Mot-clé - équipe du Costa Rica de football féminin

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 14 juin 2015

Revue des 6 poules. (CdM F, J2)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg A l’issue des deux premières journées de la phase de groupes de cette Coupe du monde de football féminin à 24 équipes au lieu de 16, deux constats s’imposent.

D’abord, on s’en rend bien compte, 21 équipes sont à leur place dans cette compétition, 3 n’ont absolument pas le niveau, à savoir la Côte d’Ivoire, la Thaïlande et l’Equateur.

Ensuite, aucune des 21 équipes au niveau ne semble réellement survoler la compétition. Elles ne sont que 2 à avoir enchaîné 2 succès. Toutes ces sélections ont montré des failles, y compris les plus attendues. Certaines ont obtenu de bons résultats en jouant mal, d’autres ont énormément souffert quand on ne s’y attendait pas. Les petites font de la résistance, ou mieux, jouent sans faire le moindre complexe. On observe donc une homogénéisation accélérée du football féminin. Sans évolution de la qualité de l’arbitrage.

Le seul souci avec ce format à 24 – qui sera aussi celui de l’Euro 2016 de foot masculin organisé en France – est cette histoire de qualification de 4 des 6 meilleurs troisièmes. Quel b*rdel !

Lire la suite...

mercredi 10 juin 2015

Sous le vent… (CdM F, J1)

CdM_2015_de_foot_feminin.jpg Et fais comme Eugénie Le Sommer
Elle a sorti la grand-voile et elle a marqué sous le vent…
Les Bleues ont battu l’Angleterre
Elles visent les étoiles, et ont pris leur élan

Sous le vent…

Et oui, au Canada, on chante comme les Canadiens… à notre sauce. Vous aurez reconnu le célèbre duo de Céline Dion et Garou… Ce n’est pas la musique que j’aime, mais la situation se prêtait à un petit "hommage" en changeant les paroles.

Venons-en à notre sujet. Il n’y a pas eu photo. L’équipe de France de football féminin a débuté sa Coupe du monde par une victoire contre l’Angleterre. Le score ne paie pas de mine (1-0), le spectacle n’était pas au rendez-vous, la météo dégueulasse (vent puissant, forte pluie) n’ayant pas aidé. L’essentiel est fait.

Lire la suite...

jeudi 13 novembre 2014

Lyon (enfin) domptable ! (LdC et D1 féminine)

Paris_passe__Lyon_trepasse__.jpg Il n’y a rien de plus savoureux et de plus jouissif que d’entendre Aulas réagir en mauvais perdant après une claque reçue par son équipe. Allez, je vous le concède, j’exagère un peu, en réalité c’est plus la cerise sur le gâteau. Mais la meilleure cerise du monde !

Et cette déclaration, on y a eu droit mercredi soir : «C'est l'équipe la plus défensive qui, sans prendre de risque, a réussi à se qualifier. Quand on est entraîneur et éducateur, cela ne fait pas plaisir car on essaie de faire la promotion du jeu offensif. Je crois que Paris n'a aucune occasion hormis sur le but alors qu'il y a une faute sur Amandine Henry sur l'action dans la surface de réparation. Je ne sais pas si c'est un hold-up ou si c'est la chance du côté des Parisiennes. C'est l'équipe la plus frileuse qui l'a emporté. C'est dommage car ce sont deux équipes françaises qui sont aussi parmi les meilleures en Europe et donc l'une des deux va se retrouver sur les tâches du championnat de France. Je ne pense pas que ce soit un passage de témoin. On a vu que l'OL avait une avance considérable sur la qualité du jeu et sur le collectif. Maintenant, quand vous accumulez un certain nombre de joueuses de grand talent vous pouvez espérer réussir des matches. Je n'ai pas l'impression d'avoir vu un passage de témoin mais plutôt une équipe très chanceuse qui a réussi à marquer un but sur son unique action. Le passage de témoin se fera si le PSG est champion de France en fin de saison

Lire la suite...