Mot-clé - David Hellebuyck

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 31 octobre 2011

Grand écart.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 12e journée de Ligue 1 a été marqué par un retour des buts (28 après seulement 19 lors de la précédente) mais surtout par une profusion de victoires par 2 buts d’écart. Parlons-en des écarts, ils commencent à se creuser au classement, on arrive presque au tiers du championnat et certaines tendances semblent se dessiner.

Première bonne nouvelle, nous n’avons plus d’équipe à la recherche de sa première victoire de la saison. Deuxième bonne nouvelle, le PSG avance toujours aussi vite.

Lire la suite...

12e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Résumons la 12e journée de Ligue 1 : 3 confrontations régionales, 2 revanches des 8e de finale de la Coupe de la Ligue joué mercredi, 28 buts, des tas de tirs sur les montants… L’OM ne bat que les promus mais gagne, Brest a enfin accroché la victoire tant attendue, certains clubs marquent le bas, d’autres continuent à carburer. Une jolie journée de L1.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici (si elle est déjà en ligne^^).

Lire la suite...

lundi 17 octobre 2011

10e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 33 buts dont quelques-uns méritent de faire le tour du monde, beaucoup d’erreurs mais surtout beaucoup de spectacle (la palme revient à Montpellier-Dijon tant pour les erreurs que pour le spectacle). Vive la Ligue 1 !

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

  • Les matchs.

Lire la suite...

jeudi 28 avril 2011

Contre la chatte, on ne peut pas lutter.

bandeau L1 2010-2011 Il paraît qu’un jour les femmes domineront le monde… pour le moment la chatte domine la Ligue 1, c’est peut-être un début.

Triviale cette introduction… Mais si comme moi vous avez vu comme moi OL-Montpellier et OM-Nice ce mercredi, les 2 matchs de la 32e journée de L1 reportés à cause de la finale de la Coupe de la Lie, vous ne pouvez qu’acquiescer.

J’ai regardé les 2 matchs en jonglant de l’un à l’autre de façon en louper le moins possible. L’impression est simple, contre cette chatte, on ne peut pas lutter. L’OL a gagné quasiment par miracle face à des Montpelliérains privés de pas mal de monde, fatigués physiquement et mentalement par leur défaite en finale de la CdL samedi. L’OM a aussi bénéficié d’une chance/réussite improbable face à des Niçois décimés (l’effectif était tellement réduit que Habib Bamogo a joué, c’est dire !).

Lire la suite...