Kazan_2015.jpg On a enfin vu le réveil de l’équipe de France de natation. Lors de la 3e matinée des Championnats du monde, ses membres ont fait preuve d’un état d’esprit nettement plus appréciable que les jours précédents. Un instinct de guerrier a même transparu chez certains. Peut-être n’est-ce qu’un sursaut d’orgueil, mais en attendant de le savoir, ne boudons pas notre plaisir.

Attention, en natation l’état d’esprit ne suffit pas pour se qualifier, seulement si vous n’avez pas le bon, vous avez peu de chances de passer les tours. Or il était sérieusement temps que certains montrent que l’équipe de France n’est pas un club de supporters de quelques leaders ayant en plus obtenu une accréditation pour faire trempette dans le grand bassin de Kazan.