dimanche 29 novembre 2015

Nul autre adversaire que soi-même.

En Ligue 1, qui peut battre le PSG ? Lui-même.
En NBA, qui peut mettre fin à la série d’invincibilité des Golden State Warriors ? Eux-mêmes, ou peut-être Brock Lesnar^^…
A Aspen, qui peut battre Michaela Shiffrin dans les épreuves techniques ? Elle-même.

Et oui, parfois, en sport, vous être votre plus grand adversaire. Voire votre seul véritable adversaire. C’est bon signe pour vous, ça signifie que vous dominez largement votre discipline ou au moins la compétition à laquelle vous participez. Peu importe qui on vous oppose, si vous faites preuve de sérieux et faites le job correctement, vous gagnez.

Dans le cas de Michaela Shiffrin, cette supériorité phénoménale s’est vérifiée ce week-end. L’identité de sa seule "ennemie" aussi.

Lire la suite...

lundi 1 décembre 2014

Les Bleus ne font pas sans blanc.

La saison du blanc est désormais bien lancée, nous sortons du premier vrai week-end de la saison avec à peu près toutes les disciplines au programme. Forcément, j’ai regardé tout ça. Si vous avez manqué le plus important, c’est l’heure du rattrapage.

Lire la suite...

mardi 29 novembre 2011

La semaine dernière… (21 au 27 novembre 2011)

La semaine dernière C’était dans les cartons depuis 2 bons mois, je voulais relancer les articles multisports de types "retour sur la semaine", ce que j’ai beaucoup fait sur mon ancien blog puis sur celui-ci. J’essaie un nouveau format à géométrie variable, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.


Lire la suite...

lundi 20 décembre 2010

Ski alpin : la saison du bleu. (2/2)

les sports d'hiverLa France dispose dans les disciplines techniques (slalom et géant) d’une belle densité de concurrents capables de monter sur des podiums. Il y a 2-3 ans Grange et Worley ont décomplexé leurs coéquipiers en gagnant des courses après une longue période de disette. Depuis les résultats s’enchaînent.

On a déjà parlé des premières épreuves de la saison avec la victoire de JB et la progression d’Anémone Marmottan, il est temps de s’intéresser au cas Tessa Worley, grande championne d’1m58 (ou 57 selon la source).

Tessa Worley – qui a aussi été nommée aux Globule Awards en 2008 et qui est sur la bannière du blog – est fabuleuse. Elle n’a que 21 ans mais en est déjà à 4 victoires, la première date de novembre 2008 (à tout juste 19 piges), c’était à Aspen, 13 mois plus tard elle s’est imposée à Äre, mais le reste du temps elle peinait à trouver de la régularité dans ses performances, c’était un top 10 de temps en temps (une fois 5e en 2007, 7e aux Championnats du monde de Val d’Isère en 2009, 8e juste après sa première victoire) et beaucoup de places très moyennes dans les points. Cette saison, c’est totalement différent. Après avoir terminé dans les 10 meilleures (8e) lors de la première épreuve elle a gagné les 2 suivantes avec une marge assez extraordinaire : 1 centième les 2 fois !

Lire la suite...