Mot-clé - Anthony Le Tallec

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 22 mai 2015

Graines de Bleuets.

Ils ont gagné, ils ont régalé, ont fait briller le football français. Comment ne pas apprécier ?

Bien sûr, avec les U17, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Même quand ils gagnent en faisant forte impression. On peut tomber sur une génération hors du commun de laquelle seront issus nombre de joueurs de Ligue 1 (ou équivalent) et plusieurs internationaux A. On peut aussi être très déçu en constatant l’échec de la plupart des membres d’une équipe dominante dans sa catégorie à son époque. L’avenir peut également se situer entre ces deux extrêmes. En outre, ne rien faire de marquant en U17 ne signifie pas être incapable d’être performant par la suite.

Néanmoins, ça fait toujours plaisir de voir son équipe gagner. Surtout en jouant bien et en montrant des valeurs aussi positives que l’équipe de France U17 lors de l’Euro U17.

Lire la suite...

mercredi 25 septembre 2013

Le GSP a pris 3 points. (L1, J7)

Ligue 1, saison 2013-2014 Le Germain-Saint Paris a pris 3 points à Valenciennes. On aurait envie de ne rien retenir d’autre d’un match aussi mauvais. Le Germain-Saint Paris ? C’est le PSG qui joue à l’envers.

Certains évoquent l’idée du service minimum, les joueurs auraient simplement assuré la victoire en gérant leurs efforts, il faudrait les en féliciter. La réalité est beaucoup moins reluisante, le PSG a été mauvais car tout a été fait à l’envers, il a juste sauvé l’essentiel. VA enchaîne les défaites, est complètement à la rue, le minimum est de réellement dominer cette équipe, pas seulement de gagner 1-0 en ayant joué comme un reléguable. Ces histoires de gestion sont des balivernes ! Cette pseudo-explication de la prestation parisienne a pour seule origine la volonté de ses propagateurs de ne pas remettre en cause des analyses biaisées selon les cas par des idées préconçues ou une prédisposition à retourner sa veste pour suivre le sens du vent.

Lire la suite...

lundi 5 mars 2012

Opération Escargots.

Ligue 1 saison 2011-2012 La théorie du complot prend de l’épaisseur avec les résultats de la 26e journée… Les clubs de Ligue 1 semblent s’être ligués pour assurer un suspense intense jusqu’à la fin de la saison. Nom de code de la manœuvre : Opération Escargots. Ils en ont eu l’idée en se voyant baver devant les moyens dont dispose le PSG.

Que les équipes de bas de tableau se livrent une course d’escargots, c’est le principe de la lutte pour le maintien, c’est normal. La même chose pour la course à l’Europe l’est beaucoup moins. Ce week-end, deux escargots de Bourgogne, Dijon et Auxerre, ont causé bien des soucis aux concurrents directs du PSG dans la course au titre. Le premier a fait perdre la tête au désormais ex-leader, Montpellier, le second a fait manger la feuille au LOSC.

Lire la suite...

jeudi 22 décembre 2011

19e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La Ligue 1 est le plus beau championnat du monde ! Mais oui ! Et je n’écris pas ça parce que le PSG est champion du tournoi d’ouverture, ou champion d’automne si vous préférez. Avez-vous remarqué l’omniprésence du suspense ? Même quand une équipe survole le championnat, certaines réussissent à s’accrocher à ses plumes, une équipe condamnée ou partie pour se sauvée peut se refaire ou exploser en 2 semaines !

Ce week-end, ce n’était pas grandiose, on sait maintenant pourquoi : les joueurs de Ligue 1 avaient décidé de nous réserver le grand spectacle pour la 19e journée, la dernière avant la trêve. Lors de cette journée en semaine, c’est parti dans tous les sens, on a vu quelques matchs exceptionnels, des surprises, des retournements de situations… C’est le football qu’on aime. Vive le championnat de France !

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 2 octobre 2011

Le coup de la panne.

Ligue 1 saison 2011-2012

Le début de la 9e journée de Ligue 1 a été marqué par des pannes : pannes de victoires, panne d'électricité, panne généralisée (de la tête aux jambes). Sur 17 buts, 6 ont été inscrits après la 87e minute, les fins de matchs ont égayé une soirée peu passionnante.

Dans notre bon vieux championnat de France on a de plus en plus de joueurs venus de destinations "exotiques" dont certains partiront un peu partout dans le monde pendant la trêve internationale. On a par exemple vu marquer un Costaricien et un Israélien, un Sud-Coréen a failli les imiter, je vous passe les buts des Africains et du Brésilien, on a plus l’habitude.

Finalement, l’entrée en matière avant un gros dimanche (avec LOSC-Rennes et PSG-OL) aura été intéressante que prévu.

Lire la suite...

lundi 2 mai 2011

La Ligue 1 version courte.

bandeau L1 2010-2011 Alors comme ça je ne sais pas faire court ? C’est faux ! La preuve ! Je vais tâcher d’être complet et de faire court (un paragraphe de taille normale par match).

33e journée de Ligue 1, 10 matchs, c’était du 4-1-4-1 (4 matchs samedi à 19h, un à 21h, 4 le dimanche à 17h, un à 21h). Bon, PSG-Valenciennes, c’est fait. Le reste.

Sans surprise le LOSC a mis 5-0 à Arles-Avignon, pathétique à l’extérieur. But rapide de Gervinho (6e), affaire entendue juste avant la mi-temps (encore Gervinho, petite feinte pour mettre le gardien sur les fesses), et balade en seconde période. Tout de suite un péno pour une main (volontaire ? pas sûr), Debuchy l’a transformé car après 3 échecs consécutifs Yohan Cabaye ne les tire plus, contrairement aux CF. Un CF, il en a mis un joli pour le 4-0 puis David Rozehnal a fini le travail avec un joli petit lob, il avait remplacé Chedjou, blessé en première période. Notons qu’un certain Corrèze a pris un rouge. Non seulement les Lillois ont repris la tête du championnat, mais surtout ils ont soigné la différence de but, c’est presque une victoire à 3,5 points.

Lire la suite...

dimanche 12 décembre 2010

Il faut les comprendre, ils n’ont pas l’habitude !

bandeau L1 2010-2011 Samedi soir l’OM n’a obtenu qu’un point à Auxerre dans une rencontre que l’OM aurait dû gagner… si les Marseillais avaient été sérieux, maîtres de leur jeu, mais surtout maîtres de leurs nerfs.

Les Marseillais ont très vite mené 1-0 avec un but de Rémy marqué de la tête suite à un bon travail et à un centre de Brandao (Loïc Rémy à 1m du but s’est presque manqué, le ballon est rentré en tapant sous la barre). On a cru le ballon sorti du terrain, ce n’était pas le cas. Après ce but c’est progressivement devenu n’importe quoi.

Lire la suite...