Mot-clé - équipe de France de football féminin

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 7 août 2016

Et puis le vent a tourné… (Rio 2016 J1)

Rio_2016 Rio 2016 avait si bien commencé… et tout est si vite parti en sucette… A vrai dire, tout se passait trop bien, c’en était même louche. Et puis soudain, alors que les victoires et les qualifications se succédaient, une première déception pas catastrophique s’est produite, compensée par quelques exploits. Le vent a tourné sans prévenir.

Ce mal ne semblait toucher que les hommes, il a fini par aussi infecter les femmes qui tenaient la baraque jusqu’alors. Violemment de surcroît ! Au final, le bilan est terrible : les médailles attendues ou espérées se sont envolées, on a même réussi à en perdre qui n’étaient pas encore en jeu ! 2 fois 4e, une élimination à 5 secondes de la fin d’un combat presque gagné, une énorme opportunité gâchée de se qualifier pour les demi-finales d’un tournoi par équipe, l’élimination incompréhensible d’une paire de double qui devait jouer l’or, une blessure grave qui nous prive d’une grosse chance de médaille, des défaites qui font très mal dans 2 sports collectifs où on a – ou avait – de grosses attentes… Il y a eu de très bonnes choses lors de cette journée, mais aussi des trucs terribles.

Si le baromètre des médailles est toujours à zéro à l’issue de la première journée, le moral des troupes est lui carrément en-dessous de zéro.

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

Ensemble à Rio : preview sports co. (Rio 2016)

Rio_2016 Certaines en ont bavé pour se frayer un chemin jusqu’à Rio, d’autres ont vite obtenu leur ticket olympique. Au final, qu’ils aient dû en passer par un parcours du combattant, qu’ils aient tremblé ou que leur quête ait abouti dès la première occasion, l’important est d’être présents à Rio.

L’équipe de France olympique aurait pu compter sera représentée dans 6 des 7 sports collectifs. Elle a obtenu 9 quotas. C’est considérable. Il s’agit systématiquement d’un plateau de 12 pays dont celui qui organise, les places ouvertes aux Européens étaient très peu nombreuses, et donc très chères. Avoir pu en obtenir autant est un exploit. Reste à confirmer sur place.

Pour rappel, voici les 7 sports collectifs au programme de ces JO :
-basketball,
-football,
-handball,
-hockey sur gazon,
-rugby à 7,
-volley-ball,
-water-polo.

Lire la suite...

lundi 6 juillet 2015

La belle de Vancouver. (CdM F, finale)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg Après la victoire du Japon face aux Etats-Unis en finale de la Coupe du monde de football féminin 2011 en Allemagne.
Après la victoire des Etats-Unis face au Japon en finale du tournoi olympique de football féminin de Londres 2012.
…La belle !

La belle aura été violente. Comme Hope Solo (perso, ce n’est pas trop mon style, mais pour la vanne, disons que c’est une bombe atomique…). Les_Etats-Unis_remportent_la_Coupe_du_monde.jpg Ces 2 nations ont encore réussi tant bien que mal à se qualifier pour une finale, de nouveau en Coupe du monde. Mais cette fois, elles ne jouaient plus en terrain neutre puisque la rencontre a eu lieu un dimanche après-midi à Vancouver dans un stade plein… de supporters US. Il était impératif pour la FIFA qu’une des 2 équipes nord-américaines – voire les 2 – soit présente au rendez-vous. Vancouver est tout près de Seattle (d’où vient Megan Rapinoe, qui fêtait son anniversaire ce 5 juillet, et où jouent d’autres filles de l’USWNT), alors à 16h, début juillet, le lendemain de leur fête nationale, faire le court déplacement ne posait aucun problème à ces supporters.

Lire la suite...

lundi 22 juin 2015

Canada Dry. (CdM F, 8e)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg Disputer la même compétition sans jouer au même sport, c’est possible. Aux JO par exemple. On découvre jour après jour que c’est aussi possible dans une Coupe du monde de football féminin. L’équipe de France joue au football, et du bon, ça ne fait aucun doute. Dans les 2 autres huitièmes de finale on a vu du Canada Dry de football.

Le Canada Dry, ça ressemble à l’alcool, c’est doré comme l’alcool, son nom sonne comme un nom d’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool. Le jeu du Canada, ça se joue avec un ballon de football, dans un stade de football, sur un terrain de football, avec des tenues de football et un arbitre de football, mais ce n’est pas du football. Contre la Suisse, le pays hôte s’en est sorti en jouant une fois de plus horriblement mal, la première période était une souffrance pour ceux qui, comme moi, aiment le jeu. Brésil-Australie n’était pas réellement une rencontre d’une qualité supérieure.

Le point commun de ces 2 matchs est que l’équipe qui n’a su convertir aucune de ses occasions de faire la différence a payé cher son manque d’efficacité face à une formation encore moins créative mais plus réaliste. Heureusement, entre-temps, les Bleues ont donné une leçon de football féminin à la Corée du Sud.

Lire la suite...

samedi 13 juin 2015

F.A.R.C. (Fucking Asian Refereeing Crew). (CdM F, J2)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg Ce n’était pas prévu. Et pour cause, c’était imprévisible. La France s’est inclinée contre la Colombie lors de la 2e journée des poules de la Coupe du monde football féminin. Faut-il privilégier la thèse de l’accident ? Non. Il s’agit de tout sauf d’un accident. C’est essentiellement un braquage et accessoirement le résultat de certaines déficiences récurrentes chez les Bleues.

Montoya_joue_au_volley_contre_les_Bleues.jpgJe suis particulièrement remonté.
Contre l’arbitre d’abord, car à ce niveau, on ne devrait jamais assister à telle démonstration d’incompétence. Le trio chinois dirigé par Mme Qin a été désastreux.
Contre les Colombiennes, surtout une, Daniela Montoya, car tricher de façon aussi éhontée est inadmissible. D’autant qu’il s’agit d’une récidiviste.
Contre certaines des Bleues bien sûr, celles qui ont failli.
Et enfin contre tous les gens qui vont mal analyser la situation et raconter n’importe quoi, y compris au sein de l’équipe de France où l’autocritique risque de se transformer en autoflagellation débile, voire populiste. Immanquablement, on va entendre parler de suffisance, pourtant aucun symptôme de melonite n’est décelable. Au contraire, à aucun moment la Colombie n’a été sous-estimée suite à son nul face au Mexique.

Lire la suite...

mercredi 10 juin 2015

Sous le vent… (CdM F, J1)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg Et fais comme Eugénie Le Sommer
Elle a sorti la grand-voile et elle a marqué sous le vent…
Les Bleues ont battu l’Angleterre
Elles visent les étoiles, et ont pris leur élan

Sous le vent…

Et oui, au Canada, on chante comme les Canadiens… à notre sauce. Vous aurez reconnu le célèbre duo de Céline Dion et Garou… Ce n’est pas la musique que j’aime, mais la situation se prêtait à un petit "hommage" en changeant les paroles.

Venons-en à notre sujet. Il n’y a pas eu photo. L’équipe de France de football féminin a débuté sa Coupe du monde par une victoire contre l’Angleterre. Le score ne paie pas de mine (1-0), le spectacle n’était pas au rendez-vous, la météo dégueulasse (vent puissant, forte pluie) n’ayant pas aidé. L’essentiel est fait.

Lire la suite...

jeudi 13 novembre 2014

Lyon (enfin) domptable ! (LdC et D1 féminine)

Paris_passe__Lyon_trepasse__.jpg Il n’y a rien de plus savoureux et de plus jouissif que d’entendre Aulas réagir en mauvais perdant après une claque reçue par son équipe. Allez, je vous le concède, j’exagère un peu, en réalité c’est plus la cerise sur le gâteau. Mais la meilleure cerise du monde !

Et cette déclaration, on y a eu droit mercredi soir : «C'est l'équipe la plus défensive qui, sans prendre de risque, a réussi à se qualifier. Quand on est entraîneur et éducateur, cela ne fait pas plaisir car on essaie de faire la promotion du jeu offensif. Je crois que Paris n'a aucune occasion hormis sur le but alors qu'il y a une faute sur Amandine Henry sur l'action dans la surface de réparation. Je ne sais pas si c'est un hold-up ou si c'est la chance du côté des Parisiennes. C'est l'équipe la plus frileuse qui l'a emporté. C'est dommage car ce sont deux équipes françaises qui sont aussi parmi les meilleures en Europe et donc l'une des deux va se retrouver sur les tâches du championnat de France. Je ne pense pas que ce soit un passage de témoin. On a vu que l'OL avait une avance considérable sur la qualité du jeu et sur le collectif. Maintenant, quand vous accumulez un certain nombre de joueuses de grand talent vous pouvez espérer réussir des matches. Je n'ai pas l'impression d'avoir vu un passage de témoin mais plutôt une équipe très chanceuse qui a réussi à marquer un but sur son unique action. Le passage de témoin se fera si le PSG est champion de France en fin de saison

Lire la suite...

mercredi 1 août 2012

Le jour où Tony Estanguet a écrit sa légende. (JO 2012, J4)

JO 2012 Un membre de la famille royale médaillé, des records historiques à la piscine et à Wimbledon, un pilote de rallyes sur un podium olympique, une qualification au millimètre, une série complétée au dojo, la première breloque de l’histoire de l’escrime africaine… Aujourd’hui beaucoup d’événements sont entrés dans la légende des JO.

En parlant de légende, Tony Estanguet en est une vivante. Il a écrit une page d’histoire, une très belle, réussissant un exploit jamais réussi ni par un céiste, ni par un sportif français. Il lui a fallu franchir un parcours du combattant pour atteindre son rêve, celui de monter une 3e fois au sommet de l’olympe. Se relever de son échec à Pékin alors qu’il avait le statut de porte-drapeau de l’équipe de France olympique était difficile, se qualifier pour Londres 2012 était en un grand défi compte tenu de la concurrence nationale, avoir su dominer tous les étrangers est extraordinaire. En effet Tony Estanguet n’est pas ordinaire, cet homme est une légende.

Lire la suite...

dimanche 29 juillet 2012

Le jour où les stars sont tombées. (JO 2012, J1)

JO 2012 Première journée des JO de Londres 2012, beaucoup de favoris battus, quelques déceptions du côté de l’équipe de France olympique, des satisfactions aussi, heureusement d’ailleurs, notamment les 3 sports collectifs féminins. J’ai été choqué par quelques résultats… Je vous raconte la journée.

J’ai autre chose à faire pendant ces JO que de critiquer en permanence France Télévisions, ses choix discutables d’épreuves, ses coupures en plein milieu des matchs, ses plateaux trop longs (notamment ceux de Gérard Holtz qui ne semble être là que pour montrer sa gueule), ses jingles interminables…

Lire la suite...

jeudi 26 juillet 2012

La pelleté de Londres, partie 1/2. (JO 2012, J-1)

JO 2012 C’est parti… depuis mercredi. Les JO de Londres 2012 ont débuté avec le football mais la cérémonie d’ouverture est pour vendredi. Il est temps de faire le tour de la question, de faire une grande revue d’effectifs et… les pronos. Quelles sont les chances de médailles de l’équipe de France ? En qui faut-il croire ? J’ai suivi la plupart des sports, je vais donc me lancer.

Je parie sur un nouveau record de médailles, plus de 41, et beaucoup plus de 7 titres : je dis 45 à 52 dont 15 à 16 titres. L’équipe de France va ramasser des médailles à la pelle, ce sera la pelleté de Londres.

La malédiction de Pékin – le syndrome de la médaille d’argent, ou si vous préférez de la médaille d’or loupée à rien (au touché à la piscine, à cause d’un mauvais règlement en gym, à cause d’escrocs à la boxe, etc.) – ne peut pas se reproduire, on est près de chez nous dans une ville où vivent énormément de Français, le soutien sera bien plus important, il n’y a pas les mêmes problèmes de voyage, de décalage horaire ou encore d’acclimatation. Les tuiles ont été nombreuses dans pas mal de sports, n’oublions pas qu’en 2008 aussi c’était le cas, par exemple les chevaux de l’EdF étaient tombés comme des mouches. A l’époque j’annonçais au moins 40 médailles, mon mail lui sur RMC lors d’une émission réunissant pas mal de consultants avait suscité des réactions du genre «Globule est trop optimiste !» alors que j’avais juste analysé la situation.

Lire la suite...

mercredi 25 juillet 2012

Faux départ. (JO 2012, J-3)

JO 2012 La cérémonie d’ouverture a lieu vendredi, les premières médailles ne seront distribuées que samedi, pourtant des épreuves des JO de Londres 2012 ont déjà débuté. Le football féminin a lancé les festivités. Football

Il n’y a eu aucune véritable surprise lors des 6 rencontres mais 3 équipes ont particulièrement bien réussi leur entrée dans le tournoi olympique, la Suède (4-1 contre l’Afrique du Sud), le Brésil (5-0 contre le Cameroun) et… les Etats-Unis, qui affrontaient… l’équipe de France. On n’a pas reconnu les Bleues.

Lire la suite...

lundi 28 mai 2012

La semaine dernière… (21 au 27 mai 2012)

Personne n’en a parlé, mais cette semaine on a passé J-100 avant les Jeux Paralympiques de Londres 2012. Londres, on va surtout en parler sous l’angle des JO car l’actu de l’équipe de France olympique est dense. Bien sûr, au programme il n’y a pas que du sport et des sportifs français, on a aussi pas mal de disciplines et de sujets sans rapport avec les Jeux.

Au menu : du handball (surtout du handball féminin), de la boxe (surtout la boxe olympique, dont la boxe féminine), du BMX, de l’aviron, du football (dont une page de football féminin), de la gymnastique, de la natation (natation course, natation synchronisée), de l’athlétisme (vu sous plusieurs angles dont un très… particulier), du tennis, du squash, du rugby, du basket, de l’escrime, du cyclisme, du tir à l’arc, du triathlon, du saut d’obstacles, et pour finir une touche de judo. On glosera aussi à propos des dernières décisions du CIO.

Lire la suite...

lundi 30 avril 2012

La semaine dernière… (23 au 29 avril 2012)

Cette semaine il est beaucoup question de football, notamment de football féminin, on a une grosse page judo, une autre rugby, la traditionnelle partie sur le basket (dont la NBA), mais aussi énormément d’autres sports comme le tir, le handball, l’athlétisme, le tennis, ou encore la voile olympique, etc.

Bien entendu, à 3 mois de l’événement il sera question de Londres 2012, il ne s’agira toutefois pas de l’essentiel de ce qui vous attends si vous lisez cet article.
:!: Moins de 16 ans s’abstenir.

Lire la suite...

mardi 10 avril 2012

La semaine dernière… (2 au 8 avril 2012)

La semaine dernière
Du cyclisme sur piste, du cyclisme sur pavés, du canoë-kayak, du tennis, de la boxe, du rugby et beaucoup d’autres sports sont au programme de ce retour sur la semaine dernière.



Lire la suite...

dimanche 30 octobre 2011

En quête d’exploits.

J’avais oublié ce que ça faisait d’attendre impatiemment un match en espérant un exploit… En effet, le PSG est favori de chacun de ses matchs depuis maintenant plusieurs semaines, la normalité est devenu de gagner. Désormais, au PSG, la chasse aux exploits est réservée à l’équipe féminine (du moins jusqu’aux tours difficiles de l’Europa League).

Ne pas perdre contre l’OL, champion d’Europe en titre, champion de D1 féminine la saison dernière en gagnant 22 matchs sur 22, c’est un exploit. Il s’agissait néanmoins d’une performance nécessaire car Montpellier y est parvenu cette saison (2-2), dans la lutte pour la qualification en Ligue des Champions féminine, le PSG devait prendre les 2 points du nul ou les 4 points de la victoire pour ne pas se mettre en difficulté après avoir déjà laissé 2 points en route en concédant un nul face à une équipe n’appartenant pas au Big 4 (OL, PSG, Montpellier, Juvisy).

Lire la suite...

mercredi 3 août 2011

Le retour de la vengeance de la glo-boule de cristal.

Comme chaque année, je vais faire mes paris pour la saison en prenant plein de risques, dont le principal est de me tromper. L’an dernier, je me suis en effet pas mal trompéArf. J’ai décidé d’en faire 20.

1. Le PSG sera champion de France et attendra au minimum le dernier carré de l’Europa League. (Je rappelle que le PSG gagne la plupart de ses titres les années paires…)

2. Je vois 2 clubs faire l’ascenseur (promus qui redescendent aussitôt), dont Ajaccio.

Lire la suite...

jeudi 14 juillet 2011

La (longue et difficile) quête de la crédibilité.

Après la demi-finale de la Coupe du monde de football féminin perdue par l’équipe de France contre les Etats-Unis, je suis habité par un drôle de sentiment, un mélange de fierté, de frustration et de colère.

Pourtant tout était réuni pour que cette compétition donne lieu à une révolution, change complètement son image, prennent de l’ampleur, franchisse un cap. Pour beaucoup dans les pays de tradition footballistique il s’agissait d’une sorte de sous-football, presque d’une parodie. Les Bleues – et les Japonaises – ont au contraire montrée qu’il s’agit réellement de football, et en plus bien joué, au point techniquement et tactiquement, relativement rapide. La finale de la Coupe du monde aurait dû être Japon-France, une opposition entre 2 équipes remarquables, nouvelles sur la scène internationale (du moins à ce niveau).

Plus de concurrence, des styles différents, du jeu, de la tactique, des stars… C’est ce dont avait besoin la Coupe du monde féminine. Tout y était… Malgré l’élimination de l’Allemagne ce Mondial avait tout pour être une réussite totale.

Mais comment voulez-vous que le football féminin soit crédible si son arbitrage est pathétique ?

Lire la suite...

lundi 11 juillet 2011

Espoir fait vivre (ou quand la fête du string par en c*uille).

On connaît maintenant les affiches des demi-finales de la Coupe du monde de football féminin. Et si… ?

La France et le Japon attendaient de connaître l’identité de leurs adversaires.

Les Suédoises sont qualifiées, c’était prévu, l’Australie est assez faible, 3-1, pas de prolongation, c’est la seule équipe qui n’en a pas eu besoin. Pour nous ça signifie surtout que l’Allemagne ne participera pas au tournoi olympique de football féminin, c’est une très bonne nouvelle pour nous, ça signifie qu’il y aura vraiment un gros coup à jouer pour chasser la médaille ! La Suède en finale ou en petite finale, c’est vraiment jouable.

Le Brésil-Etats-Unis a été complètement fou, assez hallucinant, improbable, dites-le comme vous le voulez.

Lire la suite...

dimanche 10 juillet 2011

Mort et ressuscité un 9 juillet.

Les dieux du football sont capricieux et créatifs, ils inventent des scénarii impensables générateurs d’émotions intense et inoubliables. Merci à eux pour ce Angleterre-France, il restera dans l’histoire du football français, mort depuis 5 ans, ressuscité un 9 juillet.

Aimé Jacquet prédisait que le football féminin serait l’avenir du football.

En quelques jours le football féminin vient de rendre sa fierté au foot français. C’est à croire que le sélectionneur champion du monde chez les hommes puis DTN avait vu juste, ne serait-il pas l'initiateur de tout ça (les Bleues sortent presque toutes de l'INF Clairefontaine).

Appréciez les coïncidences, elles sont troublantes.

Le 9 juillet 2006, lors de la Coupe du monde organisée en Allemagne (le match avait lieu à Berlin), l’équipe de France achevait son épopée après un tir au but de David Trezeguet sur la barre après 120 minutes de jeu. La France aurait dû l’emporter bien plus tôt, elle n’y était pas parvenue, le score était de 1-1. La fin d’une époque dorée. Par la suite, plus rien, si ce n’est l’ennui, le déshonneur, la honte, la perte de toutes les valeurs essentielles du football par une équipe de France masculine coupée du monde et de ses réalités.

Lire la suite...

mercredi 6 juillet 2011

Risques inconsidérés ?

Qu’on se le dise, être assis entre 2 chaises est très dangereux, on peut se faire très mal. Interrogez Bruno Bini, le sélectionneur de l’équipe de France de football féminin, il pourra en témoigner.

Le seul enjeu d’Allemagne-France, match de la 3e journée de la poule A de la Coupe du monde était de déterminer qui finirait en tête pour affronter le Japon, le 2e étant sur la route de l’Angleterre, vainqueur quelques dizaines de minutes plus tôt de la meilleure nation asiatique, une surprise. (Les matchs du groupe B ont été joués en fin d’après-midi.) Ça peut sembler choquant car dans le sport français au nom de l’éthique on refuse de calculer dans ce genre de cas, on considère qu’il faut jouer à fond (on a payé ce "panache" en basket notamment), mais l’intérêt de l’équipe de France était de perdre.

Lire la suite...

- page 1 de 2