Mot-clé - Antonin Guigonnat

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 17 décembre 2015

Toujours pas.

Pokljuka est un joli site pour du biathlon. C’est dans la forêt, la piste n’est pas facile, quelques virages sont même à risques, on y trouve de petites montées casse-pattes, le tout avec un pas de tir dont l’arrivée est en descente. Idéal pour Martin Fourcade en principe. Pourtant il ne s’y est encore jamais imposé.

S’il veut mettre fin à cette anomalie, il devra être performant ce week-end car, une fois de plus, le sprint lui a échappé. Le leader de la Coupe du monde s’est néanmoins très bien placé en vue de la poursuite. Sans parler de la mass-start de dimanche qui conclura le premier cycle d’épreuves. Ces «soucis» en Slovénie – à relativiser, à défaut de podiums il y est monté pas mal de fois sur le podium – sont surtout dus à la fatigue. Les 3 épreuves individuelles arrivent au terme d’une longue période passée loin de la maison avec un enchaînement de courses très usant, le corps et la tête ne répondent plus aussi bien qu’à Östersund.

Lire la suite...

vendredi 11 décembre 2015

Si vous avez manqué la fin…

Je suis le biathlon depuis de nombreuses années. Des scenarii de course, j’en ai vu un sacré parquet. Je peux vous l’affirmer, celui dans lequel le titulaire d’un dossard à 3 chiffres s’invite sur le podium d’un sprint sans changement de conditions météo est chose très rare. A fortiori quand le numéro du vainqueur est à 1 chiffre (en l’occurrence le 4). 2 fois de suite en l’espace de 3 heures, c’est très certainement inédit !

Chez les hommes, on pouvait s’y attendre car il s’agissait du pari d’un des grands noms du circuit, Tarjei Boe. Chez les femmes, en revanche, quelle – mauvaise – surprise ! Une inconnue a délogé Anaïs Bescond de sa place sur le podium à quelques minutes de la fin, venant compléter un triplé allemand dont on aurait facilement pu se passer. Il faut dire que cette équipe a beaucoup apprécié de quitter la Scandinavie et sa faible altitude (entre le niveau et la mer et 300m à Östersund) pour une région germanophone (Hochfilzen, en Autriche) présentant des caractéristiques très différentes. On est en effet à 1200m, la piste est beaucoup plus "roulante". Manifestement, ils ont particulièrement aimé. D’autres – ceux qui ont passé plusieurs semaines en Norvège – beaucoup moins. Le classement des 2 sprints ne trompe pas à ce sujet.

Lire la suite...

samedi 5 décembre 2015

L’échappé du sprint.

Après 2 épreuves, Marie Dorin-Habert est 3e du classement général de la Coupe du monde de biathlon à 8 points de la tête. Quentin Fillon-Maillet et Martin Fourcade se trouvent respectivement au 2 et 3e rangs chez les hommes. Pas mal, non ?

La saison de biathlon débute à peine, mais si ces premières courses disputées à Östersund sont annonciatrices de la suite, nous allons nous régaler ! Encore plus maintenant que la discipline est mise en avant sur une chaîne gratuite !

Lire la suite...

jeudi 3 décembre 2015

En fanfare… mais avec quelques fausses notes.

Comme il est désormais de tradition, la Coupe du monde de biathlon a débuté par les relais mixtes d’Östersund. Les premières épreuves individuelles sont… des individuelles. D’abord celle des hommes, mercredi, puis celle des femmes, jeudi.

Pour l’équipe de France, la saison a débuté sur de très bonnes bases. 2 Français dans le top 6, 2 Françaises dans le top 10, beaucoup de monde dans les points et un premier podium pour Marie Dorin-Habert… Ce départ en fanfare n’est toutefois pas sans fausse note. Enfin… Disons qu’il y a des raisons d’être un peu frustré plus un gros couac, la 21e place de Martin Fourcade. Le gain du petit globe semble déjà compromis car ce format est rare, il en reste 2 au programme de la saison.

Lire la suite...