Mot-clé - David Haye

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 5 mars 2017

Avec ou sans ceinture, pourvu que ça cogne dur.

Ils étaient très attendus. Chacun a fait ce qu’il a pu. Au final, je ne saurais dire si la boxe en sort grandie ou si elle a juste fait parler d’elle.

D’un côté de l’Atlantique, David Haye (28-2-0, 26KO pour, 1 subi) contre Tony Bellew (28-2-1, 18KO infligés, 1 subi), choc anglais à Londres dans un combat poids lourds avec pour seul enjeu la préservation de son amour propre – plus un beau chèque – mais pas de ceinture.
De l’autre côté de l’océan, Keith Thurman (27-0-0, 22KO) contre Danny Garcia (33-0-0, 19KO), choc à New York pour les ceintures WBA et WBC des poids welters, un duel d’invaincus pour unifier les titres.

Lire la suite...

dimanche 16 octobre 2016

Monsieur Cinéma.

Il existe de – trop – nombreuses fédérations internationales de boxe. Vous ne connaissiez pas la WBE (World Boxing Entertainment) ? Logique, aucune fédération internationale ne porte ce nom. Et pourtant certains semblent en briguer les ceintures mondiales en jouant la comédie à l’outrance à la façon des catcheurs de la WWE.

Mais Tony Bellew (28-2-1, 18KO), champion du monde WBC des poids lourds-légers, ne se contente pas de ça, il est vraiment acteur. Son rôle dans Creed, la – très bonne – suite de la série des Rocky l’a fait connaître. Alors bien sûr, il campait un personnage inspiré de… lui-même, à savoir un champion de Liverpool fan d’Everton qui combattait à Goodyson Park (ce qu’il a fait il y a quelques mois). Ça aide. Pour l’anecdote, si – ATTENTION SPOILER – dans le film il bat Adonis Creed, dans la vie réelle une de ses 2 seules défaites – la seule par KO – a été concédée face à Adonis Stevenson pour une ceinture mondiale des mi-lourds.

Lire la suite...

dimanche 17 janvier 2016

La journée mondiale du lourd.

En boxe, la catégorie des poids lourds était autrefois la reine. Au cours des années 2000, elle a périclité faute de champions charismatiques, les frères Klitschko ayant imposé leur supériorité particulièrement ennuyeuse face à une adversité particulièrement médiocre. Depuis quelques temps, après la retraite de Vitali et le déclin de Wladimir, la catégorie se réveille.

Ce réveil est tout relatif. On voit en effet pas mal de monde arriver car c’est désormais beaucoup plus ouvert, beaucoup peuvent légitimement espérer décrocher un titre. Le niveau est en effet très homogène, aucun boxeur ne semble en mesure d’imposer un règne incontesté, devenir champion du monde est plus une question d’opportunité que de talent. Il suffit d’observer ne serait-ce qu’un round de Tyson Fury pour se rendre compte à quel point il est nul techniquement. Cette situation donne des idées à beaucoup de monde.

Samedi, c’était la journée mondiale des lourds, on a assisté au retour du retraité David Haye, puis à 2 championnats du monde poids lourds. Il y a 3 semaines, un bon combat pour une ceinture par intérim a déjà eu lieu, je n’avais pas encore mis la vidéo, c’est l’occasion.

Lire la suite...

lundi 14 mai 2012

La semaine dernière… (7 au 13 mai 2012)

Londres 2012 approche. Jeudi, on a eu droit au traditionnel allumage de la flamme à Olympie, elle va débuter un tour d’une semaine en Grèce puis un périple au Royaume Uni. A vrai dire, pour une fois il ne sera pas beaucoup question des JO, du moins peu de façon directe.

L’actu foot étant très dense cette semaine, elle méritait un retour sur la semaine spécial, ce qui nous laisse un paquet de sports : canoë-kayak, boxe, tennis, handball féminin, rugby, judo, basket, hockey sur glace, cyclisme sur route, VTT, BMX, tennis de table, équitation, triathlon, karaté, gymnastique artistique, athlétisme, voile olympique, et encore d’autres.

Lire la suite...

dimanche 3 juillet 2011

Heureusement qu'il y avait le flacon...

Heureusement qu’il y avait le flacon pour qu’on ait l’ivresse…

Boxe Wladimir Klitschko face à David Haye… ENFIN !!!

Le stade de football de Hanovre (donc chez les Ukrainiens en réalité puisqu’ils ont fait l’essentiel de leur carrière en Allemagne), un écrin à la hauteur du combat de l’année (du moins le plus attendu de l’année, en ce qui concerne la qualité du combat, on verra). 50 000 spectateurs pour de duel attendu depuis bien longtemps. Une seule affiche peut provoquer plus d’excitation chez les amateurs de boxe : Pacquiao-Mayweather. On n’y aura probablement jamais droit car l’Américain a peur de perdre son invincibilité.

Haye face à Klitschko (peu importe lequel, Vitali aurait fait l’affaire mais il est moins fort que son frère, d’où le choix d’envoyer Wladimir au feu), on a bien cru ne jamais le voir, depuis des très nombreux mois ils se cherchaient par presse interposée, ils vont enfin se trouver !

Lire la suite...