Mot-clé - Etienne Didot

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 23 février 2014

Ça n’a pas tourné. (L1, J26)

Ligue 1, saison 2013-2014 Laurent Blanc n’a pas fait tourner, du coup ça a failli très mal tourner pour l’équipe.

Vendredi dernier le PSG a gagné 3-0, il a gagné 4-0 à l’extérieur mardi, puis 4-2 à Toulouse dimanche. C’était nettement plus difficile contre une bonne équipe dont le milieu est un des plus techniques de Ligue 1 avec Didot, Chantôme, Trejo (qui n’a pas débuté), plus Aguilar pour apporter la "touche" physique. Ajoutez un de mes attaquants préférés – s’il confirme la saison prochaine je le veux à Paris ! – en la personne de Ben Yedder, plus Braithwaite, une des bonnes surprises de "recrutement créatif" de la saison, plus Aurier qui envoie du pâté sur son côté droit en n’hésitant pas à apporter le surnombre dans la surface adverse, vous avez un gros potentiel offensif. Mieux vaut ne pas prendre le TéFéCé à la légère et faire preuve de beaucoup de concentration face à elle. Malheureusement, les Parisiens ont péché dans ce domaine. Heureusement, la défense toulousaine est défaillante (le départ d’Abdennour n’aide pas), elle a aussi commis pas mal d’erreurs dont Zlatan et Lavezzi ont su tirer profit.

Lire la suite...

dimanche 29 septembre 2013

Le Musée Grévin. (L1, J8)

Ligue 1, saison 2013-2014 Le PSG va-t-il faire toute la saison comme ça ? Quand le meilleur moment d’un match est son coup d’envoi fictif, ça craint ! Il serait temps de prendre conscience du problème afin d’y remédier : l’équipe ne pourra pas indéfiniment gagner de cette façon. Contre Toulouse, le spectacle était affligeant !

Renseignement pris, pour 23,50 €, vous pouvez visiter le Musée Grévin. Et encore, ce prix correspond au plein tarif, il y a plusieurs réductions possibles pour les adultes et les enfants. Pour voir des stars immobiles, autant aller là-bas plutôt qu’au Parc des Princes où le spectacle est tout aussi mort, où on voit les vedettes de beaucoup plus loin et où les prix pratiqués sont assez démentiels. Une fois de plus le spectacle proposé par le club de la Capitale a été une caricature de la Ligue 1 tant décriée ces dernières années… Les visiteurs n’en sont pas toujours les fautifs, en l’occurrence on ne peut reprocher aux hommes d’Alain Casanova qu’un peu de frilosité pendant une partie de la première période.

Lire la suite...

samedi 15 septembre 2012

Casques bleus. (L1, J5)

Ligue 1 - 2012-2013 Le PSG a gagné 2-0 contre Toulouse en ouverture de la 5e journée de Ligue 1. Le résultat brut est très bon, d’autant plus que le TéFéCé a bien débuté le championnat. Pourtant, après 5 rencontres officielles, un sentiment prédomine chez moi, la frustration. Je suis frustré par un manque criant et récurrent d’ambition dans le jeu.

Hormis face à Lorient – car il a été mené très tôt et a donc dû cravacher pour égaliser – le PSG n’a encore jamais donné le sentiment de réellement maîtriser son sujet en imposant sa supériorité. Cette supériorité n’est pas une vue de l’esprit, la seule présence d’une joueur du niveau de Zlatan Ibrahimovic, nettement au-dessus du lot, vous l’assure. S’il n’est pas là, il est remplacé par un international ou par Nenê, le meilleur joueur du championnat la saison dernière (avec ou devant Hazard selon les goûts). L’effectif regorge de joueur techniques capables de faire exploser une défense grâce à leurs qualités individuelles, ils y parviennent d’autant plus facilement quand ils jouent de façon collective (l’ouverture du score à Lille en est l’illustration parfaite). Même en l’absence de Thiago Silva, dont les débuts sont attendus cette semaine, le secteur défensif compte des joueurs solides, puissants, expérimentés. Autrement dit Ancelotti a les hommes et les armes pour mettre en place une machine de guerre… on a l’impression de voir une bande de casques bleus. Ses hommes défendent et ripostent au lieu de prendre l’initiative de passer à l’offensive.

Lire la suite...

dimanche 1 avril 2012

30e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Quelle belle idée de fausser la course au titre en repoussant OM-Montpellier à la semaine prochaine, c’est-à-dire après PSG-OM et juste avant la finale de la Coupe de la Ligue (le seul match qui puisse encore un tant soit peu sauver la saison de l’OM)… Pourquoi avoir décalé ce match de la 30e journée de Ligue 1 après la 31e journée ? Pour que les Marseillais se préparent une semaine à jouer un match sans enjeu à Munich. La décision a été prise alors que tout le monde le savait, l’OM n’avait de toute façon aucune chance de se qualifier. Bravo à la LFP d’avoir encore un peu plus faussé le championnat ! On a tout de même eu 9 matchs ce week-end.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 11 décembre 2011

17e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Le foie gras et le saumon fumé, ce sera pour les fêtes. Ce week-end, c’était pâté industriel et thon en boîte. On a connu de plus belles journées en Ligue 1 que la 17e. Ça se détache devant et derrière, le PSG, le LOSC et l’OL reviennent sur Montpellier alors que les reléguables s’enfoncent.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 31 octobre 2011

12e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Résumons la 12e journée de Ligue 1 : 3 confrontations régionales, 2 revanches des 8e de finale de la Coupe de la Ligue joué mercredi, 28 buts, des tas de tirs sur les montants… L’OM ne bat que les promus mais gagne, Brest a enfin accroché la victoire tant attendue, certains clubs marquent le bas, d’autres continuent à carburer. Une jolie journée de L1.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici (si elle est déjà en ligne^^).

Lire la suite...

lundi 28 février 2011

Armand dans tous les coups.

bandeau L1 2010-2011 On le savait, la 25e journée de Ligue 1 pouvait être un tournant important dans la course au podium – et donc au titre – en raison de Lille-Lyon de dimanche soir. Pour profiter de cette confrontation directe entre 2 concurrents le PSG devait s’imposer face à Toulouse 3 jours après une rencontre européenne tendue. To loose, t’es fessé… on ne sait jamais à quoi s’attendre contre ce club.

La semaine dernière la victoire 3-0 à Nice (qui aurait aussi bien pu être encore plus large) a été largement sous-estimée, comme le montre le succès des Aiglons à Saint-Etienne ce week-end. Toulouse n’est pas un adversaire en bois, cette équipe restait sur une défaite face à Rennes contre le cours du jeu, elle aurait dû l’emporter sans problème, son gros défaut est devant, il lui manque un attaquant de niveau au moins correct, Federico Santander et Yannis Tafer, c’est vraiment faible, ils ont de très gros progrès à faire pour avoir le niveau L1. Comme dimanche dernier j’ai trouvé que, dans le jeu, ça ressemblait à quelque chose, on est loin de l’époque assez récente où le TéFéCé se contentait de défendre en bloc et de balancer le ballon à Gignac attendant de voir ce dont il était capable (ça a fonctionné une saison). Franck Tabanou, Etienne Capoue, Moussa Sissoko, Etienne Didot et Paulo Machado sont vraiment de bons joueurs (même si le dernier a mangé la feuille), ne pas leur adjoindre un attaquant capable de convertir leur travail au milieu est un beau gâchis… dont je ne vais pas me plaindre.

Lire la suite...