Mot-clé - Damien Perquis

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 12 juin 2012

Entre ennemis et ennuis. - Euro2012 (Groupe A-J2)

Euro 2012 On aurait pu assister à la guerre des voisins, on a eu droit à un super match. Hors du stade, ça a encore débordé de façon violente et donc forcément regrettable, c’est malheureusement habituel depuis le début de l’Euro 2012. On s’est bien régalé avec Pologne-Russie, j’ai envie de dire heureusement, car Grèce-République Tchèque était d’un ennui mortel. Depuis le début, cette compétition nous offre une savante alternance de rencontres dont la qualité varie grandement de la purge au niveau rediffusions sur ESPN classics. Comme pour la première journée du groupe D, on a eu une daube et un super dessert au menu de la 2e journée du groupe A. L’enthousiasme des équipes des pays organisateurs fait toute la différence.

Lire la suite...

vendredi 8 juin 2012

Ouverture. - Euro 2012 (Groupe A - J1)

Euro 2012 C’est parti ! En voiture Simone, l’Euro 2012 a débuté, et il a débuté très fort. S’attendait-on à un match aussi improbable entre la Pologne et la Grèce ? Pouvait-on imaginer une démonstration aussi impressionnante de la Russie face à la République Tchèque ? Ma réponse est 2 fois non.

Si la phase de poule de l’Euro est une partie d’échec, voici le premier constat à faire sur le groupe A après l’ouverture : la Russie est la reine, les Tchèques sont des pions, les Grecs sont les cavaliers (ils ont dû cravacher), la Pologne a subi un premier échec, certains arbitres sont des fous.

Si le match d’ouverture donne le ton pour toute la compétition comme on a l’habitude de le dire, alors nous auront un bel Euro. Un stade bondé et bouillant, des buts, des rebondissements, quelques belles actions… Ça promet ! On a aussi vu des gardiens catastrophiques et surtout un arbitre particulièrement minable, si les autres matchs ressemblent à ça, attention aux yeux, ça risque de provoquer de sacrés picotements dans les globes oculaires !

Lire la suite...

jeudi 23 février 2012

Rattrapés ? (Mise à jour de la 22e journée de L1.)

Ligue 1 saison 2011-2012 Mettre à jour le calendrier suite au report d’une ou plusieurs rencontres – en l’occurrence de 3 rencontres de la 22e journée de Ligue 1 – n’ai jamais facile. Il faut trouver une date et un horaire, à cause de la Ligue des Champions il a fallu choisir un mercredi de février à 18h30 entre 2 week-ends de championnat, les pelouses étaient pourries, le public pas forcément au rendez-vous… En général ce genre de conditions est propice à des surprises, les favoris qui se voyaient avec 3 points de plus dans la poche les obtiennent rarement. Cette fois on a failli avoir des surprises. Failli. On n’avait pas le moindre but à la mi-temps.

Le relatif anonymat dans lequel ont été plongées ces rencontres à cause notamment de la victoire arrachée par l’OM contre l’Inter au bout de l’ennui – quelle purge ! J’avais mis le son de la radio pour ne pas avoir envie de m’ouvrir les veines en écoutant celui de TF1, j’ai bien fait, le cri au moment du but m’a sorti du coma dans lequel j’étais en train de tomber ! – ne doit pas masquer les conséquences très importantes des victoires de Caen, de l’ASSE et du LOSC.

Lire la suite...

lundi 7 février 2011

Juste pour me casser les couill*s !

bandeau L1 2010-2011 Quelle étrange journée… La Ligue 1 est encore relancée alors qu’elle a failli être quasiment pliée à quelques minutes et quelques centimètres près. En fait j’ai l’impression que les joueurs de L1 ont décidé de tout faire pour plomber mes pronostics, à croire qu’ils ont tous lu ce à quoi je m’attendais et se sont donné le mot pour me casser les couill*s (ou en version plus soft pour me donner tort) !

Samedi à 19h aucun match de la 22e journée ne m’attirait, j’attendais Rennes-PSG, très bon match de foot à la fin malheureuse. Comment voulez-vous avoir envie de regarder Arles-Avignon en déplacement à Marseille, Caen recevoir Lorient, les Verts visiter l’antre du Fight Club, les 738e Derby du Nord du XXIe siècle (en ne comptant que les confrontations entre équipes premières de clubs professionnels), un Nice-Sochaux aussi sexy qu’Amélie Mauresmo en tenue de bonne-sœur, ou encore un Brest-Nancy toujours sans Nolan Roux ? A part si on est fan d’un de ces clubs – or vous le savez, ce n’est pas mon cas – on ne peut être impatient d’assister au spectacle d’une de ces 6 rencontres… Ou alors ça s’appelle du masochisme.

Attention, je ne dis pas que toutes ces équipes sont nulles, qu’elles ne produisent jamais de spectacle, mais avouez qu’Arles-Avignon est catastrophique, que depuis le début de saison l’OM galère à domicile contre 100% des équipes qui se présentent au Vélodrome, y compris Zilina, que Lorient et Sochaux se font tout le temps corriger à l’extérieur, que si Lens, Caen et Nice luttent pour conserver leur place en L1 ce n’est pas par hasard, que l’ASSE avec Emmanuel Rivière en pointe normalement a autant de chance de marquer des buts que Brest sans Nolan Roux, que Montpellier n’est qu’une équipe de barbares sans foi ni loi, et que Valenciennes… non, en fait Valenciennes, malgré ses difficultés, est l’équipe la plus potable du lot (Sochaux à domicile c’est sympathique, seulement le Stade du Ray est loin du Doubs).

Lire la suite...