Mot-clé - Anastasia Zueva

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 5 août 2015

Sans pitié. (ChM natation, J4, S2)

Kazan_2015.jpg J’ai failli titrer "début de disette" car pour l’équipe de France de natation, les prochaines journées risquent de ressembler à celle-ci : bien moroses. La 4e session du soir des Championnats du monde de Kazan n’ont pas manqué de spectacle, mais on ne le doit pas à nos nageurs.

Peaty_et_Ledecky_sont_sans_pitie__.jpg J’étais optimiste avant le début des courses, je suis très déçu à la fin, car les demi-finales du jour ont rendu leur verdict : contrairement aux attentes, aucune des 3 Françaises et aucun des 2 Français engagés ne s’est qualifié pour les finales de demain, comme hier pour celles d’aujourd’hui. Pourtant, il y avait moyen d’avoir au moins un finaliste et même de gagner un pendentif métallique. Nous sommes donc condamnés à une deuxième journée sans podium qui sera sans doute suivie… d’une 3e journée sans podium compte tenu du programme.

Et pendant ce temps, d’autres nations font le plein grâce à quelques nageurs sans pitié. Ils prennent ce qu’il y a à prendre en ne laissant que des restes à leurs adversaires.

Lire la suite...

lundi 3 août 2015

Le battement d’ailes du papillonneur. (ChM natation, J2, S2)

Kazan_2015.jpg Il l’attendait. Florent Manaudou a déployé ses grands bras tel un papillon mutant pour remporter son premier titre mondial individuel en grand bassin après ses 2 titres collectifs au sein du relais 4x100m en 2013 et… lors de la première journée de ces Championnats du monde de natation.

Et dire que le 50m papillon était plus une mise en jambes avant son objectif réel, le 50m nage libre, dont il est devenu champion olympique, puis champion de France en petit bassin, puis champion d’Europe en petit bassin, puis champion de France en grand bassin, puis champion d’Europe en grand bassin, puis champion du monde en petit bassin… Je crois que l’ordre est bon. Tout ça pour dire qu’il est à Kazan pour avoir été champion de tout au moins une fois, à l’image de Renaud Lavillenie au saut à la perche, il ne lui manque que le titre mondial en configuration olympique (en plein air pour l’athlé, en bassin de 50m pour la natation), il ira à Pékin dans quelques jours pour compléter la collection. En attendant, montrer sa force sur le 50 pap’ ne pouvait faire de mal. Le message envoyé à ses concurrents est clair.

Lire la suite...

lundi 1 août 2011

Shanghai (FIN) : et maintenant ?

En 8 jours, l’équipe de France de natation a fait sauter la banque. En récoltant 10 médailles elle a plus que réussi ses Championnats du monde, Shanghai laissera un très bon souvenir à la plupart de ses membres.

La transition entre les Championnats d’Europe 2010 assez fabuleux et les Jeux Olympiques de Londres 2012 a été parfaitement négociée. Il était important d’entretenir l’intérêt des médias et du public pour ce sport, le travail a été fait, très bien fait. En réalité l’engouement semble s’être considérablement renforcé malgré les horaires pas forcément idéaux (séries la nuit, demi-finales et finales de midi à 14h). Les nageurs ont fait vibrer la France, y compris en relais.

Il est temps de de dresser le bilan de ces 8 jours de compétitions puis de regarder vers l’avenir.

Lire la suite...

samedi 30 juillet 2011

Shanghai (J7) : plus à un exploit près…

L’équipe de France de natation est épatante. Elle a pris une excellente habitude, celle de s’incruster sur les podiums. Attendus ou non, peu importe, ses membres se pointent à la cérémonie des médailles des épreuves auxquels ils prennent part. J’espérais une 8e breloque en cas d’exploit, en accrocher une sur 3 finales, pourquoi pas ? 2 ? N’abusons pas… Ah bah si, 2. Savourons.

De surcroît, les médailles sont ramenées par les garçons et pas les filles, pas les jeunes, les tauliers et les révélations de l’année dernière, dans les courses individuelles et les relais (une seule dans une distance non-olympique). On a même eu des records de France, déjà 3. Espérons que l’an prochain ils feront aux JO ce qu’ils font actuellement aux Championnats du monde.

Lire la suite...

jeudi 28 juillet 2011

Shanghai (J5) : records.

La tradition a été respectée. Depuis quelques temps aux JO, Championnats du monde et Championnats d’Europe, on trouve toujours au moins un Français sur la boîte au 100m NL masculin, l’épreuve reine de la natation. On ne retrouve pas toujours les mêmes, ils sont 5 à être montés sur les podiums internationaux dans cette épreuve.

Avant et après cette finale tant attendue – on n’a pas assisté à une finale en bois, on a évité le "100 contrefaçon" – il y a eu d’autres courses, quelques satisfactions, quelques déceptions (ou pas) et un résultat historique au terme d’une course d’un niveau exceptionnel. Allons-y pour le récit de la session de l’après-midi de la 5e journée des Mondiaux de Shanghai.

Lire la suite...

mardi 26 juillet 2011

Shanghai (J3) : dos-rés !

Avant la session de l’après-midi de la 3e journée des Championnats du monde de natation, on le savait, on allait assister un très grand jour pour la natation française.

L’équipe de France de natation allait enfin voir un de ses hommes être titré en grand bassin, ce qui n’était jamais arrivé ni en course individuelle, ni en relais. Très clairement, s’il n’y avait pas eu de médaille d’or à la fin de la journée, on aurait pu parler de malédiction. La malédiction s’est transformée en bénédiction. Je ne reviens pas de ce que j’ai vu. On a assisté à quelque chose de parfaitement incroyable.

Lire la suite...