Mot-clé - 800m NL

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 20 mai 2016

L’Italien dore, le Français bronze. (ChE natation J5 S2)

2 médailles de bronze. L’équipe de France pouvait espérer mieux au terme de la 5e journée des Championnats d’Europe de natation. On s’en contentera.

ChE_natation_2016.jpg Le programme s’annonçait alléchant (hormis quelques courses franchement inintéressantes), mais mal foutu. Manquant déjà de fraîcheur physique en raison de la période, les nageurs sont contraints soit d’enchaîner des courses à un rythme effréné sans temps de récupération, soit de faire l’impasse. Conséquence indirecte de tout ceci, les rares à être vraiment préparés pour ces Europ’ y brillent. C’est le cas des Italiens, dont les sélections nationales sont assez récentes. En forme en ce moment, le seront-ils autant ou plus à Rio ? On peut en douter.

Lire la suite...

jeudi 19 mai 2016

La Hongrie… rit. (ChE natation J4 S2)

ChE_natation_2016.jpg La Hongrie ? L’autre pays de la natation

C’est impressionnant ! 7 finales avaient lieu lors de la 4e journée des Championnats d’Europe organisés à Londres. Les Britanniques sont très présents sur les podiums, pourtant la Hongrie a pris la tête du tableau des médailles au terme de cette folle session au cours de laquelle ses représentants ont décroché 7 breloques dont 4 titres, soit plus en moins de 2 heures que l’équipe de France – dans une configuration particulière – en 4 jours.

Voici le bilan de Laszo Cseh, Katinka Hosszu et de leurs coéquipiers lors de ces finales. Dans l’ordre : or, or, aucun finaliste, argent, or et bronze, argent, or. Normalement, là, je suis censé ajouter « Hongrois rêver ! » mais cette blague éculée est d’une lourdeur infinie…

Lire la suite...

Tout est bien qui finit... mal. (ChE natation J4 S1)

ChE_natation_2016.jpg Cette 4e journée des Championnats d’Europe de natation s’annonçait beaucoup plus copieuse que la précédente, ceci dès le matin. Le bilan de l’équipe de France a failli être excellent à l’issue des séries. Failli. Car ça s’est très mal fini.

Vraiment, tout s’était bien passé, les 5 nageurs au départ des courses individuelles ont tous réussi une performance permettant d’entrer en demi-finales, le seul éliminé l’a été à cause de la règle du maximum 2 par pays après les séries. Le programme se terminait par un relais, les filles devaient composer malgré les absences, la composition laissait présager quelques difficultés, malgré tout ça devait passer. Tout s’est effondré en quelques mètres pour quelques centimètres.

Lire la suite...

samedi 8 août 2015

Champion de tout. (ChM natation, J7, S2)

Kazan_2015.jpg Pour l’équipe de France de natation, cette 7e journée des Championnats du monde revêtait une grande importance. Sevrée de médaille depuis 96 heures, soit une éternité, elle attendait un titre très important, celui qui devait permettre à Florent Manaudou de devenir le premier champion de tout de l’histoire de la natation tricolore (hors relais). Mehdy Metella pouvait aussi tirer son épingle du jeu.

Les 50m constituaient une grande partie du programme, on en avait, un dans chaque nage et même 2 en nage libre. 50m, c’est court, pourtant, on a eu quelques écarts assez phénoménaux.

Les amateurs de sprint avaient de quoi se régaler, il y en avait aussi pour les autres, notamment pour les fans de… Katie Ledecky, dont on attendait le 5e titre et le 3e record du monde lors de ces Mondiaux.

Lire la suite...

vendredi 7 août 2015

Le retour du roi. (ChM natation, J6, S1)

Kazan_2015.jpg Ça commence à devenir long. La disette connue par l’équipe de France de natation lors des 2 dernières journées des Championnats du monde ne prendra pas fin aujourd’hui, néanmoins on voir le bout du tunnel. Heureusement.

Les matinées sont fraiches à Kazan, mais Florent Manaudou est chaud. Il l’a encore prouvé. Les 3 jours off depuis sa victoire sur 50m papillon n’ont fait que le faire monter en température avant le 50m NL, son épreuve de prédilection, celle pour laquelle il a principalement fait le déplacement en Russie. Son but est de devenir l’incontestable roi du sprint.

Lire la suite...

mercredi 5 août 2015

Sans pitié. (ChM natation, J4, S2)

Kazan_2015.jpg J’ai failli titrer "début de disette" car pour l’équipe de France de natation, les prochaines journées risquent de ressembler à celle-ci : bien moroses. La 4e session du soir des Championnats du monde de Kazan n’ont pas manqué de spectacle, mais on ne le doit pas à nos nageurs.

Peaty_et_Ledecky_sont_sans_pitie__.jpg J’étais optimiste avant le début des courses, je suis très déçu à la fin, car les demi-finales du jour ont rendu leur verdict : contrairement aux attentes, aucune des 3 Françaises et aucun des 2 Français engagés ne s’est qualifié pour les finales de demain, comme hier pour celles d’aujourd’hui. Pourtant, il y avait moyen d’avoir au moins un finaliste et même de gagner un pendentif métallique. Nous sommes donc condamnés à une deuxième journée sans podium qui sera sans doute suivie… d’une 3e journée sans podium compte tenu du programme.

Et pendant ce temps, d’autres nations font le plein grâce à quelques nageurs sans pitié. Ils prennent ce qu’il y a à prendre en ne laissant que des restes à leurs adversaires.

Lire la suite...

mardi 4 août 2015

Réveil. (ChM natation, J3, S1)

Kazan_2015.jpg On a enfin vu le réveil de l’équipe de France de natation. Lors de la 3e matinée des Championnats du monde, ses membres ont fait preuve d’un état d’esprit nettement plus appréciable que les jours précédents. Un instinct de guerrier a même transparu chez certains. Peut-être n’est-ce qu’un sursaut d’orgueil, mais en attendant de le savoir, ne boudons pas notre plaisir.

Attention, en natation l’état d’esprit ne suffit pas pour se qualifier, seulement si vous n’avez pas le bon, vous avez peu de chances de passer les tours. Or il était sérieusement temps que certains montrent que l’équipe de France n’est pas un club de supporters de quelques leaders ayant en plus obtenu une accréditation pour faire trempette dans le grand bassin de Kazan.

Lire la suite...

vendredi 2 août 2013

Tout le monde à la baille ! (ChM 2013 natation, séries J6)

ChM natation Barcelone 2013 9 Français et Françaises mais aussi la plupart des stars de la natation mondiale ont nagé ce matin lors des différentes séries de la 6e journée des Championnats du monde de natation. Une des Amiénoises de l’équipe de France gardera même un souvenir assez particulier de Barcelone 2013, elle a en effet dû plonger 2 fois pour la même épreuve.

Il y avait du très lourd au programme, on débutait par le 50m NL masculin.

Lire la suite...

mercredi 31 juillet 2013

Réaction. (ChM 2013 natation, J4)

ChM natation Barcelone 2013 7e du 400m NL, médaillée de bronze du 200m NL… C’est vrai, le bilan de Camille Muffat lors de Championnats du monde de natation n’est pas celui escomptée, il lui reste le 4x200m – éventuellement le 100m NL mais elle ne semble pas réellement capable de monter sur le podium si elle devait y participer – pour obtenir une dernière médaille, et quand bien même l’obtiendrait-elle, cette compétition restera sans doute une déception.

Si les résultats ne répondent pas aux attentes, à commencer par les siennes, Barcelone 2013 pourrait bien être une étape très importante sur la route de Rio. A une époque, la Niçoise accumulait les échecs, puis elle s’est débloquée à Shanghai en décrochant une première médaille de bronze. L’année suivante elle est repartie de Londres avec une collection complète de médailles olympiques. Cette fois, le 400m lui a offert une nouvelle expérience, celle du retour sur terre. Depuis 2 ans Muffat régnait sur cette discipline en patronne indiscutée, soudain elle se retrouve larguée, broyéeée par une gamine qui débarque et écrase tout… Le coup, violent, est difficile à encaissée, elle n’y était pas du tout préparée. Le 200m n’était pas simplement une course mais surtout un révélateur, celui de sa capacité de réaction.

Lire la suite...

mardi 30 juillet 2013

Se rassurer, se qualifier. (ChM 2013 natation, séries J3).

ChM natation Barcelone 2013 L’avantage avec les courses de 50m est que si les nageurs sont nombreux à s’engager, d’où beaucoup de séries, ça va très vite. On l’a constaté avec le 50m brasse masculin qui a débuté le programme de cette 3e journée des Championnats du monde de natation.

93 concurrents, 9 séries, ça a été géré en un gros quart d’heure. Giacomo Perez-Dortona était dans la dernière série, il s’est fait manger par les autres, 8e, 27"78, 22e temps, éliminé, il fallait nager 2 dixièmes plus rapidement pour participer aux demi-finales. Un seul a nagé en moins de 27 secondes, il s’agit de Cameron Van der Burgh, le Sud-Africain, on n’en est pas étonné compte tenu de sa prestation en finale du 100m. On a aussi vu des noms ronflants parmi les éliminés : Fabio Scozzoli (Ita), Brenton Rickard (Aus), Giedrius Titenis (Lit), Hendrik Feldwehr (All) ou encore Kevin Cordes (USA). Tous ne sont pas spécialistes du 50m (dans le lot on a des médaillés mondiaux et le recordman d'Europe de l'épreuve) mais ça méritait d’être signalé.

Lire la suite...

vendredi 25 mai 2012

ChE natation J5 : Toujours présent.

Riche. Très riche en émotions ! La 5e journée des Championnats d’Europe de natation restera dans les mémoires.

J’ai eu du mal à choisir un titre, j’avais pensé à "in memoriam", mais c’est un peu morbide et ça n’englobe pas tout. J’avais aussi "les vivants et les morts", ça fait trop religion, "place des grands hommes", ça fait trop Patrick Bruel, ou encore "pour toujours dans nos cœurs", mais c’est un titre de fille… "Riche en émotions", je trouvais ça nul pour un titre. "Tout un symbole" a failli être retenu.

J’ai choisi "Toujours présent", vous allez comprendre pourquoi. Il s’agit d’une référence à Alain Bernard, une nouvelle fois médaillé sur 100m NL, mais aussi d’une référence à Filippo Magnini, que beaucoup pensaient déjà bon pour la casse. On a surtout vu qu’Alexander Dale Oen, l’indiscutable leader de la natation norvégienne décédé il y a quelques semaines à peine, reste présent dans l’esprit de tous dans le monde de la natation.

Lire la suite...

jeudi 24 mai 2012

ChE natation J4 : Ça me troue le c*l !

Oui, je sais, le titre est étrange, je ne devrais sans doute pas me focaliser sur cette affaire désolante, mais je n’y peux rien. Voir une nageuse sur le point de décrocher une médaille aux Championnats d’Europe déclarer forfait sans raison valable et en dépit du bon sens – je vais exposer pourquoi – afin de rentrer au pays quelques heures avant une finale pour laquelle elle s’est brillamment qualifiée, ça me troue le c*l !

Ce cas très particulier ne doit pas faire oublier le reste : l’équipe de France de natation a encore connu une belle journée à Debrecen.

Lire la suite...

mercredi 23 mai 2012

ChE natation J3 : Leveaux bouilli.

Amaury Leveaux est sorti cuit-bouilli de la finale du 200m NL des Championnats d’Europe de natation. Mais ça valait le coup de se dépouiller : 3e journée, 3e journée avec médaille pour l’équipe de France.

On ne peut pas résumer ce mercredi à cette médaille, ils s’est passé pas mal d’autres choses à Debrecen : 10 nageurs français ont plongé, obtenant 5 qualifications pour des finales et une médaille.

Lire la suite...

samedi 30 juillet 2011

Shanghai (J7) : plus à un exploit près…

L’équipe de France de natation est épatante. Elle a pris une excellente habitude, celle de s’incruster sur les podiums. Attendus ou non, peu importe, ses membres se pointent à la cérémonie des médailles des épreuves auxquels ils prennent part. J’espérais une 8e breloque en cas d’exploit, en accrocher une sur 3 finales, pourquoi pas ? 2 ? N’abusons pas… Ah bah si, 2. Savourons.

De surcroît, les médailles sont ramenées par les garçons et pas les filles, pas les jeunes, les tauliers et les révélations de l’année dernière, dans les courses individuelles et les relais (une seule dans une distance non-olympique). On a même eu des records de France, déjà 3. Espérons que l’an prochain ils feront aux JO ce qu’ils font actuellement aux Championnats du monde.

Lire la suite...

mercredi 27 juillet 2011

Shanghai (J4) : Niçoise bronzée, journée mitigée.

Difficile de faire aussi bien qu’hier… Mais les Championnats du monde de natation nous réservent bien des surprises. Compte programme du jour, l’équipe de France avait de quoi nous régaler.

Le bilan de la journée est mitigé. Si une nouvelle médaille de bronze est venue s’ajouter aux 2 en or, à celle en argent et à la première en bronze (5 en tout plus une en eau libre), cette breloque n’est pas satisfaisante aux yeux de la nageuse qui l’a faite sienne. L’autre finaliste français du jour s’est noyé (façon de parler), les sprinteurs sont en finale mais l’un a failli se faire piéger.

On retiendra aussi le succès historique de LA star de la natation mondiale, ainsi que les victoires de LA starlette – diva selon certains – de la natation européenne, et de LA star de la natation chinoise.

Lire la suite...

mardi 26 juillet 2011

Shanghai (J3) : l’essentiel est assuré.

Il y a eu nettement moins de séries ce matin aux Championnats du monde de natation que dimanche et lundi, mais ça a paru d'une longueur (demi-fond oblige) ! Vous avez loupé ça ?

Sur France Ô (vive la complémentarité des chaînes du groupe France Télévisions), Nelson Monfort remplaçait Alexandre Boyon aux commentaires… Etrange. Ça nous a donné des commentaires de haut vol, du freestyle complet puisque Nelson n’a toujours pas pigé comment fonctionnent les compétitions de natation. En même temps, comme il n’y avait pas énormément de choses à commenter (et même ce qu’ils pouvaient commenter, ils l’ont en général laissé de côté pour continuer à papoter), c’était sympathique. Michel Rousseau a raconté sa vie, les 2 hommes ont refait l’histoire de la natation mondiale tout en sortant des vannes bien moisies à gogo…

Passons. Je commence mon récit.

Lire la suite...