Mot-clé - 60m haies

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 5 mars 2017

Déchaînés sur la piste. (ChE athlé en salle)

Belgrade était en fête. Les invités ne sont pas tous venus. Ceux qui ont fait le déplacement ont vraiment profité du séjour. Kevin Mayer, Floria Gueï et Pascal Martinot-Lagarde ne sont pas les derniers quand il s’agit de se déchaîner sur la piste.

Les Championnats d’Europe d’athlétisme en salle – comme tous les championnats d’athlétisme en salle à vrai dire – ne bénéficient que rarement d’un très beau plateau. Si certaines stars du circuit en font un réel objectif, beaucoup préfèrent faire l’impasse pour se concentrer sur la préparation de la saison estivale. C’est particulièrement vrai dans les disciplines adaptées aux contraintes d’une salle. Il ne faudrait toutefois pas dévaloriser ces médailles, a fortiori quand elles sont obtenues en réalisant des performances extraordinaires. Ça, c’est dans l’idéal. En pratique, la façon dont tout a été organisé lors de ces 3 jours d’épreuves dévalue de fait la compétition. La fédération européenne (généralement dénommée European Athletics) fait n’importe quoi. La programmation et la réalisation télé peuvent être qualifiées de désastre. La construction de la piste et la mise en place du système de départ/chronométrage a aussi posé d’énormes problèmes au point de mettre un bordel sans nom dans ce programme déjà terriblement mal conçu. Le public serbe n’est pas en cause, il a répondu présent, a soutenu sa star, malheureusement on ne retiendra pas grand-chose d’autre de positif.

Lire la suite...

vendredi 6 mars 2015

L’autre patrouille de France. (ChE athlé en salle)

la_nouvelle_patrouille_de_France.jpg Après la patrouille de France en skicross aux JO, voici la patrouille de France en athlétisme.

La tradition française des haies hautes est connue de tout amateur de sport. Notre athlétisme est particulièrement réputé pour ses relais, ses perchistes, ses hurdleurs et ses triple-sauteurs. Les champions français ont été nombreux à briller lors des compétitions internationales de 110m haies et de 60m haies (sans parler des femmes sur 100m haies). Seulement, nous n’avions encore jamais eu une densité si impressionnante au très haut niveau. C’est totalement dingue.

Pascal Martinot-Lagarde est recordman de France depuis l’été dernier (12"95), il a remporté la Ligue de Diamant la saison passée en dominant réellement la discipline.

Lire la suite...

dimanche 9 mars 2014

C’est du propre ! (ChM athlé en salle 2014)

«Nous partîmes à 7 mais au bout de l’effort,
Nous gagnâmes du bronze, de l’argent et de l’or. »

Sans oublier la 4e place de Cindy Billaud à rien du tout du podium sur 60m haies.

L’équipe de France d’athlétisme a présenté une délégation très réduite aux Championnats du monde en salle organisés à Sopot (Pologne) en cette fin de semaine. Ils n’étaient que 7, ils ont ramené 3 médailles, dont un titre. C’était en salle, mais c’est propre ! C’est un tout petit avant-goût ce qui va se passer cet été, à savoir une énorme moisson lors des Championnats d’Europe en plein air. Je ne pense pas que la France ait connu une génération possédant un aussi fort potentiel. Ou alors il y a très longtemps.

Lire la suite...

dimanche 3 mars 2013

Les tauliers montrent la voie. (ChE athlé en salle)

L’équipe de France d’athlétisme ne s’est pas déplacée pas au complet à Göteborg, elle a néanmoins su se mettre en valeur aux Championnats d’Europe en salle. Son bilan est remarquable : 4 médailles d’or, 2 d’argent, 3 de bronze, des records, des tauliers qui confirment, des jeunes qui s’affirment.

L’état d’esprit insufflé par Ghani Yalouz depuis qu’il est DTN est aussi appréciable que les résultats.

On a assisté à plusieurs types de performances. Certains ont dû s’arracher, d’autres ont pu s’envoler, tous n’ont pas été récompensés, quelques-uns auraient pu espérer mieux, je pense notamment à Myriam Soumaré, particulièrement exemplaire (après avoir disputé la finale du 60m elle a pris le départ de la finale du relais 4x400… finalement 4e). Ces Europ’ se sont achevés sur un point d’orgue, un moment absolument incroyable mêlant magie, déchirement, incompréhension… En levant un drapeau rouge un juge a coupé les câbles de l’ascenseur émotionnel dans lequel était monté Renaud Lavillenie. L’indiscutable maître du saut à la perche avait gravi les étages sans encombre, il avait même réussi à accéder à des étages normalement interdits au public, il était carrément arrivé au toit, et là, en un instant, il se retrouve dans le parking après une chute libre effroyable.

Lire la suite...