jeudi 6 mars 2014

Des raisons de croire en eux.

EdF_football_2014.jpg Les Bleus vont réussir à nous faire croire en eux ! En allant à la Coupe du monde avec cet état d’esprit, celui qui leur a permis de renverser une situation très compromise lors des barrages contre l’Ukraine en novembre dernier, il y a vraiment moyen de ne pas aller au Brésil pour faire de la figuration !

Depuis quelques années l’équipe de France de football était devenue un cauchemar pour tout amateur de football et supporter français (il s’agit souvent des mêmes personnes, pas toujours). Regarder un de ses match revenait souvent à se coltiner une purge ou un spectacle d’horreur assez honteux. Presque systématiquement en fait. Néanmoins, de temps en temps, un match venait raviver la flamme quasiment éteinte en redonnant un peu d’espoir à ceux qui rêvent de la voir briller. Je pense notamment au 1-1 arraché à Madrid. Des espoirs généralement vite déçu à cause d’un entraîneur navigant à vue – une vue trouble malheureusement – et de joueurs soit pas au niveau, soit pas impliqués, soit ni au niveau, ni impliqués, soit perdus dans une équipe incohérente et désorganisée.

Tout a changé en novembre au prix d’une déroute à Kiev.

Lire la suite...

lundi 10 février 2014

Bien, puis rien. (L1, J24)

Ligue 1, saison 2013-2014 La Ligue 1 n’est pas relancée. Le choc entre le leader et son dauphin a tenu ses promesses, du moins en première période, car la seconde a été d’un tout autre niveau avant 5 dernières minutes de nature à laisser une bonne impression aux téléspectateurs (car les spectateurs, à Louis II…). Au bout du compte, statu quo en tête du classement.

Je parle des spectateurs. Il y avait du beau monde en tribunes, notamment le prince Albert et son épouse (rentrés de Stochi pour assister au plus gros match joué en Principauté depuis… une Supercoupe d’Europe), Gad Elmaleh (qui fait désormais partie de la famille), ou encore Didier Deschamps (plus George Weah qui a donné le coup d’envoi fictif). Ils ont vu un excellent PSG qui a fini par s’éteindre, notamment avec la sortie de Pastore.

Comment Laurent Blanc a-t-il pu sortir Javier Pastore à la 65e ? Je n’arrive pas à comprendre ce choix très préjudiciable au rendement de l’équipe. Surtout pour le remplacer par un Jérémy Ménez loin d’être au top faute de temps de jeu et d’avoir la confiance de son entraîneur.

Lire la suite...

lundi 23 septembre 2013

Monaco garde la main. (L1, J6)

Ligue 1, saison 2013-2014 Après 6 journées, le PSG est 2e de Ligue 1 avec 12 points. Monaco est en tête avec 14 grâce à la main – au bras – de Falaco. Les 2 équipes sont toujours invaincues. De tout ça, à la limite, on s’en fout, à 32 matchs du terme de la saison, ça ne signifie pas grand-chose. Du point de vue du supporter parisien, le résultat est décevant. Du point de vue de l’amateur de football, ces pire.

On nous annonçait – qu’écris-je ? on nous vendait ! – un choc incroyable digne des confrontations les plus attendues d’Europe, les clasicos, les derbies de Manchester, de Londres, les Milan-Juve de la grande époque ou encore Bayern-Dortmund. Je suis resté sur ma faim. Bien sûr, les gens ayant un intérêt commercial à propager l’idée selon laquelle ce PSG-Monaco aurait offert un spectacle fantastique ne partagent pas mon appréciation. Leur but est de monter en épingle le duel appelé à devenir pendant plusieurs années celui des 2 plus grosses équipes de France. En réalité, malgré une densité de stars quasiment jamais vue en France depuis les années 90, cette rencontre n’a atteint ni le très haut niveau européen, ni même le très haut niveau de la L1. Par rapport aux purges souvent mises en exergue pour déprécier l’image de notre championnat, c’est sûr, on ne peut pas se plaindre, certains évoqueront probablement un duel épique. Tout est relatif.

Lire la suite...

mercredi 11 septembre 2013

Là-bas, la Bérézina.

équipe de France de football Je doute des connaissances historique de la plupart des Bleus et de leur encadrement… Et pourtant…

Il y a 201 ans, les troupes de Napoléon ont envahi la Biélorussie. Puis elles ont dû repartir dans le sens inverse en se retirant de Russie… Et fin novembre 1812, ce fut la fameuse Bérézina, ou plutôt la Bataille de la Bérézina, du nom d’un fleuve de ce pays (qui ne passe pas à Gomel, où ont joué les Bleus, mais dans la région de Borisov). Cette bataille a été un carnage, elle a laissé sur le carreau des milliers d’individus (on l’évalue à 45000 morts et prisonniers, pas seulement des soldats), d’où l’image de déroute qui en est restée dans l’imaginaire collectif. Pourtant, les hommes du général Eblé, décédé quelques semaines plus tard, ont remporté cette bataille en déjouant la tactique mise en place par les Russes, ils ont réussi à permettre la traverser la Bérézina par une partie significative des troupes grâce à 2 ponts construits en quelques heures dans l’eau glacée. En septembre 2013, les hommes du général colonel capitaine Didier Deschamps ont reconstitué cette bataille à leur façon. Que ce fût douloureux, laid, difficile ! Finalement ils ont réussi on ne sait trop comment à gagner la bataille et à poursuivre leur route. Arriveront-ils à destination ? L’avenir le dira. L’optimisme n’est pas de rigueur, on imagine mal l’équipe de France de football se qualifier pour la Coupe du monde 2014 sans changements radicaux à tous les niveaux.

Lire la suite...

mardi 16 juillet 2013

Rêvons avec la Ligue 1.

Ligue 1, saison 2013-2014


Je vous propose de faire un petit tour rapide de l’état et des ambitions des clubs français.

On va prendre comme ordre le classement de la saison passée.


Cavani a signé au PSG… Normal ! C'est très cher, mais Monaco avait qu'à ne pas dépenser 60 millions pour Falcao, ils ont vexé les Qataris. Au jeu de qui a le plus gros carnet de chèques, j'ai une petite idée de qui va gagner.

  • PSG : rêvons plus grand.



José Anigo se fait des 5 contre 1 tous les jours en fantasmant sur les venues de Chantôme et Rabiot à l’OM. Il y a quelques années, les arrivées de Cana, Mbani, Dehu ou encore Fiorèse, c’était lui… Il a aussi voulu Sorin, Luyindula… il a fini par avoir Ketchupman mais bien après son passage à Paris. Le gars est obnubilé. Pas de chance pour lui, Rabiot n’est absolument pas à vendre et Chantôme, s’il devait partir, ne serait pas abordable pour les finances marseillaises. Et même s’il l’était, il irait très probablement ailleurs (pas mal de très bons clubs le veulent, notamment en Angleterre).
Euh… L’OM rêve aussi d’Alessandrini (de Rennes) et de Thauvin (du LOSC), la façon d'agir pour tenter de les attirer est très peu respectueuse des autres clubs. Attention au retour de bâton.

  • OM : rêvons des joueurs du PSG/rêvons des joueurs des autres.


Lire la suite...

lundi 19 mars 2012

La loi du moins fort.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 28e journée de Ligue 1 était celle des derbies ou pseudo derbies, mais l’intérêt n’était en réalité pas forcément là où on pouvait l’attendre. La loi du plus fort n'est pas toujours la meilleure, nous l'allons montré tout... de suite. Seulement 2 matchs sur 10 ont été gagnés par le mieux classé, on a assisté à des surprises, chose… très habituelle en Ligue 1.

Thomas Kahlenberg, Pierre-Alain Frau et Bafé Gomis on fait de samedi la journée nationale du coup de l’ancien. Le Danois a coulé son ancien club (il n’avait pas marqué en championnat depuis des lustres), le second a failli couler un de ses anciens clubs (il n’avait jamais marqué contre le PSG à ma connaissance), le dernier a… respecté une tradition personnelle.

Lire la suite...

28e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 On a tous connu ça : on va au stade en pensant voir gagner son équipe ou en pensant ENFIN la voir gagner, mais on rentré dépité, voire dépité et déprimé. Parfois, on va au stade sans trop d’espoir et on rentré frustré. Etre supporter d’une équipe de foot n’est pas toujours joyeux… Heureusement, que votre club joue le titre, l’Europe ou le maintien, vous avez forcément droit à de très grands moments au cours de la saison.

Ce week-end, à l’occasion de la 28e journée de Ligue 1, certains supporters sont rentrés chez eux en marchant en canard (les Marseillais, les Auxerrois, ou encore les Rennais), d’autres étaient de très bonne humeur (les Lillois, les Niçois ou encore les Lorientais).

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

jeudi 17 novembre 2011

Page blanche.

équipe de France de football C’est dur. C’est même très dur. Un véritable casse-tête. Mieux vaut ne pas connaître ça le jour d’un examen officiel ! Je suis bien embêté… Je suis bloqué devant une page blanche… France-Belgique, 0-0… Analyse de la rencontre… Je ne sais pas quoi écrire, je vais tout de même essayer… Dur. Ah non ! Je vous jure, je ne me suis pas endormi, il y avait pourtant de quoi, il ne s’est rien passé pendant plus de 90 minutes hormis une splendide acrobatie de Yann M’Vila (36e) et une double parade salvatrice d’Hugo Lloris face à Kevin Mirallas (75e).

Lire la suite...

jeudi 13 octobre 2011

Sur la bonne voie ?

équipe de France de football Si vous êtes au Stade de France, l’Ukraine et la Pologne sont à l’est. Problème, contre la Bosnie-Herzégovine, pendant environ une heure, l’équipe de France de football était complètement à l’ouest. Finalement les Bleus ont allumé le GPS et rebroussé chemin pour éviter un détour périlleux par les barrages. Sont-ils pour autant sur la bonne voie ? Laurent Blanc a les clés, il conduit le bus. Une fois arrivés en Ukraine ou en Pologne – selon ce que le tirage leur réservera – les joueurs ne refuseront pas d’en sortir pour ne pas entraîner, c’est certain. Reste à savoir qui aura embarqué. L’EdF peut atteindre les demi-finales, j’ai bon espoir, il n’est pas interdit d’y croire maintenant que la qualification pour l’Euro 2012 a été obtenue. Elle le peut si le sélectionneur tire les conséquences des 14 derniers mois (jour pour jour) depuis son premier match en Norvège. Blanc doit avoir le cran de trancher dans le vif.

Lire la suite...

jeudi 11 août 2011

Epice et tout.

équipe de France de football Après avoir longtemps cherché comment qualifier ce match amical de reprise de l’équipe de France de football, le traditionnel match d’août auquel on a en général bien du mal à trouver un intérêt réel, j’ai fini par trouver l’adjectif idéal : épicé. Forcément épicé, en face, c’était le Chili ! Alexis Sanchez, c’est un peu le Chili incarné. Grâce aux visiteurs et à leur public on a assisté à un spectacle très agréable dans l’ensemble mais plein de paradoxe. J’ai remarqué une absence totale de logique à tous niveaux :

Lire la suite...

vendredi 10 juin 2011

Rendez-vous dans un an.

équipe de France de football Enfin un match sympathique des Bleus de Laurent Blanc ! On vient de se farcir une purge en Biélorussie (1-1) et une victoire en Ukraine (1-4) avec au maximum 20 minutes de football sur 94 ou 95, on redoutait logiquement une 3e horreur en 8 jours. Fort heureusement, on y a échappé. Les ingrédients pour voir un spectacle agréable étaient présents : l’équipe de France jouait en bleu (et non dans en marinière) contre des adversaires d’assez bonne qualité dans un beau stade plein où régnait une ambiance magnifique. Aux joueurs de faire le reste.

Lire la suite...

samedi 4 juin 2011

Et le plaisir bord*l ?!

équipe de France de football Oui, c’est vrai, un match officiel au moins de juin coincé entre une saison harassante et les vacances, c’est toujours difficile, a fortiori s’il a lieu dans un pays étranger contre une équipe ne faisant absolument pas rêver – mais très motivée – sans compétition dans la foulée.

STOP ! Aucune excuse n’est valable. Je vous pose trois questions.

  • Etait-il impossible de faire mieux qu’un nul en Biélorussie ?
  • Selon vous, l’équipe de France de football a-t-elle des chances de bien figurer à l’Euro avec les joueurs qui la composent actuellement ?
  • Prenez-vous du plaisir à regarder l’équipe de France de Laurent Blanc ?

Ma réponse est là même pour les 3 questions : non.

Lire la suite...

dimanche 29 mai 2011

La leçon.

Bandeau Ligue des Champions

Quand le Barça veut vraiment gagner un match, il est injouable. Samedi soir à Wembley, en finale de la Ligue des Champions, Manchester United n’a rien fait pour contredire cette affirmation.

Hormis Rooney et dans une moindre mesure le trio Nemandja Vidic-Rio Ferdinand-Edwin Van der Sar, les Mancuniens ont été mauvais, ils n’ont globalement pas existé après 10 premières minutes de pressing haut très efficace. Ensuite, plus rien. La compo très offensive de Sir Alex Ferguson n’a pas fonctionné, les Anglais ont été dévorés au milieu du terrain, leur entraîneur n’a pas réagi, il aurait dû se raviser dans ses choix, changer des choses à la mi-temps. Son absence de réaction a contribué à ce que ses troupes prennent le bouillon en seconde période. La seule façon de gêner le Barça est de renforcer le milieu pour bloquer Iniesta et Xavi Hernandez. C’est beaucoup plus facile à écrire qu’à réussir, mais si on n’essaie même pas…

Lire la suite...

mardi 22 mars 2011

La semaine dernière… (14 au 20 mars 2011)

La semaine dernière... Avec l’arrivée du printemps la saison de la plupart des sports d’hiver s’est terminée cette semaine. Il sera donc question de ski entre autres sujets, mais aussi de quiches, de Rosbifs, de foie et de foi, de spatules, cuisinez le tout avec quelques femmes… 3 minutes, un peu de baston, du duel à l’arme blanche ou avec de vraies balles… Un peu de X, et bien sûr du pied, autrement dit, du foot.

  • Quiches au poireau.

Qu’essaient-ils de nous faire avaler ? Certes, le XV de France a tenté de sauver les apparences lors de la réception du XV du Poireau, mais la victoire 28-9 sur le Pays de Galles ne peut en aucun cas faire oublier la seconde période en Angleterre et l’humiliation en Italie. Ce Tournoi des VI Nations est raté, à l’image de la plupart des tournois et tournées depuis que Marc Lièvremont est en poste.

Lire la suite...

jeudi 17 mars 2011

Laurent Blanc-seing.

Manifestement, Laurent Blanc n’a pas tout compris au film. Patrice Evra et Franck Ribéry rappelés en équipe de France de football… Eh bah... Il n’a pas peur…

Depuis des mois le football français se démène pour faire oublier Knysna, mais peu importe, il accueille le loup dans la bergerie. Sans le coup dur qui a frappé Abidal (découverte d’une tumeur dans son foie opérée aujourd’hui-même), Evra n’aurait sans doute pas figuré dans la liste des 23. Ribéry, sportivement, semble être en train de retrouver un bon niveau. Est-ce pour autant pertinent de faire confiance à ces 2 joueurs ? Ma réponse est non.

Lire la suite...

jeudi 10 février 2011

Ça vous a plu, à vous ?

Oui, les Bleus ont battu le Brésil. Ça vous a plu, vous ? Je n’ai pas spécialement envie de jouer les rabat-joie, battre la Seleçao auriverde est toujours sympathique, ça rappelle de bons souvenir, on en envie de faire les beaux. Le spectacle de ce France-Brésil ne peut que tempérer mon enthousiasme. Quel mauvais timing ! Une belle pelouse ne garantit pas un super match. Une pelouse défoncée rend tout beaucoup difficile. L’état déplorable du terrain du Stade de France a pourri le spectacle, le rendu visuel en a pris un coup, difficile de l’apprécier dans un cadre aussi foireux. Vous n’imagineriez pas être servi dans une assiette salle lors d’un dîner dans un grand restaurant, ça vous gâcherait le plat tant au niveau de son aspect – il serait soudain moins appétissant, autant dresser à la louche façon cantine scolaire – que de son goût pour peu que les saletés dans l’assiette ne soient pas de simples traces. En l’occurrence la pelouse du SdF a été victime d’un mauvais calendrier, l’ouverture du Tournoi des VI Nations 3 jours avant un match de gala contre le Brésil. Samedi en voyant les mêlées découper des escalopes et les logos des sponsors peints sur la pelouse, je me suis demandé comment on allait pouvoir y jouer au foot 4 jours plus tard. Si en 2012-2013 le PSG vient jouer au Stade de France pendant la rénovation du Parc des Princes, j’espère qu’on délocalisera les matchs du Tournoi à Marseille, Lens, Toulouse ou autre… loin du stade où devra jouer le PSG. Et pas question de voir un test d’automne ou un match du Stade français s’y dérouler ! Le rugby est un fléau pour les pelouses.

Lire la suite...

mardi 30 novembre 2010

Le Clasico ? Un gros choc !

Barça-Real, le Clasico, LE VRAI… C’est une affiche, c’est un gros choc… mais pas un match de football.

Ah ça oui, pour être un choc, c’est un choc, je ne m’attendais pas à ça, et honnêtement, qui s’attendait à ça ? Bien sûr, les supporters du Barça – les vrais et ceux qui soudain viennent de se découvrir un amour immodéré et déjà ancien pour ce club – ont pu fanfaronner en annonçant une large victoire de leur équipe… Ils n’y croyaient pas eux-mêmes, ou alors annonçaient ça en prévoyant une cachette où se terrer au cas où ça se passerait mal.

Lire la suite...

jeudi 18 novembre 2010

L'Arsenal français...

équipe de France de football Je me demande vraiment à quoi ça sert de mettre un match amical international mi-novembre au milieu de toutes les compétitions qui garnissent déjà plus que de raison le calendrier.

Si les sélectionneurs ont un véritable entraînement avec leur groupe, c’est le bout du monde ! Qu’est-ce que tu veux travailler ? Tu n’as le temps de rien faire ! Tu récupères les gars le lundi, pour beaucoup qui ont joué le dimanche c’est décrassage, tu n’as pas assez de monde pour vraiment préparer la rencontre, le mardi c’est éventuellement une mise en place rapide, le mercredi c’est le match, le soir les joueurs rentrent chez eux fatigués et reprennent la véritable compétition le samedi ou le dimanche. C’est un match pour la galerie en fait. Qu’on mette une véritable trêve internationale avec un stage de 10 jours, je veux bien, mais 3 jours, c’est grotesque ! D’autant plus grotesque que les joueurs ne peuvent pas être aussi motivés qu’ils devraient l’être lorsqu’ils représentent leur pays… Entre la fatigue accumulée depuis le début de la saison, le côté cheveu sur la soupe de ce match, le manque d’entraînement collectif et la peur de se blesser alors qu’on va avoir des échéances très importantes tous les 3 joueurs jusqu’à Noël, cette rencontre amicale de mi-novembre a vraiment l’allure de ce qu’il est, un spot de pub géant pour les sponsors et équipementiers.

Lire la suite...