Mot-clé - Christina Obergföll

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 4 juillet 2015

Surprise sur surprise !

Quelle chaleur ! On a rarement connu telles conditions au Stade de France pour de l’athlétisme. Il faisait extrêmement lourd, mais ça tombait bien, il y avait du lourd sur la piste. On le sait, c’est l’idéal pour la performance dans toutes les disciplines qui demandent de l’explosivité.

Normalement, quand des pointures du niveau d’Usain Bolt et Bohdan Bondarenko déclarent forfait, c’est une catastrophe pour le meeting. Mais cette fois, non. Le plateau était impressionnant avec énormément de cadors, bien sûr, en de la plupart des meilleurs Français valides (Renaud Lavillenie, Jimmy Vicaut, les 4 fantastiques du 110m haies, etc.).

Résultat, on a assisté à une des soirées les plus dingues de l’histoire de la Diamond League, avec des MPM dans tous les sens, des records nationaux et continentaux, mais aussi un nombre incroyable de surprises, pas toutes bonnes.

Lire la suite...

dimanche 18 août 2013

Or et horreur. (ChM athlé 2013, J9)

ChM athlétisme Moscou 2013 Ces dernières années, on a constaté une émulation entre les nageurs et les athlètes dont les championnats se suivent. La natation a fait très fort, l’athlétisme ne pouvait espérer réussir un bilan aussi clinquant, toutefois l’équipe de France nourrissait des ambitions assez élevées dans pas mal de disciplines.

Tout ne s’est pas bien passé, la poisse a par moments semblé s’accrocher aux Bleus qui, jusqu’ici, avaient décroché 3 médailles mais aucun titre (2 d’argent, 1 de bronze), étaient restés 2 fois au pied du podium, et comptait 6 places de 7 ou 8e (donc finalistes). La dernière journée pouvait faire basculer le bilan du bon côté ou le faire stagner à peu près au niveau des 2 précédentes éditons (1 d’argent et 3 en bronze à Daegu, 1A et 2B à Berlin, 2A à Osaka).

Le 4 août dernier, les Championnats du monde de natation ont pris fin de façon exceptionnelle avec un doublé (attendu) sur 50m dos et un titre totalement imprévu aux 4x100m 4 nages. On pouvait espérer conclure les Championnats du monde d’athlétisme de manière aussi jouissive.

Lire la suite...

vendredi 29 juin 2012

ChE athlé, J3 : bosse, ça paie !

12 finales le même après-midi... Le programme de ces Championnats d’Europe d’athlétisme est particulièrement dense et copieux. Remarquez, pour une fois qu’il faisait beau à Helsinki, autant en profiter pour disputer un max d’épreuve (le programme a été fait avant de savoir quel temps il allait faire^^). Ceci dit, au début de la seconde session du jour il faisait 16°C (donc au mieux 13°C à la fin).

Petite étrangeté de ces championnats, les Finlandais ont décidé d’organiser les cérémonies de remises des médailles hors du stade. On ne peut s’en étonner, c’est une tradition dans pas mal de sports d’hiver notamment, c’est souvent le cas dans les Championnats du monde de ski et les JO d’hiver, on remet des bouquets sur site et les médailles sur la place du village. A croire que la Finlande est le pays où l’hiver dure 51 semaines.

Lire la suite...

jeudi 1 septembre 2011

Daegu 2011, J6 : y’a des matins comme ça…

Première chose : ne cherchez pas le J5, il n’y en a pas, il était réservé au 20km marche féminin. Toutes mes excuses à ce que ça intéresse, mais je n’ai pas suivi, une Russe a gagné, on s’arrêtera là. Passons donc à la 6e journée des Championnats du monde d’athlétisme.

En août, à Daegu, il fait souvent chaud et humide dès le matin. 94% d’humidité, le soleil qui tape, c’est… dur, mais dur pour tout le monde. 8 épreuves étaient disputées, uniquement des séries et des concours de qualifications, quelques Français étaient engagés, sans grande réussite.

Lire la suite...

samedi 9 juillet 2011

L’éclair, l’étincelle et le coup de feu.

Entre 40916 et 51022 spectateurs au Stade de France à vue de nez (je vois mal avec le nez^^), des conditions météorologiques tout à faire correctes (hormis un vent tournant et irrégulier gênant surtout pour le saut à la perche), une piste toute neuve, la même qu’à Pékin, un beau plateau… Tout était réuni pour que l’édition 2011 du Meeting de Paris Saint-Denis (Meeting Areva) soit une réussite.

Mis à part un gros couac à la fin, on a effectivement vu une belle soirée d’athlétisme. Deux Français ont gagné leur épreuve lors de cette 8e des 14 étapes de la Diamond League, un était attendu, l’autre pas du tout. Il y a aussi eu quelques déceptions mais aussi de bonnes nouvelles.

16 épreuves étaient au programme, 7 concours et 9 courses, mais la discipline reine était absente du menu, pas de 100m masculin vendredi soir, les organisateurs avaient préféré un 200m avec Usain Bolt, Christophe Lemaitre, et une flopée de concurrents de taille ayant déjà couru le 200m en moins de 20 secondes comme le Panaméen Alonso Edward (19’’81), ou encore l’Américain Shawn Crawford (19’’79… bon, ça remonte à 2004 mais il était médaillé mondial en 2009), ainsi que des gars qualifiés pour Daegu (notamment Darvis Patton, USA, et Mario Forsythe, JAM).

Racontons les événements dans l’ordre.

Lire la suite...