga est trop jeune, Rennes ne veut pas le vendre dès cet été (si le nouveau président joint les actes aux paroles, j’applaudirai), et en plus si les Bretons finissaient par accepter une offre, ce serait à des prix bien supérieurs à ce que le PSG peut proposer actuellement. Enorme potentiel néanmoins.
    Certains imaginent un retour de Mattéo Guendouzi – qui est un Titi parti trop tôt – suite à ses embrouilles lors d’un match il y a quelques jours, mais à moins d’un prêt peu probable, je n’y crois pas du tout, d’autant que j’ai de gros doutes concernant sa régularité et son attitude.
    Idem concernant Tanguy Ndombélé, aussi inconstant et peu motivé que Draxler. Je le laisse là où il est.
    Je voulais Mickaël Cuisance (6/8/10 gaucher) l’an dernier, il est parti au Bayern, a très peu joué, sauf en fin de saison, le PSG est passé à côté d’une belle opportunité l’an dernier, donc là aussi on oublie. On évoque la possibilité d’un prêt et… les Sardines seraient intéressées.
    Quid de Mario Pasalic, que l’Atalanta vient d’acheter à Chelsea (une quinzaine de millions) après 2 saisons fructueuses en prêt ? Il peut jouer indifféremment 8 ou 10. Ce n’est plus le joueur auteur d’un passage peu marquant à Monaco.
    Jordan Veretout, désormais à la Roma, pourrait aussi être une option dans un rôle de milieu polyvalent.
    On parle régulièrement de jeunes Italiens (Pellegrini, Tonali…) mais sincèrement, je suis vacciné par l’expérience Verratti. Qui plus est le "pauvre" garçon – acheté très cher – arriverait avec l’étiquette de «nouveau Verratti», ce qui n’aurait rien d’un cadeau, surtout si ensuite il adopte le même comportement en récupérant son carnet d’adresses.
    Si Boubakary Soumaré, Titi parti gratuitement au LOSC il y a 3 ans, n’était pas valorisé entre 30 et 40 millions (des offres anglaises à ces montants ont été refusées par Lille), j’aurais été très chaud pour le faire revenir car il était très impressionnant avant de perdre sa place pour des raisons extra-sportives (il a, semble-t-il, refusé un départ cet hiver alors que l’idée de sa direction était de mettre en valeur Renato Sanches et parce que selon les principes du fameux "trading" à la Luis Campos, le moment de le vendre est arrivé, il ne lui reste que 2 ans de contrat). En 2018-2019, il bluffait déjà tout le monde à 20 ans. De très gros clubs s’intéressent à lui (pour remplacer Paredes, ce serait top… il est beaucoup plus physique, beaucoup plus dynamique, beaucoup plus adroit, il sait courir et récupérer des ballons, aller de l’avant, faire autre chose que des passes latérales ou en retrait… donc est très différent de Paredes). Après, le problème est toujours le blocage psychologique : accepte-t-on de payer 30 millions un joueur formé au club et parti libre ? S’il s’agit du meilleur joueur disponible à ce prix sur le marché et qu’il a encore une considérable marge de progression, je dis oui. J’ai surtout peur qu’il ne coûte trop cher compte tenu des moyens actuels du club (difficile de tirer plus de 20 ou 25 millions de Paredes, acheté 47 il y a un an ½).

    J’en profite pour évoquer le cas d’un autre milieu formé au club : le jeune Edouard Michut (17 ans depuis mars). Il devrait signer pro rapidement à un an de la fin de son contrat stagiaire. On a lu et entendu beaucoup de choses à son sujet… en raison de l’annulation de la fin de saison, je n’ai pas pu le voir jouer de match de phase finale du championnat U17 ou de l’EdF U17 (en outre, cette saison, suivre l’Al-Kass Cup relevait de la mission impossible), donc je n’ai aucune idée de ce qu’il vaut. J’ai bien tenté de regarder des vidéos pour au moins me faire une idée de son style et de son aisance avec le ballon. N’ayant rien dégoté de probant, il m’est impossible de me prononcer sur son cas. Mais s’il doit un jour intégrer la rotation, ce ne sera probablement pas dans un avenir très proche.

    Si mes rêves de grand ménage se réalisaient (ce qui demanderait du travail et un peu de chance, voire beaucoup pour conclure les ventes les plus improbables), j’aurais cet effectif (égal en nombre par rapport à l’autre mais plus fiable, avec un potentiel de progression nettement supérieur… en attendant de pouvoir poursuivre le ménage en défense).

  • Gardiens : Navas, le nouveau remplaçant et un jeune à déterminer parmi ceux présents au club actuellement.
  • Défense centrale : Marquinhos, Kimpembe, Diallo, Kehrer, Pembélé* +possibilité de recruter un défenseur central en janvier.
  • Latéraux : Bernat, Atal, Dagba, le boulet.
  • Milieux : Bakayoko, Gueye, Herrera, Soumaré, Thiago Alcantara ou Pogba ou Milinkovic-Savic ou Pasalic ou encore Veretout ou Cuisance selon les moyens à disposition et la faisabilité de ces transferts (assez faibles pour certains^^), voire Dina-Ebimbe* en plus.
  • Milieux offensifs : Neymar, Sarabia, Chouiar, un meneur de jeu remplaçant ou un joueur offensif polyvalent selon le profil de milieu recruté pour remplacer Verratti (dans tous les cas pas une star).
  • Attaquants : Mbappé, Icardi, Edouard, Jesé.
  • *L’un ou l’autre peut être mis sur la liste B pour les compétitions UEFA, on ne dépasserait donc pas les 25 joueurs sur la liste A.

    Dans le détail :
    -3 gardiens, R.A.S.
    -5 défenseurs centraux dont 2 tauliers, 2 qui ne me rassurent pas mais qu’on ne peut pas vendre cet été pour des raisons pratiques et un jeune prometteur dont l’inexpérience est rédhibitoire pour avoir un statut supérieur à celui de n°5. Les 3 derniers de la liste peuvent aussi jouer sur les côtés.
    -3 latéraux et un boulet, le côté droit devrait être calé pour plusieurs saisons, il faudra recruter un titulaire à gauche la saison prochaine même si Bernat prolonge.
    -5 à 6 milieux (plutôt 5 car Dina-Ebimbe va certainement être prêté, sinon il aurait repris avec le groupe pro) plutôt expérimentés dans l’ensemble. Plus j’y pense, plus recruter Soumaré – âgé de seulement 21 ans – me semble pertinent, car Gueye et Herrera ont la trentaine, Bakayoko entre dans ce qui doit être la meilleure phase de sa carrière… et je ne sais pas qui pourra être le leader technique du milieu (il faut une prise de conscience pour ENFIN remplacer Verratti par un cador).
    -4 milieux offensifs/ailiers dont 2 jeunes à fort potentiel derrière Neymar et Sarabia (histoire de préparer l’avenir… soit sportivement, soit financièrement), sachant qu’au besoin Mbappé peut glisser sur un côté.
    -4 attaquants dont 3 complémentaires pour la rotation et un qui ne sert à rien hormis à faire le nombre.

    25 à 26 joueurs, jeunes compris, une hiérarchie assez claire hormis peut-être au milieu pour favoriser la concurrence, du temps de jeu pour tout le monde, la possibilité pour un entraîneur de disposer d’une multiplicité d’options tactiques, de pouvoir changer en cours de match… Ça me paraît pas mal et construit pour durer, même si après le gros œuvre, il faudra encore effectuer quelques travaux dans 6 ou 12 mois.

    Si l’an prochain Diallo, Kehrer et Kurzawa pouvaient dégager pour être remplacés par Lucas Hernandez – oui, je sais, j’ai toujours le même problème avec le Bayern – et un défenseur droitier réellement solide, je serais aux anges (un quatuor Atal-Marqui-Kim-Hernandez avec tout le monde à 100% physiquement, ça peut vous faire gagner des matchs rien qu’à la lecture de la feuille de match par le capitaine adverse).

    Seulement, on n’est qu’à 2020… On n’est même pas encore en juillet… La saison passée ne s’achèvera officiellement pour le PSG qu’en août, entre le 12 et le 23 (le plus tard sera le mieux). Le mercato devrait être poussé jusqu’au 5 octobre, soit après la 6e journée de Ligue 1. Ça laisse beaucoup de temps à la direction du club pour faire n’importe quoi et pour se handicaper durablement en prenant des décisions aussi insensées que la prolongation de Kurzawa.

    Notes

    [1] Très rarement, on en voit un passer entre les gouttes (Kimpembe) ou subir un traitement dégradant pour avoir choisi la liberté (Rabiot).

    [2] C’est arrivé une fois en début de saison contre Reims au Parc. Un désastre.

    [3] A égalité avec Marquinhos, Diallo, Dagba, Verratti, Icardi, Herrera et Sarabia… La durée de certains de ces contrats est folle.

    [4] Selon les données du site transfermarkt, qui se trompe rarement concernant ce genre d’infos… mais régulièrement concernant le reste.^^

    [5] Pas forcément offensifs en même temps.^^