Mot-clé - Didier Drogba

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 20 mai 2012

Le devoir d’oubli.

Ligue des Champions On nous parle souvent de devoir de mémoire à propos de tout et de rien… J’invoque le devoir d’oubli ! Le monde DOIT oublier l'édition 2011-2012 de la Ligue des Champions. Quelle purge ! Quel ennui ! Pendant 80 minutes, c’était bidon ! Ensuite, c’est devenu n’importe quoi. Bien sûr, pour les supporters de Chelsea, pour les adorateurs de Didier Drogba, la finale de la Ligue des Champions 2012 restera un super souvenir. Pour les autres – dont moi – elle est déjà à oublier. Le Bayern Munich avait la chance de jouer cette finale à domicile après s’être qualifié aux tirs au but contre le Real, Chelsea avait la chance… d’y participer, ce qui était déjà très bien compte tenu du parcours de ce club avec des qualifications miraculeuses, souvent sans jouer au ballon, en particulier contre le Barça. Les deux clubs ont laissé des plumes dans leurs combats pour la qualification, beaucoup de leurs joueurs étaient suspendus, c’était vraiment la finale du bricolage.

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

La semaine dernière… (30 avril au 6 mai 2012)

Quelques événements dramatiques et/ou terrifiants ont marqué la semaine, notamment en natation et en basket. Certaines nouvelles ont provoqué chez moi du dégoût ou de l’agacement. Heureusement, le sport nous offre aussi des émotions beaucoup plus positives.

Il sera à plusieurs reprises question de dopage, on va parler de Londres 2012, c’est évident, mais il sera aussi question d’énormément d’autres sujets. On a, dans le désordre, du basket, de la boxe, du football, du rugby, du taekwondo, du badminton, du handball, du tennis, du squash, du hockey sur glace, de l’athlétisme, du tir, de la voile olympique, de la lutte, du tir à l’arc, de l’escrime, de l’aviron, et même du short-track.

Lire la suite...

jeudi 26 avril 2012

La finale des miraculés.

Ligue des Champions Qui aura pu prévoir une finale de Ligue des Champions entre le Bayern Munich et Chelsea ? Ces clubs ont respectivement éliminé le Real Madrid et le Barça dans des circonstances totalement improbables. Pas de quarante-douzième Clasico au programme ! Tant mieux ! Ces demi-finales ont eu un grand mérite : nous rappeler pourquoi on aime le foot.

Le foot est un sport parfois terriblement surprenant, la réalité se permet souvent des choses que la fiction n’oserait même pas imaginer. Un match, c’est un scénario. Un parcours européen, c’est une saga. Ça peut être chiant et prévisible comme captivant et plein de rebondissement, la qualité des acteurs et du metteur en scène est très importante, la façon dont c’est filmé tout autant. Si globalement les quarts de finale ont été sans intérêt, les demi-finales ont été extraordinaires dans des styles très différents. De mon point de vue d’amateur de football neutre car supporter d’aucun de ces clubs, Barça-Chelsea a plutôt été un drame et Real-Bayern un bon thriller. Si vous voulez de la comédie, je vous conseille de regarder samedi la finale de la Coupe de France entre l’OL et Quevilly.

Lire la suite...

lundi 27 juin 2011

Sous le soleil de Mexicooo, Mexi-iiii-coooo !

L’équipe de France U17 de football est à la Coupe du monde U17 (bah oui^^) au Mexique. Pour le moment, ça se passe… bien.

Qualifiés à l’arrachée en terminant 3e de son groupe à l’Euro de la catégorie il y a quelques semaines, les joueurs de Patrick Gonfalone ont surpris leur monde. La première période de leur premier match contre l’Argentine a été particulièrement impressionnante. Menée par un quatuor offensif Abdallah Yaisien en 10, Yassine Benzia côté gauche, Sébastien Haller (Auxerre) devant et Lenny Nangis (Caen) à droite, ils ont été tout simplement brillants. Ça jouait merveilleusement bien avec énormément de remises, de passes sans contrôle, d’actions en une touche. A la mi-temps ils menaient 3-0 en ayant pourtant croqué…

Lire la suite...

jeudi 5 mai 2011

Laurent Blanc est raciste.

C'est très long mais pour être complet et bien analyser une situation, parfois, il faut savoir faire long. Survoler ne suffit pas, ça conduit à faire des raccourcis dangereux. Une fois que vous aurez lu l’intégralité du propos, vous comprendrez sans doute que dans cette affaire, l’indignation n’est pas la réflexion à avoir.


C’est indéniable, Laurent Blanc est raciste. Regardez ses sélections depuis son entrée en fonction à la tête de l’équipe de France de football, vous le constaterez comme moi.

Laurent Blanc n’aime pas les roux ! Jérémy Mathieu doit vraiment se sentir victime de discrimination. Abidal, Clichy, Evra, Cissokho et Trémoulinas ont tous été appelés au moins une fois, l’ancien Sochalien jamais, pourtant en club il est excellent, et à part peut-être Abidal – dont le passage en EdF avec Blanc a été trop court pour réellement le juger – ceux qui ont joué ont tous déçu. Point commun des 5 derniers latéraux cités ? Aucun n’est roux, contrairement à Mathieu. C’est évident, il est victime d’un racisme anti-roux.

Bon, sérieusement, de qui se moque-t-on ?

Lire la suite...