Mot-clé - Alexandre Iddir

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 27 septembre 2018

Champions du reste du monde ! (ChM 2018 judo)

ChM 2018 de judo Alors oui, l’équipe de France de judo a terminé son séjour à Bakou en prenant une fessée, mais elle a surtout conclu ses championnats sur une note très encourageante matérialisée par une médaille d’argent collective. A moins de 2 ans des JO où cette épreuve apparaîtra au programme, elle a su s’affirmer comme étant la 2e force du judo mondial derrière les intouchables Japonais. Enfin… Intouchable… Je n’en suis plus totalement certain.

L’an dernier, j’ai trouvé géniale l’idée de l’épreuve par équipes aux Championnats du monde de judo. Si je n’ai pas changé d’avis, en revanche, la formule a encore un peu changé. On a toujours 3 catégories par sexe (-57kg, -70 et +70kg pour les femmes, -73kg, -90kg et +90kg pour les hommes), mais désormais en cas d’égalité après les 6 combats, la différence ne se fait plus en fonction d’un système de points apportés par chaque Ippon et waza-ari, elle se fait en tirant au sort une catégorie qui doit de nouveau combattre (en débutant directement au golden score).

Lire la suite...

mardi 25 septembre 2018

Fiasco. (ChM 2018 judo)

ChM 2018 de judo Après un super lundi à 2 médailles et beaucoup d’exploits (malgré un petit goût d’inachevé et de frustration), le fiasco total en -78kg et en -100kg. 4 Français étaient engagés lors de la 6e journée des Championnats du monde de judo. Echec, échec, cata, double cata. Le bilan est terrible.

L’équipe de France jouait ses 2 dernières cartes masculines (Cyrille Maret et Alexandre Iddir) et 2 de ses plus belles chances féminines avec la n°3 (Audrey Tcheuméo) et la n°4 (Madeleine Malonga) au classement mondial.

Dans ces catégories, s’il y a un peu moins de monde que dans d’autres, la densité est monstrueuse, ce qui génère de grosses affiches très tôt. Les 2 Français en ont fait les frais en tombant face à des cadors qui restaient malgré tout battables. Moins d’une heure après le début de la compétition, ils étaient déjà dehors.

Chez les femmes, la donne est bien différente, car les 2 Françaises étaient les cadors et ont perdu contre des jeunes presque inconnues et totalement à leur portée. Comment ont-elles pu en arriver là ?

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

On bataille à Rio : preview sports de combat. (Rio 2016)

Rio_2016 Pour ramener une médaille en souvenir de Rio 2016, il leur faudra batailler. Ils ont l’habitude. Combattre, c’est leur vie. Certains ont une arme, d’autres y vont avec des gants, avec les pieds ou à mains nues, en attrapant, en frappant ou en touchant l’adversaire. La finalité est toujours la même : gagner son duel.

L’équipe de France olympique compte beaucoup sur eux pour faire fructifier son butin. Quels sports pratiquent-ils ?
Les 5 sports de combat au programme :
-boxe,
-escrime (on oublie souvent qu’il s’agit d’un sport de combat, pourtant il ça ne fait aucun doute, c’en est un),
-judo,
-lutte,
-taekwondo.

Si la situation de la lutte est assez dramatique, le potentiel est énorme ailleurs.

Lire la suite...

samedi 23 avril 2016

Kazan moins ? Non ! Kazan plus !

Quelle misère de trouver un titre plutôt sympa, de se rendre compte qu’il est presque impossible de le garder pour faire le lien avec l’intro ou le développement, puis d’en chercher un autre et de se rendre compte que les jeux de mots potables avec Kazan sont si rares qu’il faudra s’en contenter… Bref, aujourd’hui, c’est judo.

La Russie et le sport, c’est toute une histoire… de nationalisme. Il faut faire briller le pays coûte que coûte. D’où les gros problèmes de dopage. D’où d’où aussi d’incroyables investissements pour organiser à peu près tout ce qui existe comme compétitions sportives, des championnats du monde d’athlétisme ou de natation aux JO d’hiver en passant par un GP de F1. Des tas de sports y passent, en particulier le judo, dont Vladimir Poutine est un éminent pratiquant.

Une fois de plus, les judokas européens ont dû s’y rendre pour y combattre. Des titres et des qualifications olympiques étaient en jeu.

Lire la suite...