Mot-clé - 4x200m NL

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 2 août 2016

A l’eau à Rio : preview sports d’eau. (Rio 2016)

Rio_2016 L’heure est venue de faire mes pronos pour les JO de Rio 2016. Ça m’a pris 3 jours (pas à temps plein^^) car je fais toujours les choses sérieusement. L’équipe de France olympique est particulièrement énorme cette année, ça demandait donc beaucoup de travail.

J’ai décidé de me jeter à l’eau en commençant par… les sports d’eau (hors water-polo, traité avec les sports collectifs). Hormis dans les piscines, celle de Rio est très polluée, énormément de déchets y flottent, un nombre préoccupant de bactéries y pullulent, et pour ne rien arranger, Eole – ou Eolao au Brésil ? – peut faire des siennes.

Dans cette partie, voici les sports traités :
-aviron,
-canoë-kayak,
-natation,
-plongeon,
-voile.

Lire la suite...

samedi 21 mai 2016

La relève. (ChE natation J6 S2)

Depuis plusieurs années, l’alerte est régulièrement sonnée. Il n’y aura pas de relève. Ces Championnats d’Europe montrent le contraire. La relève existe, elle se construit petit à petit.

La natation semble être devenue un sport de précocité. Régulièrement, un phénomène de 15 à 17 ans chez les femmes et de 18 à 20 ans se révèle au plus haut niveau et écrase la concurrence en faisant écarquiller les yeux de tous les observateurs. En équipe de France, on en a connu. Essentiellement dans la famille Manaudou. Yannick Agnel aussi. Seulement, chez nous, ce n’est pas la norme. La grande majorité des nageurs et nageuses ont besoin de temps pour se construire, ils progressent de façon régulière, étape par étape.

Lire la suite...

Sur la réserve. (ChE natation J6 S1)

ChE_natation_2016.jpg 2 qualifications individuelles sur 50m NL, 3 nageurs en réserve, 4 restés sur la réserve (cette fois dans de façon positive). Tel est le bilan de l’équipe de France lors de la 6e matinée des Championnats d’Europe de natation.

Etre réserviste signifie qu’en cas de forfait d’un qualifié (pour la demi-finale ou la finale) on fera appel à vous pour remplacer l’absent. Le premier réserviste a parfois de la chance. C’est alors un lucky loser pour reprendre un terme tennistique. Ces cas de figure restent assez rare. En pratique, le 2nd réserviste a une chance infime de finalement prendre part à la course suivante, il lui faut un concours de circonstances improbable.

Lire la suite...

jeudi 19 mai 2016

La Hongrie… rit. (ChE natation J4 S2)

ChE_natation_2016.jpg La Hongrie ? L’autre pays de la natation

C’est impressionnant ! 7 finales avaient lieu lors de la 4e journée des Championnats d’Europe organisés à Londres. Les Britanniques sont très présents sur les podiums, pourtant la Hongrie a pris la tête du tableau des médailles au terme de cette folle session au cours de laquelle ses représentants ont décroché 7 breloques dont 4 titres, soit plus en moins de 2 heures que l’équipe de France – dans une configuration particulière – en 4 jours.

Voici le bilan de Laszo Cseh, Katinka Hosszu et de leurs coéquipiers lors de ces finales. Dans l’ordre : or, or, aucun finaliste, argent, or et bronze, argent, or. Normalement, là, je suis censé ajouter « Hongrois rêver ! » mais cette blague éculée est d’une lourdeur infinie…

Lire la suite...

Tout est bien qui finit... mal. (ChE natation J4 S1)

ChE_natation_2016.jpg Cette 4e journée des Championnats d’Europe de natation s’annonçait beaucoup plus copieuse que la précédente, ceci dès le matin. Le bilan de l’équipe de France a failli être excellent à l’issue des séries. Failli. Car ça s’est très mal fini.

Vraiment, tout s’était bien passé, les 5 nageurs au départ des courses individuelles ont tous réussi une performance permettant d’entrer en demi-finales, le seul éliminé l’a été à cause de la règle du maximum 2 par pays après les séries. Le programme se terminait par un relais, les filles devaient composer malgré les absences, la composition laissait présager quelques difficultés, malgré tout ça devait passer. Tout s’est effondré en quelques mètres pour quelques centimètres.

Lire la suite...

jeudi 7 avril 2016

Le carnaval avant Rio.

A-t-on prévenu Jacques Favre, le DTN de la natation française, que l’équipe de France se rendra à Rio en août pour les Jeux Olympiques et non pour le carnaval ? Il semble y avoir confusion dans son esprit. Sa liste de sélectionnés est un sketch.

On se demande vraiment ce qu’a fait Jacques Favre depuis sa nomination.

Pendant des mois, il a annoncé une extrême sévérité en affichant des minima monstrueux. La terreur a envahi le bassin lors des Championnats de France, je l’ai suffisamment évoqué dans un long article dimanche. Les nageurs et leurs entraîneurs ont été contraints de se préparer spécialement pour cette échéance, y compris les meilleurs, les potentiels médaillés olympiques qui auraient pu profiter d’entraînements supplémentaires si les temps demandés avaient été plus soft. Ils y ont aussi laissé beaucoup d’énergie. Pour rien. Car en pratique, hormis dans 2 épreuves concurrentielles (100m et 200m NL masculins), les cadors ne risquaient rien.

Lire la suite...

vendredi 7 août 2015

Triple doublé. (ChM natation, J6, S2)

Kazan_2015.jpg Si vous n’avez encore rien vu des Championnats du monde de natation organisés à Kazan, sachez que vous avez manqué les ¾ de la natation course. En effet, la 6e des 8 journées de compétitions s’est achevée.

Fort logiquement, à ce stade des Mondiaux, certains se démarquent par leurs performances, certaines délégations affichent leur forme et d’autres se montrent incapables de répondre aux attentes. Cette année, l’Australie est à l’honneur (surtout en dos et en sprint féminin), tout comme la Grande-Bretagne (essentiellement grâce à 2, voire 3 nageurs). Il y a 3 ans, aux JO de Londres, le pays hôte s’était complètement raté quand les représentants de l’île-continent – où ce sport est une religion – remportaient 10 médailles dont un seul titre. C’est bien la preuve qu’il est possible d’inverser la tendance en assez peu de temps.

Lors de cette session, on a assisté à 3 doublés bien différents : les sœurs Bronte et Cate Campbell en ont réussi un familial en finale du 100m NL, Mitchell Larkin en a complété un individuel en remportant le 200m dos après avoir triomphé sur l’aller-retour, et pour finir James Guy a profité d’une adversité pas à son meilleur niveau pour surprendre les Etats-Unis lors du relais 4x200m NL, comme il l’avait fait lors du 200m NL individuel en battant Sun Yang et Paul Biedermann.

Lire la suite...

Le retour du roi. (ChM natation, J6, S1)

Kazan_2015.jpg Ça commence à devenir long. La disette connue par l’équipe de France de natation lors des 2 dernières journées des Championnats du monde ne prendra pas fin aujourd’hui, néanmoins on voir le bout du tunnel. Heureusement.

Les matinées sont fraiches à Kazan, mais Florent Manaudou est chaud. Il l’a encore prouvé. Les 3 jours off depuis sa victoire sur 50m papillon n’ont fait que le faire monter en température avant le 50m NL, son épreuve de prédilection, celle pour laquelle il a principalement fait le déplacement en Russie. Son but est de devenir l’incontestable roi du sprint.

Lire la suite...

jeudi 6 août 2015

Médailles made in China. (ChM natation, J5, S2)

Kazan_2015.jpg Le programme de la 5e journée des Championnats du monde de natation comptait 5 finales. La Chine a trouvé le moyen d’être représentée sur le podium de chacune de ces épreuves pour un total de 6 médailles. Elle a connu un succès Fu… 2 titres et 4 médailles de bronze, c’est plus que la plupart des pays pendant l’intégralité de ces Mondiaux dans la piscine provisoire de Kazan.

Et ça fait causer même au-delà du petit monde de la natation

Quand vous constatez la victoire surprise sur 100m NL – l’épreuve reine – d’un jeune nageur qui a déjà été pris une fois par la patrouille à un produit vétérinaire, le Celbuterol, alors qu’il avait 18 ans, ça jette un froid. En gagnant, Ning Zetao a versé des bidons de sirop dans l’eau de la piscine. Du sirop de la marque Tesseiradenousfairecroirequetumarchesàleauclaire. Contrôlé positif une fois, douteux à jamais. On peut dire de même de Sun Yang, dont la fédération a tenté de cacher la suspension au reste du monde. Quel meilleur moyen y a-t-il pour jeter le discrédit sur toute votre délégation ? J’en vois bien un : truster les podiums. La Chine a fait la totale.

Lire la suite...

Bonnet indispensable. (ChM natation, J5, S1)

Kazan_2015.jpg Le matin, à Kazan, où sont organisé les Championnats du monde de natation, il fait frisquet. Sans Charlotte Bonnet, l’équipe de France aurait pris froid lors des séries de cette 5e journée.

En effet, Charlotte Bonnet s’est qualifiée 2 fois dont une en relais. Les autres sont passés à la trappe sans gagner leur ticket pour les courses de l’après-midi.

Le programme débutait par les 10 séries du 100m NL féminin. Le niveau est relevé. Très relevé même. Sauf bien sûr dans les séries dites lentes, surtout les premières, où on trouve généralement des filles venues de pays où les piscines sont rares et dont les représentantes sont plus là pour montrer l’universalité de la natation qu’autre chose.

Lire la suite...

vendredi 2 août 2013

Un sale coup de soleil. (ChM 2013 natation, J6)

ChM natation Barcelone 2013 C’est la première fois de ma vie que je me fais refroidir par un coup de soleil…

Son nom est Sun, son prénom est Yang, ça donne Yang Sun (ou plutôt Sun Yang, à vrai dire peu importe), il est chinois mais c’est en anglais que son nom prend tout son sens (j’ose espérer que tout le monde le sait, sun signifie soleil). Le champion du monde du 400m, du 800m et probablement bientôt du 1500m NL a été éblouissant en finale du relais 4x200m NL. En position de dernier relayeur, il a infligé un très sale coup – de soleil – à l’équipe de France de natation, la privant d’une médaille qui lui semblait acquise. Jérémy Stravius l’a vu revenir, seulement il était trop tard pour réagir, Sun l’a grillé. On s’était habitué à au moins un podium par jour depuis le début des Championnats du monde, il s’agit du premier jour sans.

Reprenons cette journée dans l’ordre.

Lire la suite...

Tout le monde à la baille ! (ChM 2013 natation, séries J6)

ChM natation Barcelone 2013 9 Français et Françaises mais aussi la plupart des stars de la natation mondiale ont nagé ce matin lors des différentes séries de la 6e journée des Championnats du monde de natation. Une des Amiénoises de l’équipe de France gardera même un souvenir assez particulier de Barcelone 2013, elle a en effet dû plonger 2 fois pour la même épreuve.

Il y avait du très lourd au programme, on débutait par le 50m NL masculin.

Lire la suite...

jeudi 1 août 2013

Pacificator. (ChM 2013 natation, J5)

ChM natation Barcelone 2013 Aujourd’hui aux Championnats du monde de natation la Chine, les Etats-Unis, l’Australie et le Japon ont presque tout raflé, ne laissant que les miettes à l’Europe et au Brésil. L’équipe de France s’en est sortie avec une belle médaille de bronze en relais, c’est déjà très bien.

Oui, aujourd’hui j’ai eu beaucoup de mal à trouver un titre. J’ai trouvé celui-ci construit à partir d’un constat : on a disputé 5 finales lors de cette journée, 5 titres et un total de 11 médailles sur 15 ont été obtenus par les 4 grandes puissances sportives dont les côtes sont baignées par l’Océan pacifique (la Mer de Chine en fait partie). Je n’ai trouvé d’autre lien entre ces pays qu’une grande étendue d’eau salée et le côté Terminator de leurs nageurs. Sont-ils réellement humains ? On dirait une bande de cyborgs, ils démolissent tout dans leur sillon.

Lire la suite...

Plan à 4. (ChM 2013 natation, séries J5)

ChM natation Barcelone 2013 Il faut l’avouer, les séries de la 4e journée des Championnats du monde de natation manquaient terriblement d’intérêt malgré les séries du 100m NL masculin. Celles d’aujourd’hui étaient un peu plus sympathiques. J’insiste sur le «un peu».

On a commencé par le 100m NL féminin cette fois, avec nos 2 Françaises finalistes du 200m NL. On savait que Charlotte Bonnet allait le nager, finalement Camille Muffat a décidé d’y participer également. Les premières séries étaient celles des concurrentes les plus faibles, les invitées. On avait 8 séries (74 concurrentes), ça n’a pas duré trop longtemps.

Lire la suite...

mercredi 1 août 2012

Le jour où Tony Estanguet a écrit sa légende. (JO 2012, J4)

JO 2012 Un membre de la famille royale médaillé, des records historiques à la piscine et à Wimbledon, un pilote de rallyes sur un podium olympique, une qualification au millimètre, une série complétée au dojo, la première breloque de l’histoire de l’escrime africaine… Aujourd’hui beaucoup d’événements sont entrés dans la légende des JO.

En parlant de légende, Tony Estanguet en est une vivante. Il a écrit une page d’histoire, une très belle, réussissant un exploit jamais réussi ni par un céiste, ni par un sportif français. Il lui a fallu franchir un parcours du combattant pour atteindre son rêve, celui de monter une 3e fois au sommet de l’olympe. Se relever de son échec à Pékin alors qu’il avait le statut de porte-drapeau de l’équipe de France olympique était difficile, se qualifier pour Londres 2012 était en un grand défi compte tenu de la concurrence nationale, avoir su dominer tous les étrangers est extraordinaire. En effet Tony Estanguet n’est pas ordinaire, cet homme est une légende.

Lire la suite...

vendredi 27 juillet 2012

La pelleté de Londres, partie 2/2. (JO 2012, J-0,5)

JO 2012 Je suis très optimiste concernant les chances de médailles de l’équipe de France olympique lors des JO de la XXXe olympiade. Londres 2012 a été élu par un paquet de mecs corrompus, Paris 2012 était la seule candidature valable. C’est du passé, ça fait toujours mal, alors pensons au présent. Il est temps d’aller faire la récolte !

Après une première partie très riche dans laquelle il a notamment été question d’athlé, de sports collectifs, de sports de rames ou encore de cyclisme, je continue mon analyse des espoirs de la sélection olympique.

Lire la suite...

samedi 26 mai 2012

ChE natation J6 : le sourire de la natation française.

2 ans après avoir été triple médaillée d’argent aux Championnats d’Europe de natation à Budapest, Ophélie-Cyrielle Etienne est de nouveau montée sur un podium international, encore aux ChE, encore en Hongrie, cette fois sur 200m NL (elle avait déjà une médaille sur 400 et une sur 800m).

Hormis une médaille de bronze au 4x200m NL aux Championnats du monde en petit bassin, elle n’avait plus connu ce bonheur. Le bonheur, elle l’avait même complètement perdu suite au décès soudain de sa maman. Il lui a fallu du temps pour encaisser et se relever de cette épreuve. C’est désormais officiel, on a retrouvé le «sourire de la natation française» (expression favorite de Nelson Monfort) !

Lire la suite...

jeudi 24 mai 2012

ChE natation J4 : Ça me troue le c*l !

Oui, je sais, le titre est étrange, je ne devrais sans doute pas me focaliser sur cette affaire désolante, mais je n’y peux rien. Voir une nageuse sur le point de décrocher une médaille aux Championnats d’Europe déclarer forfait sans raison valable et en dépit du bon sens – je vais exposer pourquoi – afin de rentrer au pays quelques heures avant une finale pour laquelle elle s’est brillamment qualifiée, ça me troue le c*l !

Ce cas très particulier ne doit pas faire oublier le reste : l’équipe de France de natation a encore connu une belle journée à Debrecen.

Lire la suite...

lundi 1 août 2011

Shanghai (FIN) : et maintenant ?

En 8 jours, l’équipe de France de natation a fait sauter la banque. En récoltant 10 médailles elle a plus que réussi ses Championnats du monde, Shanghai laissera un très bon souvenir à la plupart de ses membres.

La transition entre les Championnats d’Europe 2010 assez fabuleux et les Jeux Olympiques de Londres 2012 a été parfaitement négociée. Il était important d’entretenir l’intérêt des médias et du public pour ce sport, le travail a été fait, très bien fait. En réalité l’engouement semble s’être considérablement renforcé malgré les horaires pas forcément idéaux (séries la nuit, demi-finales et finales de midi à 14h). Les nageurs ont fait vibrer la France, y compris en relais.

Il est temps de de dresser le bilan de ces 8 jours de compétitions puis de regarder vers l’avenir.

Lire la suite...

vendredi 29 juillet 2011

Shanghai (J6) : en très bonne santé.

On entend souvent que le relais est révélateur de la santé de la natation d’un pays. On le dit surtout du 4x200m NL. On peut le dire, l’équipe de France nous le montre chaque jour, elle l’a confirmé en prenant une magnifique médaille d’argent – il n’y a rien à regretter contrairement au 4x100m NL – lors de cette épreuve très attendue des Championnats du monde : la natation française est en très bonne santé.

La journée aurait pu être plombée par l’énorme boulette de Fred Bousquet (erreur reconnue devant les médias, il a cru que ça allait être facile et n’a pas tout donné pour ne pas montrer tout de suite ce qu’il vaut, il a joué avec le feu et n’a pas seulement eu chaud aux fesses, il s’est brûlé au plus haut degré possible), elle s’est terminée en apothéose après une série de satisfaction. On aura 3 représentants lors des finales de demain.

Plongeons-nous dans le récit de cette session de l’après-midi.

Lire la suite...

- page 1 de 2