Mot-clé - 200m papillon

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 22 mai 2016

Fin heureuse. (ChE natation J7 S2)

4 titres, 1 médaille d’argent, 4 médailles de bronze, pas mal de promesses. Voici le bilan de l’équipe de France à l’issue des Championnats d’Europe de natation qui viennent de s’achever à Londres.

Dans l’optique de Rio, les promesses à court terme sont les plus intéressantes. Néanmoins à l’heure où certains des éléments présents depuis plusieurs années sont en passe de se retirer des bassins, l’émergence ou la confirmation des progrès de certains jeunes est la vraie bonne nouvelle que la natation française doit tirer de cette compétition.

Lire la suite...

samedi 21 mai 2016

La relève. (ChE natation J6 S2)

Depuis plusieurs années, l’alerte est régulièrement sonnée. Il n’y aura pas de relève. Ces Championnats d’Europe montrent le contraire. La relève existe, elle se construit petit à petit.

La natation semble être devenue un sport de précocité. Régulièrement, un phénomène de 15 à 17 ans chez les femmes et de 18 à 20 ans se révèle au plus haut niveau et écrase la concurrence en faisant écarquiller les yeux de tous les observateurs. En équipe de France, on en a connu. Essentiellement dans la famille Manaudou. Yannick Agnel aussi. Seulement, chez nous, ce n’est pas la norme. La grande majorité des nageurs et nageuses ont besoin de temps pour se construire, ils progressent de façon régulière, étape par étape.

Lire la suite...

Sur la réserve. (ChE natation J6 S1)

ChE_natation_2016.jpg 2 qualifications individuelles sur 50m NL, 3 nageurs en réserve, 4 restés sur la réserve (cette fois dans de façon positive). Tel est le bilan de l’équipe de France lors de la 6e matinée des Championnats d’Europe de natation.

Etre réserviste signifie qu’en cas de forfait d’un qualifié (pour la demi-finale ou la finale) on fera appel à vous pour remplacer l’absent. Le premier réserviste a parfois de la chance. C’est alors un lucky loser pour reprendre un terme tennistique. Ces cas de figure restent assez rare. En pratique, le 2nd réserviste a une chance infime de finalement prendre part à la course suivante, il lui faut un concours de circonstances improbable.

Lire la suite...

jeudi 19 mai 2016

La Hongrie… rit. (ChE natation J4 S2)

ChE_natation_2016.jpg La Hongrie ? L’autre pays de la natation

C’est impressionnant ! 7 finales avaient lieu lors de la 4e journée des Championnats d’Europe organisés à Londres. Les Britanniques sont très présents sur les podiums, pourtant la Hongrie a pris la tête du tableau des médailles au terme de cette folle session au cours de laquelle ses représentants ont décroché 7 breloques dont 4 titres, soit plus en moins de 2 heures que l’équipe de France – dans une configuration particulière – en 4 jours.

Voici le bilan de Laszo Cseh, Katinka Hosszu et de leurs coéquipiers lors de ces finales. Dans l’ordre : or, or, aucun finaliste, argent, or et bronze, argent, or. Normalement, là, je suis censé ajouter « Hongrois rêver ! » mais cette blague éculée est d’une lourdeur infinie…

Lire la suite...

mercredi 18 mai 2016

Le quart d'heure de folie. (ChE natation J3 S2)

Les Championnats d’Europe sont l’événement majeur des années paires non-olympiques. Quand ils précèdent de quelques semaines les JO, ils sont plus vus comme une compétition de travail. C’est le cas pour l’équipe de France, mais pas pour toutes les équipes. Les Italiens et les Hongrois y voient une bonne occasion de garnir leur palmarès et d’envoyer des messages à la concurrence étrangère. D’où, parfois, un exploit.

La session a débuté par une finale très longue pour s’achever par des demi-finales très courtes. La finale d’ouverture s’est avéré être le clou du spectacle parce que de ce côté de la Manche, ils ne font rien comme tout le monde ! Bonne chance aux nageurs et nageuses qui voudraient réussir une performance de plus grande valeur lors de ces championnats que celle réalisée sur 1500m NL, il leur faudra battre un record du monde, voire même en pulvériser un.

Lire la suite...

Petit matin. (ChE natation J3 S1)

ChE_natation_2016.jpg Seulement 5 engagés, finalement 1 qualifié. La matinée de l’équipe de France de natation était particulièrement light ce matin aux Championnats d’Europe. Le seul qualifié est le seul des 5 qualifiés individuellement sur Rio. Et encore, il ne s’agissait pas là de son épreuve olympique.

Ceci est bien sûr dû aux choix – ou à l’obligation dictée par des circonstances particulières – des athlètes et de leurs entraîneurs de ne pas se rendre à Londres ou d’y venir pour seulement quelques épreuves ciblées. La conséquence est pour le téléspectateur… 2 heures d’épreuves et pas grand-chose à voir, à moins d’être un énorme fondu de natation.

Lire la suite...

mercredi 5 août 2015

La perfection n’existe pas. (ChM natation, J4, S1)

Kazan_2015.jpg Cette matinée était idéale. Idéale pour réagir. Plusieurs des membres les plus décevants ou les plus déçus de l’équipe de France de natation plongeaient dans le bassin de Kazan au cours de cette session matinale des Championnats du monde. Tout s’est parfaitement déroulé, la qualification était systématiquement à l’arrivée… avant un problème malheureux qui nous l’a prouvé : la perfection n’existe pas.

On commençait en effet les séries par le 50m dos féminin avec Béryl Gastaldello et Mathilde Cini.

Gastaldello a nagé en 28"10 aux ChF (record de France), elle avait donc en principe une réelle chance de passer… à condition d’être à son meilleur niveau. Or depuis le début de ces Mondiaux, elle ne l’a été à aucune occasion. Cette fois, il semble y a eu une réaction, elle est très bien partie et a bataillé pour finir 3e en battant son record de France en 28"02. Sa série a été remportée par la Chinoise Fu Yuanhui (27"66) devant Mie Nielsen (27"89).

Lire la suite...

mardi 4 août 2015

Lacourt is back. (ChM natation, J3, S2)

Kazan_2015.jpg J’ose le jeu de mots… (Il faut avoir un minimum de bases en anglais pour comprendre.)

He is back !

Camille Lacourt n’est pas un saint, mais Camille Lacourt est Lazare. Et d’ailleurs, s’il était à la fois un saint et Lazare, il sera arrivé en retard.

Pourquoi Lazare ? Alors qu’on le croyait mort et enterré depuis un bon bout de temps, il a été ramené à la vie. Pas par Jésus, mais par les médecins et les entraîneurs grâce auxquels le champion a retrouvé son intégrité physique puis son meilleur niveau.

Mardi à Kazan, lors de la 3e journée des Championnats du monde de natation, on a revu le Lacourt des miracles, celui qui a bon dos. Il avait gagné aux Championnats de France 2014, et PAN ! Tumeur ! Heureusement, elle était bénigne, toutefois ce souci supplémentaire intervenant suite à une série d’autres n’a pas eu sa peau (du dos). Il a su faire le dos rond face aux problèmes et répondre présent une fois dos au mur lors de la seule finale française du jour.

Lire la suite...

Réveil. (ChM natation, J3, S1)

Kazan_2015.jpg On a enfin vu le réveil de l’équipe de France de natation. Lors de la 3e matinée des Championnats du monde, ses membres ont fait preuve d’un état d’esprit nettement plus appréciable que les jours précédents. Un instinct de guerrier a même transparu chez certains. Peut-être n’est-ce qu’un sursaut d’orgueil, mais en attendant de le savoir, ne boudons pas notre plaisir.

Attention, en natation l’état d’esprit ne suffit pas pour se qualifier, seulement si vous n’avez pas le bon, vous avez peu de chances de passer les tours. Or il était sérieusement temps que certains montrent que l’équipe de France n’est pas un club de supporters de quelques leaders ayant en plus obtenu une accréditation pour faire trempette dans le grand bassin de Kazan.

Lire la suite...

jeudi 1 août 2013

Pacificator. (ChM 2013 natation, J5)

ChM natation Barcelone 2013 Aujourd’hui aux Championnats du monde de natation la Chine, les Etats-Unis, l’Australie et le Japon ont presque tout raflé, ne laissant que les miettes à l’Europe et au Brésil. L’équipe de France s’en est sortie avec une belle médaille de bronze en relais, c’est déjà très bien.

Oui, aujourd’hui j’ai eu beaucoup de mal à trouver un titre. J’ai trouvé celui-ci construit à partir d’un constat : on a disputé 5 finales lors de cette journée, 5 titres et un total de 11 médailles sur 15 ont été obtenus par les 4 grandes puissances sportives dont les côtes sont baignées par l’Océan pacifique (la Mer de Chine en fait partie). Je n’ai trouvé d’autre lien entre ces pays qu’une grande étendue d’eau salée et le côté Terminator de leurs nageurs. Sont-ils réellement humains ? On dirait une bande de cyborgs, ils démolissent tout dans leur sillon.

Lire la suite...

mercredi 31 juillet 2013

Réaction. (ChM 2013 natation, J4)

ChM natation Barcelone 2013 7e du 400m NL, médaillée de bronze du 200m NL… C’est vrai, le bilan de Camille Muffat lors de Championnats du monde de natation n’est pas celui escomptée, il lui reste le 4x200m – éventuellement le 100m NL mais elle ne semble pas réellement capable de monter sur le podium si elle devait y participer – pour obtenir une dernière médaille, et quand bien même l’obtiendrait-elle, cette compétition restera sans doute une déception.

Si les résultats ne répondent pas aux attentes, à commencer par les siennes, Barcelone 2013 pourrait bien être une étape très importante sur la route de Rio. A une époque, la Niçoise accumulait les échecs, puis elle s’est débloquée à Shanghai en décrochant une première médaille de bronze. L’année suivante elle est repartie de Londres avec une collection complète de médailles olympiques. Cette fois, le 400m lui a offert une nouvelle expérience, celle du retour sur terre. Depuis 2 ans Muffat régnait sur cette discipline en patronne indiscutée, soudain elle se retrouve larguée, broyéeée par une gamine qui débarque et écrase tout… Le coup, violent, est difficile à encaissée, elle n’y était pas du tout préparée. Le 200m n’était pas simplement une course mais surtout un révélateur, celui de sa capacité de réaction.

Lire la suite...

Presque. (ChM 2013 natation, séries J4)

ChM natation Barcelone 2013 Ce matin aux Championnats du monde de natation on disputait les séries de seulement 4 épreuves, dont l’épreuve reine, le 100m NL masculin. Pourquoi reine ? Parce qu’elle s’adresse à tout le monde, c’est la plus basique, Les autres, le 50m dos féminin, le 200m papillon féminin et 200m 4 nages masculin, ne sont pas aussi grand public.

En attendant le 100m NL, on a eu nos 6 séries du 50m dos, rien de bien excitant en soir. Une spécialiste espagnole a remporté sa série dans un très bon temps, mais c’est dans la série suivante qu’étaient les cadors, en particulier les 2 premières de la finale du 100m dos, à savoir Missy Franklin (encore auteur d’un départ très médiocre) et Aya Terakawa. Franklin n’a terminé que 5e de cette course. Les 2 Chinoises au centre du bassin ont pulvérisé tout le monde dans la dernière, établissant les 2 meilleures perfs de la matinée avec une marge impressionnante. Fu Yuanhui est impressionnante (27"55). Franklin est passée 13e, mais… (Lisez la conclusion.)

Lire la suite...

mardi 30 juillet 2013

Londres 2013. (ChM 2013 natation, J3)

ChM natation Barcelone 2013 Pour parier sur les finales du jour aux Championnats du monde de natation, il fallait regarder les résultats des… JO de l’année dernière. Les médaillés d’or de la 3e journée de Barcelone 2013 sont ceux de Londres 2012, à une exception près, le 1500m NL féminin n’étant pas une épreuve olympique, il fallait choisir la championne olympique du 800m NL pour faire un sans-faute, 5/5. Ces 5 champions olympiques n’ont pas simplement confirmé leur statut, ils l’ont confirmé avec la manière, sans trembler. Le seul à avoir été un peu en danger est Matt Grevers, dont quelques millions de Français espéraient la défaite car elle aurait très probablement coïncidé avec un succès tricolore.

Lire la suite...

Se rassurer, se qualifier. (ChM 2013 natation, séries J3).

ChM natation Barcelone 2013 L’avantage avec les courses de 50m est que si les nageurs sont nombreux à s’engager, d’où beaucoup de séries, ça va très vite. On l’a constaté avec le 50m brasse masculin qui a débuté le programme de cette 3e journée des Championnats du monde de natation.

93 concurrents, 9 séries, ça a été géré en un gros quart d’heure. Giacomo Perez-Dortona était dans la dernière série, il s’est fait manger par les autres, 8e, 27"78, 22e temps, éliminé, il fallait nager 2 dixièmes plus rapidement pour participer aux demi-finales. Un seul a nagé en moins de 27 secondes, il s’agit de Cameron Van der Burgh, le Sud-Africain, on n’en est pas étonné compte tenu de sa prestation en finale du 100m. On a aussi vu des noms ronflants parmi les éliminés : Fabio Scozzoli (Ita), Brenton Rickard (Aus), Giedrius Titenis (Lit), Hendrik Feldwehr (All) ou encore Kevin Cordes (USA). Tous ne sont pas spécialistes du 50m (dans le lot on a des médaillés mondiaux et le recordman d'Europe de l'épreuve) mais ça méritait d’être signalé.

Lire la suite...

samedi 24 novembre 2012

Doublé mixte. (ChE natation pb 2012, J3)

On connaissait l’eau de Lourdes, on découvre que l’eau de Chartres est encore plus miraculeuse ! En 3 jours l’équipe de France de natation a déjà décroché 19 médailles dont 8 en or, on en attend encore une série dimanche lors de la dernière journée des Championnats d’Europe en petit bassin.

Les relais sont une des grandes satisfactions de l’équipe, en particulier les relais mixtes introduits pour la première fois au programme de championnats internationaux seniors de natation (à ma connaissance du moins). Ça tombe bien car pour la nouveauté depuis peu en équipe de France est de briller chez les hommes et chez les femmes. On n’est pas dans une situation d’équilibre mais le déséquilibre est nettement moindre que précédemment. A Athènes (2004) le trio composé de Laure Manaudou, Solenne Figuès et Malia Metella avait décroché 5 des 6 médailles françaises, confirmant à Montréal (2005) avec 3 des 4 podiums de l’EdF, puis à Melbourne (2007) Laure aurait obtenu 5 médailles (dont une en relais) alors que le 4x100m NL avait obtenu la seule médaille masculine. On a ensuite assisté à un renversement de tendance à Pékin (2008) et Rome (2009) où les hommes avaient été les seuls à monter sur les podiums. Depuis Shanghai (2011) on assiste à un début de rééquilibrage, c’était alors du 7 contre 3 en faveur des hommes, du 4 à 3 à Londres (2012). Ces relais mixtes sont l’occasion de montrer que la natation tricolore a de la ressource.

Lire la suite...

mercredi 1 août 2012

Le jour où Tony Estanguet a écrit sa légende. (JO 2012, J4)

JO 2012 Un membre de la famille royale médaillé, des records historiques à la piscine et à Wimbledon, un pilote de rallyes sur un podium olympique, une qualification au millimètre, une série complétée au dojo, la première breloque de l’histoire de l’escrime africaine… Aujourd’hui beaucoup d’événements sont entrés dans la légende des JO.

En parlant de légende, Tony Estanguet en est une vivante. Il a écrit une page d’histoire, une très belle, réussissant un exploit jamais réussi ni par un céiste, ni par un sportif français. Il lui a fallu franchir un parcours du combattant pour atteindre son rêve, celui de monter une 3e fois au sommet de l’olympe. Se relever de son échec à Pékin alors qu’il avait le statut de porte-drapeau de l’équipe de France olympique était difficile, se qualifier pour Londres 2012 était en un grand défi compte tenu de la concurrence nationale, avoir su dominer tous les étrangers est extraordinaire. En effet Tony Estanguet n’est pas ordinaire, cet homme est une légende.

Lire la suite...

mardi 31 juillet 2012

Le jour où les jeunes ont fait la loi. (JO 2012, J3)

JO 2012 Champions olympiques à 15, 17, 20 ans… on dirait qu’à la piscine, il faut être très jeune pour gagner des médailles d’or ! Nos judokas sont à peine plus vieux, ils cartonnent aussi. On ne peut pas dire que la journée ait été grandiose, dans pas mal de sports elle s’est passée très moyennement pour l’équipe de France olympique. Il y a comme un passage de relais. Un porte-drapeau s’arrête, la flamme est transmise à une nouvelle génération, les femmes ont réussi à se remettre dans la voie du succès après des JO de Pékin très difficiles. Londres 2012 pourrait être l’occasion pour les sports collectifs féminins de s’imposer sur le devant de la scène en obtenant leurs premières médailles, le basket féminin est très bien parti pour le basket.

Lire la suite...

jeudi 24 mai 2012

ChE natation J4 : Ça me troue le c*l !

Oui, je sais, le titre est étrange, je ne devrais sans doute pas me focaliser sur cette affaire désolante, mais je n’y peux rien. Voir une nageuse sur le point de décrocher une médaille aux Championnats d’Europe déclarer forfait sans raison valable et en dépit du bon sens – je vais exposer pourquoi – afin de rentrer au pays quelques heures avant une finale pour laquelle elle s’est brillamment qualifiée, ça me troue le c*l !

Ce cas très particulier ne doit pas faire oublier le reste : l’équipe de France de natation a encore connu une belle journée à Debrecen.

Lire la suite...

mercredi 23 mai 2012

ChE natation J3 : Leveaux bouilli.

Amaury Leveaux est sorti cuit-bouilli de la finale du 200m NL des Championnats d’Europe de natation. Mais ça valait le coup de se dépouiller : 3e journée, 3e journée avec médaille pour l’équipe de France.

On ne peut pas résumer ce mercredi à cette médaille, ils s’est passé pas mal d’autres choses à Debrecen : 10 nageurs français ont plongé, obtenant 5 qualifications pour des finales et une médaille.

Lire la suite...

jeudi 28 juillet 2011

Shanghai (J5) : records.

La tradition a été respectée. Depuis quelques temps aux JO, Championnats du monde et Championnats d’Europe, on trouve toujours au moins un Français sur la boîte au 100m NL masculin, l’épreuve reine de la natation. On ne retrouve pas toujours les mêmes, ils sont 5 à être montés sur les podiums internationaux dans cette épreuve.

Avant et après cette finale tant attendue – on n’a pas assisté à une finale en bois, on a évité le "100 contrefaçon" – il y a eu d’autres courses, quelques satisfactions, quelques déceptions (ou pas) et un résultat historique au terme d’une course d’un niveau exceptionnel. Allons-y pour le récit de la session de l’après-midi de la 5e journée des Mondiaux de Shanghai.

Lire la suite...

- page 1 de 2