Mot-clé - Barclays Center

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 23 avril 2017

J’ai fait le tri pour vous.

Cette semaine, j’aurais pu vous proposer pas mal de boxe. J’ai fait le tri et au final, je n’ai mis en ligne que 3 combats. J’ai choisi le dernier pour une raison particulière et assez… inhabituelle.

J’avais au moins une grosse dizaine de possibilités grâce à la très bonne santé qu’entretient la boxe anglaise dans le monde en ce moment. Je vais vous en énumérer quelques-unes tout en vous expliquant mon choix de ne pas m’attarder sur telle ou telle affiche avant d’arriver à l’élu…

Lire la suite...

dimanche 5 mars 2017

Avec ou sans ceinture, pourvu que ça cogne dur.

Ils étaient très attendus. Chacun a fait ce qu’il a pu. Au final, je ne saurais dire si la boxe en sort grandie ou si elle a juste fait parler d’elle.

D’un côté de l’Atlantique, David Haye (28-2-0, 26KO pour, 1 subi) contre Tony Bellew (28-2-1, 18KO infligés, 1 subi), choc anglais à Londres dans un combat poids lourds avec pour seul enjeu la préservation de son amour propre – plus un beau chèque – mais pas de ceinture.
De l’autre côté de l’océan, Keith Thurman (27-0-0, 22KO) contre Danny Garcia (33-0-0, 19KO), choc à New York pour les ceintures WBA et WBC des poids welters, un duel d’invaincus pour unifier les titres.

Lire la suite...

dimanche 17 janvier 2016

La journée mondiale du lourd.

En boxe, la catégorie des poids lourds était autrefois la reine. Au cours des années 2000, elle a périclité faute de champions charismatiques, les frères Klitschko ayant imposé leur supériorité particulièrement ennuyeuse face à une adversité particulièrement médiocre. Depuis quelques temps, après la retraite de Vitali et le déclin de Wladimir, la catégorie se réveille.

Ce réveil est tout relatif. On voit en effet pas mal de monde arriver car c’est désormais beaucoup plus ouvert, beaucoup peuvent légitimement espérer décrocher un titre. Le niveau est en effet très homogène, aucun boxeur ne semble en mesure d’imposer un règne incontesté, devenir champion du monde est plus une question d’opportunité que de talent. Il suffit d’observer ne serait-ce qu’un round de Tyson Fury pour se rendre compte à quel point il est nul techniquement. Cette situation donne des idées à beaucoup de monde.

Samedi, c’était la journée mondiale des lourds, on a assisté au retour du retraité David Haye, puis à 2 championnats du monde poids lourds. Il y a 3 semaines, un bon combat pour une ceinture par intérim a déjà eu lieu, je n’avais pas encore mis la vidéo, c’est l’occasion.

Lire la suite...

dimanche 7 juin 2015

On en salive déjà !

Miguel Cotto s’est emparé du titre WBC des poids moyens le 7 juin 2014, il y a pile 1 an. Ou plutôt 364 jours. Depuis, il n’avait plus combattu.

Malgré ses défaites consécutives aux points contre Trout et Mayweather (en 2012), précédées d’une "démontada" subie face à Pacquiao en 2009 (les photos de sa tronche à la fin du combat sont mythiques), le Portoricain reste un grand nom du noble art avec ses 39 victoires (dont 32 avant la limite) pour 4 défaites et ses ceintures obtenues dans 4 catégories différentes. Forcément, tout le monde attend de le voir affronter les deux hommes qui font le plus de bruit dans cette catégorie : Saul "Canelo" Alvarez et Gennady Golovkin. Ces deux cogneurs qui démontent leurs adversaires ont boxé récemment, les combats sont sur le blog, ici pour le Mexicain, ici pour le Kazakh, régalez-vous si ce n’est pas déjà fait ! Tous les amateurs de boxe veulent voir ces affiches car elles promettent d’être particulièrement spectaculaires, violentes, voire même sauvages.

Lire la suite...