Mot-clé - Côte de Saint-Ferréol

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 12 juillet 2016

L’effort avec les forts. (TdF 2016, E10)

logo_TdF_2016.jpg Difficile de se régaler lors d’une étape de transition du Tour de France. Ceci dit, après une première semaine particulièrement indigeste, on pouvait craindre pire. C’était même plutôt intéressant, voire sympathique.

Comment expliquer ce regain de spectacle ? 2 mots suffisent, un prénom et un nom : Peter Sagan (TNK). Quand le champion du monde se décide à animer une étape, les risques d’ennui diminuent fortement. S’il est suivi ou accompagné par une flopée de coureurs de catégorie supérieure, le gratin sur ce genre de tracés, c’est l’assurance d’assister à une belle baston pour lever les bras à l’arrivée.

Merci Peter, sans toi, on se ferait bien chi*r !

Lire la suite...

samedi 6 juillet 2013

Un air de déjà-vu. (TdF13, E8)

Tour de France, la 100e édition Si l’équipe Sky voulait éviter les questions concernant le dopage, il fallait adopter une autre tactique de course. Chris Froome a décidé d’assommer la concurrence en nous rappelant au passage de très mauvais souvenir, ceux d’une époque pas si lointaine où le doute s’était transformé en certitude à force d’assister aux mêmes scènes surnaturelles.

Etape après étape, Tour de France après Tour de France, un individu détestable a systématiquement démonté chacun de ses concurrents dès la première arrivée au sommet. Il tuait le suspense et tuait le cyclisme, les suivants, pour la plupart dopés mais de façon moins efficace faute de disposer de la même logistique et des mêmes protections, se mettaient alors immédiatement à courir pour la 2e place. Cette mascarade a duré 6 ans et 1 mois, soit 7 des 99 précédentes éditions de la Grande Boucle.

Lire la suite...