EuroBasket_2015.jpg L’équipe de France avait sans doute besoin d’une entrée en matière difficile histoire de tout de suite prendre conscience de la tâche qui l’attend. Remporter l’EuroBasket à domicile n’aura rien d’aisé. Ce match compliqué, elle y a eu droit contre la Finlande. Gobert_ecrase_un_enorme_dunk_sur_un_Bosnien.jpg

Les Bleus avaient ensuite besoin d’une bonne grosse victoire bien large avec rectification des soucis de la veille et montée en puissance collective, en particulier des remplaçants, histoire de bien préparer la suite et d’éviter de trop user les titulaires. Devinez quoi… C’est exactement ce à quoi on a assisté lors de son 2e match.

L’équipe de Bosnie-Herzégovine faisait clairement figure de victime expiatoire parfaire. On le savait avant la rencontre, néanmoins tout le travail restait à faire. Pour les hommes de Vincent Collet, gagner était le minimum syndical. La manière importait beaucoup plus. L’objectif réel était de l’emporter tout en économisant les cadres. Pour ce faire, il fallait à la fois améliorer la défense et que le banc réponde présent. J’ai presque envie de dire que la démonstration a surpassé les attentes.