Mot-clé - Anastasia Kuzmina

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 12 février 2018

La journée des patrons. (PyeongChang 2018, J3)

PyeongChang 2018 Aujourd’hui à PyeongChang, Martin Fourcade est devenu champion olympique pour la 3e fois au terme d’une course teintée d’une maîtrise folle malgré des conditions difficile. Auparavant, Laura Dahlmeier avait déjà réussi une démonstration lors de la poursuite féminine, les snowboardeuse Jamie Anderson et Chloé Kim avait fait de même en finale du slopestyle et en qualification du half-pipe, et quelques minutes plus tard, Mikaël Kingsbury a suivi le mouvement en ski de bosses. On peut aussi citer le succès d’Ireen Wust en patinage de vitesse et de Maren Lundby en saut à ski. C’était vraiment la journée des patrons !

Plus les conditions sont difficiles, et Dieu sait qu’en ce moment à PyeongChang elle le sont, et sous réserve qu’elles soient équitables, donc aussi mauvaises pour tout le monde, plus la supériorité des meilleurs est éclatante. Je me suis fait cette réflexion en regardant les épreuves du jour. Car oui, il y a eu des épreuves, malgré les nouvelles annulations.

Lire la suite...

vendredi 9 décembre 2016

Premières et déjà-vu.

L’équipe de Slovénie n’est pas au top en ce moment, pourtant le public était déjà nombreux à Pokljuka pour l’ouverture de la 2e étape de la Coupe du monde de biathlon. Ce site a souvent réussi aux Français et aux Françaises, mais jusqu’ici, anomalie absolue, Martin Fourcade n’y avait jamais remporté la moindre course. Il s’était déjà imposé lors de chaque autre étape habituelle.

Après 7 ans et un paquet de tentatives en passant souvent très près du but, cette curiosité est entrée dans le domaine des souvenirs. En l’emportant de magnifique manière lors du sprint, devançant tous les cadors, le maître incontesté du biathlon a mis fin à cette étrangeté. Avec 4 victoires et une 3e place en 5 courses cette saison, cette victoire a malgré tout un air de déjà-vu. Tout comme la 2e place de Justine Braisaz obtenue un peu plus tard. La jeune femme est montée pour la première fois sur un podium individuel, mais là encore, comment ne pas avoir une impression de déjà-vu ? L’an dernier, Marie Dorin-Habert avait dominé ce sprint et cette saison il s’agit déjà de la 3e Française différente présente sur la boîte après 4 épreuves individuelles.

Lire la suite...