Mot-clé - Benjamin Proud

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 22 mai 2016

Fin heureuse. (ChE natation J7 S2)

4 titres, 1 médaille d’argent, 4 médailles de bronze, pas mal de promesses. Voici le bilan de l’équipe de France à l’issue des Championnats d’Europe de natation qui viennent de s’achever à Londres.

Dans l’optique de Rio, les promesses à court terme sont les plus intéressantes. Néanmoins à l’heure où certains des éléments présents depuis plusieurs années sont en passe de se retirer des bassins, l’émergence ou la confirmation des progrès de certains jeunes est la vraie bonne nouvelle que la natation française doit tirer de cette compétition.

Lire la suite...

samedi 21 mai 2016

La relève. (ChE natation J6 S2)

Depuis plusieurs années, l’alerte est régulièrement sonnée. Il n’y aura pas de relève. Ces Championnats d’Europe montrent le contraire. La relève existe, elle se construit petit à petit.

La natation semble être devenue un sport de précocité. Régulièrement, un phénomène de 15 à 17 ans chez les femmes et de 18 à 20 ans se révèle au plus haut niveau et écrase la concurrence en faisant écarquiller les yeux de tous les observateurs. En équipe de France, on en a connu. Essentiellement dans la famille Manaudou. Yannick Agnel aussi. Seulement, chez nous, ce n’est pas la norme. La grande majorité des nageurs et nageuses ont besoin de temps pour se construire, ils progressent de façon régulière, étape par étape.

Lire la suite...

mardi 17 mai 2016

Lacourt toujours. (ChE natation J2 S2)

ChE_natation_2016.jpg 6 ans après son seul titre européen sur 100m dos, Camille Lacourt a retrouvé son rang aux Championnats d’Europe de natation. La piscine olympique de Londres était jusqu’ici le théâtre d’un de ses plus mauvais souvenirs, la 4e place en finale des Jeux. Rien n’est effacé, néanmoins cette médaille d’or est un bel encouragement sur la route de Rio.

A vrai dire, entendre la Marseillaise sur le podium est une anomalie tant sa performance est moyenne. L’absence de préparation spécifique explique sa lenteur relative. Son état de forme ne lui permettait pas d’aller très vite, ou du moins de tenir 100m à fond, et, en principe, de rivaliser avec des garçons beaucoup plus rapides que lui lors des tours précédents. Il était opposé à des jeunes manquant terriblement d’expérience. Aller très vite en séries et en demi-finales ne sert à rien, l’important est de se qualifier. Ils ont grillé des cartouches, se sont eux-mêmes mis la pression… Tant pis pour eux !

Lire la suite...

dimanche 9 août 2015

Or. Fin. (ChM natation, J8, S2)

Kazan_2015.jpg Les Championnats du monde de natation organisés à Kazan, en Russie, ont connu leur grand final. Une session composée uniquement de finales, c’est une session à médailles, fatalement. L’équipe de France pouvait légitimement ambitionner d’en obtenir 2 supplémentaires. Elle a répondu aux attentes.

Une_derniere_medaille_pour_la_France__le_relais_4_nages_confirme.jpg Bien sûr, il y a 2 ans, la dernière journée avait été surnaturelle, des journées comme celle-ci, on en vit une dans une vie quand on a de la chance. Cette fois, même en ayant 2 finalistes individuels et un relais en lice, il était impossible de faire aussi bien. En toute logique, la Marseillaise allait être jouée une dernière fois. Pour ce qui est de l’autre chance, une rude bataille attendait les relayeurs français.

Lire la suite...

vendredi 7 août 2015

Le retour du roi. (ChM natation, J6, S1)

Kazan_2015.jpg Ça commence à devenir long. La disette connue par l’équipe de France de natation lors des 2 dernières journées des Championnats du monde ne prendra pas fin aujourd’hui, néanmoins on voir le bout du tunnel. Heureusement.

Les matinées sont fraiches à Kazan, mais Florent Manaudou est chaud. Il l’a encore prouvé. Les 3 jours off depuis sa victoire sur 50m papillon n’ont fait que le faire monter en température avant le 50m NL, son épreuve de prédilection, celle pour laquelle il a principalement fait le déplacement en Russie. Son but est de devenir l’incontestable roi du sprint.

Lire la suite...