Mot-clé - Courchevel

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 28 février 2016

Jour de fête à Courchevel.

Ce dimanche 28 février est particulier. Pas seulement parce qu’il s’agit du premier qui précède un lundi 29 février depuis 1988 mais aussi – et surtout – en raison des événements historiques qui ont eu lieu sur le circuit de la Coupe du monde de ski alpin.

Bien sûr, on ne parle de rien qui va révolutionner la planète, néanmoins, pour le monde du ski, ou au moins du ski français (pas seulement le ski alpin), pour les 2 tricolores qui ont écrit une belle ligne à leur palmarès et pour la station où ils sont tous les 2 licenciés, Courchevel, il s’agit d’un très grand jour. En effet, Alexis Pinturault a aligné un 3e succès consécutif en slalom géant, une performance rare, a fortiori pour un Français (du jamais vu depuis la fin des années 60 ou le début des années 70), et quelques dizaines de minutes plus tard Anne-Sophie Barthet a décroché le premier podium de sa carrière qui est aussi le premier d’une Française en combiné alpin (ou précédemment super-combiné) depuis 1991.

Lire la suite...

mercredi 22 décembre 2010

Jean-René et les extra-terrestres.

Sympa ce slalom de Courchevel. Une nouvelle épreuve en probation, un mardi matin à quelques jours de Noël qui rameute entre 12000 et 18000 spectateurs selon les estimations – officiellement entre 15000 et 18000, donc je prends la marge, 3000 personnes, je fais la soustraction à partir de l’estimation basse, ça me fait 12000 à 18000… c’est super scientifique comme calcul ! – c’est une franche réussite. Même les conditions météorologiques étaient au rendez-vous (ça manquait un peu de soleil) ! Le truc un peu dommage est le tirage au sort de l’entraîneur qui a tracé la première manche, c’est tombé sur le Croate, qui pondu un tracé rempli de pièges. Enormément de filles sont tombées, dont la plupart des Françaises – Claire Dautherives y a laissé un genou – et des filles comme Maria Riesch, que je voyais gagner, ou encore Lindsey Vonn, pas slalomeuse à la base donc rien d’incroyable à ça, ont enfourché. C’était une hécatombe, même Julien Lizeroux, ouvreur pour l’occasion, a été piégé.

Lire la suite...