Mot-clé - équipe de France de judo

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 1 septembre 2019

Mixte Martial Art. (ChM 2019 de judo, J8)

ChM_judo_2019_-_J8__equipes_.jpg Les Championnats du monde de judo par équipes mixtes, j’aime. Depuis 2 ans que ça existe (2017), la formule a un peu évolué, et à défaut d’être parfaite, l’actuelle a du sens. Elle en a d’autant plus que l’équipe de France a pris la bonne habitude d’y briller et que son instauration a permis son entrée au programme olympique.

A vrai dire, j’ai un souci. En principe, cette formule devait pousser les pays à développer le judo en formant des combattants dans les catégories où ils leur en manquaient. Il s’agissait à la fois de renforcer l’universalité de ce sport et de mettre fin à son caractère sexué dans les pays là où il est traditionnellement réservé aux hommes (comme la Géorgie, différents pays d’Asie centrale comme l’Ouzbékistan, le Kirghizstan, le Tadjikistan… à défaut d’avoir réellement espoir de faire changer la donne dans les pays arabes), voire, cas plus rare, dominé par les femmes et presque déserté par les hommes.

Lire la suite...

samedi 31 août 2019

Changement de régime. (ChM 2019 de judo, J7)

ChM_judo_2019_-_J7.jpg Les poids lourds (+78kg et +100kg) ont une chance immense en judo: s’ils font un régime, c’est par choix (en fonction de leur ressenti concernant leur poids de forme), pas par obligation. Ils ont en revanche une malchance assez terrible, celle de subir depuis une grosse décennie un régime autoritaire imposé par Teddy Riner. Les meilleurs ont tout intérêt à profiter de son absence pour construire leur palmarès.

Très convoité, le trône jusqu’ici occupé par un flamboyant géorgien a été renversé. Non seulement celui qui le gardait chaud a valdingué, mais il s’est ensuite carrément fait botter le c*l, ne ne parvenant même pas à conserver un strapontin sur le podium. La catégorie reine a changé de roi en attendant le retour triomphant de son empereur.

Ce changement de régime s’est aussi produit chez les femmes où une très jeune Japonaise à la morphologie de sumo a profité de la porte ouverte par… la jeune Japonaise à la morphologie de sumo dont le règne semblait parti pour durer.

Lire la suite...

jeudi 27 septembre 2018

Champions du reste du monde ! (ChM 2018 judo)

ChM 2018 de judo Alors oui, l’équipe de France de judo a terminé son séjour à Bakou en prenant une fessée, mais elle a surtout conclu ses championnats sur une note très encourageante matérialisée par une médaille d’argent collective. A moins de 2 ans des JO où cette épreuve apparaîtra au programme, elle a su s’affirmer comme étant la 2e force du judo mondial derrière les intouchables Japonais. Enfin… Intouchable… Je n’en suis pas totalement certain.

L’an dernier, j’ai trouvé géniale l’idée de l’épreuve par équipes aux Championnats du monde de judo. Si je n’ai pas changé d’avis, en revanche, la formule a encore un peu changé. On a toujours 3 catégories par sexe (-57kg, -70 et +70kg pour les femmes, -73kg, -90kg et +90kg pour les hommes), mais désormais en cas d’égalité après les 6 combats, la différence ne se fait plus en fonction d’un système de points apportés par chaque Ippon et waza-ari, elle se fait en tirant au sort une catégorie qui doit de nouveau combattre (en débutant directement au golden score).

Lire la suite...

dimanche 3 septembre 2017

L’avenir est dans la mixité. (ChM judo J7)

Attention, mon avis n’est absolument pas lié à la belle médaille de bronze pleine de promesses obtenue dimanche par l’équipe de France de judo

Je dois l’avouer, l’idée me plait. Ajouter une épreuve par équipes en judo aux JO est excellente. La faire mixte est brillant. Evidemment, ça peut sembler artificiel, peu légitime, ce nouveau format ayant été inclus au programme olympique avant même d’avoir été testé aux Championnats du monde (du moins chez les seniors). Néanmoins il m’a bien plu. Je suis convaincu tant de la pertinence de l’idée que par sa mise en œuvre.

Lire la suite...

mardi 29 août 2017

Boulettes et wasabi. (ChM judo J1 et 2)

ChM_2017_judo 4 catégories, 4 titres pour le Japon, 5 déceptions pour l’équipe de France de judo. Ça pique plus que de croquer dans une racine de wasabi, mais avec un peu d’eau, ça va passer…

Les Championnats du monde de judo organisés cette année à Budapest – qui avait vraiment bien prévu son coup pour faire forte impression juste avant l’attribution de l’organisation des JO de 2024… enfin… le truc pas prévu était de retirer sa candidature – débutent mal pour les Bleus, contrairement aux Championnats du monde de natation il y a un gros mois où l’eau libre a permis à la France de cartonner avant de connaître plus de difficultés en bassin, la discipline étant au creux de la vague en ce moment. En judo, avec une grosse génération et le maximum de représentants permis (un dans chaque catégorie et même 2 dans 2 catégories chez les hommes ainsi que chez les femmes), les risques de finir avec un bilan décevant sont réduits. A conditions bien sûr de ne pas reproduire les mêmes boulettes que dans les "petites" catégories.

Lire la suite...

dimanche 23 avril 2017

Quand les femmes se serrent la ceinture.

Les Championnats d’Europe de judo d’une saison post-olympique sont l’occasion d’entrevoir pas mal de nouveautés. Malgré tout, à la fin, l’intérêt porté au bilan de l’équipe reste le même. La France se doit de briller, ce qu’elle a fait essentiellement grâce à ses femmes.

Beaucoup de facteurs génèrent ces nouveautés : les retraites, les pauses médicales, pour raisons personnelles ou dues à la nécessité de couper pour se refaire une santé physique et mentale, l’arrivée de jeunes, les changements de catégorie, ou encore les nouveaux statuts à assumer. Outre Teddy Riner, pas mal de têtes d’affiche et de sélectionnés olympiques manquaient à l’appel (Khyar, Emane, Pavia…). Il ne restait que 2 des 7 médaillés des ChE 2016 dont une a changé de catégorie.

Lire la suite...

mercredi 24 août 2011

ChM 2011 de judo (J2) : Legrand bonhomme.

Mercredi les 6 membres de l’équipe de France engagés dans les Championnats du monde de judo ont combattu en tout 22 fois… Pour finir avec une médaille de bronze, beaucoup de regrets et beaucoup de déception.

Lire la suite...

mardi 23 août 2011

ChM 2011 de judo (J1) : ça ira mieux demain !

La voie de la souplesse… Tu parles ! Judo devrait signifier "voie du gros pion" plutôt ! Oui, on peut aussi gagner en faisant tomber plus mollement son adversaire, aux pénalités, au sol, ou même à la décision, mais quoi de mieux qu’un gros pion ? On va en voir quelques-uns ces prochains jours à Bercy. Ça a déjà débuté.

Les Championnats du monde de judo 2011, c’est : 7 catégories chez les hommes, 7 chez les femmes, un total de 56 médailles individuelles dont 14 titres, un maximum de 2 engagés par pays dans chaque catégorie, 5 jours de compétitions individuelles (de mardi à samedi en montant en poids chaque journée), les compétitions par équipe dimanche. Tout ça au POPB.

Le nombre de concurrents inscrits étant assez phénoménal (plus de 90 dans certaines catégories), les combats débutent à 9h du matin répartis sur 4 tapis, puis on passe à 3, puis 2, et enfin 1 seul pour les finales.

Pour l’équipe de France de judo, la première journée s’est mal passée.

Lire la suite...