Mot-clé - Daniel Bailey

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 10 août 2013

Ratage à la russe. (ChM athlé 2013, J1, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 Pas de ferveur, aucun enthousiasme, pas de rythme… La première journée des Championnats du monde d’athlétisme est un ratage total, presque un fiasco. On a assisté à des performances notables, seulement elles n’ont pas été mises en valeur. Vladimir Poutine, qui tente de faire de la propagande à travers le sport, a raté son coup. Moscou 2013 débute très mal.

Essayé d’organiser des championnats gigantesque (le stade est immense), préparer une cérémonie d’ouverture digne de JO d’hiver… mais dans un Stade Loujniki à moitié vide, ça la fout mal. Surtout si elle se déroule après les compétitions. A vrai dire, le plus gros problème n’est pas cette volonté de faire une démonstration de puissance, c’est avant tout la programmation et l’organisation elle-même ! Il suffisait de regarder le début de la seconde session de la première journée pour le comprendre. La suite a confirmé les craintes. Je me demande vraiment pourquoi ces championnats ont débuté un samedi si c’était pour nous infliger un programme pareil. Pas de rythme (dans les meetings de la Diamond League il y en a, au Mondiaux non), quasiment aucune course ou concours à enjeu immédiat et pour distribuer seulement 2 titres au terme d’épreuves d’une longueur infinie… Je vous évite le couplet sur la réalisation télé laissant à désirer et quelques problèmes assez récurrents de starter.

Lire la suite...

Faire le plein au milieu du vide. (ChM athlé 2013, J1, S1)

ChM athlétisme Moscou 2013 Moscou 2013, c’est parti ! La première matinée a été plutôt positive pour l’équipe de France d’athlétisme. Et pourtant…

Ces Championnats du monde, pour le moment, je ne les sens pas très bien. Je ne sais pas pourquoi. Ce n’est pas lié aux nombreux cas de dopage annoncés ces dernières semaines, ces infos auraient même plutôt tendance à me réjouir. Ce n’est pas lié aux perspectives de médailles pour les Bleus car elles sont assez nombreuses (avec beaucoup de jeunes notamment). Peut-être est-ce dû au fait que ça se passe à Moscou – 2h de décalage horaire – dans un immense stade, le Stade Loujniki, qu’on annonce souvent assez vide ces prochains jours… En résumé, l’idée est de faire le plein de médailles au milieu du vide.

Il n’est pas impossible que la dynamique des Bleus me fasse me prendre au jeu rapidement car beaucoup des meilleurs Français débutent dès le premier week-end.

Lire la suite...

dimanche 28 août 2011

Daegu 2011, J2 : foudroyé.

En un éclair, la finale du 100m des Championnats du monde de Daegu est passée dans une autre dimension… la 17 ou 18e dimension. Un spectacle déjà assez étonnant est devenu totalement hallucinant.

On ne pas se mentir, près les séries, n’importe quel spécialiste d’athlétisme vous aurait ri au nez ou carrément envoyé consulter un médecin si vous lui aviez dit «on aura 1 Ricain et 2 Français en finale du 100m, Usain Bolt va se faire éliminer pour un faux départ si énorme qu’il sera visible à l’œil nu depuis la Station Spatiale Internationale, l’argent se jouera à 10’’08, le bronze à 10’’09, et Kim Collins sera médaillé, Christophe Lemaitre sera 4e en étant passé à côté de sa course (10’’19).» La réalité dépasse parfois la fiction, PERSONNE ne pouvait imaginer une erreur aussi gigantesque du grand favori. Bolt a de l’expérience et semblait posséder une telle marge sur la concurrence qu’il pouvait se permettre un départ moyen. En se faisant foudroyer, "Lightning Bolt" (traduction : l’Eclair) a détraqué le cerveau de plusieurs des concurrents encore en course.

Avant de revenir sur le 100m, parlons des autres épreuves de l’après-midi (rappel des péripéties de la session du matin ici).

Lire la suite...

samedi 27 août 2011

Daegu 2011, J1 : si fortes Kenya plus rien pour les autres.

Kenya 6, reste du monde 0. Après avoir réussi un triplé ce matin lors du marathon, les Kenyanes ont réussi un triplé sur 10000m. 6 médailles distribuées lors de la première journée des Championnats du monde d’athlétisme, le Kenya a pris les 6.

Qualifications et mises en bouche, première journée du décathlon, le menu n’était pas des plus copieux.

La matinée, on en a déjà causé. Passons à la session de l’après-midi.

Lire la suite...