Mot-clé - Caster Semenya

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 9 septembre 2016

La frite sur le gâteau. (DL Bruxelles)

Comme chaque année, la Diamond League s’est achevée à Bruxelles par le Mémorial Van Damme, dont il s’agissait de la 40e édition. Le public belge a été particulièrement bien servi avec 41 médaillés olympiques en lice dans les différentes épreuves, certaines ne comptant pas pour la diamond race mais programmées uniquement pour offrir aux héros locaux de se faire plaisir devant leurs fans.

Dès la veille, 2 concours de lancer du poids ont a été organisés en centre-ville en avant-goût du meeting. Cet événement populaire servait de finale pour la finale féminine de la diamond race. Si Valerie Adams n’en a pris que la 2e place derrière Michelle Carter, la championne olympique, la Néo-Zélandaise a remporté le trophée.

Lire la suite...

jeudi 1 septembre 2016

Faites sauter la banque ! (DL Zürich)

La saison d’athlétisme touche bientôt à sa fin. La première moitié des finales de la Diamond League avait lieu jeudi soir à Zürich. Pour certains il suffisait de participer pour s’assurer de remporter la diamond race (et empocher la prime de 40 000$), mais le suspense demeurait de façon plus ou moins vive dans certaines épreuves. On a ainsi assisté à de gros retournements de situation ou des dénouements assez improbables.

Mine de rien, ces finales sont un bon moyen de faire le point sur ce qu’a été la saison dans les différentes spécialités. On voit que le niveau est monté très haut dans certaines, soit qu’un(e) athlète ait totalement dominé ou que la confrontation entre quelques concurrents ait permis de tirer tout le monde vers le haut alors que dans d’autres disciplines on a touché le fond, souvent faute de patron ou parce que les meilleurs ont refusé la confrontation. L’IAAF serait bien inspirée d’en tirer des enseignements pour améliorer la formule. En sprint – pourtant vitrine de l’athlétisme – on frise le grotesque.

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

On ne rajeunit pas à Rio : preview sports de base. (Rio 2016)

Rio_2016 Difficile de regrouper tous les sports dans des catégories, il m’en restait 3, ils ont pour point commun d’être présents depuis 1896. Les autres sports qui mériteraient leur place ici en tant que " sports de base des JO" sont répartis ailleurs.

Quels sont ces 3 sports ? -L’athlétisme,
-La gymnastique,
-L’haltérophilie.

Ces sports ont aussi pour particularité d’être très touchés par la tricherie. Les problèmes de dopage sont récurrents en athlétisme et en haltérophilie. En gymnastique on parlait plutôt de triche sur l’âge et de juges corrompus. On a découvert ces derniers mois que la corruption touche aussi les hautes sphères de l’athlétisme (espérons que ce ne soit plus le cas), un sport bourré de problèmes existentiels.

Lire la suite...

vendredi 15 juillet 2016

Malheureux. (DL Monaco)

Si les conditions météorologiques étaient assez bonnes pour la pratique de l’athlétisme (tout de même un peu de vent), le climat dans lequel s’est déroulé le Meeting Herculis de Monaco était forcément très difficile. Compliqué d’avoir la tête au sport moins de 24h après un attentat particulièrement atroce dont a été victime Nice, la grande ville voisine de la Principauté…

Le meeting s’est néanmoins déroulé normalement. Pour être raccord avec la tristesse de rigueur, Canal+ a envoyé Stéphane Guy commenter ces courses et concours. Rappelons que la période pour réaliser les minima olympiques est terminée, on est désormais totalement dans la phase de préparation pour Rio. D’où la présence de certains athlètes français et l’absence de certains autres, notamment des têtes d’affiche.

Lire la suite...

jeudi 2 juin 2016

Minima di Roma. (DL Rome)

Tous les chemins ne mènent pas à Rio, mais pour se rendre chez les Cariocas, Rome s’est avéré être une escale bien choisie.

Le meeting Diamond League de Rome s’appelle le Golden Gala. Il porte plutôt bien son nom. Les athlètes qui y ont participé ont en effet trouvé une opportunité en or d’y réalisé de très belles performances. Plusieurs Français de premier plan en ont même profité pour atteindre le niveau de performance exigé afin de se qualifier aux Jeux Olympiques. Dans le langage courant, on appelle ça les «minima».

Lire la suite...

dimanche 22 mai 2016

Running blague. (DL Rabat)

Le 800m est une des épreuves les plus violentes de l’athlétisme. Il s’agit de plus en plus d’un très long sprint. L’exercice demande des qualités de vitesse et de résistance, mais aussi de savoir se placer, encaisser des coups, parfois en mettre. Pour faire partie des meilleurs, il faut un sacré mental en plus des qualités physiques.

S’arracher jusqu’à la ligne d’arrivée sans jamais rien lâcher est la marque de fabrique de Rénelle Lamote. Pierre-Ambroise Bosse a un style différent, il est plutôt du genre à tout tenter. Sans doute que dans son esprit mieux vaut perdre en ayant pris des risques que… perdre en ayant été attentiste. Il a bien raison, car en passant à l’attaque au lieu de se planquer, on a une chance de gagner. Dimanche, chacun a mis en œuvre ses propres principes. Avec un succès aussi éclatant que réjouissant.

Lire la suite...

vendredi 6 mai 2016

Au petit trot… athlé. (DL Doha)

En mai 2015, la saison d’athlétisme a débuté en fanfare à Doha. Les performances enregistrées lors du meeting d’ouverture de la Diamond League étaient dingues. Une très sale blessure avait néanmoins terni le bilan.

Un an plus tard, dans des conditions hyper favorable pour certaines épreuves du moins, le niveau n’a pas atteint les sommets auxquels on pouvait d’attendre. Le nouveau format des concours est nul, les suspicions de dopage planent, un cas épineux autrefois réglé refait surface et promet de beaucoup faire parler. L’IAAF est en grande partie responsable de ces errements, sauf du dernier, causé par une décision scandaleuse du Tribunal Arbitral du Sport. Je vais y revenir.

Lire la suite...

samedi 28 juillet 2012

C’est ouvert. (JO 2012, jour J)

JO 2012 Honnêtement, raconter la cérémonie d’ouverture des JO de Londres 2012, ça me fait trop chi*r… Ils nous ont volé ces JO les sal*ps. Leurs méthodes les enverront en Enfer. Tant pis pour eux.

Allez… Je vais le faire quand même…

Lire la suite...

jeudi 1 septembre 2011

Daegu 2011, J6 : y’a des matins comme ça…

Première chose : ne cherchez pas le J5, il n’y en a pas, il était réservé au 20km marche féminin. Toutes mes excuses à ce que ça intéresse, mais je n’ai pas suivi, une Russe a gagné, on s’arrêtera là. Passons donc à la 6e journée des Championnats du monde d’athlétisme.

En août, à Daegu, il fait souvent chaud et humide dès le matin. 94% d’humidité, le soleil qui tape, c’est… dur, mais dur pour tout le monde. 8 épreuves étaient disputées, uniquement des séries et des concours de qualifications, quelques Français étaient engagés, sans grande réussite.

Lire la suite...

samedi 9 juillet 2011

L’éclair, l’étincelle et le coup de feu.

Entre 40916 et 51022 spectateurs au Stade de France à vue de nez (je vois mal avec le nez^^), des conditions météorologiques tout à faire correctes (hormis un vent tournant et irrégulier gênant surtout pour le saut à la perche), une piste toute neuve, la même qu’à Pékin, un beau plateau… Tout était réuni pour que l’édition 2011 du Meeting de Paris Saint-Denis (Meeting Areva) soit une réussite.

Mis à part un gros couac à la fin, on a effectivement vu une belle soirée d’athlétisme. Deux Français ont gagné leur épreuve lors de cette 8e des 14 étapes de la Diamond League, un était attendu, l’autre pas du tout. Il y a aussi eu quelques déceptions mais aussi de bonnes nouvelles.

16 épreuves étaient au programme, 7 concours et 9 courses, mais la discipline reine était absente du menu, pas de 100m masculin vendredi soir, les organisateurs avaient préféré un 200m avec Usain Bolt, Christophe Lemaitre, et une flopée de concurrents de taille ayant déjà couru le 200m en moins de 20 secondes comme le Panaméen Alonso Edward (19’’81), ou encore l’Américain Shawn Crawford (19’’79… bon, ça remonte à 2004 mais il était médaillé mondial en 2009), ainsi que des gars qualifiés pour Daegu (notamment Darvis Patton, USA, et Mario Forsythe, JAM).

Racontons les événements dans l’ordre.

Lire la suite...