Mot-clé - Arsenal

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 24 novembre 2016

Arsenal désarmé. (LdC J5)

C’était trop facile. Du coup le PSG a décidé de pimenter sa soirée en offrant 2 buts à Arsenal. Par charité, il s’est même privé d’une victoire qu’il méritait sans discussion possible. OK, par charité, comprenez plutôt maladresse, néanmoins le principal a été obtenu, sauf contreperformance improbable lors de la dernière journée, la première place du groupe A de la Ligue des Champions sera parisienne.

Les 2 clubs étaient handicapés par pas mal d’absences. D’où la présence chez les Gunners d’un garçon comme Carl Jenkinson, latéral droit absolument dramatique. A vrai dire, les seules absences décisives pour l’équipe d’Arsène Wenger étaient celles de Santi Cazorla et de Hector Bellerin, car pour le reste il a pu aligner ses titulaires habituel ou a simplement fait des choix, comme débuter avec Kieran Gibbs à gauche, Aaron Ramsey au milieu, Olivier Giroud en pointe ou encore Alex Iwobi sur le côté droit, alors que Nacho Monreal, Granit Xhaka, Alex Oxlade-Chamberlain et Theo Walcott prenaient place sur le banc.

Lire la suite...

mercredi 2 novembre 2016

Quand ça s’emballe à Bâle… (LdC J4)

En football, quoi de mieux qu’un bon vieux rollercoaster émotionnel dont sort vainqueur le camp dont vous êtes supporter ? Le foot, c’est avant tout de l’émotion, c’est ce qui le rend si populaire. Ce mardi, on n’en a pas manqué !

Avec le PSG, depuis quelques temps, on voit à peu près toujours le même genre de prestations. Il est très difficile de trouver des raisons de s’enthousiasmer. On observe de façon récurrente les mêmes insuffisances, en particulier le manque de rythme et le défaut d’efficacité offensive. Les caractéristiques du jeu parisien reviennent aussi inlassablement avec énormément de possession, des tas de passes, mais de grosses difficultés à avancer pour se créer des occasions, ce qui pousse à user et abuser des ouvertures en profondeur. Pour se régaler du spectacle proposé il faudrait ingurgiter des substances psychotropes.

Alors bien sûr, on a encore eu droit à tout ça sur le terrain du FC Bâle, seulement cette fois, pour changer, l’ennui n’a pas pris le dessus sur tout le reste. En l’espace de 90 grosses minutes, on est passé par tous les sentiments. Il y a eu de la frustration, de l’agacement, de l’excitation, de la peur, du soulagement, de la joie, de l’émerveillement, de l’euphorie, de la tension, et j’en passe.

Lire la suite...

mardi 13 septembre 2016

Ejaculateur précoce. (LdC J1)

Que doit-on réellement retenir de PSG-Arsenal, l’affiche de la première journée des poules de la Ligue des Champions ? Le résultat décevant ou la manière plus qu’encourageante ? On attendait une réponse à beaucoup de questions nées d’incertitudes entourant les blessures et autres retours tardifs après un été chargé. Beaucoup ont été obtenues, certaines restent en suspens.

On ne pouvait imaginer meilleur début de rencontre. Cavani a ouvert le score dès la 42e seconde. Ensuite, le PSG a multiplié les occasions en pratiquant un football empreint, de vitesse, d’enthousiasme mais aussi de solidarité et de cohésion collective, ce qui lui a permis de quasiment stériliser l’attaque londonienne. L’envie d’aller vite de l’avant n’a pas empêché d’assister à de longues séquences de construction à base de circulation du ballon. Il n’aura manqué qu’un ingrédient : l’efficacité offensive. Cavani a tout donné trop vite, impossible ensuite de remettre le couvert.

Lire la suite...

lundi 7 avril 2014

Plus d’euros, plus d’Euro.

UEFA, tout pour le fric. C’est officiel, l’UEFA a décidé de créer la Ligue des Nations. De quoi s’agit-il ? D’une nouvelle compétition conçue officiellement pour remplacer les matchs amicaux internationaux présentés comme sans intérêt. En réalité, il s’agit à terme de remplacer l’Euro.

Bien sûr, on ne vous le présente pas ainsi, pourtant tout porte à le croire, ce sera bien le cas à moyen terme. Les indices concordent. L’opération se fait en 4 étapes.

1. Dévaloriser l’Euro en le faisant passer à 24 participants au lieu de 16, ce qui va tuer l’intérêt des qualifications (qualifier près de la moitié des équipes va générer mécaniquement une multiplication des matchs en bois), et donner lieu à une affligeante modification du format (on aura donc des poules de 4 avec qualification des meilleurs troisièmes – un b*rdel pas possible, une équipe peut remporter la compétition avec 2 nuls et une défaite en poule – et plus de matchs à la c*n).
2. Créer la Ligue des Nations à partir de 2018 en s’inspirant de la Ligue des Champions, comme son nom l’indique.
3. Organiser l’Euro 2020 dans un tas de pays différents au lieu d’avoir une réelle phase finale, une manœuvre ayant pour but de nous habituer à la disparition de l’Euro comme on le connaît depuis déjà pas mal d’années (une grande fête populaire dans 1 voire 2 pays). En somme, le mode d’organisation sera assez proche de celui de la Ligue des Nations.
4. Remplacer l’Euro qui n’aura plus grand intérêt par la Ligue des Nations où le système de divisions séparera les gros des petits et garantira d’avoir presque uniquement des matchs à enjeu (la qualification pour la phase finale ou éviter la relégation).

La motivation profonde des dirigeants de l’UEFA ne fait aucun doute : générer toujours plus d’argent. Ils nient fermement, on ne peut pas les croire. Cette motivation est permanente dans absolument toutes les décisions de cette fédération internationale. En l’occurrence, en remplaçant les rencontres amicales par des compétitions officielles et en multipliant les grosses affiches (en première division devrait y avoir un maximum de grosses affiches), elle crée un produit supplémentaire à vendre aux chaînes de télé.

Lire la suite...

lundi 16 décembre 2013

Le tirage idéal. (8e LdC)

Bandeau Ligue des Champions Trop gros pour le petits, trop petit pour les gros. C’est ainsi qu’est souvent décrit le Bayer Leverkusen, l’adversaire du PSG en 8e de finale de la Ligue des Champions. Le tirage au sort a offert aux parisiens l’adversaire idéal.

Attention, Leverkusen – aussi appelé "Neverkusen" car ce club ne gagne jamais rien (ses 2 seuls titres sont une coupe de l’UEFA en 1988 et une Coupe d’Allemagne en 1993), y compris quand il est sur le point d’y parvenir (5 fois vice-champion d’Allemagne, 2 finales perdues en Coupe, une en Super-Coupe d’Allemagne et bien sûr la finale de LdC en 2002, l’année de la super loose) – n’est pas la plus faible 7 équipes contre lesquelles le PSG était susceptible de jouer. C’est néanmoins un tirage idéal.

Lire la suite...

vendredi 30 août 2013

Tu l’as vu ?

Tu l’as vu ?
-Qui ?
-Mon c*l !»

Comment peut-on avoir autant de c*l, être d’aussi gros chatt*rds ? En principe, les tirages au sort – en l’occurrence celui des poules de la Ligue des Champions – sont des cérémonies longues et extrêmement ennuyeuses, quand on les regarde on est stressé… Pour une fois, on en redemande ! Le PSG s’est gavé, avoir une chance pareille, c'est indécent !

Certains s’inquiétaient que le PSG soit remonté jusqu’au chapeau 2 car le chapeau 3 devaient contenir plein de pièges. La piteuse élimination de l’OL, club en pleine déliquescence, a fait remonter la Juve dans le 2, ce qui laissait toutefois Manchester City, le Borussia Dortmund et le Zénith Saint-Pétersbourg dans le 3e saladier. Dans le dernier, il fallait absolument éviter Naples et si possible la Real Sociedad (qui a fait l'amour à la CFA améliorée de l'OL), le Celtic Glasgow étant aussi une potentielle source de problèmes.

Lire la suite...

samedi 27 avril 2013

Choisir le chef, suivre la recette.

Il y a encore quelques semaines, jamais je n'aurais cru écrire ceci un jour. C’est tout juste si je ne suis pas obligé de me pincer pour y croire… Pourtant, après avoir longtemps réfléchi, analysé la situation du PSG et du foot européen, j’en suis venu à cette conclusion : Arsène Wenger me semble être l'entraîneur dont le PSG a besoin.

Je n'aime pas le bonhomme, j'ai beaucoup de doutes concernant ses qualités, mais son profil est unique, il correspond à celui dont le club a besoin pour remplacer Ancelotti.

Pourquoi vouloir remplacer Ancelotti me direz-vous ? On ne va même pas se lancer dans un débat à propos contenu du bilan des 18 mois de l’Italien au PSG en termes de palmarès, de la qualité de jeu ou encore de gestion de l’effectif. Je persiste à dire que l’ensemble est très décevant, voire pire, mais à vrai dire, le problème n’est pas là, il se résume en une question : quelles sont les ambitions du club ?

Si l’objectif est réellement celui annoncé – et je n’ai aucune raison d’en douter – alors il est urgent de réorienter la politique sportive du club non pas sur du très court terme mais sur le moyen et long terme afin de s’établir durablement dans le top 4 européen.

Pour le comprendre, intéressons-nous d’abord à l’actualité car plusieurs enseignements sont à en tirer.

Lire la suite...

vendredi 31 août 2012

Fortunes diverses.

Le verdict du tirage au sort est tombé, on connaît les adversaires des clubs français en Ligue des Champions mais aussi en Europa League. Le PSG et le LOSC figuraient dans le 3e chapeau, Montpellier dans le 4e, alors qu’en EL les 3 représentants de la L1 figuraient parmi les têtes de série. En cette saison extrêmement importante pour notre football, quelques faveurs du hasard étaient espérées.

Le sort a réservé des fortunes diverses aux clubs français (et aux clubs étrangers). Le PSG a été bien servi, Montpellier aurait pu tomber sur pire, Lille pouvait espérer mieux. En EL, il faudra se méfier.

Lire la suite...

dimanche 1 avril 2012

Quand "l'OM veut donner du plaisir à ses supporters"...

Dans l’édition de France Football de mardi prochain on trouvera un gros dossier sur les stratégies de développement des clubs de Ligue 1. Le dossier est déjà bouclé, j’ai eu l’opportunité de le lire.

Il y sera notamment question de la recherche d’investisseurs émiratis par Aulas, de la tentative de conquête du public wallon par le LOSC, des projets parisiens concernant différents sujets (le Parc des Princes, la création d’une véritable chaîne de télévision du PSG comme en possèdent les grands clubs étrangers, le développement de l’image internationale avec des tournées en Asie et aux Etats-Unis, etc.), mais aussi de beaucoup plus étonnantes. Ainsi, le président Ferry y expose sa volonté lorientaise de devenir une sorte de club associé à Arsenal en changeant de nom pour devenir l’Arsenal de Lorient, Florent Malouda explique les ambitions dijonnaises (il intègrera le staff dirigeant à l’issue de sa carrière et devrait devenir actionnaire de référence du club de Dijon d’ici 2018 associé à un groupe d’anciens –de futurs anciens joueurs – dont Drogba, Abidal et Essien), on y évoque l’idée d’un grand club omnisport à Bordeaux regroupant autour des Girondins un certain nombre de clubs existants, à savoir l’équipe de basket (propriété de Boris Diaw), l’Union Bordeaux-Bègles (rugby), le club d’athlé (qui existe déjà ) ou encore une section natation, ceci afin de mutualiser les moyens, de développer les équipements (nouveau stade avec complexe sportif de standing international), la billetterie ou encore ajouter du contenu à la télé du club.

La plus étonnante – et la plus drôle de mon point de vue – concerne l’OM.

Lire la suite...

jeudi 8 décembre 2011

La Ligue des quoi ?

Ligue des Champions Quel est le point commun entre la France, l’Angleterre, l’Allemagne, le Portugal, les Pays-Bas, la Roumanie, la Belgique, la Grèce, l’Ukraine, la Biélorussie et la République Tchèque ? Leur champion a été éliminé en phase de poule de la Ligue des Champions. Le Barça, le Milan AC, l’APOEL Nicosie, le FC Bâle et le Zénith Saint-Pétersbourg sont les seuls champions nationaux rescapés.

Et on appelle ça la Ligue des Champions ? Compte tenu des derniers rebondissements de la semaine, il s’agit de la Ligue des Regrets pour certains (dont le LOSC), de la Ligue des Gros Miracles pour d’autres (en particulier pour l’OL et l’OM).

Lire la suite...

jeudi 24 novembre 2011

Triple A.

Ligue des Champions Les agences de notation viennent de le confirmer, la France garde son triple A… Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Voici pourquoi.

Lire la suite...

jeudi 20 octobre 2011

Sale semaine (ou "le rendez-vous des boulets").

Ligue des Champions Des défaites 0-1 à domicile du LOSC et de l’OM contre de grands malades, le 17e de Serie A et le 10e de Premier League, l’OL découpé en rondelles par le Real Madrid (4-0)… En Julio César, le football français a été ridicule. Europa League Deux nuls 1-1 et 0-0 de Rennes et du PSG respectivement contre le Celtic Glasgow et à Bratislava (en finissant à 9 contre 11)… En Europa League, le football français n’a pas été brillant…

Sale semaine pour nos clubs européens… Aucune victoire, 1 but marqué, 7 encaissés. Dans 2 semaines il faudra faire beaucoup mieux. Attention, les boulets étaient de sortie...

Lire la suite...

lundi 19 septembre 2011

Tête-à-queue dans le 69.

Ligue 1 saison 2011-2012

Sans la moindre victoire à l’extérieur mais avec 33 buts marqués, soit le record de la saison, la 6e journée de la saison de Ligue 1 aura marqué les esprits. Elle s’est en effet terminée par une tête à queue dans le 69 : en battant l’OM, l’OL a pris la tête et l’OM se retrouve en queue de classement, lanterne rouge.

On a vu beaucoup de doublés, de rouges, de pénos, d’erreurs de gardiens et de défenseurs, de retournements de situations improbables, des faits de jeu jamais vus ou presque. Dès le multiplexe de samedi on avait 21 buts, soit autant ou plus que lors de beaucoup de journées complètes. Champagne ! Dans le lot on a eu plusieurs fois le coup de l’ancien (Jemaâ, Nivet, Pedretti, Leroy).

Lire la suite...

dimanche 11 septembre 2011

La rentrée des classes.

Ligue 1 saison 2011-2012

Maintenant que le mercato est terminé, on va commencer à voir le vrai visage des équipe de Ligue 1. Il y a eu pas mal de changements dans les effectifs, la plupart des clubs ont cherché à se renforcer au lieu de se déplumer (le contrexemple est Nancy). Dans l’ensemble la L1 y a gagné, récupérant quelques vedettes, véritables stars et possibles futures stars internationales comme Diego Lugano, Joe Cole, Christian Poulsen, ou encore Joel Campbell. La 5e journée, la première du mois de septembre, a donc fait office de rentrée des classes pour pas mal de monde.

Samedi, sur 7 matchs, on compte une seule victoire à domicile. A nouveau battus, l’OM et Valenciennes sombrent. A l’inverse, Ajaccio respire, le LOSC, Rennes et l’OL n’ont pas vu leur dynamique positive s’interrompre avec la trêve internationale.

Lire la suite...

mercredi 3 août 2011

Le retour de la vengeance de la glo-boule de cristal.

Comme chaque année, je vais faire mes paris pour la saison en prenant plein de risques, dont le principal est de me tromper. L’an dernier, je me suis en effet pas mal trompéArf. J’ai décidé d’en faire 20.

1. Le PSG sera champion de France et attendra au minimum le dernier carré de l’Europa League. (Je rappelle que le PSG gagne la plupart de ses titres les années paires…)

2. Je vois 2 clubs faire l’ascenseur (promus qui redescendent aussitôt), dont Ajaccio.

Lire la suite...

mardi 12 avril 2011

La semaine dernière… (4 au 10 avril 2011)

La semaine dernière... Du basket bien sûr, des sports d’hiver (pas mal sur les JO d’hiver, du dopage, du curling), une affaire de famille, du football féminin, du masculin, beaucoup de choses une fois de plus, avec notamment un KKC.

J'en fais beaucoup trop... Est-ce que vous méritez que j'en fasse autant pour vous ?

  • Girl power.

L’arsenal français est supérieur à l’Arsenal anglais… en football féminin. Grâce à 2 buts rapides et identiques marqués par la même joueuse, l’OL s’est placé en position idéale pour se qualifier une nouvelle fois en finale de la Ligue des Champions féminine. Normalement, à 2-0, ça devrait le faire.

En D1 féminine on rattrapait des matchs en retard, samedi le PSG a battu La Roche-sur-Yon 2-0, puis grosse surprise dimanche, Montpellier n’a rapporté qu’un nul d’Yzeure, ce qui ne change rien dans le championnat car si ce résultat a permis à Paris de revenir à hauteur de son seul concurrent pour la 2e place (celle qui qualifie pour la LdC féminine), la différence de but particulière étant en faveur de Montpellier, on se dirige toujours vers une finale à l’occasion de la dernière journée, les Rouge et Bleu devant de toute façon l’emporter si elles n’ont pas entretemps repris de l’avance. La dynamique est en faveur du PSG, l’an dernier la finale du Challenge de France opposant les 2 équipes avait été une boucherie… J’y crois ! Paris en Ligue des Champions, c’est possible !

Lire la suite...

samedi 26 mars 2011

C’est pas du Lux !

équipe de France de footballBien sûr, la France compte aujourd’hui 3 points de plus et possède 4 points d’avance sur la Biélorussie avec un match joué de plus en qualification pour l'Euro 2012, mais à part du point de vue strictement comptable on ne peut tirer aucune satisfaction de cette victoire 2-0 au Luxembourg au terme d’un match des plus pourris.

Ce résultat attendu n’est pas anecdotique puisque la Biélorussie n’a pris qu’un point au Grand-Duché après son hold-up en France (victoire 1-0 au SdF). La manière interpelle. On ne s’attendait pas à du grand spectacle, surtout sur une pelouse en assez mauvais état, on n’espérait pas une bran-bran car on ne parle pas d’une équipe complètement nulle, le Luxembourg n’est pas un paillasson, c’est solide, bien organisé, en confiance après de bons résultats (0-0 contre la Biélorussie, victoire 2-1 contre la Slovaquie en amical), son effectif compte quelques professionnels (pas de titulaire dans un club de vraiment haut niveau). On demandait juste aux Bleus de gagner en montrant un état d’esprit positif, conquérant. Rien. Hormis un ou deux, les Bleus de Blanc ont encore une fois énormément déçu. On s’est une nouvelle fois ennuyé à mourir.

Lire la suite...

mardi 15 mars 2011

La semaine dernière… (7 au 13 mars 2011)

La semaine dernière...Cette semaine c’est un feu d’artifice, j’ai du record, du maillot, de l’athlé, du foot, du basket, du ski, de la mauvaise foi, d’autres sortes de ski, du vélo, du people, amour, patin, pipe, y’en a pour tout le monde, y compris entre les jambes… Des tas de trucs, vous allez voir, c’est énorme !


  • A la guerre comme à la mer.

Tout le monde est au courant, le nouveau maillot extérieur de l’équipe de France de football a été dévoilé par Nike, on n’avait jamais vu ça, il s’agit d’une marinière (blanche à rayures beau marine horizontales), on dirait du Jean-Paul Gaultier. Cette tenue censée représenter la France a déjà inspiré énormément de vannes. Personnellement, à première vue ça ne me plait pas tellement pour une équipe de foot, ça fait vacancier… N’a-t-on pas assez reproché aux joueurs de l’EdF d’être allés en Afrique du Sud en touristes ? On ne va pas à la guerre en tongs…

Maintenant, j’attends de voir ce que ça donne en situation. Le maillot domicile est bien, peut-être que l’autre fera aussi bonne impression. La seule chose certaines est qu’il se vendra bien.

Lire la suite...

mardi 1 mars 2011

La semaine dernière… (21 au 27 février 2011)

La semaine dernière...Au début de chaque semaine je vais essayer de vous faire un résumé de celle qui vient de se terminer. Je vais aborder pas mal de sujet non traités dans d’autres articles ou en vous rappelant les grandes lignes de ceux traités plus en longueur.

Menu très copieux cette semaine : retours/départs/arrivées en NBA, ski alpin, Rosbifs-Bleus, I believe I can fly, patates, Tong made in China, foot, tennis, people, Michael Jackson est vivant, loose, mascottes, sports automobiles… plein de trucs.

La semaine dernière, c'était déjà copieux.

  • Vous nous manquiez.

Enfin ! Ils sont de retour, 2 de mes joueurs de basket préférés,

Joakim Noah, le pivot des Chicago Bulls a repris à Toronto mercredi, son équipe a perdu – une surprise – mais lui a signé son retour avec 10 rebonds en 8’14 jouer dans le premier QT (16 à la fin du match, 17 chez les Bucks ce week-end malgré Andrew Bogut en face)… Impressionnant ! Noah, c’est ça…

Lire la suite...

mardi 22 février 2011

La semaine dernière… (14 au 20 février 2011)

La semaine dernière...Au début de chaque semaine je vais essayer de vous faire un résumé de celle qui vient de se terminer. Je vais aborder pas mal de sujet non traités dans d’autres articles ou en vous rappelant les grandes lignes de ceux traités plus en longueur.

Au menu : légende du football, NBA, coupe(s) d’Europe, dunks, ski, dopage, patin, tennis, Français bondissant, et plein d’autres sujets.

C’est officiel, il l’a annoncé lors d’une conférence de presse organisée avec son club des Corinthians, la carrière de footballeur de Ronaldo est terminée. Les amateurs de football ont pour la plupart beaucoup d’admiration et d’affection pour ce joueur, ceci pour plusieurs raisons. La première de ces raisons est qu’il a fait rêver toute la planète football à l’époque où il était au sommet de son art et de ses possibilités physiques. Malheureusement, il n’a pas été épargné par les blessures, et c’est là qu’intervient la 2e raison pour laquelle il est très respecté. Revenir de blessures très graves comme il l’a fait n’est pas une évidence.

Lire la suite...

- page 1 de 2