Mot-clé - Armandie

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 24 janvier 2011

PSG 3, Football amateur, 0.

banderole Coupe de FranceExcellent week-end pour le PSG : l’équipe première s’est qualifiée pour les 8e de finale de la CdF, la réserve a obtenu une nouvelle victoire, les féminines aussi. 3 victoires à propos desquelles on ne peut pas dire «l’important c’est les 3 points» car la première apporte une qualification et les 2 autres donnent 4 points (football amateur oblige).

  • Agen-PSG, Coupe de France, 2-3.

Il s’agissait pour le PSG du piège absolu. Terrain de rugby en triste état (bosselé et gelé, en première période la partie du terrain où Jallet et Luyindula devaient attaquer était injouable, à mesure que le soleil a disparu pour plonger tout le stade dans la pénombre le reste du terrain a terminé dans le même état), public de rugby (insultes en permanence en mode gros beaufs, réactions inappropriées traduisant une certains méconnaissance des règles du football, etc.), le PSG sortait de plus de 120 minutes de combat dans l’antre du Fight Club, il affrontait des Agenais remontés comme des pendules, extrêmement motivés et n’ayant rien à perdre. Se planter était interdit, il allait absolument bien négocier ce 2e déplacement dans une série improbable de 5 (le 4e sera le 8e de finale, Montpellier, Agen, Avignon, Martigues, puis Rennes pour finir… une sorte de road-trip géant dans le sud comme on en voit en NBA (avec aller-retour à Paris à chaque fois, donc pas tout à fait comme en NBA). Une seconde élimination en une semaine aurait été catastrophique pour le moral, la dynamique positive des 6 premiers mois de la saison aurait été oubliée, le mot "crise" aurait été affiché partout, mettant une grosse pression aux Parisiens lors de leurs prochaines sorties.

Lire la suite...

A quel jeu joue-t-on ?

banderole Coupe de FranceS’il y a une chose à analyser dans les résultats de la Coupe de France, c’est la présentation qui est faite des résultats. Gardons en tête que l’important est de passer.

Le LOSC, dans son stade, recevait Wasquehal, son voisin. Le match avait été inversé, et comme le petit club de CFA2 avait accepté de laisser l’organisation au LOSC (au lieu de recevoir au Stadium Nord… recevoir chez l’équipe qu’on reçoit, en soi il y a un concept intéressant), et comme ça s’était chauffé entre les 2 clubs avec des attaques du président de Wasquehal à l’encontre de Michel Seydoux, les Lillois ont refusé de refiler plus de places au petit que le minimum réglementaire (quant à la recette, comme le LOSC est radin, ce sera le strict minimum). Puéril.

Lire la suite...