Mot-clé - 200m brasse

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 20 mai 2016

L’Italien dore, le Français bronze. (ChE natation J5 S2)

2 médailles de bronze. L’équipe de France pouvait espérer mieux au terme de la 5e journée des Championnats d’Europe de natation. On s’en contentera.

ChE_natation_2016.jpg Le programme s’annonçait alléchant (hormis quelques courses franchement inintéressantes), mais mal foutu. Manquant déjà de fraîcheur physique en raison de la période, les nageurs sont contraints soit d’enchaîner des courses à un rythme effréné sans temps de récupération, soit de faire l’impasse. Conséquence indirecte de tout ceci, les rares à être vraiment préparés pour ces Europ’ y brillent. C’est le cas des Italiens, dont les sélections nationales sont assez récentes. En forme en ce moment, le seront-ils autant ou plus à Rio ? On peut en douter.

Lire la suite...

jeudi 19 mai 2016

La Hongrie… rit. (ChE natation J4 S2)

ChE_natation_2016.jpg La Hongrie ? L’autre pays de la natation

C’est impressionnant ! 7 finales avaient lieu lors de la 4e journée des Championnats d’Europe organisés à Londres. Les Britanniques sont très présents sur les podiums, pourtant la Hongrie a pris la tête du tableau des médailles au terme de cette folle session au cours de laquelle ses représentants ont décroché 7 breloques dont 4 titres, soit plus en moins de 2 heures que l’équipe de France – dans une configuration particulière – en 4 jours.

Voici le bilan de Laszo Cseh, Katinka Hosszu et de leurs coéquipiers lors de ces finales. Dans l’ordre : or, or, aucun finaliste, argent, or et bronze, argent, or. Normalement, là, je suis censé ajouter « Hongrois rêver ! » mais cette blague éculée est d’une lourdeur infinie…

Lire la suite...

mercredi 18 mai 2016

Le quart d'heure de folie. (ChE natation J3 S2)

Les Championnats d’Europe sont l’événement majeur des années paires non-olympiques. Quand ils précèdent de quelques semaines les JO, ils sont plus vus comme une compétition de travail. C’est le cas pour l’équipe de France, mais pas pour toutes les équipes. Les Italiens et les Hongrois y voient une bonne occasion de garnir leur palmarès et d’envoyer des messages à la concurrence étrangère. D’où, parfois, un exploit.

La session a débuté par une finale très longue pour s’achever par des demi-finales très courtes. La finale d’ouverture s’est avéré être le clou du spectacle parce que de ce côté de la Manche, ils ne font rien comme tout le monde ! Bonne chance aux nageurs et nageuses qui voudraient réussir une performance de plus grande valeur lors de ces championnats que celle réalisée sur 1500m NL, il leur faudra battre un record du monde, voire même en pulvériser un.

Lire la suite...

vendredi 7 août 2015

Triple doublé. (ChM natation, J6, S2)

Kazan_2015.jpg Si vous n’avez encore rien vu des Championnats du monde de natation organisés à Kazan, sachez que vous avez manqué les ¾ de la natation course. En effet, la 6e des 8 journées de compétitions s’est achevée.

Fort logiquement, à ce stade des Mondiaux, certains se démarquent par leurs performances, certaines délégations affichent leur forme et d’autres se montrent incapables de répondre aux attentes. Cette année, l’Australie est à l’honneur (surtout en dos et en sprint féminin), tout comme la Grande-Bretagne (essentiellement grâce à 2, voire 3 nageurs). Il y a 3 ans, aux JO de Londres, le pays hôte s’était complètement raté quand les représentants de l’île-continent – où ce sport est une religion – remportaient 10 médailles dont un seul titre. C’est bien la preuve qu’il est possible d’inverser la tendance en assez peu de temps.

Lors de cette session, on a assisté à 3 doublés bien différents : les sœurs Bronte et Cate Campbell en ont réussi un familial en finale du 100m NL, Mitchell Larkin en a complété un individuel en remportant le 200m dos après avoir triomphé sur l’aller-retour, et pour finir James Guy a profité d’une adversité pas à son meilleur niveau pour surprendre les Etats-Unis lors du relais 4x200m NL, comme il l’avait fait lors du 200m NL individuel en battant Sun Yang et Paul Biedermann.

Lire la suite...

jeudi 6 août 2015

Médailles made in China. (ChM natation, J5, S2)

Kazan_2015.jpg Le programme de la 5e journée des Championnats du monde de natation comptait 5 finales. La Chine a trouvé le moyen d’être représentée sur le podium de chacune de ces épreuves pour un total de 6 médailles. Elle a connu un succès Fu… 2 titres et 4 médailles de bronze, c’est plus que la plupart des pays pendant l’intégralité de ces Mondiaux dans la piscine provisoire de Kazan.

Et ça fait causer même au-delà du petit monde de la natation

Quand vous constatez la victoire surprise sur 100m NL – l’épreuve reine – d’un jeune nageur qui a déjà été pris une fois par la patrouille à un produit vétérinaire, le Celbuterol, alors qu’il avait 18 ans, ça jette un froid. En gagnant, Ning Zetao a versé des bidons de sirop dans l’eau de la piscine. Du sirop de la marque Tesseiradenousfairecroirequetumarchesàleauclaire. Contrôlé positif une fois, douteux à jamais. On peut dire de même de Sun Yang, dont la fédération a tenté de cacher la suspension au reste du monde. Quel meilleur moyen y a-t-il pour jeter le discrédit sur toute votre délégation ? J’en vois bien un : truster les podiums. La Chine a fait la totale.

Lire la suite...

Bonnet indispensable. (ChM natation, J5, S1)

Kazan_2015.jpg Le matin, à Kazan, où sont organisé les Championnats du monde de natation, il fait frisquet. Sans Charlotte Bonnet, l’équipe de France aurait pris froid lors des séries de cette 5e journée.

En effet, Charlotte Bonnet s’est qualifiée 2 fois dont une en relais. Les autres sont passés à la trappe sans gagner leur ticket pour les courses de l’après-midi.

Le programme débutait par les 10 séries du 100m NL féminin. Le niveau est relevé. Très relevé même. Sauf bien sûr dans les séries dites lentes, surtout les premières, où on trouve généralement des filles venues de pays où les piscines sont rares et dont les représentantes sont plus là pour montrer l’universalité de la natation qu’autre chose.

Lire la suite...

jeudi 1 août 2013

Pacificator. (ChM 2013 natation, J5)

ChM natation Barcelone 2013 Aujourd’hui aux Championnats du monde de natation la Chine, les Etats-Unis, l’Australie et le Japon ont presque tout raflé, ne laissant que les miettes à l’Europe et au Brésil. L’équipe de France s’en est sortie avec une belle médaille de bronze en relais, c’est déjà très bien.

Oui, aujourd’hui j’ai eu beaucoup de mal à trouver un titre. J’ai trouvé celui-ci construit à partir d’un constat : on a disputé 5 finales lors de cette journée, 5 titres et un total de 11 médailles sur 15 ont été obtenus par les 4 grandes puissances sportives dont les côtes sont baignées par l’Océan pacifique (la Mer de Chine en fait partie). Je n’ai trouvé d’autre lien entre ces pays qu’une grande étendue d’eau salée et le côté Terminator de leurs nageurs. Sont-ils réellement humains ? On dirait une bande de cyborgs, ils démolissent tout dans leur sillon.

Lire la suite...

dimanche 25 novembre 2012

Victoire à domicile. (ChE natation pb 2012, J4)

Un triple doublé, +10 dans le dernier quart-temps, un leader auteur d’un 6/6 dont réussites à 3 points… L’équipe de France a gagné à domicile, et de très belle manière en mettant en évidence son collectif et en utilisant parfaitement ses remplaçants. On a eu l’impression que n’importe qui pouvait scorer ! Bien sûr, vous l’avez compris, il ne s’agit pas de basket mais bien de natation. Les Championnats d’Europe en petit bassin organisé à Chartres ont été un très grand succès pour l’équipe de France. Comme espéré elle a battu son record de médailles glanées lors de cette compétition continentale, en obtenant un total de 29 dont 12 titres (le record était respectivement de 20 et 7 à Rijeka en 2008). Evidemment, la France a fini en tête au tableau des médailles grâce aux 10 récompenses obtenues dimanche au cours de la dernière des 4 journées. On a notamment eu 3 nouveaux doublés et un 4e succès a été obtenu en relais (5 relais sur 6 sont montés sur la boîte, le 4x50m NL féminin a échoué de peu au pied du podium), du coup, si j’ai bien compté 24 nageurs et nageuses sont repartis avec au moins une récompense (remplaçants utilisés compris).

Lire la suite...

vendredi 25 mai 2012

ChE natation J5 : Toujours présent.

Riche. Très riche en émotions ! La 5e journée des Championnats d’Europe de natation restera dans les mémoires.

J’ai eu du mal à choisir un titre, j’avais pensé à "in memoriam", mais c’est un peu morbide et ça n’englobe pas tout. J’avais aussi "les vivants et les morts", ça fait trop religion, "place des grands hommes", ça fait trop Patrick Bruel, ou encore "pour toujours dans nos cœurs", mais c’est un titre de fille… "Riche en émotions", je trouvais ça nul pour un titre. "Tout un symbole" a failli être retenu.

J’ai choisi "Toujours présent", vous allez comprendre pourquoi. Il s’agit d’une référence à Alain Bernard, une nouvelle fois médaillé sur 100m NL, mais aussi d’une référence à Filippo Magnini, que beaucoup pensaient déjà bon pour la casse. On a surtout vu qu’Alexander Dale Oen, l’indiscutable leader de la natation norvégienne décédé il y a quelques semaines à peine, reste présent dans l’esprit de tous dans le monde de la natation.

Lire la suite...

jeudi 24 mai 2012

ChE natation J4 : Ça me troue le c*l !

Oui, je sais, le titre est étrange, je ne devrais sans doute pas me focaliser sur cette affaire désolante, mais je n’y peux rien. Voir une nageuse sur le point de décrocher une médaille aux Championnats d’Europe déclarer forfait sans raison valable et en dépit du bon sens – je vais exposer pourquoi – afin de rentrer au pays quelques heures avant une finale pour laquelle elle s’est brillamment qualifiée, ça me troue le c*l !

Ce cas très particulier ne doit pas faire oublier le reste : l’équipe de France de natation a encore connu une belle journée à Debrecen.

Lire la suite...

mercredi 23 mai 2012

ChE natation J3 : Leveaux bouilli.

Amaury Leveaux est sorti cuit-bouilli de la finale du 200m NL des Championnats d’Europe de natation. Mais ça valait le coup de se dépouiller : 3e journée, 3e journée avec médaille pour l’équipe de France.

On ne peut pas résumer ce mercredi à cette médaille, ils s’est passé pas mal d’autres choses à Debrecen : 10 nageurs français ont plongé, obtenant 5 qualifications pour des finales et une médaille.

Lire la suite...

vendredi 29 juillet 2011

Shanghai (J6) : en très bonne santé.

On entend souvent que le relais est révélateur de la santé de la natation d’un pays. On le dit surtout du 4x200m NL. On peut le dire, l’équipe de France nous le montre chaque jour, elle l’a confirmé en prenant une magnifique médaille d’argent – il n’y a rien à regretter contrairement au 4x100m NL – lors de cette épreuve très attendue des Championnats du monde : la natation française est en très bonne santé.

La journée aurait pu être plombée par l’énorme boulette de Fred Bousquet (erreur reconnue devant les médias, il a cru que ça allait être facile et n’a pas tout donné pour ne pas montrer tout de suite ce qu’il vaut, il a joué avec le feu et n’a pas seulement eu chaud aux fesses, il s’est brûlé au plus haut degré possible), elle s’est terminée en apothéose après une série de satisfaction. On aura 3 représentants lors des finales de demain.

Plongeons-nous dans le récit de cette session de l’après-midi.

Lire la suite...

jeudi 28 juillet 2011

Shanghai (J5) : records.

La tradition a été respectée. Depuis quelques temps aux JO, Championnats du monde et Championnats d’Europe, on trouve toujours au moins un Français sur la boîte au 100m NL masculin, l’épreuve reine de la natation. On ne retrouve pas toujours les mêmes, ils sont 5 à être montés sur les podiums internationaux dans cette épreuve.

Avant et après cette finale tant attendue – on n’a pas assisté à une finale en bois, on a évité le "100 contrefaçon" – il y a eu d’autres courses, quelques satisfactions, quelques déceptions (ou pas) et un résultat historique au terme d’une course d’un niveau exceptionnel. Allons-y pour le récit de la session de l’après-midi de la 5e journée des Mondiaux de Shanghai.

Lire la suite...

Shanghai (J5) : fins de séries.

Lorsque j’ai vu la liste des épreuves dont les séries allaient être disputées cette nuit aux Championnats du monde de natation, je me suis dit que ça pouvait être du lourd… En réalité, c’était lourd, mais lourd ! S’enfiler notamment 13 fois de suite des 200m brasse, je vous jure que c’est dur ! Vous devriez m’admirer d’y parvenir et de vous résumer tout ça chaque jour…

On commence avec le 100m NL féminin.

Lire la suite...