Mot-clé - équipe d’Allemagne de football féminin

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 21 juin 2015

Epouvantail. (CdM F, 8e)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg L’Allemagne est favorite de la Coupe du monde de football féminin. Ceux qui en doutaient ont forcément changé d’avis. Une démonstration pareille, c’est flippant… Dommage que cet épouvantail ne soit pas fait de tissus et de paille.

La Suède a pris cher. Elle a été transformée en chapelure de Krisprolls. On pouvait s’y attendre me direz-vous. En effet. Seulement, compte tenu du tableau, ce qu’ont montré les Allemandes ne m’a pas vraiment plu. C’est un euphémisme. J’espérais au moins les voir souffrir un peu. Raté.

L’autre rencontre de la première journée des huitièmes de finale était attendue pour d’autres raisons. On attendait une totale opposition de styles entre une équipe organisée, calculatrice, par moments détestables, et une équipe joueuse, qui ne calcule pas, se donne à fond de façon admirable en attaquant dans tous les sens. La belle histoire du Cameroun aurait mérité de s’achever autrement que par un but encaisse sur un corner n’ayant pas lieu d’être au cours d’une rencontre dominée par de véritable Lionnes indomptable… incapables marquer contre une Chine seulement plus efficace.

Lire la suite...

mardi 16 juin 2015

Statu quo. (CdM F, J3)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg La dernière journée de la phase de poules de la Coupe du monde de football féminin a débuté. Dans les 2 groupes concernés, le classement est resté inchangé. Toutefois, on y voit plus clair. 5 nations qualifiées sont connues (la 5e, c’est presque sûr).

Le groupe B n’offrait aucun suspense, on le savait. En revanche, presque tout restait ouvert dans le groupe A, ce qui a donné lieu à plein de rebondissements avec pas mal de buts… même si à la fin, on s’est retrouvé avec un classement figé. groupes_A_et_B.jpg

Lire la suite...

dimanche 14 juin 2015

Revue des 6 poules. (CdM F, J2)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg A l’issue des deux premières journées de la phase de groupes de cette Coupe du monde de football féminin à 24 équipes au lieu de 16, deux constats s’imposent.

D’abord, on s’en rend bien compte, 21 équipes sont à leur place dans cette compétition, 3 n’ont absolument pas le niveau, à savoir la Côte d’Ivoire, la Thaïlande et l’Equateur.

Ensuite, aucune des 21 équipes au niveau ne semble réellement survoler la compétition. Elles ne sont que 2 à avoir enchaîné 2 succès. Toutes ces sélections ont montré des failles, y compris les plus attendues. Certaines ont obtenu de bons résultats en jouant mal, d’autres ont énormément souffert quand on ne s’y attendait pas. Les petites font de la résistance, ou mieux, jouent sans faire le moindre complexe. On observe donc une homogénéisation accélérée du football féminin. Sans évolution de la qualité de l’arbitrage.

Le seul souci avec ce format à 24 – qui sera aussi celui de l’Euro 2016 de foot masculin organisé en France – est cette histoire de qualification de 4 des 6 meilleurs troisièmes. Quel b*rdel !

Lire la suite...

mercredi 10 juin 2015

Sous le vent… (CdM F, J1)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg Et fais comme Eugénie Le Sommer
Elle a sorti la grand-voile et elle a marqué sous le vent…
Les Bleues ont battu l’Angleterre
Elles visent les étoiles, et ont pris leur élan

Sous le vent…

Et oui, au Canada, on chante comme les Canadiens… à notre sauce. Vous aurez reconnu le célèbre duo de Céline Dion et Garou… Ce n’est pas la musique que j’aime, mais la situation se prêtait à un petit "hommage" en changeant les paroles.

Venons-en à notre sujet. Il n’y a pas eu photo. L’équipe de France de football féminin a débuté sa Coupe du monde par une victoire contre l’Angleterre. Le score ne paie pas de mine (1-0), le spectacle n’était pas au rendez-vous, la météo dégueulasse (vent puissant, forte pluie) n’ayant pas aidé. L’essentiel est fait.

Lire la suite...

jeudi 13 novembre 2014

Lyon (enfin) domptable ! (LdC et D1 féminine)

Paris_passe__Lyon_trepasse__.jpg Il n’y a rien de plus savoureux et de plus jouissif que d’entendre Aulas réagir en mauvais perdant après une claque reçue par son équipe. Allez, je vous le concède, j’exagère un peu, en réalité c’est plus la cerise sur le gâteau. Mais la meilleure cerise du monde !

Et cette déclaration, on y a eu droit mercredi soir : «C'est l'équipe la plus défensive qui, sans prendre de risque, a réussi à se qualifier. Quand on est entraîneur et éducateur, cela ne fait pas plaisir car on essaie de faire la promotion du jeu offensif. Je crois que Paris n'a aucune occasion hormis sur le but alors qu'il y a une faute sur Amandine Henry sur l'action dans la surface de réparation. Je ne sais pas si c'est un hold-up ou si c'est la chance du côté des Parisiennes. C'est l'équipe la plus frileuse qui l'a emporté. C'est dommage car ce sont deux équipes françaises qui sont aussi parmi les meilleures en Europe et donc l'une des deux va se retrouver sur les tâches du championnat de France. Je ne pense pas que ce soit un passage de témoin. On a vu que l'OL avait une avance considérable sur la qualité du jeu et sur le collectif. Maintenant, quand vous accumulez un certain nombre de joueuses de grand talent vous pouvez espérer réussir des matches. Je n'ai pas l'impression d'avoir vu un passage de témoin mais plutôt une équipe très chanceuse qui a réussi à marquer un but sur son unique action. Le passage de témoin se fera si le PSG est champion de France en fin de saison

Lire la suite...

lundi 11 juillet 2011

Espoir fait vivre (ou quand la fête du string par en c*uille).

On connaît maintenant les affiches des demi-finales de la Coupe du monde de football féminin. Et si… ?

La France et le Japon attendaient de connaître l’identité de leurs adversaires.

Les Suédoises sont qualifiées, c’était prévu, l’Australie est assez faible, 3-1, pas de prolongation, c’est la seule équipe qui n’en a pas eu besoin. Pour nous ça signifie surtout que l’Allemagne ne participera pas au tournoi olympique de football féminin, c’est une très bonne nouvelle pour nous, ça signifie qu’il y aura vraiment un gros coup à jouer pour chasser la médaille ! La Suède en finale ou en petite finale, c’est vraiment jouable.

Le Brésil-Etats-Unis a été complètement fou, assez hallucinant, improbable, dites-le comme vous le voulez.

Lire la suite...

dimanche 10 juillet 2011

Mort et ressuscité un 9 juillet.

Les dieux du football sont capricieux et créatifs, ils inventent des scénarii impensables générateurs d’émotions intense et inoubliables. Merci à eux pour ce Angleterre-France, il restera dans l’histoire du football français, mort depuis 5 ans, ressuscité un 9 juillet.

Aimé Jacquet prédisait que le football féminin serait l’avenir du football.

En quelques jours le football féminin vient de rendre sa fierté au foot français. C’est à croire que le sélectionneur champion du monde chez les hommes puis DTN avait vu juste, ne serait-il pas l'initiateur de tout ça (les Bleues sortent presque toutes de l'INF Clairefontaine).

Appréciez les coïncidences, elles sont troublantes.

Le 9 juillet 2006, lors de la Coupe du monde organisée en Allemagne (le match avait lieu à Berlin), l’équipe de France achevait son épopée après un tir au but de David Trezeguet sur la barre après 120 minutes de jeu. La France aurait dû l’emporter bien plus tôt, elle n’y était pas parvenue, le score était de 1-1. La fin d’une époque dorée. Par la suite, plus rien, si ce n’est l’ennui, le déshonneur, la honte, la perte de toutes les valeurs essentielles du football par une équipe de France masculine coupée du monde et de ses réalités.

Lire la suite...

mercredi 6 juillet 2011

Risques inconsidérés ?

Qu’on se le dise, être assis entre 2 chaises est très dangereux, on peut se faire très mal. Interrogez Bruno Bini, le sélectionneur de l’équipe de France de football féminin, il pourra en témoigner.

Le seul enjeu d’Allemagne-France, match de la 3e journée de la poule A de la Coupe du monde était de déterminer qui finirait en tête pour affronter le Japon, le 2e étant sur la route de l’Angleterre, vainqueur quelques dizaines de minutes plus tôt de la meilleure nation asiatique, une surprise. (Les matchs du groupe B ont été joués en fin d’après-midi.) Ça peut sembler choquant car dans le sport français au nom de l’éthique on refuse de calculer dans ce genre de cas, on considère qu’il faut jouer à fond (on a payé ce "panache" en basket notamment), mais l’intérêt de l’équipe de France était de perdre.

Lire la suite...

jeudi 30 juin 2011

Baston… Démonstration… Qualification !

«Groupe de la mort» disait-on en parlant de la poule A de la Coupe du monde de football féminin. Vraiment ? Oui, l’expression n’était pas galvaudée… C’est du moins ce que doivent penser les Canadiennes, déjà éliminées de la compétition après 2 matchs et une énorme dérouillée reçue des Bleues.

Après avoir battu le Nigéria dimanche à 15h (1-0) et vu le Canada ne perdre que 2-1 contre l’Allemagne, les joueuses de l’équipe de France se trouvaient dans une situation assez peu confortable.

En pratique, elles étaient obligées de battre les championnes de la CONCACAF, 6e nation au classement FIFA, annoncées parmi les gros outisders. Concéder un match nul aurait obligé les Bleues à aller chercher leur qualification contre les hôtes de la compétition devant 50000 fans allemands déchaînés. L’Allemagne est la référence en matière de football féminin. La solution la plus simple moins compliquée était de battre le Canada.

Lire la suite...

samedi 25 juin 2011

Allez les Bleues ! (EdF de football)

La Coupe du monde de football féminin débute dimanche en Allemagne avec un Nigéria-France que les Bleues doivent absolument gagner.

L’objectif est clair : la qualification pour les Jeux Olympiques.

Je vous ai souvent parlé de foot féminin, vous ne découvrez pas l’existence de cette compétition et son fonctionnement, je vous renvoie ici.

Les grands médias, eux, sont un peu à la ramasse, prenons comme exemple l’équipe.fr, qui nous a offert un article merveilleux…

Lire la suite...