Mot-clé - Daniel Congré

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 17 mai 2015

Le titre, la fête, mais... (L1, J37)

Officieuse depuis le succès 6-0 contre Guingamp couplé à l’humiliation subir par l’OL à Caen (3-0), l’information est désormais officielle : le PSG est champion de France de Ligue 1.

Lyon n’ayant pu gagner à domicile, le club de la Capitale n’avait même pas besoin de prendre un point à Montpellier. Il en a pris 3. Il s’agit de sa 8e victoire consécutive en championnat, de la 10e dans les compétitions domestiques. Evidemment, la série la plus importante concerne les titres. Etre champion de France 3 saisons de rang – la 6e en tout, je compte 1993 – est chose assez rare, seuls l’ASSE, l’OL, l’OM (une période sombre de l’histoire du foot) et Roubaix (au début du XXe siècle) l’ont fait. Remporter tous les titres nationaux la même année serait une première. Après la fête contre Reims à domicile lors de la dernière journée, il faudra se reconcentrer pour remporter la finale de la Coupe de France et réaliser ainsi le triplé historique.

Malheureusement, le meilleur joueur du PSG sera probablement privé de cette finale, ceci de façon scandaleuse. Ça gâche la soirée.

Lire la suite...

lundi 2 avril 2012

A chacun sa kryptonite.

Ligue 1 saison 2011-2012 Il n’y a aucune explication rationnelle, il est impossible de le théoriser, on ne peut que le constater, en football chacun a sa kryptonite. La 30e journée de Ligue 1 en a donné quelques illustrations.

Par exemple Jean Fernandez est celle du PSG, à qui il a pris 6 points lors des 2 dernières saisons (avec un maximum de réussite et un arbitrage favorable). Par ailleurs on ne compte qu’une victoire du PSG à Nancy lors de ses 11 derniers déplacements en championnat (en février 2007), 2 victoires du PSG contre Nancy au Parc lors des 10 derniers matchs de championnats (mais il y a eu des victoires en coupe), la dernière remontant au 1er mars 2009…

Autre exemple, l’OL n’a gagné qu’un seul de ses 9 derniers matchs contre Rennes (c’est même 0/7 à Lyon, mais nettement mieux en Bretagne où les Lyonnais s’en sont souvent mieux sorti avec 5 victoires en 10 ans, ceci avec l’équipe qui écrasait tout).

Pour l’ASSE, la kryptonite, c’est l’OL… Contre Nice, les Verts ont encaissé 3 buts marqués par… 2 joueurs formés à Lyon. (En outre les Aiglons ont gagné à Saint-Etienne pour la 4e fois consécutive).

Lire la suite...

dimanche 1 avril 2012

30e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Quelle belle idée de fausser la course au titre en repoussant OM-Montpellier à la semaine prochaine, c’est-à-dire après PSG-OM et juste avant la finale de la Coupe de la Ligue (le seul match qui puisse encore un tant soit peu sauver la saison de l’OM)… Pourquoi avoir décalé ce match de la 30e journée de Ligue 1 après la 31e journée ? Pour que les Marseillais se préparent une semaine à jouer un match sans enjeu à Munich. La décision a été prise alors que tout le monde le savait, l’OM n’avait de toute façon aucune chance de se qualifier. Bravo à la LFP d’avoir encore un peu plus faussé le championnat ! On a tout de même eu 9 matchs ce week-end.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 12 février 2012

23e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 9 matchs de Ligue 1 joués sur 10 à plein d’horaires différents à cause de cette put*in de vague de froid qui gèle pelouses et spectateurs, des rencontres bien bien pourris, une totalement hallucinante, des hold-ups, de la surprise… 4 fois sur 9 la situation a été renversée pendant le temps additionnel.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 6 février 2012

La journée des extrêmes.

Ligue 1 saison 2011-2012

La 22e journée de Ligue 1 a débuté samedi, on ne sait pas quel jour elle va se terminer. 3 matchs n’ont finalement pu débuter ou se terminer en raison du froid extrême connu partout en Europe en ce moment (officiellement il faisait entre +2° et -7° au coup d’envoi selon les rencontres, dans 5 stades la température annoncée était négative, en réalité on était plutôt dans les -10° à Nancy, et il ne s’agit même pas des températures ressenties).

10 des 16 buts marqués l’ont été lors des 5 premières ou 5 dernières minutes de la première ou de la seconde période. Il ne fallait pas avoir envie de partir trop vite se réchauffer ou traîner à gagner/regagner sa place…

Lire la suite...

22e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 3 matchs reportés à cause du froid polaire… Il fallait bien que ça arrive, on avait eu de la chance jusqu’ici, chaque journée de Ligue 1 avait eu lieu en temps et en heures, mais la 22e journée est mal tombée. On a finalement disputé 7 matchs dont 2 n’auraient pas dû avoir lieu en raison de l’état du terrain. Pire, on a fait se déplacer des gens pour annuler au dernier moment alors qu’on savait les pelouses gelées et les routes potentiellement dangereuses…

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 28 février 2011

Armand dans tous les coups.

bandeau L1 2010-2011 On le savait, la 25e journée de Ligue 1 pouvait être un tournant important dans la course au podium – et donc au titre – en raison de Lille-Lyon de dimanche soir. Pour profiter de cette confrontation directe entre 2 concurrents le PSG devait s’imposer face à Toulouse 3 jours après une rencontre européenne tendue. To loose, t’es fessé… on ne sait jamais à quoi s’attendre contre ce club.

La semaine dernière la victoire 3-0 à Nice (qui aurait aussi bien pu être encore plus large) a été largement sous-estimée, comme le montre le succès des Aiglons à Saint-Etienne ce week-end. Toulouse n’est pas un adversaire en bois, cette équipe restait sur une défaite face à Rennes contre le cours du jeu, elle aurait dû l’emporter sans problème, son gros défaut est devant, il lui manque un attaquant de niveau au moins correct, Federico Santander et Yannis Tafer, c’est vraiment faible, ils ont de très gros progrès à faire pour avoir le niveau L1. Comme dimanche dernier j’ai trouvé que, dans le jeu, ça ressemblait à quelque chose, on est loin de l’époque assez récente où le TéFéCé se contentait de défendre en bloc et de balancer le ballon à Gignac attendant de voir ce dont il était capable (ça a fonctionné une saison). Franck Tabanou, Etienne Capoue, Moussa Sissoko, Etienne Didot et Paulo Machado sont vraiment de bons joueurs (même si le dernier a mangé la feuille), ne pas leur adjoindre un attaquant capable de convertir leur travail au milieu est un beau gâchis… dont je ne vais pas me plaindre.

Lire la suite...

lundi 25 octobre 2010

Le cauchemar du parieur. (1/3)

bandeau L1 2010-2011 Des journées à surprises, on en a connu en Ligue 1. Cette fois, on a battu tous les records. Il s’est passé n’importe quoi !

Bordeaux-Brest, 0-2 !
Lens-Nice 1-0 avec but dans le temps additionnel !
Nancy-Lorient, 1-0, un match improbable, Nancy avait toujours perdu à la maison.
Rennes-Montpellier, 0-1, Rennes n’avait encore jamais perdu.
Monaco-Valenciennes, 0-2 malgré beaucoup d’absents du côté de VA.
ASSE-Caen, 1-1, chez eux les Verts étaient largement favoris malgré quelques joueurs manquant à l’appel.
Sochaux-Toulouse, 1-3, d’habitude Sochaux régalait et cartonnait à domicile, Toulouse n’avait plus gagné depuis le mois d’août.
ArlesAvignon-OL, 1-1, pourtant l’OL s’était remis à gagner, aller à où tout le monde avait gagné…
PSG-Auxerre, 2-3, le PSG restait sur 8 matchs sans défaite, était très solide, tandis que l’AJA n’avait gagné qu’un match en championnat, elle restait sur une défaite assez terrible à Amsterdam en LdC.
Lille-OM, 1-3, après la 1ère période c’était pourtant certain, l’OM n’avait pas le niveau.

6 victoires à l’extérieur, que 2 nuls, aucun 0-0, 10 surprises !

Lire la suite...